La sculpture nègre de Carl Einstein (Les Fiches de Lecture d
15 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

La sculpture nègre de Carl Einstein (Les Fiches de Lecture d'Universalis)

-

15 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

À travers l'art nègre, Einstein cherche ainsi progressivement à déterminer ce qui est le propre de l'objet tridimensionnel, à en dégager une spécificité qui ne doive rien à d'autres arts. .

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juillet 2016
Nombre de lectures 0
EAN13 9782341009232
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Universalis, une gamme complète de resssources numériques pour la recherche documentaire et l’enseignement.
ISBN : 9782341009232
© Encyclopædia Universalis France, 2019. Tous droits réservés.
Photo de couverture : © Bluraz/Shutterstock
Retrouvez notre catalogue sur www.boutique.universalis.fr
Pour tout problème relatif aux ebooks Universalis, merci de nous contacter directement sur notre site internet : http://www.universalis.fr/assistance/espace-contact/contact
Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d’Encyclopædia Universalis .
Ce volume présente des notices sur des œuvres clés de la littérature ou de la pensée autour d’un thème, ici La Sculpture nègre, Carl Einstein (Les Fiches de lecture d'Universalis).
Afin de consulter dans les meilleures conditions cet ouvrage, nous vous conseillons d'utiliser, parmi les polices de caractères que propose votre tablette ou votre liseuse, une fonte adaptée aux ouvrages de référence. À défaut, vous risquez de voir certains caractères spéciaux remplacés par des carrés vides (□).
LA SCULPTURE NÈGRE, Carl Einstein (Fiche de lecture)
Traduit partiellement en français dès 1921, entièrement en 1961, mais dans une édition devenue introuvable, l’essai de Carl Einstein, Negerplastik (1915), premier ouvrage à tenter une approche des productions africaines en termes essentiellement artistiques, est depuis 1998 accessible intégralement dans une nouvelle traduction due aux soins de Liliane Meffre, grand connaisseur et interprète des textes de l’auteur, dont elle est l’un des éditeurs des œuvres complètes en allemand. L’ouvrage, publié en édition bilingue chez L’Harmattan, est accompagné des 119 clichés reproduits dans l’édition de 1915 – sans notices –, avec cette fois, des légendes indiquant, quand cela est possible, l’identification du lieu de production, le matériau, la provenance, le ou les propriétaires, leur localisation actuelle, ainsi que d’une bibliographie des sources utilisées.
Ce long et patient travail est l’œuvre de deux grands spécialistes de l’art africain, Ezio Bassani et Jean-Louis Paudrat, qui font de cette édition un véritable ouvrage de référence, puisque c’est la première fois que Negerplastik est publié sous cette forme. Ces reproductions légendées sont d’une importance capitale, car elles permettent de comprendre l’état des connaissances et des goûts des amateurs de l’époque, de retracer la circulation des objets chez les collectionneurs et les artistes (Joseph B rummer, Frank Burty H aviland, Walter Arensberg, Maurice de Vlaminck) et leur parcours ultérieur (Jacob Epstein, Charles Ratton, John Quinn, James J. Sweeney), mais surtout de mesurer l’impact visuel sur les avant-gardes du début du XX e  siècle. S’il est maintenant presque établi que ce fut le sculpteur hongrois Joseph Brummer, devenu marchand d’art africain à Paris, qui finança la publication de Negerplastik , et que l’ouvrage est aussi une « promotion » de cet art – ce qui explique qu’il y ait peu de reproductions d’œuvres appartenant à des musées –, on imagine l’attention que pouvaient porter des artistes à ces illustrations d’objets pour eux difficilement accessibles, puisque provenant de collections privées. Le succès de l’ouvrage s’explique par cette interaction du contenu et de l’iconographie. Cette culture visuelle est donc très précieuse pour qui veut comprendre aussi bien les liens entre art africain et art d’avant-garde que l’enjeu de l’essai d’Einstein, qui porte fondamentalement sur la « plastique » des objets.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents