L Etreinte des chenilles
198 pages
Français

L'Etreinte des chenilles

-

198 pages
Français

Description

Dialogue indirect en deux voies, ce roman fait part de deux visions, l'une féminine et l'autre masculine. Evitant tout manichéisme, Ghizlaine Chraibi nous fait découvrir un univers où la parole féminine n'est pas un synonyme automatique de féminisme, ni la parole masculine un renvoi mécanique au machisme patriarcal. Pour une critique de la masculinité tout en subtilité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 octobre 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140103858
Langue Français
Poids de l'ouvrage 36 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

' />
Ghizlaine Chraibi L'étreinte des chenilles Roman
L’étreinte des chenilles Roman
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’École-Polytechnique ‒ 75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15887-7 EAN : 9782343158877
© éditions IMPR/FICTION Conception graphique : Vectorium Impression : Sevecom Dépôt légal : 2018MO1649 ISBN : 9789 920354813 e 4 trismestre 2 018
Ghizlaine Chraibi
L’étreinte des chenilles Roman
Préface de Abdessamad Dialmy *
Le roman de Ghizlaine Chraibi raconte une his toire d’amour. Son originalité réside dans le fait que cette histoire n’est qu’un prétexte pour livrer des batailles contre soi, contre la société et ses institu tions, contre des dysfonctionnements constitutifs et des hypocrisies polymorphes. Ce prétexte prend la forme d’une introspection déchirante et déchi rée entre deux visions du monde. Une introspection parsemée ici et là par un humour cynique et fin, par une ironie impitoyable.
Plus précisément, il s’agit d’un dialogue indirect entre deux paroles, l’une féminine et l’autre mascu line. Une reprise de la guerre tragique des sexes sans que la parole féminine ne soit un synonyme auto matique de féminisme et sans que la parole mascu line ne réfère mécaniquement à un machisme pa triarcal.
Bien au contraire, l’enjeu de la romancière est très ambitieux, double : il consiste à critiquer la masculinité sans pour autant basculer dans un fé minisme radical. Humour cinglant pour faire sentir à l’homme, à cette figure du mal dans une société discriminatoire genrée, que son pouvoir n’est pas éternel, mais socialement construit, historique, et donc dépassable. Les mères, ellesmêmes aliénées par et dans un sommeil patriarcal ne peuvent qu’éle ver les hommes en leur inculquant un sentiment de puissance. A l’opposé, un féminisme défini comme
8
prise de pouvoir par les femmes est rejeté comme un surréalisme impossible, non désirable, non sou haitable, voire franchement dystopique.
Ce conte inquiétant est exécuté par des milices féministes antilovequi apprennent aux femmes à « allumer » les hommes, puis à les « jeter ». Derrière le masque des troupes féminines combattantes se cacheraient en fait des troupeaux, « des hordes de chiennes en chaleur ». Dur, dur, dur. Pour ces fe melles, maintenir le nouvel ordre du « no sex » est un défi impossible à relever. Même celles qui sont ensachées dans des burqas portent une lingerie porno. Ghizlaine Chraibi ne craint pas d’énoncer un jugement impitoyable contre ces féministes imagi naires : « elles ont des problèmes avec leur sexualité, elles ont des problèmes avec leur mec ».
En plus de la critique de l’homme patriarcal, et de la femme patriarcale qui se tapit derrière un fé minisme pur et dur, la romancière gratifie son lec teur d’une diatribe contre le dysfonctionnement pluriel de la société marocaine : celui, endémique, des Marocains, celui des couples maritaux, celui de la corruption, celui des mensonges et des trafics des juges et des avocat(e) s… en un mot, le dysfonction nement résultant d’une hypocrisie institutionnali sée, érigée en système… Elle dénonce la tolérance généralisée à l’égard de ce méfait généralisé. Au lieu de lutter contre ce mal, contre le mal, les pouvoirs
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents