Porno & Révisions - Jour 2
8 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Porno & Révisions - Jour 2

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Melyssa est en terminale, tout juste 18 ans, elle est très jolie et le sait ! C'est l'année du bac, alors pas de temps à perdre sur les révisions.Son programme de révision est très chargé, et c'est la dernière ligne droite, mais dehors il fait tellement beau qu'elle n'arrive pas à ouvrir le moindre livre, à écrire la moindre ligne...Son esprit divague, elle traîne alors sur internet, elle a de plus en plus chaud, elle va donc sur youporn regarder quelques vidéos... cela l’excite terriblement, en regardant l'une d'entre elle, cela lui donne une idée :Et si elle appelait quelqu'un pour l'aider à « réviser » ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2018
Nombre de lectures 93
EAN13 1230002274003
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Porno & Révisions – Jour 1
Pauline Costa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Melyssa !  
 
Entendant son nom, l’intéressée sortit de sa chambre, à l’étage, et se dirigea vers le hall d’entrée, d’où provenait la voix.
 
En traversant le couloir, elle ne put s’empêcher de se regarder dans le miroir de plein pied situé sur le mur juste en haut des escaliers : ses traits étaient fins, sa bouche pulpeuse et ses yeux marron clair, pailletés d’or, lui valaient de nombreux compliments. Elle n’était pas très grande, mince, mais la pratique du volley lui avait donné un corps athlétique et des fesses charnues.
La jeune femme était belle et le savait. Pour autant, elle n’en tirait aucune vanité et ça ne la rendait que plus attirante.
 
Elle descendit les marches et rejoignit sa mère qui l’attendait sur le seuil de la porte : toujours splendide malgré ses cinquante ans et deux grossesses, quiconque la regardait devinait que son enfant ne ferait que gagner encore en beauté.
 
Les deux femmes se ressemblaient beaucoup : la dense chevelure bouclée et la peau mate de Melyssa étaient un héritage des origines métisses de sa mère.
 
_ Chérie, on part. Tu es sûre de ne pas vouloir venir ? Il fait un temps magnifique. Ça pourrait te détendre un peu.  
_ Certaine maman. Amusez-vous bien.
 
Sa famille était invitée à déjeuner et passer le samedi chez les LAURENT, un couple d’amis de longue date.  
Malheureusement, ayant appris que, de leurs trois enfants, seuls leur fils cadet et sa femme seraient présents. Elle les trouvait imbus d’eux-mêmes et détestait les regards ambigus qu’il lui lançait quand il pensait que personne d’autre ne lui prêtait attention.
Melyssa se demandait souvent comment quelqu’un pouvait devenir aussi arrogant en étant entouré de personnes si charmantes. Décidée à se soustraire du calvaire à venir, elle avait utilisé ses révisions pour le baccalauréat comme excuse pour décliner la proposition.
La femme n’insista pas et embrassa sa fille. Son père et son frère lui dire également au revoir avant de se diriger vers la voiture. Elle leur fit un signe de la main quand ils démarrèrent puis rentra et remonta dans sa chambre.
 
Elle se rassit à son bureau où, quelques minutes auparavant, elle se préparait à travailler. Regardant par la fenêtre, elle admira longuement le lotissement éclairé par le soleil de ce début de matinée avant de devoir s’absorber dans le travail.
Bien qu’elle ait respecté à la lettre le programme d’études qu’elle s’était imposé en début d’année scolaire – elle avait toujours été une élève studieuse –, l’étudiante voulait se donner le maximum de chances de décrocher une mention et travaillait rigoureusement.
Le mois de Mai était déjà bien entamé, c’était la dernière ligne droite.
 
Elle se reconcentra et se saisit de son manuel de français pour le poser devant elle. Pourtant, à peine posa-t-elle les yeux sur le titre de la leçon que ses pensées dérivèrent. Son regard se posa de nouveau sur le paysage extérieur.
 
Peut-être aurait-elle du accepter d’accompagner ses parents ? La propriété des Laurent était superbe et la nourriture toujours excellente…
Mais, se souvenant de la présence des indésirables, elle soupira : non, elle avait bien fait.
De tous les membres de cette famille, il avait fallu que ce soit eux qui viennent aujourd’hui !
Si seulement ça avait été Clémence…
 
Elle repensa à la nièce des Laurent, de deux ans son aînée, avec qui elle entretenait une amitié sincère mais particulière. En effet, c’est cette dernière, alors qu’elle venait d’entrer au lycée, qui l’avait initiée aux plaisirs saphiques - le soir même de leur rencontre, à une réception.
 
La dernière fois qu’elle s’étaient vues, il y avait environ trois semaines de cela, son amie lui avait offert une merveilleuse partie de jambe en l’air dans la salle de jeux de son oncle. Sur sa table de billard précisément. « Pour te vider un peu la tête pendant cette période stressante » avait dit Clémence.
 
La blonde était belle, douée pour le sexe et, comme Melyssa, avide de nouvelles expériences en la matière. Elle pensa brièvement à un fabuleux plan à trois avec un des camarades étudiants de son amie…
Le seul fait d’y songer fit grimper sa température.
 
Elle essaya d’arrêter son train de pensée et de se focaliser sur ce qui était écrit devant ses yeux mais son cerveau ne cessait de lui faire parvenir des bribes de souvenirs des caresses de son amie. Souvenirs qui l’enveloppaient dans une sorte d’état cotonneux où elle essayait de se rappeler avec précision des sensations qui l’assaillaient dans ces moments-là.
 
Voyant qu’elle ne parvenait à rien, Melyssa abandonna toute tentative de révisions, se promit de s’y remettre plus tard et referma le manuel qu’elle n’avait même pas entamé. La lycéenne décida de s’accorder un moment de repos et d’aller faire un peu de farniente près de la piscine : il faisait chaud et la fraîcheur du jardin serait la bienvenue.
 
Elle prit une serviette de plage, son ordinateur - emportant avec elles ses livres et ses fiches pour se donner bonne conscience - et descendit.
 
La jeune femme se dirigea vers la grande terrasse à l’arrière de la maison et déposa son matériel sur la table de jardin.
Puis elle s’approcha de la piscine, ouvrit un des parasols, étendit la serviette et s’allongea dessus, son ordinateur ouvert devant elle.
 
Plusieurs dizaines de minutes passèrent : Melyssa regarda son Facebook, quelques vidéos et surfait sur le net sans but quand ses pensées dérivèrent de nouveau sur le sexe.
Elle était jeune mais elle avait déjà eu de nombreux partenaires. Le sexe était un domaine qui attisait sa curiosité : lui donnait envie d’en découvrir plus sur elle-même, les moyens de parvenir au plaisir, d’en donner…
Elle sentit l’excitation monter.
 
Sachant que ses voisins de gauche, le seul vis-à-vis possible, étaient partis en weekend, elle s’autorisa un petit plaisir solitaire en extérieur.

Attention

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 3. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 5. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 6. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

YouScribe ne pourra pas être tenu responsable en cas de non-respect des points précédemment énumérés. Bonne lecture !

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents