Nellie, Tome 3 - Réalité
152 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Nellie, Tome 3 - Réalité , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
152 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nellie est de retour dans notre univers, mais pour combien de temps ? Peut-elle vraiment abandonner ceux qu’elle a appris à aimer là-bas, sans savoir ce qu’il advient d’eux ? Mais encore faudrait-il pouvoir retraverser. Son cœur balance entre deux univers, mais son corps peut-il effectuer le passage ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 juillet 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764434154
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0450€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

De la même auteure
SÉRIE NELLIE
Tome 2 – Protection , Éditions Québec Amérique, 2017.
Tome 1 – Adaptation , Éditions Québec Amérique, 2017.
SÉRIE ZOMBINETTE
Zombinette 4, Le zip des zombis , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 3, Le zombi de Noël , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 2, Le piège à zombis , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 1, Le bal des zombis , Dominique et compagnie, 2016.
SÉRIE SAVANNAH
Tome 12 : Le trésor d’Arcadie , Éditions Recto-Verso, 2016.
Tome 11 : La malédiction d’Osiris , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 10 : En terres inconnues , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 9 : Le talisman oublié , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 8 : Retour aux sources , Éditions Recto-Verso, 2014.
Tome 7 : La clé des mystères , Éditions Recto-Verso, 2014.
Tome 6 : Le secret d’Isis , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 5 : Aucun répit , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 4 : Le feu sacré , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 3 : En péril , Éditions Recto-Verso, 2012.
Tome 2 : Ne pars pas , Éditions Recto-Verso, 2012.
Tome 1 : En plein cœur , Éditions Recto-Verso, 2012.


Chambres en ville : Les choix de Lola , Charron Éditeur, 2016.
Les Quatre Saisons – Été , Éditions Recto-Verso, 2016.
Sous le vent , Éditions Recto-Verso, 2015.
Petit déjeuner compris, Éditions Recto-Verso, 2014.
Chambres en ville : Pete et Lola, 17 ans déjà ! – La suite, Charron Éditeur, 2010.


Projet dirigé par Stéphanie Durand, éditrice

Conception graphique : Claudia Mc Arthur
Mise en pages : Andréa Joseph [pagexpress@videotron.ca]
Révision linguistique : Sophie Sainte-Marie
Illustration en couverture : Anouk Noël
Conversion en ePub : Marylène Plante-Germain

Québec Amérique
7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) Canada H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Payette, Sylvie
Nellie
Sommaire : 3. Réalité.
SPour les jeunes.
ISBN 978-2-7644-3413-0 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3414-7 (PDF)
ISBN 978-2-7644-3415-4 (ePub)
I. Payette, Sylvie. Réalité. II. Titre.
PS8631.A943N44 2017 jC843’.6 C2016-942110-4 PS9631.A943N44 2017

Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2017
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2017

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés

© Éditions Québec Amérique inc., 2017.
quebec-amerique.com


La logique vous conduira d’un point A à un point B, l’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez. Albert Einstein



Des veilleuses diffusaient un éclairage poussiéreux qui était loin d’être suffisant pour voir ce qui nous entourait. Je devinais à peine les murs. Nous devions courir sans savoir où nous mettions les pieds. Pourtant, je devais faire très attention de ne pas trébucher.
Nous entendions les pas des hommes qui nous pourchassaient. Je n’osais pas dire un mot. Le tunnel était sombre, interminable, et une odeur de caoutchouc brûlé me montait à la tête.
L’écho répercutait des cris menaçants et j’ignorais d’où ils venaient. Nos ennemis étaient-ils devant et derrière nous ? Étaient-ils en train de nous prendre en souricière ? Nous étions tombés dans un piège bien préparé.
Mon ami me tenait la main et m’encourageait à poursuivre. Il ralentissait pour que je puisse suivre son rythme.
— Courage, Nellie, on va y arriver, a lancé mon compagnon d’infortune.
Des ombres glissaient le long de cordes descendant du plafond. Devant nous se dressaient cinq nouveaux agresseurs, alors que les autres nous talonnaient. Nous nous sommes arrêtés. L’étau se refermait sur nous. Je me voyais déjà prisonnière de ces brigands. Bientôt, j’allais être contrainte de m’asseoir sur les genoux de vieux hommes en état d’ébriété.
Les tunnels étaient terrifiants. Il ne manquait que les squelettes pour devenir des catacombes, et je n’aurais même pas été surprise d’en découvrir dans un coin. C’était pire que la cellule de la prison du palais à Mont-Réal. Ici, c’étaient les oubliettes, le désespoir, la fin du monde.
J’avais peur d’être engloutie par le tunnel. Il n’y avait aucune lumière au bout, rien qui ne pouvait annoncer une sortie. J’étais perdue.
En réalité, j’avais déjà disparu.

Chapitre 1
Dans mon sommeil, le souvenir des derniers moments passés avec Henri défilait avec précision. Je revoyais chaque détail, sa respiration saccadée soulevant ses côtes endolories, sa blessure profonde et ma peur de ne pas effectuer les bons gestes.
La coupure était sérieuse, mais le couteau avait dévié sur une côte et glissé entre les muscles sculptés par les travaux de la ferme. J’espérais qu’aucun organe vital n’avait été atteint. C’était la condition essentielle pour qu’il survive.
D’abord, j’avais délicatement déboutonné sa chemise. Le coton était imbibé de sang, et je ne distinguais pas bien l’entaille. J’ai fini par déchirer le vêtement pour pouvoir mieux discerner la plaie, puis j’ai détaché les trois boutons de son pantalon pour dégager ses hanches.
L’urgence de la situation m’avait obligée à me concentrer sur les soins à donner et je n’avais pas pris le temps d’apprécier son corps. Il fallait agir vite, mais étrangement, dans mes rêves, ces images remontaient en moi au ralenti et elles devenaient de plus en plus précises. J’imaginais passer doucement ma main sur sa peau nue. Parfois, l’audace me conduisait plus loin et j’osais poser mes lèvres sur le ventre d’Henri, comme si ma bouche pouvait le guérir.
Il était magnifique, grand, mince, ses jambes longues étaient élégantes. Ses cheveux en bataille, son teint hâlé et son excellente forme physique contrastaient avec le danger de mort qui flottait autour de nous.
J’avais remarqué deux anciennes cicatrices sur sa droite, une passant sous le bras et l’autre montant de l’abdomen. Sur son épaule gauche, trois marques profondes, plus récentes, devaient dater de la dernière attaque des pirates.
Henri avait beaucoup souffert, ses blessures en étaient la preuve. Il avait ce regard pénétrant que seuls ceux qui ont déjà failli mourir possèdent. Il a pris ma main comme s’il voulait inscrire cette image dans mon cœur.
Je l’imaginais ouvrant les yeux et me cherchant, alors qu’il m’avait suppliée de rester auprès de lui. J’étais totalement impuissante et inutile. Je me réveillais toujours en sursaut au moment où je l’entendais m’appeler.
Ces réveils étaient nettement plus difficiles que les autres. Mon sentiment de culpabilité était horrible. J’essayais de me raisonner : il ne servait à rien de me sentir coupable. Mon père avait tenté de me réconforter en m’assurant que j’avais accompli les bons gestes pour l’aider et que je n’aurais rien pu faire de plus compte tenu de ce que j’avais sous la main.
J’étais partie pendant un peu moins de cinq mois. Si certains jours, j’étais heureuse d’être chez moi, auprès de ma famille et de mes amis desquels je m’étais tant inquiétée, d’autres fois, je me demandais si j’étais bien dans la réalité. Du moins, dans ce qui me semblait être la réalité, dans ma réalité d’origine.
Une question me hantait : qu’est-ce que la réalité, justement ? J’avais l’étrange impression de nager entre deux eaux, un peu confuse. Toujours lég&#

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents