Histoire de galet
49 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Histoire de galet

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
49 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Une histoire de courage et de fraternité...
Martin est un adolescent normal vivant à Dieppe. Mais la guerre fait rage et son pays, la France, est occupé par les Nazis. La cohabitation est difficile et les conditions de vie, précaires. Logé chez Madame Agnès, une vieille dame débrouillarde et dégourdie, Martin sera entraîné malgré lui dans le terrible second conflit mondial et fera une rencontre qui bouleversera sa vie…
Fiche pédagogique: http://avoslivres.ca/wp-content/uploads/book_documents/3550-HDG-Jeu-Questionnaire-papierOK.pdf

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 décembre 2016
Nombre de lectures 9
EAN13 9782897500429
Langue Français
Poids de l'ouvrage 22 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0350€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Titre : Histoire de galet Texte : Marie Cadieux Illustrations : François Dimberton Conception graphique : Lisa Lévesque Direction littéraire : Sébastien Lord-Émard
ISBN (papier) 978-2-89750-040-5 ISBN (PDF) 978-2-89750-041-2 ISBN (ePub) 978-2-89750-042-9 Dépôt légal : 4 e trimestre 2016
Impression : Marquis
Diffuseur au Canada : Prologue Téléphone : (450) 434-0306 / 1 800 363-2864 Courriel : prologue@prologue.ca
Distributeur en Europe : Librairie du Québec/DNM
Téléphone : 01.43.54.49.15
Courriel : direction@librairieduquebec.fr Pour ses activités d’édition, Bouton d’or Acadie reconnaît l’aide financière de :


Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous les pays.
© Bouton d’or Acadie inc.
Case postale 575
Moncton (N.-B.), E1C 8L9, Canada
Téléphone : (506) 382-1367
Télécopieur : (506) 854-7577
Courriel : boutondoracadie@nb.aibn.com
Web : www.boutondoracadie.com
Un livre créé en Acadie et imprimé au Canada



Note au lecteur : On trouvera à la fin du livre un lexique des mots allemands et de termes relatifs à la guerre.

MARIE CADIEUX
HISTOIRE
DE GALET
illustrations de François Dimberton



BOUTON D’OR ACADIE



Un galet, une main
et l’océan frémit devant cette promesse.










Le monde de Martin est à l’envers. Ses parents semblent si préoccupés, les voisins passent de façon furtive et personne ne se salue en se croisant, comme autrefois. Depuis que les Allemands occupent sa ville, et surtout depuis qu’ils ont installé une station radar en haut de la rue, tout a changé.
Déjà, ce n’était pas bien rigolo depuis trois ans, avec les rations de nourriture et le couvre-feu dès le coucher du soleil. Une petite faim le torture constamment. Et puis, maintenant, plus moyen d’aller se promener avec insouciance sur la plage, de blaguer avec les amis… Toute la côte est fortifiée, surveillée, patrouillée, et les envahisseurs n’entendent pas à rire.


Il y a quelques étés, Martin avait caressé le projet d’acheter une petite Motobécane dès qu’il aurait quinze ans, afin de parcourir la côte. Pour aller plus vite, plus loin. Grâce à ses quelques heures de travail chaque semaine chez un mécanicien automobile, il ramassait tranquillement ses sous. Il a maintenant accumulé un montant suffisant, mais ce rêve s’est évanoui avec la guerre…
Le plus terrible cependant : hier, quelqu’un de la Mairie est venu leur annoncer que la maison familiale serait réquisitionnée et la famille, envoyée en Vendée, où les plus jeunes iront à l’école. Mais Martin doit rester pour travailler. Il se désole : comment devenir pilote, son rêve ultime, s’il ne peut poursuivre ses études ?







Trois semaines plus tard, Martin habite encore à Dieppe. Les autorités allemandes ont décidé que le garçon est assez habile pour prêter main-forte aux travaux de fortification qui se poursuivent sans cesse. Ce n’est pas du travail agréable et, bien qu’il ne le dise à personne, Martin s’ennuie de sa mère, de ses petits frères et de ses petites soeurs, exilés à la campagne. Il se console en se disant que, sans doute, ces derniers mangent à leur faim et qu’ils sont en sécurité.
Et puis, il y a l’artillerie allemande qui est fascinante et qu’il peut examiner de plus près. Un des contremaîtres a remarqué sa débrouillardise et lui demande parfois un petit service, un écrou en particulier à retrouver, un outil à dénicher chez les mécaniciens des environs. C’est enrageant d’aider l’ennemi ; mais en refusant, Martin attirerait des ennuis à sa famille et à sa nouvelle logeuse, Madame Agnès. Celle-ci ne semble pas nerveuse pour deux sous. Elle dit parfois en plissant son nez : « Je sens que quelque chose se prépare, mon petit. Nous sommes aux premières loges, toi et moi. »

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents