TALOUABLÉ, la dévoreuse de livres
124 pages
Français

TALOUABLÉ, la dévoreuse de livres

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
124 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dès sa naissance, Talouablé, une belle fillette, est placée dans un environnement dominé par les livres. Ses parents, soucieux de sa réussite, sont décidés à faire d'elle une grande lectrice. Le résultat, malgré quelques accrocs liés au parcours de tout enfant, est plus que satisfaisant.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 avril 2018
Nombre de lectures 451
EAN13 9782372231039
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,05€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

MacaireETTY
TALOUABLÉ, la dévoreuse de livres
CIV 3103
TALOUABLÉ,la dévoreuse de livres
À tous les militants et militantes du livre
Qui se battent, souvent, dans l’indifférence des décideurs,
Pour semer la graine de la lecture
Dans l’esprit des jeunes et des moins jeunes.
À Mariame Gba,
En hommage à ses trois décennies d’engagement en faveur de la lecture chez les plus petits.
5
1
.
Ce lundi, le couple Konan attend im-patiemment la visite de Mobla. Cette belle dame, sage-femme de son État, est la cousine d’Amran, l’épouse de Konan. Elle a prétendu, depuis la capitale, avoir trouvé une solution à leur problème d’infécondité. Dans la salle de séjour, Konan et Amran entendent toquer à la porte. C’est l’époux qui va l’ouvrir. – Bonjour, mon mari, fait une voix de femme. En face de Konan, se tient Mobla, belle et pétillante de santé. Un sourire illumine son visage.
7
TALOUABLÉ,la dévoreuse de livres
1 – Ah ! Mobla, magrande femme, te voilà enïn... Ta sœur est là, entre.
Les deux cousines se tombent dans les bras, heureuses jusqu’aux larmes. Leur étreinte dure quelques minutes, ponctuée d’excla-mations de joie. Amran et Mobla sont de la même génération. Elles ont fait leurs études secondaires ensemble à Dabou, au Cours Se-condaire Protestant.
Je suis venue expressément d’Abidjan pour vous parler d’un homme de science, un grand médecin d’origine israélienne, annonce Mobla après avoir vidé un verre d’eau fraîche. Je pense qu’il peut vous rendre féconds. Konan et Amran, heureux, écoutent Mobla avec attention. La conviction avec laquelle elle parle du médecin les inonde de foi. Belle-sœur, intervient Konan, nous sommes prêts à aller partout dans le monde s’il le faut. Le plus important est que nous puissions avoir un enfant. 1 Expression familière par laquelle un mari appelle sa belle-sœur ou belle-cousine plus âgée que son épouse
8
TALOUABLÉ,la dévoreuse de livres
Avoir un autre bébé est devenu la préoc-cupation du couple depuis plusieurs années. Après le décès de Tékoui, leur premier et unique enfant, Amran n’arrive plus à conce-voir. Elle subit régulièrement des dépressions. Dans ses rêves, elle prend dans ses mains tremblantes des triplées en riant comme une ïllette recevant son jouet préféré. Et quand, en sursaut, elle se réveille, elle éclate en san-glots. Mobla, qui s’est toujours inquiétée de son état, compte l’aider franchement. – Je t’assure, Amran, si tu acceptes de suivre le traitement que ce médecin va te proposer, tu prendras une grossesse d’ici un an. Si j’accepte ? Tu parles… Je suis plus que d’accord, rétorque Amran, en souriant. – Bien noté, ma grande femme, dit Konan, nous allons suivre tes conseils. Dès demain, Amran ira avec toi pour faire sa connaissance.
9
TALOUABLÉ,la dévoreuse de livres
La décision ayant été arrêtée, la causerie 2 se poursuità bâtons rompusentre le couple et la visiteuse jusqu’à la tombée de la nuit.
2 Sans continuité, avec de fréquentes interruptions
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents