Le vent du sacrifice
31 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Le vent du sacrifice , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
31 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les 23 poèmes de ce recueil sont 23 bornes qui invitent la lectrice ou le lecteur à les comprendre, à l’aune de sa propre vie, non comme des vérités somatiques mais comme un enchaînement initiatique intérieur.
Sous l’Antiquité ne sacrifiait-on pas à Neptune avant de prendre la mer ? Bonne lecture à chacune et chacun pour que, peut-être, les vents vous soient favorables.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9791029009617
Langue Français

Exrait

Le vent du sacrifice
Dominique Daniel
Le vent du sacrifice
Les Éditions Chapitre.com
123, boulevard de Grenelle 75015 Paris
© Les Éditions Chapitre.com, 2019
ISBN : 979-10-290-0961-7
Lorsque nous avançons, poussières d’heures,
Nous jetons des regards en avant, des pensées en arrière,
Hésitant entre l’éveil de l’avenir, et le déclin du bonheur.
Avant ­- propos
Le vent tout d’abord : saluons celui sans qui nos tempêtes ne seraient pas, nos envols difficiles et bien des choses de ce monde dépourvues d’élan. Le vent est de partout : du Nord, d’Est, du Midi.
Il peut être doux, léger ; il est alors la brise qui caresse, embrasse le promeneur. Mais il peut aussi être brûlant, âpre, et faire naître des déserts où il règne en vice-roi fatal. Celui que l’inconscient collectif associe toujours au souffle de vie, peut aussi s’avérer puissant, irrésistible et fatal. Il se lève puis dévaste. Il est le souffle inéluctable, recteur qui balaie fautes et fautifs.
Le sacrifice, du latin « sacer facere », est le fait de rendre sacré. Plusieurs procédés se côtoient et s’affrontent. Il s’agit toujours de procéder à une ablation, volontaire ou non, soit de biens matériels, soit de vie, animale ou humaine, d’autrui ou de soi-même, au sens premier ou au symbolique. Il résulte toujours de l’exigence d’une croyance en une extranéité jugée supérieure par le tribunal de nos consciences. Son action se traduit donc par l’ablation, le renoncement pour obéir à cet appel du plus profond de nous-même. Or chacun a ses sacrifices, réalisés toujours dans le but de voir aboutir sa mission, sa suprême espérance, quelle qu’elle soit. Ladite mission peut, bien sûr, toucher tous les domaines d’une vie, séparément ou collectivement. C’est pourquoi les sacrifices ne sont jamais anodins, inconséquents. Abandon de soi ou de l’autre, être ou chose, pour soi ou pour l’autre, les millénaires de femmes et d’hommes ont toujours intuitivement su que le pratiquer ouvrait les portes de promesses éternelles, bloqués comme chacun peut l’être face aux portes lourdes du cumul de ses erreurs.
Or qui peut prétendre ouvrir ses portes ? Qui serait doté de mains suffisamment propres, pures et immaculées pour pousser ce que chacun peut imaginer comme un lourd portail ? Voyez, vous hésitez aussi.
Chacun comprend alors que le vent en est la seule force capable, à la fois en termes de puissance et à la fois pour se substituer à nos mains pécheresses. Seul ce mouvement d’air puissant peut ouvrir ces portes, balayer ce poids du passé au prix inégalé du sacrifice, soit du renoncement à l’erreur souvent confortablement admise, puisque bien entendu elle n’a jamais que des désavantages.
Mais il n’existe aucun schéma pré établi, aucune notice, aucun forfait à ce prix et cette récompense. L’étape du sacrifice est le fruit de cheminements strictement personnels. Or il y a bien sûr des lieux communs à pratiquer pour ne pas risquer d’alourdir l’erreur, et nombreux sont les illusions qui veulent faire croire au remède.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents