Un collège Ambition Réussite
208 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Un collège Ambition Réussite , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
208 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'enquête ici présentée est centrée sur une classe de 6e d'un collège intégré au Réseau Ambition Réussite (RAR), au cours d'activités d'enseignement et hors la classe. Au-delà de la description d'une école de banlieue, ce livre s'interroge sur les diverses formes de l'expérience scolaire, sur les conditions de l'action didactique et sur les défis que pose à l'enseignement "l'hétérogénéité extrême" des élèves.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2011
Nombre de lectures 67
EAN13 9782296461413
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Un collège Ambition Réussite

Ethnographie d’une rentrée en classe de sixième
Savoir et Formation
Collection dirigée par Jacky Beillerot (1939-2004),
Michel Gault et Dominique Fablet

A la croisée de l’économique, du social et du culturel, des acquis du passé et des investissements qui engagent l’avenir, la formation s’impose désormais comme passage obligé, tant pour la survie et le développement des sociétés, que pour l’accomplissement des individus.
La formation articule savoir et savoir-faire, elle conjugue l’appropriation des connaissances et des pratiques à des fins professionnelles, sociales, personnelles et l’exploration des thèses et des valeurs qui les sous-tendent, du sens à leur assigner.
La collection Savoir et Formation veut contribuer à l’information et à la réflexion sur ces aspects majeurs.

Dernières parutions

Valérie BARRY, Identifier des besoins d’apprentissage. Fondements, méthodologie, études de situations , 2011.
Jean-Luc PRADES, Sociopsychanalyse et participation sociale. Etudes méthodologiques comparées (vol. 2 – 2005-2010) , 2011.
Jean CHAMI et Dominique FABLET (coord.), Professionnels de santé et analyse des pratiques , 2011.
Séverine COLINET, La Carrière de personnes atteintes de sclérose en plaques , 2010.
Léo THIERS-VIDAL, De l’Ennemi Principal aux principaux ennemis , 2010.
Christiane MONTANDON, Pédagogies de l’inter culturel à l’école primaire. Découvrir la langue de l’autre , 2010.
Joël GAILLARD, Comprendre la réclusion scolaire , 2010.
Jean-Pierre BIGEAULT, Une poétique pour l’éducation , 2010.
Hervé CELLIER, La démocratie d’apprentissage , 2010.
Didier JOURDAN et Frank PIZON, Tabac, alcool, drogues : la prévention au lycée , 2010.
Valérie BARRY, Dialectiser la recherche et l’action , 2010.
Catherine BORÉ, Modalités de la fiction dans l’ écriture scolaire , 2010.
Christian ALIN, La Geste Formation , 2010.
Marie-Claude BAÏETTO, Le désir d’enseigner, 2009.
Dominique FABLET, Animer des groupes d’analyse des pratiques , 2009.
Yves LABBE, La difficulté scolaire ? Une maladie de l’écolier ? , 2009.
A. GIOVANNONI, M. FLORO, La question du sujet en situation de conflit , 2009.
Franck GIOL, Lectures contemporaines de la crise de l’éducation , 2009.
Alain MARCHIVE


Un collège Ambition Réussite

Ethnographie d’une rentrée en classe de sixième
Publications du même auteur

2008. La pédagogie à l’épreuve de la didactique : approche historique, recherches empiriques et perspectives théoriques , Presses universitaires de Rennes, 152 p. (traduit en italien et adapté sous le titre Insegnare tra pratica e ricerca , éd. Giunti, à paraître septembre 2011)

2007. « Le rituel, la règle et les savoirs. Ethnographie de l’ordre scolaire à l’école primaire », Ethnologie française , 2007-4, pp. 579-604.

2005. « D’Emile à Gaël. Situation, dévolution, contrat chez Rousseau et Brousseau », in M.-H. Salin, P. Clanché, B. Sarrazy (éd.), Sur la Théorie des Situations Didactiques. Questions, réponses, ouvertures. Hommage à Guy Brousseau , Grenoble : La Pensée Sauvage, pp. 319-327.

2005. « Effets de contrat et soumission à l’autorité. Un cadre explicatif des difficultés scolaires », in L. Talbot (éd.), Pratiques d’enseignement et difficultés d’apprentissage , Ramonville Saint-Agne : Erès, pp. 181-192.

2005 « Familiarité et connaissance du terrain en ethnographie de l’école », Les Sciences de l’Education. Pour l’Ere Nouvelle , vol. 38, n° 1, pp. 75-92.


© L’Harmattan, 2011
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-54799-5
EAN : 9782296547995

Fabrication numérique : Socprest, 2012
Ouvrage numérisé avec le soutien du Centre National du Livre
Introduction
Les discours sur le collège ne manquent pas. Les uns sont alarmistes et présentent le collège comme le maillon faible du système éducatif français, le lieu où se concentrent les difficultés et où s’opère la véritable sélection/exclusion des élèves des milieux populaires ; les autres se veulent plus rassurants et notent que le collège a su, au contraire, s’adapter aux nouvelles attentes sociales tout en rompant avec les filières inégalitaires et ségrégatives. Pour certains, le collège unique a fait ses preuves et doit être défendu au nom de la justice et de l’équité ; pour d’autres, il est, avec le pédagogisme latent et l’égalitarisme naïf qu’il véhicule, responsable de la baisse généralisée du niveau.
L’objectif de ce livre n’est pas de convaincre du bien fondé de telle ou telle position et d’ajouter aux discours d’autres discours. Non que le débat public ne soit pas nécessaire, mais il n’est possible que rigoureusement étayé et éclairé par une véritable connaissance du milieu. Or si l’on parle beaucoup du collège, souvent pour l’accuser – et avec lui ses principaux acteurs, les professeurs – trop rares sont les ouvrages qui relatent ce qui s’y passe réellement et ce que pensent et font ceux qui y travaillent. Certes paraissent régulièrement des récits plus ou moins pamphlétaires, des textes plus ou moins littéraires, des témoignages plus ou moins authentiques, mais qui jouent bien souvent, volontairement ou non, un rôle de masquage et de torsion de la réalité. Sans prétendre pouvoir donner une image vraie du collège (quel serait alors le critère de vérité ?), au moins peut-on croire qu’il est possible de rendre compte de ce monde scolaire, en restant au plus près de ce que vivent et pensent ses acteurs. C’est le but de cet ouvrage, qui n’a d’autre ambition que de contribuer à construire une image, la plus juste possible, d’un collège de quartier populaire et de ses professeurs, à partir de l’observation d’une rentrée en classe de 6 e .
Toute vision partielle d’un monde, quel qu’il soit, est forcément partiale et suppose des choix qui amputent la réalité d’un certain nombre d’éléments, interdisant toute prétention à l’exhaustivité ou à la généralité. Le monde scolaire n’échappe pas à la règle : aucune étude, aussi précise et fouillée soit-elle, ne pourra en fournir une vision complète et définitive. Impossible donc, cette volonté de complétude est-elle nécessaire ? N’y a-t-il pas autant à apprendre d’une description locale mettant l’accent sur les singularités, les contradictions, les conflits ou les désaccords, que d’un tableau général englobant les particularités et masquant les différences ? Le parti pris ici, est celui de la micro-analyse du social : la connaissance du local est une condition de l’intelligibilité du global, dès lors que le global n’est pas ignoré, mais inclus dans l’analyse du local {1} . Découvrir le collège par « le petit bout de la lorgnette » – l’entrée en classe de 6 e – est un pari certes risqué, mais qui valait d’être pris. Au lecteur qui atteindra le terme de cet ouvrage, de dire s’il a été tenu.
Le collège Jean Jaurès {2} que j’ai fréquenté, de manière quotidienne le premier mois, puis régulière un trimestre durant, est un collège de banlieue d’une ville moyenne de l’ouest de la France. Ce collège, qui jouit d’une réputation d’établissement « difficile », fut placé en ZEP {3} au début des années 1980 et fait partie, depuis 2005, date de leur création, d’un Réseau Ambition Réussite (RAR désormais). C’est un petit collège, qui compte moins de 300 élèves aujourd’hui, mais dont le recrutement s’effectue exclusivement à l’intérieur du quartier, au sein d’une population très paupérisée et aux origines nationales très diverses. Bien qu’il ne puisse prétendre être représentatif de l’ensemble des collèges français, ses caractéristiques n’en font pas moins un exemple potentiel des difficultés que rencontrent les collèges et il peut à ce titre servir de « miroir grossissant » pour l’étude des phénomènes qui le traversent, d’autant que l’équipe enseignante,

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents