Les aventures de Becky la vache volante. Tome 2
44 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les aventures de Becky la vache volante. Tome 2 , livre ebook

-
illustré par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
44 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

HEURTÉE DE PLEIN FOUET par une locomotive jetée sur le père Noël par Supur, un dangereux criminel intergalactique qui le déteste, Becky la vache a perdu ses pattes arrière, et pratiquement la vie.


Mais il ne faut jamais désespérer : elle est sauvée par le docteur Gluvina, une extra-terrestre qui la reconstitue dans un caisson réparateur, à l’image du kalonka, un habitant de sa planète qui se déplace grâce à sa mamelle.


Elle était au mauvais endroit au mauvais moment.



Et pourtant, d’une faiblesse, Becky a su faire une force.


À présent Becky la vache est Becky la vache volante.


-----



Dans cette nouvelle aventure Becky rencontrera le père Noël sur sa planète.



-----


Retrouve Becky la vache volante sur le site du père Noël : Papa-noel.be

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9791091524308
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

HEURTÉE DE PLEIN FOUET par une locom otive jetée sur le père Noël par Supur, un dangereux crim inel intergalactique qui le déteste, Becky la vache a perdu ses pattes arrière, et pratiquem ent la vie.
Mais il ne faut jam ais désespérer : elle est sauvée par le docteur Gluvina, une extra-terrestre qui la reconstitue dans un cais son réparateur, à l’im age du kalonka, un habitant de sa planète qui se déplac e grâce à sa m am elle.
Elle était au mauvais endroit au mauvais moment.
Et pourtant, d’une faiblesse, Becky a su faire une force.
À présent Becky la vache est Becky la vache volante.
Chapitre 1
BECKY LA VACHE EST solidem ent sanglée au dossier de son siège. Son pi s exerce une poussée suffisante pour la m aintenir en l’air sans qu’elle sente la pression du harnais. À travers un hublot elle pe ut voir le som m et vert d’une forêt éclairée par un soleil m agnifique, et q uand elle redresse la tête, le dos bien droit du com m andant Pianko aux com m ande s de l’astro-dépanneuse. Le docteur Gluvina occupe un siège à se s côtés et surveille les instrum ents de bord.
— Asseyez-vous à vos places et attachez vos ceintur es, dit calm em ent le com m andant. Nous allons changer d’espace-tem ps d’ic i peu et si nous rentrons dans des turbulences nous allons être auss i secoués qu’une salade dans une essoreuse.
— Je suis déjà à m a place, lui répond Becky. Et j’ai déjà fixé m on harnais de sécurité. Tita, s’il te plaît, poursuit la petit e vache, sors de m a narine, tu m e chatouilles et ça m e donne envie d’éternuer !
— Je n’ai pas de ceinture de sécurité, m oi, rouspèt e Tita en quittant la narine de Becky. Rien n’est jam ais à m a taille…
— Mets-toi dans m on oreille, lui répond la petite vache, là ça ne m e dérange pas… Mais… Mais…
Le vaisseau spatial vient d’avoir une em bardée et B ecky jette un coup d’œil à travers le hublot : l’astronef se rapproche dangereusem ent de la cim e des arbres m aintenant !
— Com m andant Pianko, qu’est-ce que vous faites ? P ourquoi descendons-nous si brutalem ent ?
Becky a à peine fini sa phrase que l’astro-dépanneu se se m et à tanguer et à vibrer. Le com m andant Pianko est trop occupé à m anipuler ses leviers pour pouvoir répondre. C’est Gluvina qui s’en charge.
— Des m ondes très éloignés les uns des autres com m u niquent entre eux par des passages qu’on appelle les Portes Galac tiques. Il y en a un dans cette forêt. Il est situé entre deux vieux chênes q ui doivent bien avoir plus de m ille ans m aintenant. Ce sont les plus hauts.
— J’espère que je ne m e suis pas trom pé d’arbres, grom m elle Pianko, ils
se ressem blent tous tellem ent et je ne suis pas trè s calé en botanique… Je m e dem ande s’il ne faudrait pas m ieux planter des d rapeaux à la place… Ah… Je crois bien que c’est ceux-là…
Au m êm e instant le com m andant Pianko tire une m anet te et l’astro-dépanneuse plonge brutalem ent vers le sol. Prise de peur, Becky ne peut pas s’em pêcher de ferm er les yeux.
— C’est pas des chênes ! hurle la petite vache en l es ouvrant à nouveau. C’est des sapins ! On est fichus ! On va tous m ouri r !
Chapitre
Sais pas aujourd’hui en toutANS DOUTE que nous allons tous m ourir, m cas, soupire le com m andant Pianko. Mission accom pli e. Nous venons de franchir cette fichue Porte Galactique.
— Ce sont bien des sapins, confirm e le docteur Gluvina à Becky, vous ne vous êtes pas trom pée, m ais sur Terre avant de fran chir la Porte, c’était heureusem ent des chênes. Nous som m es au pays du pèr e Noël à présent, poursuit le docteur Gluvina. Nous allons bientôt at terrir, ce n’est plus qu’une question de secondes.
L’astro-dépanneuse a tellem ent réduit sa vitesse qu ’elle donne l’im pression de faire du surplace.
— Nous survolons le village du père Noël, dit le co m m andant Pianko. Becky, vous voyez la petite m aison avec une très gr osse chem inée sans fum ée ?
— C’est la seule m aison qui ne fait pas de fum ée, c om plète Gluvina.
Becky a retiré sa ceinture de sécurité et s’est pro pulsée jusqu’à un hublot.
— Je vois surtout des gens qui nous font des signes d’am itié avec leur bonnet, dit Becky, les naseaux collés à la vitre.
— Mais ! s’exclam e la petite vache. Tous ces gens ! Ils ont une form e de culbuto ! Ce sont des bonhom m es de neige !
Tita la m ouche s’est posée sur le front de Becky et regarde elle aussi à travers le hublot.
— Pince-m oi Becky ! s’exclam e Tita stupéfaite.
— Si je te pince, je t’écrase, lui rappelle la petite vache. Tu y tiens vraim ent ?
— Ces bonhom m es de neige sont vivants com m e toi et m oi !
— Et com m e nous tous… prononce laconiquem ent le com m andant Pianko. Nous venons tous d’univers très différents m ais la vie et l’am our de
la vie est quelque chose que nous avons tous en com m un. Sans parler de la m auvaise haleine et des odeurs de dessous de bras p our certains… Heureusem ent cet équipage est irréprochable de ce p oint de vue, grom m elle le com m andant Pianko, m ais j’ai encore en m ém oire un voyage que j’ai fait dans des conditions olfactives plus q ue déplorables avec une pieuvre à huit tentacules de la planète Octopussars
— Leur organism e contient seulem ent un peu plus d’e au que le nôtre m ais ce n’est pas de la neige, continue le docteur Gluvina. Ils sont faits de chair com m e vous et m oi m ais n’ont pas de squelette . Ils n’ont pas besoin de s’alim enter non plus. C’est peut-être ce qui fai t que les habitants de cette planète sont des gens très charm ants, ils n’éprouve nt pas le besoin de se m anger les uns les autres. Vous voyez la m aison apr ès le bois de sapins ? poursuit-elle.
— Celle avec un toit plein de neige qui touche le s ol ? dem ande Becky. Je la vois.
— Moi aussi, dit Tita.
— C’est la m aison du père Noël. Nous allons nous po ser juste à côté, près de son atelier, poursuit Gluvina.
— Je dépose d’abord votre soucoupe volante endom m agée, ronchonne le com m andant Pianko, et ensuite je m e pose à côté.
Le com m andant Pianko a à peine coupé les m oteurs de l’astro-dépanneuse que déjà Becky, Tita et tout l’équipage sont dehors. U n bruit de m étal qu’on m artèle à lourds coups réguliers sort d e l’atelier du père Noël.
— Entrez ! Entrez ! crie le père Noël entre deux bruyants coups de m arteau. Je suis dans m on atelier en train de fabri quer un jouet ! Je viens juste de term iner ! poursuit-il.
Les m artellem ents ont brusquem ent cessés.
— Dites-m oi ce que vous en pensez ! continue le pèr e Noël.
On entend à présent le bruit régulier d’un objet qu i rebondit sur le sol. Puis la porte de l’atelier s’ouvre toute seule et u n tout petit kangourou m écanique en franchit le seuil. Il est m uni d’une t rès longue queue et d’une grosse clé, porte de lourds gants de boxe au bout d e ses poings et jongle avec six assiettes en porcelaine tout en en décriva nt un arc de cercle
bis avant de retournerondissant qui le fait passer devant Becky et ses am dans l’atelier.
— Alors ? crie le père Noël.
On entend ensuite un bruit de vaisselle cassée.
Jeux et activités Pour-enfants.fr
Novembre 2015
© Serge Marc (textes) Claude Marc (dessins)
ISBN 979-10-91524-30-8
(Extrait du Tome 2)
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents