LES Héritiers du fleuve, tome 4
159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

LES Héritiers du fleuve, tome 4 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les héritiers du fleuve tome 4: 1931-1939
D’une rive à l’autre du Saint-Laurent, des familles attachantes aux destins entrecroisés voguent entre amitiés et rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses.
Dans ce quatrième et dernier tome, nous assistons aux bouleversements causés par la Crise de 1929. Touchant surtout les citadins comme Paul et Réginald, l’implacable réalité entraînera des choix difficiles et des situations précaires. À l’Anse-aux-Morilles, où les effets économiques de la crise se font moins sentir, Matthieu et Prudence doivent tout de même se réinventer un quotidien. De l’autre côté du fleuve, alors que Gilberte se bâtit doucement une vie sereine avec Célestin et Germain, la tragédie guette; Victoire, Lionel, James et Lysbeth ont beau être bien entourés, reste que les années passent et le dur labeur laisse des traces...

Dans ce dénouement magistral, les personnages que nous avons tant aimés nous font leurs adieux, chacun à sa façon. Un ultime rendez-vous riche en émotions et en souvenirs impérissables.
Avec plus de deux millions d’exemplaires vendus et trente-sept ouvrages publiés, dont les séries ultrapopulaires Les sœurs Deblois, Les années du silence et la saga en douze tomes Mémoires d’un quartier, Louise Tremblay-D’Essiambre s’est taillé une place incomparable dans le paysage littéraire québécois.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 novembre 2014
Nombre de lectures 3
EAN13 9782894557457
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0010€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

DU MÊME AUTEUR CHEZ LE MÊME ÉDITEUR :



Les héritiers du fleuve, tome 1: 1887 – 1893, 2013
Les héritiers du fleuve, tome 2: 1898 – 1914, 2013
Les héritiers du fleuve, tome 3: 1918 – 1929, 2014
Les héritiers du fleuve, tome 4: 1931 – 1939, 2014
Les années du silence 1 : La tourmente et La délivrance, réédition 2014
Les années du silence 2 : La sérénité et La destinée, réédition 2014
Les années du silence 3 : Les bourrasques et L’oasis, réédition 2014
Mémoires d’un quartier, tome 1 : Laura, 2008
Mémoires d’un quartier, tome 2 : Antoine, 2008
Mémoires d’un quartier, tome 3 : Évangéline, 2009
Mémoires d’un quartier, tome 4 : Bernadette, 2009
Mémoires d’un quartier, tome 5 : Adrien, 2010
Mémoires d’un quartier, tome 6 : Francine, 2010
Mémoires d’un quartier, tome 7 : Marcel, 2010
Mémoires d’un quartier, tome 8 : Laura, la suite, 2011
Mémoires d’un quartier, tome 9 : Antoine, la suite, 2011
Mémoires d’un quartier, tome 10 : Évangéline, la suite, 2011
Mémoires d’un quartier, tome 11 : Bernadette, la suite, 2012
Mémoires d’un quartier, tome 12 : Adrien, la suite, 2012
La dernière saison, tome 1 : Jeanne, 2006
La dernière saison, tome 2 : Thomas, 2007
La dernière saison, tome 3 : Les enfants de Jeanne, 2012
Les sœurs Deblois, tome 1 : Charlotte, 2003
Les sœurs Deblois, tome 2 : Émilie, 2004
Les sœurs Deblois, tome 3 : Anne, 2005
Les sœurs Deblois, tome 4 : Le demi-frère, 2005
Les demoiselles du quartier, nouvelles, 2003
De l’autre côté du mur, récit-témoignage, 2001
Au-delà des mots, roman autobiographique, 1999
Boomerang, roman en collaboration avec Loui Sansfaçon, 1998
« Queen Size », 1997
L’infiltrateur, roman basé sur des faits vécus, 1996
La fille de Joseph, roman, 1994, 2006, 2014 (réédition du Tournesol, 1984)
Entre l’eau douce et la mer, 1994



Visitez le site web de l’auteur :
www.louisetremblaydessiambre.com

Guy Saint-Jean Éditeur
3440, boul. Industriel
Laval (Québec) Canada H7L 4R9
450 663-1777
info@saint-jeanediteur.com
www.saint-jeanediteur.com

••••••••••••

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Tremblay-D’Essiambre, Louise, 1953-
Les héritiers du fleuve
Sommaire : t. 4. 1931-1939.
ISBN 978-2-89455-744-0 (vol. 4)
I. Tremblay-D’Essiambre, Louise, 1953- . 1931-1939. II. Titre. III. Titre : 1931-1939.
PS8589.R476H47 2013  C843’.54  C2013-940991-2
PS9589.R476H47 2013

••••••••••••

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) ainsi que celle de la SODEC pour nos activités d’édition. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada de l’aide accordée à notre programme de publication.




Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC

© Guy Saint-Jean Éditeur inc. 2014

Édition : Marie-Ève Laroche
Révision : Marie Desjardins
Correction d’épreuves : Audrey Faille
Conception graphique : Christiane Séguin
Page couverture : Toile de Daniel Brunet, Près des Éboulements, coll. privée, www.danielbrunet.com

Dépôt légal — Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives Canada, 2014
ISBN : 978-2-89455-744-0
ISBN ePub : 978-2-89455-745-7
ISBN PDF : 978-2-89455-746-4

Tous droits de traduction et d’adaptation réservés. Toute reproduction d’un extrait de ce livre, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’éditeur.

Guy Saint-Jean Éditeur est membre de
l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL).
Ce livre est à toi, papa,
le plus merveilleux conteur que j’ai connu.
Tu as été le premier à éveiller mon imaginaire
aux infinies possibilités des mots.
Tu me manques tellement, tu sais.

GASTON TREMBLAY  1918  –  2014
« Se donner du mal pour les petites choses,
c’est parvenir aux grandes avec le temps. »

SAMUEL BECKETT




« Il y a plus de courage que de talents
dans la plupart des réussites. »

FÉLIX LECLERC
NOTE DE L’AUTEUR
Pour ceux d’entre vous qui sont attentifs à tout ce qui est inscrit dans un livre, vous avez peut-être remarqué que la dédicace est différente de celle que j’avais prévue à la fin du tome 3. C’est tout simplement qu’un grand vent de tristesse a balayé ma vie. Papa est décédé, tout bêtement, des suites d’une chute chez lui.
Banal… À quatre-vingt-quinze ans, on est si fragile…
Il était mon géant, mon ami, mon confident. Il était le plus merveilleux des papas. Sa voix, ses mots, ses rires continuent de résonner à mes oreilles. Aujourd’hui, j’y puise mon réconfort. Par contre, j’ai peur, si peur que le temps, ce vilain traître, arrive à les effacer. Alors, ce livre, tous ces mots que je m’apprête à confier au papier au fil des pages, c’est pour lui, d’abord et avant tout, que je vais les écrire tandis que j’entends encore son rire résonner à mes oreilles.
Parce qu’en fait, c’est beaucoup grâce à lui si, un jour, j’ai eu envie d’écrire…
Nous voici déjà arrivés au tome 4. Le dernier de cette série. C’est fou comme le temps passe vite, n’est-ce pas ? Pourtant, cette année, l’hiver a été plutôt costaud et s’est étiré par les deux bouts. Vous l’ai-je déjà dit ? J’ai horreur du froid, alors j’ai été bien servie, et c’est avec un soupir de soulagement que je peux dire : enfin, voici le printemps ! Le soleil est plus chaud, quand il est là, et je sens sa caresse à travers le lainage de mon manteau. Enfin, les oiseaux ont recommencé à m’éveiller le matin. Il y a surtout ce gros cardinal écarlate, magnifique, qui se perche tout juste devant ma fenêtre…
La nature sort lentement de son hibernation et j’en suis fort aise.
L’écriture reprend donc ce matin, après quelques semaines passées à vivre ma peine. Ma fenêtre est entrouverte sur la brise qui sent la neige fondante, et je recommence à ressentir le plaisir des mots.
Dans le dernier tome, j’ai été surprise de voir que, jour après jour, c’était Célestin qui m’attendait dans mon bureau. Avec une patience fort surprenante, d’ailleurs. J’ai été émue de constater à quel point je me suis vite attachée à ce grand gaillard, comme je l’ai surnommé.
Il y a Paul, aussi, qui m’a causé bien des surprises. Je suis surtout contente qu’il ait enfin trouvé un fragile équilibre dans sa vie. Avec Réginald, il ne doit jamais s’ennuyer, même si à leur époque, certaines vérités devaient rester cachées, rendant le quotidien plus difficile. Plus injuste, oserais-je dire…
Ensuite, il y a John O’Connor, le fils de James et de Lysbeth. Il fonce droit devant vers un avenir qui s’annonce prometteur, d’autant plus que maintenant, il le fait en compagnie du jeune Julien, devenu mécanicien. Victoire et Lionel ont eu beau insister, plaider, menacer, Julien n’a pas plié à leurs arguments. Et il a bien fait ! La forge, devenue garage à temps plein et magasin d’art à ses heures, est désormais le point de ralliement des hommes du village. L’endroit, bruyant de rires et de conversations comme au temps d’Albert, attire de nouveau bien des touristes quand vient la belle saison.
On parlait attelage, chevaux et politique du temps d’Albert. On parle moteur, pneus et polit

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents