Le royaume des Farfadets
35 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le royaume des Farfadets

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
35 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Maël est un garçon qui vit aux pays des contes, de l’autre côté de la montagne blanche, dans les contrées du nord. Il se trouve loin de la menace que représentent Patapaf et la sorcière Caraba.
Toutefois, le danger rôde partout et nul ne l’oublie, surtout quand la Lune est sous son mauvais jour. Un jour, il se retrouve nez à nez avec un farfadet qui le mènera auprès de sa reine.
Cette dernière lui donnera une mission, celle de retrouver son sceptre dérobé par un sorcier.



(Adapté aux lecteurs dyslexiques)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 16
EAN13 9791034802395
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Audrey Calviac
 
 
 
 
Le royaume des Farfadets
(9-13 ans)
 
 
 
 
Illustration : Anaïs Calviac
 
 
 
 
Publié dans la Collection Farfadet,
Dirigée par Nana Jam
 
 
 
 

 
 
 
 
© Evidence Editions 2017
 
 
 
Chapitre 1 – Un malfaiteur dans les bois
 
 
Il existe un sentier perdu dans des bois, un chemin oublié de tous qui mènerait aux pays des contes. Nul ne peut le trouver ; un chat en est le gardien. Celui-ci apparaît devant une âme pure et la guide jusqu’à l’entrée. Il s’agit d’une trappe en bois, perdue dans les broussailles, l’unique porte des pays des contes. Seuls les enfants peuvent voir ce félin, car seuls ces derniers l’intéressent véritablement. Tous ignorent ce qu’ils deviennent, mais tous se terrent dans le silence. La curiosité amène le danger dans ce monde magique. En effet, ce n’est pas un animal ordinaire : il est doté d’un unique œil et porte le nom de Patapaf. C’est le compagnon d’une terrible sorcière ; cette dernière tyrannise le peuple des pays des contes avec l’aide de son fidèle chat noir. Personne n’a encore osé la défier ou bien ceux qui l’ont fait ne sont plus de ce monde pour en parler. Mais la sorcière Caraba et Patapaf ne sont pas les héros de cette histoire. Celle qui débute aujourd’hui se déroule de l’autre côté de la montagne blanche, à des lieux des dragons, des pitous et des chaperons-loups. Les humains de cette contrée vivent loin du tourment de ces deux cruels personnages, mais leur vie n’est pas sans rencontre imprévisible. Le danger rôde partout et nul ne l’oublie, surtout quand la Lune est sous son mauvais jour.
 
Il était une fois un garçon. Il s’appelait Maël et résidait au cœur d’un des pays des contes, tout au nord, près du grand océan aux eaux déchainées. Sa famille était bien pauvre ; il n’allait donc pas à l’école. Il passait son temps à aider son père dans les champs ou à rêver d’aventures. Il aimait se promener en forêt et s’imaginait qu’il était un explorateur. Il taillait les arbres et les buissons qui se permettaient de rencontrer sa route. Il y trouvait mille et un trésors dissimulés dans les bois situés près de chez lui. Son poignard à la main, Maël était prêt à affronter les monstres qui lui barreraient le chemin. D’autres fois, il longeait la rivière et devenait un terrible pirate. De vieilles planches en guise de navire, il parcourait le courant tumultueux en quête d’une île ou d’une sirène à secourir. Quand la journée entière s’offrait à lui, le garçon se rendait sur les falaises et se transformait en un aigle majestueux survolant toute la côte.  Ce garçon de 14 ans aimait s’évader dans ses rêves et il y parvenait très bien. De temps en temps, il croisait les enfants du village qui revenaient de l’école. Alors, Maël partait une fois de plus dans ses pensées, au cœur de cette école qu’il imaginait si bien. Ne vous trompez pas, c’était un garçon heureux. Ses parents étaient bienveillants et aimants. Il était entouré de trois frères et de deux sœurs, tous plus jeunes que lui. Ces derniers l’adoraient et souhaitaient le suivre dans ses fantastiques aventures. Maël leur promettait qu’un jour ils l’accompagneraient, mais pour l’instant, c’était bien trop dangereux pour eux. Il fallait être grand pour couper la dense végétation, diriger un bateau ou battre des ailes.
Le temps passait lentement sans que rien ne vienne le troubler jusqu’au jour où il fit une drôle de rencontre.
 
L’époque des moissons avait sonné et il n’était plus l'heure de flâner dans les bois.
Du moment où les premiers rayons du soleil caressaient les jolis épis de blé et jusqu’à ce que la Lune devienne maîtresse du ciel, Maël transpirait à grosses gouttes à faucher les champs. Éreinté de ses journées interminables, il s’endormait quelques fois en chemin avant d’atteindre sa maison. Il se réveillait alors au beau milieu de la nuit et courait à toute allure pour rentrer chez lui et dévorer la miche de pain que sa mère lui laissait sur la table. Sans bruit, il montait dans sa chambre qu’il partageait avec ses cinq petits frères et sœurs. Le garçon les poussait dans le grand lit pour se faire une place minuscule et partait la minute suivante dans les bras de Morphée.
...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents