Des salles d asile aux centres de la petite enfance : La petite histoire des services de garde au Québec
414 pages
Français

Des salles d'asile aux centres de la petite enfance : La petite histoire des services de garde au Québec

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
414 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au Québec, les services de garde à l'enfance comptent plus de cent cinquante ans d'histoire. Des salles d'asile au XIXe siècle aux garderies sans but lucratif, un demi-siècle plus tard, ils sont maintenant connus sous l'appellation de Centres de la petite enfance. Pendant cette longue période, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts en matière de services de garde au Québec. Voici le seul document sur l'histoire des «garderies» qui retrace, année après année, le quotidien du réseau, ses luttes, ses victoires et ses embûches. Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient! Une lecture, indispensable, de la société.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 septembre 2002
Nombre de lectures 0
EAN13 9782760517219
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0050€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450 Sainte-Foy (Québec) G1V 2M2 Téléphone : (418) 657-4399 Télécopieur : (418) 657-2096 Courriel : puq@puq.uquebec.ca Internet : www.puq.uquebec.ca
Distribution : CANADA et autres pays DIS T R IB U T IO ND EL IV R E SUN IV E R SS.E.N.C. 845, rue Marie-Victorin, Saint-Nicolas (Québec) G7A 3S8 Téléphone : (418) 831-7474 / 1-800-859-7474 • Télécopieur : (418) 831-4021
FRANCE DIF F U S IO ND ELÉ D IT IO NQU É B É C O IS E 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris, France Téléphone : 33 1 43 54 49 02 Télécopieur : 33 1 43 54 39 15
SUISSE SERVIDISSA 5, rue des Chaudronniers, CH-1211 Genève 3, Suisse Téléphone : 022 960 95 25 Télécopieur : 022 776 35 27
LaLoi sur le droit d’auteurinterdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Micheline Lalonde-Graton AVEC LA COLLABORATION DU REGROUPEMENT DES CENTRES DE LA PETITE ENFANCE DE LA MONTÉRÉGIE
LA PETITE HISTOIRE DES SERVICES DE GARDE AU QUÉBEC
2002
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 2M2
Données de catalogage avant publication (Canada)
Lalonde-Graton, Micheline
Des salles d’asile aux centres de la petite enfance : La petite histoire des services de garde au Québec
Comprend des réf. bibliogr.
ISBN 2-7605-1190-1
1. Garderies – Québec (Province) – Histoire. 2. Enfants – Soins en institutions – Québec (Province) – Histoire. 3. Garde des enfants – Québec (Province) – Histoire. 4. Garderies – Politique gouvernementale – Québec (Province). 5. Garderies – Québec (Province) – Personnel. 6. Garderies – Québec (Province) – Finances. I. Titre
HQ778.7.C32Q8 2002 362.71'2'09714 C2002-941047-9
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Révision linguistique : GISLAINEBARRETTE Mise en pages : CARACTÉRAPRODUCTIONGRAPHIQUE Couverture : RICHARDHODGSON
1PUQ 2002 2 3 4 5 6 7 8 9 9 8 7 6 543 21
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés © 2002 Presses de l’Université du Québec e Dépôt légal – 3 trimestre 2002 Bibliothèque nationale du Québec / Bibliothèque nationale du Canada Imprimé au Canada
PRÉFACE
C’est avec la certitude de poser les premiers jalons d’une série d’ini-tiatives nouvelles au Québec que j’ai présenté à mes collègues du conseil des Ministres, en 1997, la politique familiale. J’avais l’impres-sion qu’en soutenant avec plus de vigueur les parents, en offrant l’universalité du programme éducatif et l’accessibilité aux services de garde à l’ensemble des familles québécoises, nous augmentions le développement global de notre nation. Les années à venir le démon-treront, mais je crois que, par notre action, nous favorisons entre autres choses la réussite scolaire de nos jeunes. J’étais aussi convaincue que les différentes mesures mises de l’avant par notre gouvernement permettraient aux familles de mieux affronter les nouvelles réalités du marché du travail et contribueraient de la sorte à l’amélioration de leur qualité de vie.
VIII
DES SALLES D’ASILE AUX CENTRES DE LA PETITE ENFANCE
En se dotant d’une véritable politique familiale, le Québec s’est donc illustré une fois de plus comme une société avant-gardiste aux yeux de plusieurs nations. Je suis d’ailleurs extrêmement fière d’avoir participé à cette réalisation. Elle témoigne bien de l’importance du rôle que jouent les familles québécoises dans notre collectivité.
Aussi, vous comprendrez que j’ai été très sensible au projet de publication du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie. D’abord parce que la détermination du Regroupement à réaliser l’ouvrage que vous avez entre les mains démontre la vitalité de celui-ci et des Centres qui en sont membres. Ensuite, parce qu’un ouvrage historique contribue puissamment au développement d’une société en lui présentant un portrait d’elle-même et qu’à ce titre, il nous permet de nous pencher sur le passé pour mieux comprendre le présent, et ainsi faire les choix les plus judicieux pour l’avenir.
C’est dans une telle perspective que je salue la publication du livre intituléDes salles d’asile aux centres de la petite enfance. Œuvre de référence, de réflexion et d’analyse, cet ouvrage a le grand mérite de témoigner des efforts de ceux et celles qui ont permis que la société québécoise bénéficie aujourd’hui d’un réseau solide. Il nous permet également de mesurer à quel point une société déterminée et solidaire autour d’un projet commun peut arriver à des réalisations aussi remar-quables. Ce sont là des forces dont nous pouvons nous inspirer pour faire face à nos grands défis de société, actuels et à venir.
Ce livre retrace, pour le bénéfice de tous, l’évolution qu’a connue le Québec dans le domaine des services de garde et témoigne d’un pan important de l’histoire du Québec contemporain. Dans le domaine des services de garde, cette évolution aura été marquée par bien des rebondissements, des avancées, parfois des reculs, et à nou-veau des progrès. Aujourd’hui, on constate que les centres de la petite enfance, par leur mission, leur autonomie de gestion, leur caractère démocratique et la défense de la primauté des personnes et du travail, représentent un modèle d’entreprise d’économie sociale.
Mais ce réseau, plus qu’une opportunité économique, est un milieu qui a d’abord été mis sur pied par des femmes, mères et bénévoles, lui conférant ainsi depuis plus de trente ans le statut de réseau communautaire : près des gens, pour les enfants, par les parents. Le Québec peut s’enorgueillir de cette réussite sociale dont les CPE ont été des acteurs essentiels.
PRÉFACE
IX
Je salue encore une fois l’heureuse initiative du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie qui est à l’origine de ce magnifique projet d’histoire collective. Il montre que nous pouvons être fiers des progrès réalisés en faveur de nos jeunes, de nos enfants. Pauline Marois Députée de Taillon, vice-première ministre et ministre d’État à l’Économie et aux Finances Ministre responsable de l’Économie sociale
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents