Magalie sur la piste du taxeur
56 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Magalie sur la piste du taxeur , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
56 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Carole Dion, auteure du roman Magalie et les messages codés, présente une autre aventure captivante du même personnage.
William, meilleur ami de l'héroïne, et son grand frère Xavier sont de retour pour l'appuyer. Magalie demeure aussi curieuse, avec le lot d'inconvénients que cela apporte. On est très loin de la blague des messages codés, simple défi à son intelligence. Magalie passe même près d'y perdre la vie.
En effet, un adulte sans vergogne fait pression sur un élève vulnérable et Magalie finit par voir clair dans son jeu. Elle a affaire à forte partie et les embûches se multiplient. Or Magalie a osé enfreindre la règle la plus élémentaire, ce qui lui vaut un séjour à l'hôpital.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 juin 2016
Nombre de lectures 3
EAN13 9782896993888
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0016€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Table des matières




Catalogage
De la même auteure

Chapitre premier - Un pont pour des joncs
Chapitre deux - L’étranger
Chapitre trois - Halte au casse-croûte
Chapitre quatre - Le pont de Québec
Chapitre cinq - La chute de Magalie
Chapitre six - Le récit de la rivière de Saint-Charles
Chapitre sept - La dispute
Chapitre huit - Magalie malade
Chapitre neuf - Prisonnière
Chapitre dix - William à la rescousse
Chapitre onze - La punition
Chapitre douze - La narration par Magalie et William
Chapitre treize - La version de Xavier
Chapitre quatorze - Les erreurs se multiplient
Chapitre quize - Magalie en danger
Chapitre seize - Conseil de famille
Chapitre dix-sept - Thierry
Chapitre dix-huit - Réponses au questionnaire
Chapitre dix-neuf - La dénonciation
Chapitre vingt - La fin du taxage

Dans la même collection
Crédits photo


Magalie sur la piste du taxeur


De la même auteure c hez le même éditeur




Magalie et les messages codés , roman jeunesse, Ottawa, collection « Cavales », 2012, 88 pages.


Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada


Dion, Carole, 1959-, auteur
Magalie sur la piste du taxeur / Carole Dion.


(Cavales)
Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).
ISBN 978-2-89699-386-4.--ISBN 978-2-89699-387-1 (pdf).--
ISBN 978-2-89699-388-8 (epub)


I. Titre. II. Collection: Cavales


PS8607.I63M36 2013 jC843’.6 C2013-904289-X
C2013-904290-3











Les Éditions L’Interligne
261, chemin de Montréal, bureau 310
Ottawa (Ontario) K1L 8C7
Tél. : 613 748-0850 / Téléc. : 613 748-0852
Adresse courriel : commercialisation@interligne.ca
www.interligne.ca

Distribution : Diffusion Prologue inc.




ISBN : 978-2-89699-388-8
© Carole Dion et Les Éditions L’Interligne
Dépôt légal : troisième trimestre 2013
Bibliothèque nationale du Canada
Tous droits réservés pour tous pays











À mes petits-enfants, Kameylia et Mathéo


Chapitre premier

Un pont pour des joncs




Magalie est assise par terre dans sa chambre, adossée au pied de son lit, en compagnie de son amie Coralie. Celle-ci babille sans arrêt, ce qui lui permet de s’évader assez facilement dans sa tête plutôt que d’être attentive à ce flot de paroles. Non pas que les propos de Coralie soient sans intérêt ou dénués de sens, mais on a l’impression de se noyer si on se laisse envahir par ses innombrables mots. C’est donc ce qui arrive à Magalie, cette jeune adolescente aux cheveux mi-longs, châtain clair, aux yeux verts et au visage agrémenté de petites taches de rousseur qui lui donnent un air espiègle.
Magalie sursaute lorsque son amie Coralie lui enfonce le coude dans les côtes et lui dit :
– H é ! Tu ne m’écoutes pas !
– Excuse-moi. C’est vrai, j’étais dans la lune !
– À quoi p enses-tu donc au lieu de m’écouter ? Je te répète que Sam m’a traitée de voleuse, proche des casiers, devant tout le monde en plus ! Pis c’est même pas moi qui lui ai pris son iPod. J’sais pas pourquoi il croit que c’est moi ! Ça doit être encore Audrey et sa bande qui racontent n’importe quoi pour se rendre importantes aux yeux du plus beau gars de l’école.
Audrey est l’ennemie jurée de Magalie. Avant, elles étaient les meilleures amies du monde. Mais il y a fort longtemps, une dispute d’une rare intensité, comme il n’en existe pas souvent, a éclaté entre elles, et depuis, la guerre oppose les deux filles. Le plus malheureux dans l’histoire, c’est que ni l’une ni l’autre ne pourrait expliquer la raison de la dispute, elles n’en gardent aucun souvenir. Mais comme elles sont orgueilleuses toutes les deux, aucune n’ose faire le premier pas vers une réconciliation.
– C’est vrai qu’il est beau, hein ? continue Coralie.
Magalie est repartie dans sa tête, elle n’entend plus qu’un léger murmure, un gazouillis incompréhensible. Elle est vraiment volubile, cette Coralie ! Quand la fée du langage a dispensé ses bonnes grâces, c’est certain qu’elle en a offert plus que de raison au bébé Coralie. E lle n’arrête pas de parler, de discourir et d’argumenter, sur tout et sur rien. Il suffit de temps en temps de répondre machinalement « hum ! » et le tour est joué, le moulin à paroles continue sans relâche. Cependant, des fois c’est vraiment lassant ce flot de paroles, comme maintenant.
En réalité, Magalie est tourmentée par ce qu’elle a vu dans le secteur des casiers justement cet après-midi, à la fin des cours, ou plutôt qui elle a vu. Un grand gars, bien bâti, se tenait près de la case de William, le meilleur ami de Magalie. Les yeux de cet étranger furetaient de droite à gauche, cherchant quelque chose ou épiant quelqu’un, mais en même temps, ce nouveau semblait très nerveux, comme s’il avait peur d’être vu ou reconnu.
Magalie chasse cette image de sa tête et se concentre sur le papotage de Coralie, qui discourt maintenant sur le travail qu’elles doivent remettre bientôt. Le sujet a été tiré au hasard et il porte sur certaines particularités de la ville de Québec, la capitale de la province du même nom. L’école organise un voyage dans cette ville. Pendant la visite, les groupes présenteront leur travail, selon les emplacements visités. Chacun est associé à un travail en équipe. À la dernière soirée du voyage, les élèves pourront voter pour les exposés les plus intéressants et instructifs et les gagnants recevront un prix de 200 $ , une somme très intéressante.
Cependant, pour s’assurer que les jeunes ne se concentrent pas uniquement sur leurs présentations respectives, mais écoutent aussi les exposés des autres, chaque participant de l’équipe gagnante devra répondre correctement au questionnaire demandant de jumeler les quatre images de gauche, identifiées par les lettres A à D, à une des huit de droite , identifiées par les chiffres 1 à 8, et correspondant à un élément de présentation des lieux visités.

Questionnaire
Jumelage de chacune des images (A à D) à celles (1 à 8) en rapport avec les exposés :



Magalie et Coralie ne font pas partie du même groupe. La première effectue ses recherches sur le Château Frontenac et la seconde prépare un exposé sur l’effondrement du pont de Québec au moment de sa construction, ou plutôt sur ses effondrements survenus en 1907 et 1916. Dans son incessant bavardage, Coralie essaye de se remémorer les dates qu’elle a inscrites dans son travail.
C’est à ce moment que Xavier, le demi-frère de Magalie, se pointe à la porte de la chambre. Magalie et Xavier ont le même père, Pierre. Xavier passe une semaine chez sa mère et l’autre chez son père, avec sa jeune demi-sœur et la mère de celle-ci, Marie. Il adore Magalie et il aime particulièrement lui jouer des tours. Et, comme tout frère aîné, il se fait un devoir de la protéger au besoin.
– Avez-vous besoin d’aide, les filles ? Vous semblez embrouillées dans vos dates. Que voulez-vous savoir ? Je suis un livre savant, demandez-moi n’importe quoi et je vous le dirai ! se vante Xavier.
– Ah oui ? Alors à quelle date s’est effondré le pont de Québec pour la première fois lors de sa construction ? demande Coralie, plutôt sceptique.
– En 1923 ! répond Xavier sans hésiter.
– Et la deuxième fois ? demande Coralie.
– En 1935 ! répond encore Xavier sans l’ombre d’une hésitation.
Les deux amies se regardent et Coralie est un peu dépitée, parce que ce ne sont pas les dates qu’elle avait en tête, et si elle doit se fier aux réponses de Xavier, elle devra refaire ses recherches puisqu’elle a tout faux, se dit-elle…
– Quelle est la date de la fondation de la ville de Montréal ? demande subitement Magalie.
– L’année 1720 ! répond encore Xavier .
– Tu te moques de nous depuis tantôt. Tu ne connais aucune des dates qu’on t’a demandées, n’est-ce pas ? s’empresse de demander Magalie.
– C’est un piège que tu me tendais avec ta dernière question, petite vlimeuse ?
– Ben oui, c’était un piège ! C’est en 1642 qu’a été fondée la ville de Montréal et non au dix-huitième siècle, comme tu le prétends. Maintenant qui a fondé cette ville ? L e sais-tu ?
– Jacques Cartier ! assure Xavier.
– Comme tu es nul, mon cher frère. C’est sieur de Maisonneuve. Jacques Cartier a découvert le Canada.
Cela rassure Coralie de savoir que les dates donné

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents