L abbé Grégoire s en mêle       Prix Historia
544 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
544 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


À l’arrivée à Metz, on découvre que l’un des huit passagers de la diligence de Paris est mort. Interdiction est faite aux sept survivants de quitter la ville. L’artiste vétérinaire, Augustin Duroch, qui s’est déjà distingué par le passé pour sa rigueur scientifique, découvre lors de l’examen post-mortem que la victime a été empoisonnée au cours du voyage.



Un climat de suspicion s’installe parmi les voyageurs. Qui a pu tuer Mendron, fonctionnaire parisien ? Duroch découvre qu'il devait rejoindre en grand secret Calonne, l’ancien ministre des Finances de Louis XVI, exilé dans son château d’Hannonville, près de Verdun.



À Paris, une virulente campagne de calomnies menée par l’entourage du roi détruit peu à peu la réputation de Calonne jusque dans les provinces. Le meurtre de son ami était-il destiné à paralyser l’ancien ministre ?



De son côté, l’abbé Grégoire se sent menacé de diverses façons. Parviendra-t-il à mener à bien la rédaction de son mémoire : Y a-t-il des moyens de rendre les juifs plus utiles et plus heureux en France ? en raison de l’opposition que suscite ce concours, ou sera-t-il aussi assassiné ?



PRIX HISTORIA 2019 du roman policier historique





Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 52
EAN13 9791091590242
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0067€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

ISBN : 979-1-091-590-242
À Jacques, mon inspirateur
Table des matières
Couverture
Page de titre
Page de copyright
Dédicace
Personnages
Sur la route de Paris à Strasbourg, le vendredi 20 avril 1787
Vendredi 20 avril 1787, hôtel de police, onze heures de la nuit
Journal d'Éléonore. Samedi 21 avril 1787, à Metz, hôtel de Cussange
Samedi 21 avril 1787. L'abbé Grégoire arrive à Metz
Samedi 21 avril 1787. Un empoisonnement ?
Samedi 21 avril 1787. Palais du gouvernement. Le duc Victor de Broglie est furieux
Dimanche 22 avril 1787. Une lettre inattendue
Dimanche 22 avril 1787. Retrouvailles d'abbés
Dimanche 22 avril 1787. Agapes fraternelles
Lundi 23 avril 1787. Stupeur à l'hôtel de police
Journal d'Éléonore, ce lundi 23 avril 1787, à Hannonville
Lundi 23 avril 1787. Réunion de savants
Lundi 23 avril 1787. L'art vétérinaire mène à tout !
Mardi 24 avril 1787. Château de Longeville. Une soirée qui s'annonce bien
Journal d'Éléonore. Mardi 24 avril 1787. Angoisse à Hannonville
Mardi 24 avril 1787. Une halte fructueuse au grand pont des Morts
Mardi 24 avril 1787. Longeville. La soirée se prolonge
Mercredi 25 avril 1787. Le lieutenant criminel Duport ne sait plus où donner de la tête
Mercredi 25 avril 1787. Un vétérinaire au séminaire
Journal d'Éléonore. Mercredi 25 avril 1787. Les menaces s'accumulent
Mercredi 25 avril 1787. Émile Chapier sur le gril
Mercredi 25 avril 1787. Les méditations de l'abbé Henri Grégoire
Mercredi 25 avril 1787. Zalkind Hourwitz rassemble ses souvenirs
Journal d'Éléonore. Mercredi 25 avril 1787. Peur dans la forêt
Jeudi 26 avril 1787. Les couples Jambart et Pierron se jaugent
Jeudi 26 avril 1787. Les abbés ont besoin d'aide
Jeudi 26 avril 1787. Les calculs d'Oriane
Jeudi 26 avril 1787. Zalkind Hourwitz au travail
Jeudi 26 avril 1787. Une visite surprise
Nuit du jeudi 26 avril 1787. Passion et tragédie dans une chambre d'hôtel
Nuit du jeudi 26 avril 1787. Les tourments de l'abbé Grégoire
Nuit du jeudi 26 avril 1787. Augustin hésite
Nuit du jeudi 26 avril 1787. Les affres de Rose
Vendredi 27 avril 1787. Un fil rose…
Vendredi 27 avril 1787. Grandes espérances
Vendredi 27 avril 1787. Les larmes de Mariette
Journal d'Éléonore. Samedi 28 avril 1787. Retour mouvementé
Dimanche 29 avril 1787. Un secours spirituel
Lundi 30 avril 1787. Suspicion
Mardi 1er mai 1787. Préparatifs
Mardi 1er mai 1787. Charles-Alexandre de Calonne broie du noir
Mercredi 2 mai 1787. C'est la lèpre porcine !
Mercredi 2 mai 1787. Rose s'effondre
Mercredi 2 mai 1787. Le sang noir de la vengeance
Journal d'Éléonore. Jeudi 3 mai 1787. Une surprise
Vendredi 4 mai 1787, la maladie de l'abbé Grégoire
Vendredi 4 mai 1787. Les doutes rongent Émile Chapier
Journal d'Éléonore. Vendredi 4 mai 1787. Une nuit de cauchemar
Samedi 5 mai 1787. L'abbé Grégoire empoisonné ?
Samedi 5 mai 1787. Le fil rose réapparaît
Samedi 5 mai 1787. Une visite pour l'abbé Grégoire
Samedi 5 mai 1787. Augustin prend la route
Samedi 5 mai 1787. Émile Chapier envoûté
Journal d'Éléonore. Samedi 5 mai 1787. Une décision hardie
Samedi 5 mai 1787. Le lieutenant criminel du bailliage voit rouge
Samedi 5 mai 1787. L'abbé Grégoire au plus mal
Dimanche 6 mai 1787 au matin. Les ennuis commencent
Dimanche 6 mai 1787. Célia remplace Augustin
Dimanche 6 mai 1787. Coup de Jarnac à Varennes
Dimanche 6 mai 1787. Une histoire d'araignée
Journal d'Éléonore. Lundi 7 mai 1787. Du combat, seuls les lâches s'écartent
Mardi 8 mai 1787. Des souris et des hommes
Mardi 8 mai 1787. Zalkind Hourwitz mène l'enquête
Journal d'Éléonore. Mardi 8 mai 1787. Volte-face
Mercredi 9 mai 1787. Une lettre pour Calonne
Vendredi 11 mai 1787. Augustin enquête à Paris
Vendredi 11 mai 1787. L'abbé Grégoire découvre le pilpoul
Samedi 12 mai 1787. Enfin, une lettre d'Augustin !
Samedi 12 mai 1787. Émoi à Longeville
Dimanche 13 mai 1787. Le pilpoul au Lion-d'Or
Lundi 14 mai 1787. Urgence !
Journal d'Éléonore. Mardi 15 mai 1787. Coup de semonce
Mardi 15 mai 1787. Tempête sous le crâne d'Oriane
Mercredi 16 mai 1787. Branle-bas à Hannonville
Jeudi 17 mai 1787. Autour d'une eau-de-vie
Journal d'Éléonore. Vendredi 18 mai 1787. Le pire n'est jamais loin
Vendredi 18 mai 1787. L'abbé Grégoire fait le point
Lundi 21 mai 1787. Un nouveau drame
Journal d'Éléonore. Lundi 21 mai 1787
Mardi 22 mai 1787. Révélation inattendue
Jeudi 31 mai 1787. Nos voyageurs en route pour Paris
Samedi 25 août 1787. Séance solennelle de la Société royale des sciences et des arts
Lundi 27 août 1787. Déception de l'abbé Grégoire
Jeudi 30 août 1787. Oriane a les yeux pleins d'étoiles
Un an plus tard, lundi 25 août 1788. Séance solennelle de la Société royale. Remise des prix au concours et autres nouvelles…
Lundi 25 août 1788, cogitations
Épilogue. Mardi 26 août 1788. Et la lumière fut !
Sources
Du même auteur
Personnages

Personnages fictifs
–  Augustin Duroch , artiste vétérinaire
–  Célia , sa femme
–  Rosalie , leur gouvernante
–  Éléonore de Cussange , noble veuve messine
–  Jacob Kosman , marchand de chevaux, ami d’Augustin
–  Henri de Longeville , conseiller au parlement de Metz
–  Oriane de Longeville , son épouse
–  Eugène Pierron , marchand de vin
–  Rose Pierron , son épouse
–  Marcellin Jambart , marchand de tissus
–  Mariette Jambart , son épouse
–  Émile Chapier , homme d’affaires dans la traite négrière et la pêche à la baleine
–  Gilles Hamel , sergent de police de Metz
–  Julius de Mendron , fonctionnaire du ministère des finances

Personnages historiques
–  Charles-Alexandre de Calonne , ancien intendant des Trois-Évêchés et ministre des finances déchu
–  Zalkind Hourwitz , juif de Paris
–  Abbé Henri Grégoire , curé d’Emberménil, près de Lunéville
–  Abbé Antoine Lamourette , ancien professeur de philosophie de l’abbé Grégoire
–  Duport , lieutenant criminel du bailliage
–  Jean-Samuel Depont de Monderoux , intendant de Metz et des Trois-Évêchés
–  Victor-François duc de Broglie , gouverneur des Trois-Évêchés
–  Pierre-Louis Rœderer , conseiller au parlement, membre de la Société royale des sciences et des arts de Metz
–  Isaïe Berr-Bing , juif de Bouxwiller, habitant à Metz, ami de Grégoire
–  Camus , lieutenant de police de Metz
Sur la route de Paris à Strasbourg, le vendredi 20 avril 1787
— Tout le monde descend ! hurla le cocher, après une bordée de jurons.
La diligence de Paris à Strasbour

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents