54 fiches de théorie musicale
64 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

54 fiches de théorie musicale

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
64 pages

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Conçues pour les élèves des écoles de musique, les adultes autodidactes ou les curieux du langage musical, ces fiches proposent des synthèses claires de l'ensemble de la théorie musicale. Elles intègrent les signes contemporains au même titre que les codes "classiques". Elles sont utiles quel que soit le niveau musical.
Elles peuvent être utilisées sans ordre précis. Un outil pédagogique indispensable à tout musicien (élève ou professeur), simple d'accès pour comprendre la musique sans y passer des heures !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2006
Nombre de lectures 275
EAN13 9782336274386

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Elles peuvent être utilisées sans ordre précis. Un outil pédagogique indispensable à tout musicien (élève ou professeur), simple d'accès pour comprendre la musique sans y passer des heures !" />

54 fiches de théorie musicale

Michaël Andrieu
www.librairieharmattan.com difîusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
© L’Harmattan, 2006
9782296011670
EAN : 9782296011670
Partitions du XXIème siècle
Série Pédagogie Dirigée par Michaël Andrieu
La musique contemporaine tend à prendre une place de plus en plus grande dans la vie culturelle actuelle (à en juger les pièces imposées aux concours d’instrumentistes, les créations chorégraphiques ou visuelles). Or, la transmission de ces musiques savantes d’aujourd’hui ne se fait bien souvent que par la connaissance personnelle de spécialistes qui « donnent des idées » aux interprètes ou aux mélomanes. Cette collection propose un ensemble de partitions de notre temps, souvent jugées sévèrement par le grand public d’aujourd’hui mais qui pourront être les oeuvres « classiques » de demain.
La collection «Partitions du XXlème siècle » se décline en deux séries ( Œuvres et Pédagogie puisqu’elle se donne une double mission : d’une part l’édition de partitions de musiques savantes contemporaines, essentiellement destinée à promouvoir le travail de jeunes compositeurs : d’autre part, l’édition d’ouvrages pédagogiques offrant une approche actuelle et concrète de la formation musicale et instrumentale.
Sommaire
Page de titre Page de Copyright Partitions du XXIème siècle - Série Pédagogie Dirigée par Michaël Andrieu Le principe de l’écriture musicale Les notes Les rythmes Les silence La mesure Les chiffres indicateurs de mesure Binaire — Ternaire Les mouvements Les liaisons Temps forts / temps faibles L’anacrouse Notes coniointes et notes disjointes Les intervalles Les signes de reprise et de renvoi Les signes de respiration Les nuances Les familles d’instrumentes Les altérations La marche Tons et demi-tons Combien y a-t-il de tons et de demi-tons dans les intervalle ? Les gammes Les degrés de la gamme Les tonalités : - Parsie 1 : ordre des altération Les tonalités : - Parsie 2 : tonalités avec # Les tonalités : - Partie 3 : tonalités avec b Les indications d’expression Les accords parfaits L’arpège et l’accompagnement Les gammes relatives Suspension et conclusion: approche des cadences Approche de la transposition L’octava Tonalité homonyme La modulation Les intervalles augmentés, diminués, renversés , redoublés Notes tonales / notes modales Quelques mouvements mélodiques... Les formes mineures Le chiffrage des accords de 3 sons Les tons voisins Les principales formations classiques Les principales formes musicales I Les principales formes musicales II Les cadences Les notes étrangères I Les notes étrangères II Les clés des principaux instruments L’accord de septième de dominante L’accord de quinte diminuée Les accords de septième d’espère Les accords de septième diminuée. Les accords de neuvième de dominante Dates de quelques compositeurs
Ces 54 fiches de théorie musicale sont classées par ordre d’apprentissage croissant. Néanmoins, elles peuvent êtres utilisées sans ordre précis, en fonction des partitions rencontrées.
Les signes contemporains sont associés aux signes traditionnels autant que possible, afin que les élèves puissent aborder les musiques nouvelles avec plus de facilité.
Je tiens à exprimer tous mes remerciements à ceux qui m’ont transmis le langage musical J.-J. Werner, R. Nillni, P. Sciortino et tant d’autres...
Je tiens aussi à remercier mes éléves pour leurs nombreuses interrogations m’ayant fait aboutir à l’écriture de cet ouvrage.
Enfin, je tiens à associer mes collègues de formatian musicale et instrumentale pour leurs remarques, ainsi que Claudine Haab pour son « œil de lynx » dans les relectures du manuscrit.
Prirscifiaux rigner:

Notes :
Par convention, le « M » représente le Majeur et le « m » représente le mineur. Les noms de tonalités suivent ce principe : Fa Majeur et fa mineur.
Le principe de l’écriture musicale
L’écriture musicale est un système simple si l’on en comprend le principe de base.
1 - Imaginons deux axes...
L’un horizontal représentant le temps, l’autre vertical représentant la hauteur.
Plus les notes sont écrites bas dans l’axe vertical, plus elles seront graves, plus elles sont écrites haut, plus elles seront aiguës.
De même pour l’axe horizontal : plus elles sont rapprochées plus elles seront rapides, plus elles seront éloignées plus le temps entre elles sera long.
Ces deux axes sont gradués :
L’axe vertical par l’intermédiaire de lignes horizontales (ce que nous appelons la portée ), l’axe horizontal correspond au temps (nous étudierons cet aspect dans les fiches 3 à 8).
2 - La portée :
Elle est composée de 5 lignes et de 4 interlignes que l’on compte de bas en haut.


Lorsque plusieurs instruments jouent ensemble, on place des portées les unes au-dessus des autres, chaque portée correspondant à un instrument.
C’est l’ensemble de ces voix que l’on appelle un système.
Les notes
1 - Une note est un signe qui représente un son.
Chaque note a un nom.
Les noms des notes sont :
DO — RE — MI — FA — SOL — LA — SI
On place les notes sur une portée, alternativement sur une ligne et dans un interligne.
Plus une note est notée en bas de la portée, plus elle est grave. Plus une note est notée en haut dans la portée plus elle est aiguë.
2 - Les notes ont des « queues » que l’on appelle des hampes.
La hampe se place soit au-dessus et à droite de la note, soit en dessous et à gauche de la note.
En aucun cas il ne faut la mettre au-dessus et à gauche, ni en dessous et à droite. Dans tous les cas, éviter de faire dépasser la hampe de la portée.
3 - Au début de la portée, il y a une clé.
Il existe différentes clés : la clé de sol, la clé de fa, la clé d’ut.
Au début de chaque portée, on place une clé de référence.
Quand on change de ligne, on remet la clé au début de la nouvelle portée.


Ces trois clés ne sont pas attribuées « au hasard » ! En fait, comme cela est présenté ci-dessous, elles se relient : la clé de fa est grave, la clé d’ut est « médium », la clé de sol est aiguë.


La clé avec laquelle joue chaque instrument est présentée sur la fiche numéro 48.
Une clé symbolisée par « II » signifie qu’il s’agit d’un instrument produisant des sons qui ne sont pas des notes ayant une hauteur définie (le triangle, la caisse claire etc.).
Les rythmes
1 - Dans la plupart des musiques existe une pulsation.
C’est un battement régulier, tel le cœur ou le « tic-tac » d’une horloge. La forme de la note indique le nombre de pulsations qu’elle devra durer. Par exemple : la blanche et la noire n’ont
pas le même aspect, elles dureront des temps différents.
2 - Voici les Principaux rythmes utilisés en musique et leurs correspondances :


Comment lire ce tableau ? - La durée d’une ronde est égale à la durée de 2 blanches ou à la durée de 4 noires ou à la durée de 8 croches ou à la durée de 16 double-croche. - La durée d’une blanche est égale à la durée de 2 noires ou à la durée de 4 croches ou à la durée de 8 double-croches. - La durée d’une noire est égale à la durée de 2 croches ou à la durée de 4 double-croches. - La durée d’une croche est égale à la durée de 2 double-croches.
3 — Le point :
Le point qui se place après la note sert à augmenter sa durée de moitié.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents