Récit de l enfer
230 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Récit de l'enfer , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
230 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lisa Mano est née en 1916 au sein d’une famille nombreuse et cultivée de Salonique, désormais grecque. Devenue Lisa Pinhas à la veille du conflit, elle a partagé en avril 1943 le sort de sa famille et de la communauté juive de la ville dé porté es et en quasi-totalité exterminé es par les nazis
Après avoir survécu 22 mois avec sa petite sœur à Auschwitz I et II, et a la « marche de la mort » suite à l’évacuation (janvier 1945), elles sont précipitées dans un autre enfer, celui de Ravensbruck, puis celui de Rechling. Une seconde « marche de la mort » s’achève avec leur libération au nord de l’Allemagne (30 avril).
Marquée à jamais par l’expérience concentrationnaire et la perte de 112 membres de sa famille, Lisa a dédié le reste de sa vie à l’écriture de son témoignage, d’une précision et d’une probité exceptionnelles, édité ici pour la première fois dans sa version originale. Elle s’est également engagée pour les autres, devenant une figure emblématique de la mémoire de la Shoah en Grèce.
Un témoignage rare et fort, un « cri d’oiseau blessé » adressé a l’Humanité par une femme hors du commun.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 septembre 2016
Nombre de lectures 16
EAN13 9782304044157
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0012€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Récit de l’enfer
Une Juive de Salonique déportée écrit en français au retour

Lisa Pinhas

Éditions Le Manuscrit 2017
ISBN:9782304044157
Cet ebook a été réalisé avec IGGY FACTORY. Pour plus d'informations rendez-vous sur le site : www.iggybook.com
Table des matières

Présentation de la Collection « Témoignages de la Shoah » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (Paris)
Préface
Présentation
Introduction
Avant-propos
Première partieTémoignage
Introduction
L’arrivée au camp d’Auschwitz
Auschwitz II-Birkenau
La douche
Birkenau ou Brzezinka
Organisation de la vie du camp
Blocks
Aufstehen!
Zählappell
Nourriture
Kommandos
Revier - Krankenbau(Infirmerie - Hôpital)
Block 10
Le Sonderkommandoet sa révolte le 7 octobre 1944
La pendaison des quatre Polonaises complices de la révolte
Rampe
Krematorium
Selektion et Block 25
Entlausung(Désinfection)
Organisieren
Seconde partieRapport : ma vie dans divers camps de concentration
Auschwitz II-BirkenauFrauenkonzentrationslager
Effekten Kommandoou Kanada d’Auschwitz I
Les Hongroises
Kommando Weberei et l’Union-Fabrik
L’évacuation et la « marche de la mort »
Ravensbrück(Pont des corbeaux)
Le camp de Rechling
La fin des camps
Annexe
Discours prononcé par Lisa Pinhas au cimetière juif de Thessalonique le 20 avril 1969
Table des illustrations
Titres disponibles dans la collection « Témoignages de la Shoah » par catégorie de témoignage
 
Lisa Pinhas
Récit de l’enfer
Une Juive de Salonique déportée écrit en français au retour
 
 
Préface de Zanet Battinou, directrice du Musée juif de Grèce
Présentation de Nana Mazaltov Moissi
Introduction d’Odette Varon-Vassard
Avant-propos de Garyfallia Micha
 
 
Textes anglais traduits par Frédérique Popet-Clarisse
 
 
 
Collection
Témoignages de la Shoah
 

 

Éditions Le Manuscrit Paris
 
Présentation de la  Collection « Témoignages de la Shoah »  de la  Fondation pour la Mémoire de la Shoah (Paris)  
 

 
En lançant sa collection « Témoignages de la Shoah » avec les éditions Le Manuscrit, et grâce aux nouvelles technologies de communication, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la mémoire des victimes et des témoins des années noires des persécutions antisémites, de 1933 à 1945.
Aux nombreux ouvrages déjà parus la Fondation espère ainsi ajouter les récits de celles et ceux dont les voix sont restées jusqu’ici sans écho : souvenirs souvent enfouis au plus profond des mémoires individuelles ou familiales, récits parfois écrits mais jamais diffusés, témoignages publiés au sortir de l’enfer des camps, mais disparus depuis trop longtemps des rayons des bibliothèques.
Si quelqu’un seul ne peut décrire l’indicible, la multiplicité des récits peut s’en approcher.
En tout cas, c’est l’objectif que s’assigne cette collection à laquelle la Fondation, grâce à son Comité de lecture composé d’historiens et de témoins, apporte sa caution morale et historique.
Face à une actualité où l’instrumentalisation des conflits divers tend à obscurcir, confondre et banaliser ce que fut la Shoah, cette collection permettra aux lecteurs, chercheurs et étudiants de mesurer la spécificité d’une persécution extrême dont les uns furent acteurs, les autres complices, et face à laquelle certains restèrent indifférents et les autres héroïques.
Puissent ces ouvrages inspirer à leurs lecteurs l’esprit de fraternité, le rejet de l’antisémitisme et de toute autre forme d’exclusion.
 
Consultez le site Internet de la FMS : www.fondationshoah.org
 
 
 
Comité de lecture de la collection
 
 
Serge Klarsfeld, président
Henri Borlant, survivant de la déportation
Isabelle Choko, survivante de la déportation
Olivier Coquard, historien
Katy Hazan (OSE), historienne
Dominique Missika, historienne
Denis Peschanski, historien
Paul Schaffer, survivant de la déportation
Annette Zaidman, enfant cachée
Philippe Weyl, responsable de la collection
 
 
 
 
 
 
Correction : Laurence Beilvert
 
 
Avertissement au lecteur
Le présent recueil est la version française de l’édition en grecque et en anglais du livre consacré au témoignage inédit de Lisa Pinhas publié parallèlement par le Musée juif de Grèce à Athènes dépositaire du manuscrit original en français. Qu’il soit ici remercié chaleureusement, particulièrement sa directrice Zanet Battinou, ainsi que Garyfallia Micha qui a saisi le manuscrit de Lisa Pinhas et nous l’a apporté.
Les textes, « Préface », « Présentation », « Avant-propos », « Annexe » et les notes de bas de page de l’édition anglaise ont été traduits par Frédérique Popet-Clarisse.
Les notes de bas de page du témoignage de Lisa Pinhas sont de Garyfallia Micha – présentes dans les deux éditions du Musée juif de Grèce – sauf mention contraire. [ndrc] : note du responsable de la collection.
 
Voir les autres titres de la collection à la fin de l’ouvrage.
Préface
 

 

par Zanet Battinou
Directrice du Musée juif de Grèce
 
Un legs inestimable
 
Les mémoires de Lisa Pinhas figurent parmi les archives les plus importantes du Musée juif de Grèce en ce qui concerne la période qui commence avec la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Conscient du caractère exceptionnel de cette archive, Nikolaos Stavroulakis, qui fut le premier directeur du musée et celui à qui fut initialement adressé le manuscrit, débuta le travail de documentation qui permit de compléter ce fonds par des photographies et d’autres documents de grande valeur. La famille de Lisa avait pour elle un profond attachement et voulait assurer la pérennité de sa mémoire et de son œuvre. À cette fin, elle fit également don au musée de photographies et de lettres, ainsi que de ses écrits, de ses discours et de toutes sortes de matériaux et autres preuves tangibles de sa vie avant et après la guerre. De cette manière fut constitué un vaste fonds d’archives personnelles qui décrit, en cercles concentriques, la vie d’une femme, d’une famille et de toute une communauté. Au centre de ces cercles figure la plus extrême des expériences, la détention dans un camp de la mort, dont le vaste ouvrage manuscrit de Lisa offre un récit détaillé.
 

 
Une des vitrines d’exposition du Musée juif de Grèce consacré à la Shoah. À gauche, des documents d’archives relatifs à Lisa Pinhas et à sa déportation (certains d’entre eux sont reproduits dans le présent volume). Au centre, un boléro noir sur lequel Lisa Pinhas a brodé à la main, après sa libération, des citations en français de Sartre, de Gide et de Colette.
 
Ce manuscrit est précieux à bien des égards. C’est l’œuvre d’une femme éduquée, raffinée, intelligente et perspicace qui était pleinement consciente, même au tout début, de l’excep-tionnelle gravité du message moral qu’adresserait la Shoah aux générations futures. La valeur de son récit ne provient pas seulement du fait qu’il vient s’ajouter aux rares témoignages de rescapés gréco-juifs, tout en dépassant le cadre d’une interpré-tation spécifiquement féminine de l’expérience des camps de la mort. Sa valeur réside dans l’opportunité qu’il nous offre d’être témoins d’une confrontation entre l’Histoire et la mémoire et, en même temps, de la construction d’une identité personnelle. Lisa Pinhas ne relate pas seulement des événements. Elle dévoile délibérément les douloureux mécanismes émotionnels par lesquels le camp d’extermination redéfinit toute son existence et le reste de sa vie.
 
La publication simultanée de cette œuvre exceptionnell

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents