Nellie, Tome 6 - Révolution
189 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Nellie, Tome 6 - Révolution , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
189 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quel poids détient la vérité face à l’image? Parfois, les apparences sont le nerfs de la guerre…
C’en est assez des inégalités! La révolution se prépare au Kébec. En tournée aux États-Unis, Nellie et Henri s’efforcent de rallier les puissants à leur cause en révélant l’illégitimité de la famille royale kébécoise. Mais la disparition d’Henri remet le futur de Nellie en question, d’autant plus que les transferts vers son univers deviennent enfin possibles! Pendant ce temps, le roi tente d’embellir l’image de la monarchie et pour séduire ses sujets, il est prêt à tout, même à organiser un mariage…
Une finale enlevante à cette série romantique aux accents sociaux et politiques!
Une idée m’est venue d’un seul coup. Et si je pouvais lui venir en aide ? Je devais profiter de cette occasion pour m’en faire une amie, du moins une alliée (…)
— Lady… si je peux vous être utile, dites-le-moi. Je viens de vivre des moments très difficiles à la cour du Kébec. Vous le savez, le roi n’encourageait pas notre union, à Henri et moi. Alors, si quelqu’un peut vous comprendre, c’est moi.
— Je n’ai pas besoin d’une amie, a-t-elle répondu sans conviction.
Il m’apparaissait clair qu’elle évaluait les chances que je sois de son côté.
— Ce jeune homme qui est parti si vite… il est amoureux de vous, ai-je prononcé doucement.
— Bien sûr que non, c’est mon petit-cousin.
— J’aurais juré qu’il vous était très attaché.
— Peut-être un peu, mais une telle histoire n’est pas possible, a-t-elle rétorqué tristement.
— Et vous ? Que ressentez-vous pour lui ?
— Je n’ai pas à vous répondre, je ne vous connais pas, m’a-t-elle lancé.
— C’est vrai. Nous devons aller rejoindre les autres, mais si vous changez d’idée, sachez que je suis prête à vous écouter.
J’ai ouvert la porte pour m’en aller et elle m’a retenue.
— Les gens sont si peu sincères de nos jours, a-t-elle ajouté.
— Pourtant, je vous tends la main bien humblement. J’aurais pu courir tout raconter à votre père.
— S’il vous plaît, ne dites rien, a-t-elle supplié.
— Comptez sur moi, lady, lui ai-je promis.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 novembre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764431535
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0450€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

De la même auteure
SÉRIE NELLIE
Tome 5 – Trahisons , Éditions Québec Amérique, 2018.
Tome 4 – Conspiration , Éditions Québec Amérique, 2018.
Tome 3 – Réalité , Éditions Québec Amérique, 2017.
Tome 2 – Protection , Éditions Québec Amérique, 2017.
Tome 1 – Adaptation , Éditions Québec Amérique, 2017.
SÉRIE ZOMBINETTE
Zombinette 6, Un zombi à l’école , Dominique et compagnie, 2018.
Zombinette 5, Mon ami Zombinot , Dominique et compagnie, 2018.
Zombinette 4, Le zombi de Noël , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 3, Le zip de zombis , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 2, Le piège à zombis , Dominique et compagnie, 2017.
Zombinette 1, Le bal des zombis , Dominique et compagnie, 2016.
SÉRIE SAVANNAH
Tome 12 : Le trésor d’Arcadie , Éditions Recto-Verso, 2016.
Tome 11 : La malédiction d’Osiris , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 10 : En terres inconnues , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 9 : Le talisman oublié , Éditions Recto-Verso, 2015.
Tome 8 : Retour aux sources , Éditions Recto-Verso, 2014.
Tome 7 : La clé des mystères , Éditions Recto-Verso, 2014.
Tome 6 : Le secret d’Isis , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 5 : Aucun répit , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 4 : Le feu sacré , Éditions Recto-Verso, 2013.
Tome 3 : En péril , Éditions Recto-Verso, 2012.
Tome 2 : Ne pars pas , Éditions Recto-Verso, 2012.
Tome 1 : En plein cœur , Éditions Recto-Verso, 2012.
Chambres en ville : Les choix de Lola , Charron Éditeur, 2016.
Les Quatre Saisons – Été , Éditions Recto-Verso, 2016.
Sous le vent , Éditions Recto-Verso, 2015.
Petit déjeuner compris, Éditions Recto-Verso, 2014.
Chambres en ville : Pete et Lola, 17 ans déjà ! – La suite, Charron Éditeur, 2010.





Projet dirigé par Stéphanie Durand, éditrice
Conception graphique : Claudia Mc Arthur
Mise en pages : Andréa Joseph [pagexpress@videotron.ca]
Révision linguistique : Eve Patenaude et Julie Therrien
Illustration en couverture : Anouk Noël
Conversion en ePub : Nicolas Ménard
Québec Amérique 7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010
Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L'an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l'art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d'impôt pour l'édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Payette, Sylvie, auteur Nellie / Sylvie Payette. Sommaire : t. 6. Révolution. Public cible : Pour les jeunes.
ISBN 978-2-7644-2931-0 (vol. 6) (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3152-8 (PDF)
ISBN 978-2-7644-3153-5 (ePub)
I. Payette, Sylvie. Révolution. II. Titre.
PS8631.A943N44 2017 jC843’.6 C2016-942110-4 PS9631.A943N44 2017
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2018
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2018
Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation réservés
© Éditions Québec Amérique inc., 2018.
quebec-amerique.com


À ma mère, Lise Payette, une femme exceptionnelle. Elle rêvait d’un Québec présent sur l’échiquier mondial, d’une société moderne où hommes et femmes seraient égaux, où chacun pourrait faire entendre sa voix. Elle nous laisse une devise précieuse : Je me souviens. Maman, je t’aime pour toujours.


Le problème aujourd’hui n’est pas l’énergie atomique, mais le cœur des hommes.
Albert Einstein



La salle du palais était en ébullition, des jeunes filles couraient dans tous les sens. On avait déposé partout des bouquets de fleurs de différentes tailles en attendant de les distribuer. Des présentoirs de maquillage s’étalaient sur les quatre tables que comptait la salle. Sur un bureau était installée une large boîte sculptée, de laquelle émergeaient des bijoux aux reflets d’or et d’argent.
Une servante est passée rapidement, valsant entre les coiffeurs et les maquilleurs, apportant de l’eau citronnée aux membres du personnel et aux invitées assoiffés. Le soleil chauffait la pièce. Cette journée serait étouffante.
Tout le monde parlait en même temps. On aurait dit un essaim d’abeilles en corset. Les robes pastel des demoiselles d’honneur étaient alignées sur deux tringles. Chacune des femmes cherchait celle sur laquelle se trouvait son prénom, s’émerveillant devant les jupes de mousseline.
J’avais déjà revêtu ma tenue. Le tissu était léger et printanier. J’ai attrapé le bouquet de mariée sur la table. Il se composait de freesias des mêmes couleurs que les jupes des demoiselles d’honneur.
Mireille, qui me secondait pour la journée, est venue me passer un collier de perles autour du cou. Elles représentaient l’amour. Chaque génération en ajoutait une rangée. Comme le bijou appartenait à la famille depuis longtemps, il possédait déjà plusieurs rangs.
Ma jeune assistante a placé le fermoir près de ma clavicule gauche, côté cœur. C’était une fleur de lys ancienne qui symbolisait la monarchie.
Elle m’a pris la main pour me conduire vers la chaise du coiffeur. Autour de moi, des femmes de bonne famille se montraient surexcitées. Les mariages princiers s’avéraient plutôt rares et il s’agissait là d’une occasion unique de sortir ses plus belles parures, comme des peignes en or finement ciselés ou décorés de diamants à glisser dans les cheveux.
Je me retrouvais devant le même coiffeur que celui que j’avais rencontré au bal des gouvernementielles à Kébec. La dernière fois, il avait détaché mes cheveux, mais en cette journée spéciale, il n’avait pas le choix. Lors des cérémonies officielles, le protocole exigeait le port du chignon.
— Quelque chose de simple, lui ai-je demandé.
— Je suis d’accord avec vous : élégance, naturel et sobriété. Nous allons respecter la tradition tout en y ajoutant un brin de modernisme, a-t-il annoncé.
Une de ses assistantes s’est occupée de mes mains. Elle a fait briller mes ongles en les polissant à l’aide d’une huile qui sentait les agrumes.
Dès que ma coiffure a été terminée, je suis passée au maquillage. Je me suis fiée au professionnel m’ayant prise en charge puisque, de toute façon, je n’aurais pas su quoi suggérer.
Tout s’était mis en place sans que je puisse le contrôler. C’était allé tellement vite.
Quand j’ai pu enfin m’observer dans un miroir, j’ai découvert une femme qui ne me ressemblait plus vraiment.
Je me suis examinée de la tête aux pieds. J’ai fait quelques tours sur moi-même pour vérifier le mouvement de la robe. Les voiles se soulevaient comme des ailes de papillon, délicats et aériens.
J’ai entendu des cris joyeux venant de la foule agglutinée à l’extérieur, devant les portes de l’entrée principale du palais. Je suis allée à la fenêtre pour voir ce qui se passait.
Comme le voulait la tradition, le prince a traversé les grilles à pied pour se rendre à la salle de cérémonie. Il marchait seul à l’avant, suivi de six soldats de l’armée royale. Il portait l’uniforme militaire des grandes occasions : la veste bleu foncé à épaulettes, au col brodé de feuilles de laurier argentées, et décorée de médailles. Il avançait, confiant, d’un pas décidé.
Il avait les cheveux lisses, tirés vers l’arrière, ce qui lui conférait une grande élégance. Il ne se mariait pas par amour, mais personne n’aurait pu s’en douter tellement son sourire était resplendissant.
Bientôt on viendrait me chercher pour que j’effectue à mon tour mon entrée dans la salle où se déroulerait la célébration.
Le prince héritier a levé les yeux vers ma fenêtre, comme s’il avait deviné que c’était là que je me tenais. J’ai eu le réflexe de reculer d̵

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents