Fiertés noires
66 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Fiertés noires

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
66 pages
Français

Description


Lire la collection : Afrique poésie

Fiertés noires trace l'itinéraire d'une humanité réconciliée comme préalable à la continuité de l'espèce humaine. Partant des grandes tragédies, de l'esclavage à la Shoah, le poète plonge son regard dans les méandres d'une histoire commune en proie à l'amnésie collective pour y extraire le potentiel de fraternité. Symbole des opprimés, le Noir se veut être l'horizon d'attente de tous les existentialismes, le dernier projet humain, et le droit de mémoire étant la solution d'une humanité en quête d'elle-même.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 septembre 2015
Nombre de lectures 11
EAN13 9782336390260
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0060€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

#,.ï- ()#,-
ï.(.
& ,)#.  ( +/ð. ]&&7'ð'8
.)*#-.&#ï(.#)(-(- & )( *)-.7)&)(#&,% ' . & '3."  &]ï.,(& ,.)/,
Bastaine MOUBAMBA
FiErtés oies
Martinique Lettre à un ami juif Me voici musulman Libreville Femme africaine Gorée Vénus noire et autres poèmes
Fiertés noires
Collection « Afrique Poésie » Le but de cette collection est de publier des œuvres poétiques contemporaines d’auteurs liés au continent africain.Afrique Poésie visera à privilégier tant l’esthétisme que le poids des mots et leur valeur. Collection dirigée par Carole Martinez © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07177-0 EAN : 9782343071770
2
Bastaine MOUBAMBA
Fiertés noires
Martinique Lettre à un ami juif Me voici musulman Libreville Femme africaine Gorée Vénus noire et autres poèmes
Libreville
ibreville, sommet du monde L Petit coin de paradis Sur la route des baleines Ta beauté luit, comme un soleil Dans le ciel bleuté du matin Te reverrais-je, terre de mes aïeux ? Mémoire fugitive dans l’écho des âges O Libreville Oasis du perroquet vert Tu époustoufles de majesté minérale Et ton parfum d’épices dégouline Sur les rivages du port môle Liberté est la voix de ton chant Et les chaînes de l’esclave tombent Dans un tonnerre de fracas O Libreville, Comme les ruelles de Mirmande Tes rues sont les rainures de l’aube Qui affleurent la mer Et arraisonnent les caravelles Ville des esclaves libérés Perle équatoriale Le sel de tes côtes donne à tes eaux
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents