36000 ans
160 pages
Français

36000 ans

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
160 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

C'est une période où l'existence exigeait de se confronter aux éléments et à la faune, où la rudesse faisait loi, ne laissant que peu de place à la douceur... Certes, Fitou et les siens vivent alors décemment, unis, dans leur grotte, étant même capables d'absorber les membres d'un autre clan frappé par le malheur, mais la dureté des hivers qui s'accentue les incite à prendre la route pour des cieux plus cléments et ensoleillés. D'autant que les femmes de la tribu sont enceintes... Ainsi la migration de ces êtres débute-t-elle. Dans le calme d'abord. Dans l'anxiété ensuite quand apparaîtra face à eux un groupe d'individus à la fois si semblables et si différents, immédiatement prêts à en découdre... Variation sur les premiers âges de l'humanité et sur la rencontre de Néandertal et Cro-Magnon, «36?000 ans« procède à une vivante, précise, étonnante reconstitution de l'art de vivre d'alors, tout en développant une veine romanesque qui, pour parler de traques, de chasses, d'exils, s'avère palpitante... Deux qualités auxquelles Jyhel ajoute encore celle-ci: l'espérance que la solidarité ait pu exister entre des êtres étrangers les uns aux autres, que l'altérité n'ait pas été forcément considérée comme danger... En somme, que les notions d'humanité et d'entraide soient consubstantielles de l'avènement de notre espèce sur Terre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 octobre 2012
Nombre de lectures 49
EAN13 9782748393385
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0064€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

36000 ans
Du même auteur
Un gravillon dans la chaussure, éditions Publibook, 2010 La Bulle du temps, éditions Publibook, 2011 Entre les vignes de Berlou, éditions Publibook, 2011 Porramatur, éditions Publibook, 2012
Jyhel 36000 ans
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0117804.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
À sept milliards d’êtres humains, pour l’instant !
Préface Il y a trente-six mille ans… 36000 ans : une broutille à l’échelle de l’univers ! Par exemple, la voie lactée, notre galaxie, fait 100 000 années lumière de diamètre. Notre système solaire est situé à 30 000 années lumière du centre de la galaxie. Ceci signi-fie qu’en voyageant à la vitesse de la lumière, 30 000 ans sont nécessaires pour se rendre au centre de la voie lactée. En d’autres termes, comme voyager à cette vitesse est au-jourd’hui matériellement impossible, tel Lagardère, ce sont les photons qui viendront à nous ! Il suffit donc de lever la tête par une belle nuit d’été vers un ciel sans nuage et d’observer la myriade d’étoiles qui constitue le centre de la voie lactée, sa lumière met 30 000 ans à nous parve-nir. Autrement dit, la lumière que nous voyons est âgée de 30 000 ans. Alors 36 000 années lumière, c’est tout comme ! Tenez, imaginons une civilisation vivant dans un système solaire similaire au nôtre et qui nous observerait en ce moment même, à cette distance, elle verrait notre planète telle que je la décris ensuite ! Maintenant sans aller nous promener dans les étoiles mais en restant juste les pieds sur terre, à l’échelle de l’âge de notre planète, que représentent 36 000 ans ? La planète bleue a été formée à partir de la nébuleuse solaire voilà 4,467 milliards d’années. Si nous ramenons son âge à une année, les 36 000 ans ne représenteraient que 4 minutes 20 secondes et la naissance du Christ n’aurait que 14 se-condes. Finalement notre passé préhistorique est tellement pro-che aussi bien d’un point de vue astronomique que si l’on considère l’histoire terrestre.
9
En ces temps reculés, notre vieille Europe est encore plus vierge que le continent africain. Elle est l’objet de la conquête de l’homme. Quand je dis l’homme, c’est à tort. En réalité, des hommes, il y en a deux espèces : les homos neanderthalensis et les homo sapiens. Les premiers sont là depuis plus longtemps, environ 120 000 ans voire peut-1 être plus . Les seconds viennent d’arriver, si je puis dire, puisqu’ils ont quitté l’Afrique que depuis quelques mil-2 liers d’années pour s’étaler sur la totalité du continent eurasiatique. L’homme de Néandertal s’est contenté de l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, du proche Orient et peut-être a-t-il mis un doigt de pied en Sibérie voire jus-qu’en Mongolie mais cela reste à vérifier. En ce qui nous concerne, cette histoire prend place en France ou en Gaule ou plus exactement dans l’hexagone, si tant est que les limites géographiques aient un sens. En ce moment, le nord de la Hollande est léché par la calotte polaire. Les phases de glaciations ne cessent de s’alterner avec des réchauffements. Voilà encore quelques décennies, se trouvaient des hippopotames dans la Tamise et désormais, la toundra remplace les forêts dans les Flan-dres. La rudesse des périodes froides et cette alternance cli-matique régulière depuis quelques siècles, éprouvent terriblement la communauté humaine néandertalienne. Je dirais même, la décime probablement bien qu’elle ait vécu dans cet environnement depuis des millénaires. Et puis, il n’y a pas que le climat qui est rude ! La vie de ces gens-là, à cette époque, est sans doute plus proche du règne animal. Imaginez, juste un instant, que vous soyez dans la peau d’un de ces hominidés néandertaliens quand la nature de-meure la maîtresse absolue.
1 Si l’homme de Tautavel (il y a 450 000 ans) est considéré comme prénéandertalien, c’est-à-dire ancêtre de l’homme de Néandertal. 2 C’est-à-dire environ 40 000 ans par rapport à aujourd’hui.
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents