« L’Union fait la force! » : L’Union Saint-Joseph d’Ottawa/du Canada 1863-1920
141 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

« L’Union fait la force! » : L’Union Saint-Joseph d’Ottawa/du Canada 1863-1920 , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
141 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En 1863, un groupe de travailleurs originaires du Québec et domiciliés à Ottawa décident de fonder une association de prévoyance pour aider leurs prochains dans le besoin. En s’inspirant de leurs expériences respectives au sein d’associations de prévoyance québécoises, les fondateurs établissent une première société de secours mutuels canadienne-française à Ottawa : l’Union Saint-Joseph d’Ottawa. Malgré une naissance et des débuts modestes, cette association connaîtra une grande histoire. Elle deviendra l’une des plus grandes sociétés fraternelles nationales, avec des ramifications dans plus de 600 communautés canadiennes-françaises du Canada et des États-Unis. Cet ouvrage analyse la fondation de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa et son évolution entre 1863 et 1920. Durant cette période, cette petite association locale, dont les activités visent essentiellement le secours de la classe populaire, évolue pour devenir une grande société fraternelle nationale vouée à la sauvegarde des intérêts des Canadiens français. L’essentiel de ces mutations survient à la fin du XIXe siècle, alors qu’une petite élite entreprend des réformes administratives qui changent la manière de gérer la mutualité. Cette élite en profite également pour reformuler le projet social de l’association et ses objectifs afin de transformer l’Union Saint-Joseph en un instrument de lutte pour la survivance canadienne-française.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 septembre 2012
Nombre de lectures 8
EAN13 9782760320505
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0050€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

« L ’UNION FAIT LA FORCE ! »
L’UNION SAINT-JOSEPH D’OTTAWA / DU CANADA 1863-1920



COLLECTION « AMÉRIQUE FRANÇAISE »
Comité éditorial : Yves Frenette (directeur), assisté de Benoit Doyon-Gosselin, Anne Gilbert, E.-Martin Meunier, France St-Jean
Déjà parus :
Gaffield, Chad. Aux origines de l’identité franco-ontarienne : éducation, culture, économie, 1993.
Halford, Peter W. Le français des Canadiens à la veille de la Conquête : témoignage du père Pierre Philippe Potier, s.j., 1994.
Farmer, Diane. Artisans de la modernité : les centres culturels en Ontario français, 1996.
Toupin, Robert. Les écrits de Pierre Potier, 1996.
Martel, Marcel. Le deuil d’un pays imaginé : rêves, luttes et déroute du Canada français : les rapports entre le Québec et la francophonie canadienne (1867-1975), 1997.
Blais Suzelle. Néologie canadienne, ou Dictionnaire des mots créés en Canada et maintenant en vogue de Jacques Viger, 1998.
Huneault, Estelle. Au fil des ans : l’Union catholique des fermières de la province d’Ontario, de 1936 à 1945, 2000.
Dennie, Donald. À l’ombre de l’Inco : étude de la transition d’une communauté canadienne-française de la région de Sudbury (1890-1972), 2001.
Wallot, Jean-Pierre (dir.). Le débat qui n’a pas eu lieu : la Commission Pepin Robarts, quelque vingt ans après, 2002.
Dubé, Jean-Claude. The Chevalier de Montmagny, (1601-1657): First Governor of New France, traduit par Elizabeth Rapley, 2005.
Wallot, Jean-Pierre (dir.). La gouvernance linguistique : le Canada en perspective, 2005.
Bock, Michel (dir.). La jeunesse au Canada français : formation, mouvements et identité, 2007.
Bénéteau, Marcel, et Peter W. Halford. Mots choisis : trois cents ans de francophonie du Détroit du lac Érié, 2008.
Anne Gilbert, Michel Bock et Joseph Yvon Thériault (dir.). Entre lieux et mémoire : l’inscription de la francophonie canadienne dans la durée, 2009.



COLLECTION « AMÉRIQUE FRANÇAISE »
Publication du Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa
« L ’UNION FAIT LA FORCE ! »
L’UNION SAINT-JOSEPH D’OTTAWA / DU CANADA 1863-1920
Pierrick LABBÉ
Les Presses de l’Université d’Ottawa



Les Presses de l’Université d’Ottawa (PUO) sont fières d’être la plus ancienne maison d’édition universitaire francophone au Canada et le seul éditeur universitaire bilingue en Amérique du Nord. Fidèles à leur mandat original, qui vise à « enrichir la vie intellectuelle et culturelle », les PUO s’efforcent de produire des livres de qualité pour le lecteur érudit. Les PUO publient des ouvrages en français et en anglais dans le domaine des arts et lettres et des sciences sociales.
Les PUO reconnaissent avec gratitude l’appui accordé à leur programme d’édition par le ministère du Patrimoine canadien, par l’intermédiaire du Fonds du livre du Canada, et par le Conseil des Arts du Canada. Elles tiennent également à reconnaître le soutien de la Fédération canadienne des sciences humaines à l’aide des Prix d’auteurs pour l’édition savante, ainsi que du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et de l’Université d’Ottawa.
Révision linguistique : Josée Therrien et Colette Michaud / CRCCF
Correction d’épreuves : Colette Michaud
Mise en page : Monique P.-Légaré / CRCCF
Maquette de la couverture : Bartek Walczak
Illustration de la couverture : Ralliement pour la procession à l’occasion des fêtes du 60 e anniversaire de l’Union Saint-Joseph du Canada, devant le siège social, situé au 325, rue Dalhousie (construit en 1907 et démoli le 3 octobre 1966), Ottawa, 31 mai 1925. Photo : J. A. Castonguay (Université d’Ottawa, CRCCF, Fonds Union du Canada (C20), Ph20-42). Note : Le 60 e anniversaire était en 1923, mais les célébrations se sont poursuivies en 1924 et 1925.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Labbé, Pierrick
« L’union fait la force ! » [ressource électronique] : l’Union Saint-Joseph d’Ottawa/du Canada,
1863-1920 / Pierrick Labbé.
(Collection Amérique française)
Comprend des réf. bibliogr. et un index.
Monographie électronique.
Publ. aussi en format imprimé.
ISBN 978-2-7603-2049-9 (PDF). ISBN 978-2-7603-2050-5 (EPUB). ISBN 978-2-7603-2051-2 (MOBI)
1. Union Saint-Joseph d’Ottawa--Histoire. 2. Mutuelles--Ontario--
Ottawa--Histoire. 3. Canadiens français--Associations. I. Titre.
II. Collection: Collection Amérique française (En ligne)
HS1508.C32O88 2012------334.709713’84-----C2012-905152-7
Dépôt légal : 2012
Bibliothèque et Archives Canada
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
© Les Presses de l’Université d’Ottawa, 2012



T ABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION
CHAPITRE PREMIER
La formulation du projet social de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa
Les origines de la mutualité canadienne-française
I ndustrialisation, urbanisation et popularisation d’un modèle de société de secours mutuels
Le développement économique d’Ottawa
La fondation de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa
L’incorporation de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa
Les caractéristiques sociales de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa
L’Union Saint-Joseph d’Ottawa 1863-1880 : l’enracinement en milieu minoritaire
La transformation de l’Église catholique et son influence sur la mutualité
CHAPITRE 2
Le développement d’une association nationale
Les premiers échecs du modèle mutualiste
La multiplication des associations mutualistes à Ottawa
La croissance de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa durant la décennie 1880
Idéologies mutualistes et relations interorganisationnelles
La concurrence des sociétés fraternelles
L’intervention du gouvernement ontarien dans le domaine de la mutualité
L’émergence d’une petite élite au sein de l’Union Saint-Joseph
La réforme de 1895
La réforme de 1898
ICONOGRAPHIE
CHAPITRE 3
La redéfinition des objectifs sociaux de l’Union Saint-Joseph d’Ottawa 1895-1905
La multiplication des succursales
Mission divine et catholicisme social
Le renforcement des liens nationaux
La propagande mutualiste
De nouveaux objectifs financiers
Le déclin de la sociabilité
CHAPITRE 4
La consolidation financière et nationale de l’Union Saint-Joseph du Canada 1906-1920
Le ralentissement du recrutement et la crise administrative des années 1910
La quête pour résoudre la crise
Augmentation des poursuites judiciaires
Renforcement du sentiment national
Concurrence entre les associations canadiennes-françaises pour le marché mutualiste
L’intervention du gouvernement ontarien
L’atteinte de la solvabilité actuarielle
Sensibilisation des membres aux principes actuariels
CONCLUSION
ANNEXE – Liste des présidents de 1863 à 1917
BIBLIOGRAPHIE
INDEX




Introduction
L E 6 FÉVRIER 2012 , Le Droit annonçait la faillite de l’Union du Canada. La Cour supérieure avait ordonné la liquidation de la mutuelle. Le journaliste Philippe Orfali écrivait que l’ex-président et chef de la direction devait faire face à une série d’allégations d’abus de pouvoir, d’intimidation, de conflit d’intérêts et à plusieurs autres infractions à la Loi sur les sociétés par actions 1 . La disparition de cette mutuelle, qui devait fêter son 150 e anniversaire en 2013, me laissa étonnamment indifférent malgré les heures passées à reconstituer son histoire. Cet état d’esprit venait sans doute de certains souvenirs. Quelques années plus tôt, les employés de l’Union du Canada m’avaient reçu avec froideur et indifférence lorsque j’avais demandé de consulter des documents sur son histoire. Ils me firent clairement savoir qu’ils s’en fichaient qu’un jeune thésard s’intéresse à leur société. Quelques mois plus tard, le regretté sénateur Jean-Robert Gauthier maugréa lorsque je lui fis part de mon projet de recherche. « Perds pas ton temps, dit-il, y ont jamais rien fait », en parlant de la cause franco-ontarienne qu’il avait lui-même si vaillamment défendue. Je me tus, n’osant pas lui expliquer que cette mutuelle n’avait pas toujours été aussi léthargique et inintéressante et qu’au siècle précédent, elle s’inscrivait dans le réseau institutionnel qui travaillait au développement des communautés canadiennes-françaises, comme il l’aurait lui-même souhaité, se portant au secours du travailleur, de la veuve et de l’orphelin. Je me sentais incapable de lui fournir les justifications qui auraient pu pleinement lui

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents