Hold Me - Tiens Moi: L Enlèvement t. 3
223 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Hold Me - Tiens Moi: L'Enlèvement t. 3 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
223 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le ravisseur et sa captive. Deux amants. Deux âmes soeurs.



Nous sommes tout cela à la fois. Et infiniment plus.



Nous pensions que le pire était derrière nous. Nous pensions que la chance allait enfin nous sourire.



Nous avions tort.



Nous sommes Nora et Julian, et voici notre histoire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 juin 2019
Nombre de lectures 145
EAN13 9781631421112
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0020€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Hold Me - Tiens Moi
L'Enlèvement t. 3


Anna Zaires

♠ Mozaika Publications ♠
Ceci est un roman. Les noms, les personnages, les lieux et les événements ont été imaginés par l’auteur ou sont utilisés de manière fictive et toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou non, avec des entreprises existantes, des événements ou des lieux réels est purement fortuite .
Copyright © 2015 Anna Zaires
https://www.annazaires.com/book-series/ francais /
Tous droits réservés .
Aucun extrait de ce livre ne peut être reproduit, scanné ou distribué sous forme imprimée ou sous forme électronique sans la permission expresse de l’auteur sauf pour être cité dans un compte-rendu de presse .
Publié par Mozaika Publications, imprimé par Mozaika LLC .
www.mozaikallc.com
Couverture : Najla Qamber Designs
Sous la direction de Valérie Dubar
Traduction : Julie Simonet
e-ISBN: 978-1-63142-111- 2
Print ISBN: 978-1-63142-112- 9
Table des matières




I. Le Retour


Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

II. La Convalescence


Chapitre 4

Chapitre 5

Chapitre 6

Chapitre 7

Chapitre 8

Chapitre 9

Chapitre 10

Chapitre 11

Chapitre 12

Chapitre 13

Chapitre 14

III. Le Voyage


Chapitre 15

Chapitre 16

Chapitre 17

Chapitre 18

Chapitre 19

Chapitre 20

Chapitre 21

Chapitre 22

Chapitre 23

Chapitre 24

Chapitre 25

Chapitre 26

Chapitre 27

Chapitre 28

Chapitre 29

Chapitre 30

Chapitre 31

Chapitre 32

Chapitre 33

Chapitre 34

Chapitre 35

Chapitre 36

Chapitre 37

Chapitre 38

IV. Le Contrecoup


Chapitre 39

Chapitre 40

Chapitre 41

Épilogue


Extrait de Liaisons Intimes

Extrait de Capture-Moi

Extrait de La captive des Krinars

Extrait de Lecteurs de Pensée

À propos de l’auteur
I

Le Retour
1

J ulian
C ’est un cri étouffé qui m’a réveillé de mon sommeil agité. J’ouvre mon œil intact en sentant une poussée d’adrénaline et je m’assieds dans le lit, mais ce mouvement brusque provoque une douleur intense à cause de mes côtes fêlées. Le plâtre de mon bras droit se heurte au moniteur cardiaque placé à côté du lit, la souffrance est si vive que la pièce se met à tourner autour de moi et j’ai le vertige et la nausée. Mon pouls s’est emballé et je ne comprends pas immédiatement ce qui m’a réveillé .
C’est Nora .
Elle doit encore faire un cauchemar .
Mon corps qui était déjà prêt à se battre se détend légèrement. Il n’y a aucun danger, personne ne nous attaque. Je suis allongé aux côtés de Nora dans mon luxueux lit d’hôpital, et nous sommes en sécurité tous les deux, grâce à Lucas la clinique suisse est aussi sûre que possible .
J’ai moins mal aux côtes et au bras maintenant, la douleur est plus tolérable. En faisant davantage attention à mes mouvements, je mets la main droite sur l’épaule de Nora et j’essaie de la secouer doucement pour la réveiller. Elle me tourne le dos si bien que je ne peux pas voir son visage et savoir si elle pleure. Mais elle est trempée d’une sueur froide. Son cauchemar a dû durer longtemps. Et elle frissonne .
― Réveille-toi, bébé, ai-je murmuré en caressant son bras fin. On peut voir la lumière filtrer par les persiennes et je sais que cela doit être le matin. Ce n’est qu’un rêve. Réveille-toi, mon chat …
Je la sens se raidir et je sais qu’elle n’est pas encore réveillée, le cauchemar n’a pas encore lâché prise. Je l’entends respirer, elle halète, et je la sens trembler de tout son corps. Sa détresse est déchirante et elle me fait souffrir davantage que n’importe quelle blessure, savoir que j’en suis responsable et que je n’ai pas pu la protéger, me brûle les entrailles et me rend fou .
Je suis furieux contre moi-même et contre Peter Sokolov, celui qui a permis à Nora de risquer sa vie pour venir à ma rescousse .
Avant ce malheureux voyage au Tadjikistan, Nora commençait à se remettre de la mort de Beth et au fil des mois ses cauchemars se faisaient moins nombreux. Mais maintenant, ils sont de retour et Nora va plus mal qu’avant si l’on en juge par la crise de panique qu’elle a eu hier quand on faisait l’amour .
Cela me donne envie de tuer Peter et je pourrais bien le faire s’il croisait ma route. Le russe m’a sauvé la vie, mais il a mis celle de Nora en danger dans l’aventure et jamais je ne pourrais le lui pardonner. Et sa foutue liste de noms ? Il peut l’oublier ! Il est hors de question qu'il soit récompensé alors qu’il m’a trahi de cette manière, quelles que soient les promesses que Nora lui a faites .
― Allez bébé ! Réveille-toi, ai-je répété pour l’encourager, et de la main droite je me glisse plus bas dans le lit. Ce geste ravive la douleur que j’ai dans les côtes, mais moins fort cette fois-ci. En prenant des précautions, je me rapproche de Nora et je l’étreins par-derrière. Tout va bien. Tout est fini, je te le promets .
Elle respire profondément en hoquetant et je sens la tension qui est en elle s’atténuer quand elle réalise où elle se trouve .
― Julian ? Murmure-t-elle en tournant le visage vers moi, et je vois qu’elle a effectivement pleuré, ses joues sont mouillées de larmes .
― Oui. Tu es en sécurité maintenant. Tout va bien. Je tends la main droite et je lui caresse la mâchoire tout en m’émerveillant de la finesse de ses traits. À côté de son petit visage, ma main semble immense et grossière, mes ongles sont cassés et pleins de bleus à cause des aiguilles que Majid a utilisées pour me torturer. Il y a un contraste frappant entre nous deux, même si Nora a souffert elle aussi. La pureté de sa peau dorée est marquée par un bleu à droite de son visage, à l’endroit où ces salauds d’Al-Quadar l’ont frappée pour qu’elle perde connaissance .
S’ils n’étaient déjà morts, je les déchirerais à mains nues pour l’avoir fait souffrir .
― De quoi as-tu rêvé ? lui ai-je demandé doucement. C’était Beth  ?
― Non. Elle secoue la tête et je m’aperçois qu’elle recommence à respirer normalement. Mais j’entends encore la terreur dans sa voix qui est rauque quand elle ajoute : cette fois c’était toi. Majid t’arrachait les yeux et je ne pouvais pas l’en empêcher .
J’essaie de ne pas réagir, mais c’est impossible. Ses paroles me ramènent dans cette pièce froide, dépourvue de fenêtres, et à ces sensations épouvantables que j’essaie d’oublier depuis ces derniers jours. En me souvenant de ces atroces souffrances, la tête me fait horriblement mal et mon orbite à demi guérie me brûle en me faisant de nouveau sentir sa vacuité. Je sens le sang et autre chose me couler sur le visage, j’en ai la nausée. Ni la douleur ni même la torture ne me sont inconnues, mon père pensait que son fils devait pouvoir tout supporter, mais perdre un œil fut de loin la pire expérience de ma vie .
En tout cas physiquement .
Mais moralement, c’est le fait de voir Nora telle qu’elle est en ce moment .
J’ai besoin de toute ma volonté pour contraindre mes pensées à revenir au présent, loin de la terreur et de l’hébètement que j’ai ressentis en voyant les hommes de Majid l’emmener .
― Si, tu l’en as empêché, Nora. Ça me tue de l’admettre, mais sans son courage je serais sans doute en train de me décomposer dans une décharge du Tadjikistan. Tu es venue à ma rescousse et tu m’as sauvé la vie .
J’ai encore du mal à croire qu’elle a pu le faire, qu’elle s'était volontairement mise à la merci de ces terroristes et de ces fous pour me sauver la vie. Elle ne l’a pas fait par naïveté, parce qu’elle était convaincue qu’ils ne lui feraient pas de mal. Non, ma chérie savait exactement de quoi ils étaient capables et elle a quand même eu le courage de le faire .
Je dois ma vie à la jeune fille que j’ai enlevée, et j’ai du mal à l’accepter .
― Pourquoi l’avoir fait ? ai-je demandé en caressant du pouce l’extrémité de la lèvre inférieure. Au fond de moi, je le sais bien, mais je veux l'entendre dire et l’admettre .
Elle me regarde fixement, ses yeux sont encore assombris par le cauchemar qu’elle a fait .
― Parce que je ne peux survivre sans toi, dit-elle à voix basse. Tu l

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents