Le destin et l instinct
185 pages
Français

Le destin et l'instinct , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
185 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est un roman en terre d’argile d’un stylo léger comme le vent. L’auteur a pris un mot, il en a pris deux, puis plusieurs et les a fait cuir comme des œufs pour raconter une histoire s i captivante, si motivante. Cette histoire est dessinée, avec quoi ? Des lettres. Ces lettres-là vous sembleront banales, mais elle représente cette histoire. Aussi par ces lettres qui nous sont importantes, il vous montre sa vérité, la vérité. Rien n’est ajouté ni censuré ; aucune place n’est faite donc à la vanité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2019
Nombre de lectures 9
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

LE DESTIN ET L’INSTINCT
OUMAR TOUNKARA
LE DESTIN ET L’INSTINCT
INNOV EDITIONS Tous droits réservés Siège social: Route de Sotuba, près de l’Ex MINUSMA, Bamako,Mali E-mail : manuscritinnov@gmail.com Tel:(223) 76 04 87 63 / 98 94 14 14 ISBN: 978-99952-74-31-3 Dépôt légal: Bibliothèque Nationale du Mali 2018
PRÉFACE
Ce livre est un roman en terre d’argile d’un stylo légercomme le vent. L’auteur a pris un mot, il en a pris deux,puis plusieurs et les a fait cuir comme des œufs pour ra conter une histoire s i captivante, si motivante. Cette histoireest dessinée, avec quoi ? Des lettres. Ces lettreslà vous sem bleront banales, mais elle représente cette histoire. Aussi parces lettres qui nous sont importantes, je peux vous assurerque l’auteur est franc, car il vous montre sa vérité, la vérité.Rien n’est ajouté ni censuré ; aucune place n’est faite doncà la vanité.
C’est pourquoi je me permets alors de vous ouvrir laporte, celle qui vous plongera dans ce monde palpitant…
Fayira DIARRA Gestionnaire des RH
AVANT-PROPOS
La compréhension de la nature humaine dans son ensemble estelle si difficile? Aux yeux de certains, elle pourra apparaitre sans importance mais pour d’autres, il s’agit d’un événement cru cial parce que l’histoire de la nature humaine est une histoire pleine d’idéalisme, de luttes, de désespoirs, d’amour, de succès, et d’échecs. Comparé à sa complexité immense, on sait en fait très peu de choses sur l’homme et on en dit encore plus. Son origine première semble aujourd’hui disparue, tout comme la majeure partie de sa nature profonde, dans les brumes du temps. De très nombreux érudits, anciens et contemporains ont écrit brièvement des ouvrages à ce propos sans pour autant étancher la soif de connaissances des lecteurs car, bien que des siècles se soit écoulés depuis, c’est toujours une erreur de croire qu’on peut résoudre n’importe quel problème majeur rien qu’avec les faits, la réflexion et l’idéologie.
Comprendre parfaitement la nature humaine ? Ce n’est pas une spéculation que nous nous sentons franchement de taille à élucider, puisque nous ne pouvons le faire sans s’enfermer dans un discours réducteur ou, au contraire, tomber dans l’écueil d’une simple énumération. Nous vivons tous en basant notre croyance sur ce que nous comprenons du monde, captifs de cette connaissance, nous nommons cette perception, réalité ; pourtant le savoir et la compréhension sont des concepts subjectifs et cette réalité pourrait se révéler n’être qu’une illusion.
Tout de même, après une longue vie consacrée à la recherche et à la réflexion, il avait été démontré que devant chaque homme se dresse une série de difficultés ainsi qu’une énigme dont il ne
sait rien. Et c’est une fois qu’il aura surmonté tout cela qu’il lais sera son nom dans l’histoire même s’il ne subsiste bien sûr nulle stratégie, nulle duperie pour modifier aussi le fait que toute chose née de l’homme et de ses désirs déplacés prend inévitablement fin. Bien que, quelle que soit l’époque, l’homme à toujours été fataliste de nature même s’il n’a pas peur de gravir des montagnes et de creuser le sol pour faire valoir son importance car, il incarne l’esprit d’entreprise par excellence et la foi inébranlable dans la capacité à surmonter les obstacles.
Le premier homme de l’Histoire disait : « Où devonsnous aller nous qui errons dans cette désolation à la recherche du meil leur de nousmêmes ? » Ce qui amène une autre question fort ancienne, qui a reçu mille réponses, mais qui demeure particu lièrement sensible : Qui sommesnous, nous qui croyons être les plus privilégiés de toutes les créations de Dieu ?
Répondre à une question aussi vaste remet en cause bien d’autres idées reçues, tant les incompréhensions sont nombreuses. Même si, comme le déploreront certains érudits de ce monde, que nous sommes une espèce avec ses défauts et ses qualités à toute épreuve capable d’assimiler et d’évoluer et qui continue à aller de l’avant même si le chemin est épineux et difficile dont le seul but est d’assouvir le moindre de nos désirs. Et que par nature profonde, nous sommes d’une bonté à toute épreuve, c’est sou dain une autre réalité qui s’imposa violemment à nous et celleci avait des conséquences catastrophiques. Effectivement, par notre volonté farouche d’apprendre et de découvrir, nous avons renon cé à tout ce qui faisait notre caractère, et donc à tout ce qui faisait notre fierté. Nous nous sommes toujours battus corps et âme soit pour le bien de nos nations, soit par cupidité sans jamais nous
soucier de nos semblables, sans le moindre scrupule. Attaquer et se faire attaquer, riposter en cas d’agression et toute cette haine a déjà engendré beaucoup de guerres.
Si étranges et inexplicables fussentils, aucun de ces faits tou tefois n’est aussi étrange et inexplicable que l’anatomie des pin gouins. Quand les masses comprirent ou crurent comprendre que c’est en se faisant la guerre qu’on acquiert le droit de domi ner les autres, progressivement, le rythme des décisions s’accé léra, nous avons sombré dans la Première, puis dans la Seconde Guerre Mondiale. Parlant de ce fait, n’estce pas Adolf Hitler, l’homme qui avait jadis déclenché la Deuxième Guerre mondiale qui a dit avec conviction et abnégation : « La guerre de 1914 ne fut, Dieu en est témoin, nullement imposée aux masses mais au contraire désirée par tout le peuple ».
L’effrayant làdedans, sans doute, dans ces guerres, c’était cette ténacité dans l’obstination à vouloir survivre à n’importe quel prix même aux dépens des uns et des autres. Pendant ces deux guerres, c’était la peur, une peur abjecte qui parle, condamnant tout un monde à la famine et à l’abstinence contre nature qui fut achevée par la perte de beaucoup de promesses de vies et de jeu nesse. À la fin, l’homme se retrouva seul face à ses réflexions. Des réflexions extrêmement déplaisantes et qui auraient gagné à être remises au pas, étant donné qu’être humain veut dire se soucier les uns des autres et civilisé veut dire travailler ensemble en vu de créer une vie meilleure. Donc se nourrir de la haine du passé pour passer à l’offensive encore et encore ; c’était de laisser notre conscience tout entière submergée par notre instinct sauvage. En fin de compte après la Deuxième Guerre mondiale, la priorité n’était pas seulement de reconstruire, elle était aussi de faire en
sorte que nous ne continuions pas à répéter les erreurs du passé. L’histoire n’estelle là pour qu’on en tire des leçons ? Et quand on se fait deux guerres mondiales en un demisiècle, on s’expose à subir un revers. Chacun de nous a besoin de se raccrocher à un espoir mais dès qu’il se réalise, on perd ce qui nous faisait tenir.
Ces deux guerres avaient littéralement figé de terreur le cœur de tous ceux qui avaient survécu. Dans la plupart des cas, toute fois, cette terreur n’avait été que de courte durée, comme d’ail leurs l’existence des individus qui l’éprouvaient. Plus tard, fort de notre foi en ces mots : la paix, la justice, la moralité et la culture ; l’idée et l’expression firent fortune et inspirèrent la création de toutes nouvelles organisations. Des organisations qui devaient par la suite jouer un rôle crucial dans l’histoire de l’humanité puisqu’elle impliquait que toute les nations désirant la paix dans un monde fort et fier où chaque individu sera respecté doivent forcément faire partie et peu importe leurs couleurs de peaux, leurs idéologies et leurs religions. Encore fallaitil que ces organi sations ne soient pas seulement et totalement contrôlées par les puissants.
Cela remonte à bien longtemps et depuis bien des choses se sont produites. Et au moment même où les esprits commencent à se calmer, l’histoire est en train de prendre son élan pour déli vrer un nouveau message car ; même si les mentalités ont évolué, c’était toujours dans le même sens. Aujourd’hui, le monde se baigne dans une injustice totale à laquelle rien ne semble résis ter. Strictement parlant, toutes les organisations qui ont vu le jour dans le but d’amener la paix et de faire respecter les droits fondamentaux de l’homme se sont profondément transformés et se trouvent être aujourd’hui la source d’une machination
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents