Ces Justes ont sauvés ma famille
137 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Ces Justes ont sauvés ma famille , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
137 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage restitue le travail d'un homme afin que soit honorée la mémoire de ceux qui ont offert un long sursis de vie à l'enfant qu'il était et à sa famille, les sauvant de la mort programmée pour tous les Juifs par les nazis. Jean Henrion, avec clarté et intelligence, restitue les sept années de recherche qui ont abouti à distinguer quatre « Justes parmi les Nations » : Pierre Fouchier, Jacques Ellul, Hélène Schweitzer (Rosenberg) et Édith Cérézuelle. C'est par ce titre que Yad Vashem, à Jérusalem, honore les hommes et les femmes qui ont protégé des Juifs au mépris des périls et sans contrepartie. Ce nom de Yad (« Mémorial ») et Shem (« Nom ») reprend le verset du Prophète Isaïe : « Et je leur donnerai, dans ma maison et dans mes murs, un Mémorial et un Nom qui ne seront jamais effacés. » Grâce à cette même volonté, inépuisable, Germaine Courtiau (Lavier) est nommée « Gardien de la Vie », titre décerné par l'Association française pour l'hommage de la communauté juive aux Gardiens de la Vie, sous l'égide du Consistoire central de France , une reconnaissance également obtenue pour un groupe de vingt résistants protestants de Bordeaux, à titre collectif. Jean Henrion prolonge par ce livre, étonnant dans la description des difficultés rencontrées au cours de ses démarches, son oeuvre de reconnaissance à l'égard de ceux qui donnent son sens au mot « humanité ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782304040173
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0012€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille
Préface de Paul Schaffer
Collection T é moignages de la Shoah

Le Manuscrit


© Éditions Le Manuscrit, 2019
ISBN : 9782304040173
Jean Henrion




Présentation de la collection « Témoignages de la Shoah » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
En lançant sa collection « Témoignages de la Shoah » avec les éditions Le M anuscrit, et grâce aux nouvelles technologies de communication, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la m é moire des victimes et des témoins des années noires des persécutions antisémites, de 1933 à 1945.
Aux nombreux ouvrages déjà parus, la Fondation espère ainsi ajouter les récits de celles et ceux dont les voix sont restées jusqu’ici sans écho : souvenirs souvent enfouis au plus profond des mémoires individuelles ou familiales, r é cits parfois écrits mais jamais diffusés, témoignages publiés au sortir de l’enfer des camps, mais disparus depuis trop longtemps des rayons des bibliothèques.
Si quelqu’un seul ne peut décrire l’indicible, la multiplicité des récits peut s’en approcher.
En tout cas, c’est l’objectif que s’assigne cette collection à laquelle la Fondation, grâce à son Comité de lecture composé d’historiens et de témoins, apporte sa caution morale et historique.
Face à une actualité où l’instrumentalisation des conflits divers tend à obscurcir, confondre et banaliser ce que fut la Shoah, cette collection permettra aux lecteurs, chercheurs et étudiants de mesurer la spécificité d’une persécution extrême dont les uns furent acteurs, les autres complices, et face à laquelle certains restèrent indifférents et les autres héroïques.
Puissent ces ouvrages inspirer à leurs lecteurs l’esprit de fraternité, le rejet de l’antisémitisme et de toute autre forme d’exclusion.
Consultez le site Internet de la FMS : www.fondationshoah.org


Comité de lecture de la collection (2012)
Serge Klarsfeld, président
Henri Borlant, survivant de la déportation
Isabelle Choko, survivante de la déportation
Olivier Coquard, historien
Katy Hazan (OSE), historienne
Dominique Missika, historienne
Denis Peschanski, historien
Paul Schaffer, survivant de la déportation
Annette Zaidman, enfant cachée
Philippe Weyl, responsable de la collection
Correction : Laurence Beilvert
Voir les autres titres de la collection en fin de volume, pages 277 à 282 .


Biographie de Jean Henrion
1934 29 juin : n aissance de Jean à Strasbourg, quatre ans après sa sœur, Anne. Ils sont les enfants de Paul et Suzanne, libraires. La grand-mère maternelle, Alice, veuve des suites de la Première Guerre mondiale, vit au foyer.
1935 13 janvier-15 mars : par plébiscite, la Sarre (région minière et frontalière de la France) réintègre l’Allemagne.
15-16 septembre : lois antisémites de Nuremberg (Bavière).
1936 7 mars : l’Allemagne occupe la Rhénanie.
8 mai : remilitarisation de la rive gauche du Rhin par les armées du Reich.
1938 13-15 mars : Anschluss (rattachement de l’Autriche à l’Allemagne nazie).
Menace de guerre due à l’affaire des Sudètes, en Tchécoslovaquie : le gouvernement français décrète la mobilisation partielle de ses troupes.
29-30 septembre : accords de Munich, reconnaissance par la France, le Royaume-Uni et l’Italie de la domination allemande sur le territoire des Sudètes tchèques.
1939 Juillet : la guerre imminente menace particulièrement l’Alsace ; toute la famille s’ éloigne dans les Alpes, à Courchevel, sauf Paul, le père, en instance de mobilisation.
3 septembre : la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre au III e Reich suite à son invasion de la Pologne deux jours plus tôt. Début de la Seconde Guerre mondiale en Europe.
Les moyens de transport sont réquisitionnés par l’armée. La famille s’installe pour l’hiver dans une ferme de Courchevel.
Durant la « Drôle de guerre », plus de 400 000 Alsaciens sont évacués dans le sud-ouest de la France.
1940 Au printemps, la famille gagne le « Haut-Barit », une grande maison familiale achetée à Coirac (petit village à moins de deux kilomètres de Sauveterre-de-Guyenne, dans le Bordelais) trois ans plus tôt par le grand-père paternel de Jean, Salomon. Il pressentait l’invasion de l’Alsace par les nazis. Les familles d’Yvonne et de Georges, sœur et frère de Paul, y sont déjà installées. Mais les hommes sont mobilisés.
10 mai : fin de la « Drôle de guerre », début de la guerre éclair. Les Allemands attaquent par surprise la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg afin de contourner la ligne de défense française Maginot et d ’envahir la France.
22 juin : après la défaite française, l’armistice est signé à Rethondes. Trois cinquièmes de la France sont occupés, dont l’Alsace et la Moselle. Les Juifs encore présents sont expulsés.
10 juillet : à Vichy, l’Assemblée nationale (députés et sénateurs réunis) vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. L’ État français remplace la III e République. Pétain met en œuvre la « Révol ution nationale » (réactionnaire, xénophobe, antis é mite et anticommuniste).
30 juillet : la ligne de démarcation sépare la zone dite libre gouvernée à Vichy, au Sud, de la zone sous occupation allemande, au Nord et à l’Ouest.
Coirac se retrouve en zone occupée par les armées nazies.
3 et 4 octobre : le gouvernement de Vichy publie ses lois discriminatoires antijuives : premier statut des Juifs.
Afin de se soumettre à la première ordonnance [allemande] relative aux mesures contre les Juifs en zone occupée du 27 septembre, il faut que ces derniers se déclarent en tant que Juifs à la sous-préfecture de Langon avant le 20 octobre.
27 novembre : annexion de l’Alsace et de la Moselle au IIIe Reich allemand. La « zone rouge », créée dès le 23 juillet, s’ étend du Pas-de-Calais aux Ardennes jusqu ’ à la Franche-Comté en pa ssant par la Lorraine française. Cette « zone interdite » bénéficie d’un régime particulier, plus contraignant pour les habitants.
1941 2 juin : second statut des Juifs.
Suzanne retrouve à Martres, tout près de Coirac, la famille de Jacques Ellul, ex-professeur de droit romain à l’université de Strasbourg, mis à pied pour ses propos antiallemands devant ses étudiants. Il cultive un petit lopin de terre prêté par un ami. Il reste en relation avec les cercles protestants bordelais dont il est issu.
1942 7 juin : entrée en vigueur de l’obligation du port de l’ étoile jaune pour les Juifs de plus de ٦ ans en zone occupée.
Au Haut-Barit ne demeure que la famille de Paul, toujours sans lui. Les deux autres familles sont parties en zone libre.
Démobilisé, Paul travaille en zone libre à Lyon sous un faux nom.
11 novembre : les armées allemandes envahissent la zone dite libre, trois jours après le débarquement allié en Afrique du Nord.
1943 2 février : le général allemand Friedrich Paulus capitule à Stalingrad : première défaite militaire d’envergure des nazis.
Hélène Schweitzer, une jeune artiste protestante strasbourgeoise, réfugiée à Aix-en- Provence, réalise des faux tampons dans du linoléum et des faux papiers de toute nature. Elle en distribue dans la France entière et même à l’ étranger .
Au Haut-Barit, on se prépare à la fuite, chacun reçoit une carte d’identité réalisée par Hélène au nom de Henrion et de Sambot pour Alice.
Mai : un cercle protestant bordelais avertit Jacques Ellul que la famille du Haut-Barit figure sur les listes des rafles du préfet Papon. Il faut s’enfuir sur-le-champ : Suzanne avec Alice ; les deux enfants, Anne et Jean, ensemble par un autre itinéraire. Ils se retrouvent à Bordeaux sans les étoiles jaunes et sous les fausses identités. Train de nuit, puis bus vers Lezay, dans les Deux-Sèvres, où le pasteur Fouchier accueille les fugitifs et les héberge chez l’habitant.
1944 Printemps : Paul rejoint sa famille à Lezay.
6 juin : débarquement allié en Normandie.
6 septembre : libération officielle des Deux-Sèvres. Le village Lezay est libéré sans combat par ses habitants.
La famille de Jean reprend son vrai nom.
Pour la nouvelle année scolaire 1944-1945, Jean est réinscrit à l’ éc

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents