Marylou et l Arbre-aux-Murmures
53 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Marylou et l'Arbre-aux-Murmures , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
53 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au plus profond de l’Ardenne, dans un lieu où fées et croquemitaines côtoient notre réalité, Marylou, fille et petite-fille d'ensorceleuse, n’aime rien de plus que de retrouver l’Arbre-aux-Murmures et les habitants de la Forêt du Pas-du-Loup. Mais voilà qu'elle apprend que cette dernière va être rasée...

Marylou jure de tout tenter pour la sauver.

Quand, en plus, son ami Sam disparaît au fond des bois, la fillette ignore encore quels dangers elle devra braver pour le retrouver et tenir sa promesse.

Saura-t-elle surmonter les épreuves jetées en travers de sa route ?



Nous plongeant dans les thèmes de la forêt et des légendes ardennaises, cette histoire fantastique ravira les lecteurs, de 9 à 99 ans, et leur fera vivre une aventure pleine de féerie.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1
EAN13 9782930880037
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Marylou et 
l’Arbre-aux-Murmures

Gaëlle K. Kempeneers

Série « Murmures »

Collection Séma’gique



Séma Éditions
Illustration de couverture : Annick De Clercq Mise en page ebook : Nathy © Séma Editions, département de Séma Diffusion, pour la présente édition Rue de la Pêcherie 17, boite 2, 5004 Bouge, Belgique Tél : +32 (0)477/57.81.82
Mail : contact@sema-diffusion.com D/2016/13.731//2
ISBN : 978-2-930880-03-7
Tous droits réservés pour tous pays Toute reproduction interdite
Table des matières

Marylou et l’Arbre-aux-Murmures

Chapitre 1
 

Chapitre 2
 

Chapitre 3
 

Chapitre 4
 

Chapitre 5
 

Chapitre 6
 

Chapitre 7
 

Chapitre 8
 

Chapitre 9
 

Chapitre 10
 

Chapitre 11
 

Chapitre 12
 

Chapitre 13
 

Chapitre 14
 

Chapitre 15
 

Chapitre 16
 

Chapitre 17
 

Chapitre 18
 

Chapitre 19
 

Chapitre 20
 

Chapitre 22
 

Remerciements et bavardages
 

L’auteur
À Aliénor et Mélisande, mes fées de poche :
Sans vous, il n'existerait pas d’Arbre-aux-Murmures !
 À Nathalie, la fée marraine de Marylou…
                                         
Chapitre 1
Une bien mauvaise nouvelle



Une chape de silence s’abat sur la classe. Marylou n’en croit pas ses oreilles. Le bois du Pas-du-Loup va être rasé. Sam-je-sais-tout vient de l’annoncer à mademoiselle Aurélie, l’institutrice des cinquième et sixième années, en claironnant, pour être sûr que tout le monde l’ait bien entendu. Tout maigrichon, avec des lunettes trop grandes sur son petit nez, il est le premier de classe, et les autres élèves ne l’aiment pas beaucoup. Mais c’est le fils du bourgmestre : il sait les choses importantes avant tout le monde. Si une nouvelle aire de jeu va être construite, si on va rouvrir le vieux cinéma…
— C’est mon père qui l’a dit ! termine-t-il avant de se taire.
Tous les yeux se fixent sur lui. Marylou se lève soudain.
— Espèce de menteur ! crie-t-elle. Ils n’ont pas le droit de faire ça !
— C’est pas vrai d’abord ! Mon père m’a dit qu’ils vont construire une maison de retraite et un centre médical, réplique le petit malin.
Les autres élèves expriment leur incrédulité.
— Ce n’est pas juste ! se plaint Océane. Où on va aller jouer, nous ?
— Et les oiseaux ? Où est-ce qu’ils vont faire leurs nids ?
— Et les lapins ?
Marylou reste silencieuse après son premier éclat. Sam n’ose plus croiser son regard. Elle n’a pas l’habitude de crier ainsi et, d’ordinaire, elle se montre gentille avec le petit je-sais-tout. Même qu’elle l’aime bien, malgré sa manie de se faire mousser. Mais pas aujourd’hui. Pas alors qu’il vient de prononcer la sentence de mort de son ami secret !
La cloche sonne, libère les enfants. La fillette s’évade de la classe, de la cour. Elle traverse la place du village, vole sur la route, puis sur le chemin qui mène au Pas-du-Loup. La forêt l’accueille en amie. Au village, tout le monde dit qu’il s’agit d’un « bois », mais elle est bien plus grande qu’il n’y paraît. Derrière la sage lisière, les arbres se resserrent, denses et sombres. Presque menaçants. Les plus petits n’osent pas s’y aventurer de peur de rencontrer le méchant loup inventé par les plus grands pour les effrayer. Mais même les enfants plus âgés et les adultes qui s’y promènent ne se risquent pas à quitter les sentiers balisés de crainte de se perdre.
Marylou, elle, n’hésite pas une seule seconde : elle saute par-dessus un fourré et s’enfonce dans la forêt profonde du Pas-du-Loup. Loin de l’orée, les fées des mousses et des champignons l’observent, étonnées par sa course. Aujourd’hui, elle ne prend pas le temps de les saluer : un seul but la porte en avant. Elle ignore de la même manière les nutons 1 curieux qui la suivent un moment avant de se trouver une nouvelle source d’intérêt. Les branches et les taillis l’effleurent, s’ouvrent devant elle pour la laisser passer.
Elle n’est pas une enfant ordinaire. Elle est fille et petite-fille d’ensorceleuse. La nature autour d’elle l’a acceptée et l’accueille en amie. Au village, elle est presque certaine d’être la seule, avec les membres de sa famille, à percevoir l’imperceptible. Elle comprend les animaux, voit les créatures féériques et sent ce qui est caché.
Enfin, elle débouche dans une clairière. Le soleil inonde les lieux, auréole de lumière l’immense chêne qui dresse fièrement ses branches vers le ciel.

1 Les nutons sont des génies artisans et forestiers au caractère ombrageux et rancunier qui vivent en Wallonie, surtout en Ardenne
Chapitre 2
L’Arbre-aux-Murmures



Les autres arbres entourent d’une cour silencieuse et respectueuse le vénérable doyen de la forêt. Son tronc massif s’ancre en terre et étend ses racines autour de lui comme autant de points d’appui. En plus d’être plusieurs fois millénaire, ce valeureux vieillard reste unique en son genre. Sans doute en existe-t-il d’autres, mais c’est le seul que Marylou connaisse.
La fillette pénètre dans la clairière où le temps paraît suspendu. Bien sûr, elle entend des oiseaux pépier, la brise remuer quelques feuilles et des animaux détaler dans les fourrés. Ici, le bruit des hommes semble banni. Le son des voitures, la cloche de l’église… demeurent hors de la forêt profonde. Seuls quelques murmures s’élèvent de-ci de-là.
Des chuchotis du passé.
Parfois, ils parlent une langue qui n’existe plus que dans la mémoire des disparus. Ils révèlent à qui sait les entendre les secrets de la forêt et de ceux qui la peuplent et l’ont peuplée depuis que le chêne a percé sa graine et tendu ses pousses vertes vers le ciel. C’est mémé qui a montré le chemin de la clairière à sa petite-fille. Tout comme elle l’a montré à son enfant une génération plus tôt. Cependant, la maman de Marylou s’est vite détournée des enchantements, des secrets et des charmes. Elle dit qu’il faut apprendre à vivre dans le monde moderne et ne pas laisser le passé entraver son avancée.
Alors, mémé a guetté la prochaine ensorceleuse. Et Marylou est arrivée. Elle adore s’enfoncer dans la forêt avec sa grand-mère, apprendre ses secrets, parler avec les fées et les nutons sans les offenser, se reposer au pied de l’Arbre-aux-Murmures et tendre l’oreille pour surprendre les souvenirs que celui-ci accepte de partager avec celles et ceux qui savent l’écouter.
Dire que des adultes veulent l’abattre ! Les yeux de la fillette piquent. Elle les essuie d’un revers de manche rageur et renifle un coup pour faire bonne mesure. Les lapins et les oiseaux ne seront pas les seuls à se retrouver sans abri si des bulldozers détruisent la forêt. Où les fées et les nutons pourront-ils se réfugier ?
La résolution de Marylou se raffermit tandis qu’elle s’avance dans la clairière. Elle ne laissera pas son vieil ami mourir, foi d’ensorceleuse ! Sa main se pose sur l’écorce rugueuse et elle grimpe sur une racine tortueuse pour étreindre le tronc. Ses bras n’en font pas le tour, loin s’en faut ! Une farandole 1 d’enfants n’y suffirait pas. Son doigt heurte une écorce plus dure, plus râpeuse et s’y entaille la peau. Avec un petit cri surpris, elle va pour le plonger en bouche. Cependant, elle s’immobilise, fascinée par la perle de sang qui oscille au bout de son index.
Puis, parce qu’elle est fille et petite-fille d’ensorceleuse, qu’elle est l’amie des êtres cachés du Pas-du-Loup et du grand chêne magique, elle passe sa blessure sur le tronc de l’Arbre-aux-Murmures. Elle fait le vœu de se battre pour les protéger des adultes ignorants.
Est-ce suffisant ? Elle ne connaît pas la magie du sang. Pourtant, elle sent que l’enchantement n’est pas complet. Alors, elle inspire un grand coup et lève la tête vers les branchages qui s’élèvent si haut au-dessus d’elle. Elle entend la voix de mémé résonner dans ses souvenirs et lui raconter

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents