De la diversité culturelle au dynamisme littéraire
277 pages
Français

De la diversité culturelle au dynamisme littéraire

-

277 pages
Français

Description

La production des écrivains marocains francophones s'avère un véritable potentiel de rencontres non seulement littéraires mais aussi humaines. C'est un espace qui s'ouvre à toutes les inspirations et à toutes les écritures, accentuant ainsi le dynamisme littéraire marocain ici et ailleurs. C'est une littérature qui s'impose comme une mémoire interactive entre les cultures, miroitant l'histoire des sociétés humaines.
Les études présentées ici concernent les écrivains marocains suivants : Abdellatif Laâbi, Mahi Binebine, Najib Redouane, Sahbi Baba, Saida Mounaïme, Driss Chraïbi, Kamal Benkirane, Tahar Ben Jelloun, Nouzha Fassi Fihri, Abdelhak Serhane, Fatima Mernissi, Nadia Chafik et d'autres plumes qui ont diversifié le paysage littéraire francophone marocain, élargissant, dans des investigations inouïes, l'espace de l'oeuvre pour atteindre des horizons culturels différents.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 31 juillet 2020
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140155338
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Afaf ZAID
De la diversité culturelle au dynamisme littéraireVoix marocaines francophones
Autour destextesmaghrébins
COLLECTION « AUTOUR DES TEXTES MAGHRÉBINS » dirigée par :
Najib REDOUANE CSU- Long Beach, États-Unis
Yvette BÉNAYOUN-SZMIDT Université York-Glendon, Canada
Ouvrages déjà publiés dans cette collection :
• Écriture féminine maghrébine de l’extrême contemporain, Rabia Redouane (s. la dir. de), Paris, Éditions L’harmattan , 2020, 226 p. •Clandestins dans le texte maghrébin de langue française, Najib Redouane (s. la dir. de), Paris, Éditions L’Harmattan, 2008, 352 p. • Vitalité littéraire au Maroc, Najib Redouane (s. la dir. de), Paris, Éditions L’Harmattan, 2009, 371 p. • Voix et plumes du Maghreb, Lahsen Bougdal (s. la dir. de), Paris, Éditions L’Harmattan, 2010, 140 p. • Diversité littéraire en Algérie, Najib Redouane (s. la dir. de), Paris, Éditions L’Harmattan, 2010, 302 p. • Lecture(s) de l’œuvre de Rachid Mimouni, Najib Redouane, (s. la dir. de) Paris, Éditions L’Harmattan, 2012, 229 p. • Où en est la littérature « beur » ? Najib Redouane, (s. la dir. de) Paris, Éds L’Harmattan, 2012, 369 p. • Qu’en est-il de la littérature « beur » au féminin ? Najib Redouane et Bénayoun-Szmidt (s. la dir. de) Paris, Éds L’Harmattan, 2012, 444 p. • Les Écrivains maghrébins francophones et l’Islam : constance dans la diversité. Najib Redouane, (s. la dir. de), Paris, Éditions L’Harmattan, 2013, 460 p. • Femmes Arabes et Écritures Francophones : Machrek-Maghreb, Rabia Redouane, Paris, Éditions L’Harmattan, 2014, 304 p. • Les Franco-Maghrébines autres voix / écritures autres. Najib Redouane et Bénayoun-Szmidt (s. la dir. de) Paris, Éditions L’Harmattan, 2014, 465 p. • Créativité littéraire en Tunisie. Najib Redouane (s. la dir. de) Paris, Éditions L’Harmattan, 2015, 442 p. • Voix Migrantes au Québec. Émergence d’une littérature maghrébine. Najib Redouane et Bénayoun-Szmidt, Paris, Éditions L’Harmattan, 2017, 280 p. • Littérature maghrébine au cœur de la francophonie littéraire. Volume I. Écrivains d’Algérie, Najib Redouane et Yvette Bénayoun-Szmidt (s. la dir. de), Coll. Autour des textes maghrébins, Paris, Harmattan, 2017, 336 p. • Littérature maghrébine au cœur de la francophonie littéraire. Volume II. Écrivains du Maroc et de Tunisie, Najib Redouane, et Yvette Bénayoun-Szmidt (s. de la dir.), Coll. Autour des textes maghrébins, Paris, L’Harmattan, 2017, 373 p. • Littérature maghrébine sépharade. Voix Migrantes au Québec. 2, Najib Redouane, et Yvette Bénayoun-Szmidt, Paris, L’Harmattan, 2018, 462 p. • Littérature maghrébine sépharade. Voix Migrantes au Québec. 2, Najib Redouane, et Yvette Bénayoun-Szmidt, Paris, Harmattan, 2018, 462 p. • Plumes nouvelles dans la littérature marocaine, Rabia Redouane (s. la dir. de), Paris, L’Harmattan, 2019, 274 p.
Afaf ZAID
De la diversité culturelle au dynamisme littéraire
Voix marocaines francophones
© L’Harmattan, 20205-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
www.harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-20697-4 EAN : 9782343206974
À ceux qui me sont chers. À vous, source de vie, d’espoir et de motivation…
L’œuvre est là invisible pour certains palpable comme fruit mûr qui brûle les doigts de ceux qui ne savent lire et cherchent à la réduire au lieu de s’en instruire […]Mais sous ma plume d’encre trous noirs en puits de lumières à l’infini se métamorphosent. Najib Redouane, Ce soleil percera-t-il les nuages ?
INTRODUCTION
La présence qualitative et quantitative des littératures francophones à travers le monde a renouvelé l’histoire littéraire contemporaine. Elle a permis non seulement un décloisonnement géographique, mais aussi linguistique et culturel, situant les écrivains francophones à la croisée des langues et des cultures. Grâce à leur dynamisme et leurs formes hybrides, ces littératures deviennent à la fois transnationales et transculturelles. Les expériences singulières des écrivains ont donné naissance à un pluriel, à un vaste ensemble qui s’écrit en français « dont le 1 centre […] est désormais partout, aux quatre coins du monde » . En portant les traces de ses rencontres incessantes avec d’autres langues, d’autres dialectes et d’autres idiomes étrangers, la langue française a élargi ses dimensions et offre un riche potentiel transculturel, elle est un espace de traversée et de transformation qui abrite les différentes traditions orales et écrites, marqué par une dynamique de renouvellement et de reconstruction inouïe. Le littéraire s’est avéré, dans ce cas, une véritable mémoire interactive entre les cultures, miroitant l’histoire des sociétés humaines.La littérature marocaine francophone a prospéré dans ce sens. Plusieurs noms d’écrivains d’ici et d’ailleurs enrichissent la scène littéraire. Des hommes et des femmes ont contribué à faire de cette littérature un espace en devenir, caractérisé par une poétique de la mouvance et de la diversité, à travers une pluralité de signifiés et de signifiants, d’enjeux et de pratiques, apportant de nouveaux regards sur un champ de recherche qui s’ouvre à toutes les inspirations et à toutes les écritures. Leur culture locale est ouverte aux cultures du monde et sa préservation se fait en coexistant avec d’autres systèmes de représentation à travers lesquels les sociétés ne cessent de se constituer, assurant ainsi toute une diversité culturelle. Todorov ne disait-il pas : « à
1  Michel Le Bris et Jean Rouaud (dir.).Pour une littérature-monde,Paris, Gallimard, 2007.
 9
Afaf Zaid
s’ignorer soi-même on ne parvient jamais à connaître les autres ; 2 […] connaître l’autre et soi est une seule et même chose » ? Cette coexistence se fait à travers tout un jeu intertextuel, voire hypertextuel, reliant le texte à un modèle générateur étranger selon les différentes modalités de réécriture, en l’occurrence celle qui vise une réinterprétation des sources, imposant son propre palimpseste littéraire. La littérature francophone se construirait, dans ce cas, sur une poétique de la relation qui peut être conçue, selon la définition glissantienne, comme un lieu commun de deux pensées du monde, un foyer d’échos, mais aussi de différences entre écrivains, faisant de l’opacité un facteur expressif pour une relation plus féconde. La diversité culturelle ne peut aussi se réaliser qu’à travers la coexistence de communautés différentes et leurs échanges au sein d’une société donnée ou d’un pays, condition fortement présente dans plusieurs textes d’auteurs marocains qui font de la rencontre interculturelle, dans ses attraits et ses limites, le noyau de leur intrigue. Certains écrivains reflètent, eux-mêmes, leurs parcours interculturels, placés à l’intersection de plusieurs cultures et plusieurs langues et à la croisée de leurs univers symboliques, ce qui met en réseau leur double appartenance dans tout un processus d’accompagnement, loin de l’acculturation et de l’assimilation. Ils offrent une littérature dite de l’immigration qui occupe une place de plus en plus importante dans les études francophones. C'est, en fait, un véritable champ littéraire qui ne cesse de se renouveler avec une dynamique critique se focalisant sur les enjeux identitaires, culturels, sociaux, linguistiques et autres posés par l’immigration. On assiste à une poétique de l'immigration qui circonscrit la manière dont certaines fictions construisent l'image de l'immigré, victime souvent de racisme et de précarité sociale munie d'un discours identitaire problématique. C’est une poétique qui donne aussi un éclairage nouveau sur l’identité du Moi et de l’Autre, faisant du principe de la mobilité une forme nouvelle pour sortir d'une conception territoriale et repenser les relations transculturelles en réseau.
2 Tzvetan Todorov.Nous et les autres,Paris, Seuil, 1989, p. 298.
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents