Les SOMBER JANN
22 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les SOMBER JANN , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
22 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

AVERTISSEMENT

Il est fortement suggéré d’avoir lu la saison finale des Somber Jann avant d’entamer l’inédit.

18 ans et plus

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 mai 2020
Nombre de lectures 37
EAN13 9782925009436
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0050€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

AVERTISSEMENT
Il est fortement suggéré d’avoir lu la saison finale des Somber Jann avant d’entamer l’inédit.

Devant le miroir, je contemple ma robe rouge satiné. Elle est échancrée le long de la jambe gauche, le buste est plongeant et le dos, entièrement dénudé. Mes longs cheveux foncés tombent sur une de mes épaules. Mon rouge à lèvres pourpre contraste avec ma peau pâle.
— Comment tu me trouves ?
— Elle te va à ravir, fait Jaylen en se glissant derrière moi.
Son bras s’enroule autour de ma taille et il laisse un baiser humide à la base de mon cou. Cette robe vient de Jonas, tout comme les habits de Joshua et Jaylen, qui ont été livrés à notre hôtel. On est en Russie pour passer les Fêtes. Jaylen m’a expliqué vaguement qu’à ses dix-huit ans, ses frères, son père et lui avaient fui le pays pour s’installer aux États-Unis. Aujourd’hui, il y remet les pieds pour la première fois. Notre avion privé a atterri à Moscou sans embûche et nous n’avons pas eu de problème avec nos fausses pièces d’identité. Tout est différent ici. Le paysage, les gens. Et la langue est juste surprenante. En cette fin décembre, il y a de la neige partout. C’est à la fois féérique et angoissant d’être ici en terrain inconnu, d’autant plus que je ne parle pas un mot russe.
J’ai souvent tendance à oublier d’où viennent vraiment les Jann. Amorine, la mère des trois frères, était Américaine, née dans le Maine, mais Orlando, le père, était Russe, et Jaylen et ses frères ont grandi ici.
Il y a des mois qu’on n’a pas vu Jonas, car il est venu en Russie pour affaires. Il y vit désormais. Il a un club privé où il gère un trafic quelconque… Jaylen n’a pas voulu divulguer ce que Jonas faisait pour ne pas m’inquiéter. D’après ce que j’ai entendu une fois, alors que mon copain était au téléphone avec son frère, il serait lié à la mafia, il brasse de l’argent et joue avec pas mal de choses dangereuses qui pourraient mettre sa vie en danger.
Ce soir, on est invités à aller dans ce fameux club pour le Nouvel An. Évidemment, on n’a pas fait tout ce voyage pour manger des cookies trempés dans le lait et se souhaiter bonne année. Jaylen et Joshua sont ici avant tout pour le business. Ils ont beaucoup investi dans les projets de Jonas et ils ont de petites choses à régler. Jaylen veut aussi aller vérifier le niveau de sécurité de son frère. Moscou est la capitale des milliardaires. Apparemment, Jonas a tout pour en devenir un. Qui l’aurait cru ? On pourrait dire qu’il veut s’émanciper de ses frères. Voler de ses propres ailes. Être à la tête d’un réseau. J’ai hâte de le voir ainsi, mais à la fois je redoute de découvrir ce qu’il a accompli. Les souvenirs que j’ai de Jonas font de lui un gars immature, dangereux, sans aucun respect pour la Femme, incapable de gérer des problèmes ou de réfléchir sous la pression. Il ne pense qu’à ses propres intérêts, alors on ne peut jamais lui faire réellement confiance. D’après Jaylen, il aurait changé. Enfin, il possède toujours ce même humour noir, mais il aurait pris un coup de maturité, ce qui est une bonne chose. Mon copain dit pouvoir enfin avoir des discussions sérieuses avec son frère. Une fois encore, je demande à voir ! C’est pourquoi j’ai insisté pour les accompagner, alors que je n’étais pas prévue dans les plans du voyage. Je veux voir ce qu’il trafique. Je veux découvrir jusqu’où un homme tel que Jonas peut aller lorsqu’il prend les rênes de son propre avenir. Et puis, j’avoue… il me manque un peu, ce con. Ça me manque de ne plus pouvoir l’envoyer balader.
J’ajuste la cravate noire de Jaylen, qui est de la même couleur que sa chemise et son pantalon. Seigneur, qu’il est beau. Je crois que je n’arriverai jamais à ne pas fondre de désir lorsque je le regarde. C’est d’ailleurs sa fichue beauté diabolique qui m’a fait basculer du côté obscur. S’il était moche, pas certain que je serais restée à me faire malmener par lui et à accepter ce qu’il m’a fait subir. Je suis faible, j’ai été envo û t ée par la beauté du Diable.
Je passe un peu mes doigts à travers sa tignasse noir de jais pour ajuster une mèche tombante. Jaylen reçoit un appel et je vois le nom de Josh sur l’écran.
— Ouais, d’accord. On descend, fait-il avant de raccrocher et de m’envoyer : Une voiture nous attend en bas. Faut y aller.
Je passe devant lui, prête à prendre mon manteau sur le lit, mais Jaylen me fixe avec intensité. C’est si soudain que je le fixe à mon tour.
— Qu’est-ce qu’il y a ?
Il me fait signe de revenir vers lui. Ce que je fais en tirant la tra î ne de ma longue robe moulante.
Lorsque je relève les yeux vers lui, Jaylen saisit ma nuque avec force et m’embrasse avec ferveur.
— Hum… Cette robe… bien qu’elle soit délicieuse, elle me donne envie de te l’arracher, putain.
— Tu vas étendre mon rouge à lèvres, arrête.
Il continue de m’embrasser et sa main descend le long de mon dos jusqu’à mes fesses.
Je me défais de sa prise alors que je sens une fièvre m’envahir. J’ai mis deux heures à me préparer, je ne vais pas faire l’amour maintenant !
— Faut y aller, sale pervers. Range-moi ça, t’es capable d’attendre notre retour à l’hôtel, lui dis-je avec un sourire moqueur en pointant son érection un peu de travers.
— Depuis quand désirer sa copine c’est être pervers ?
Je m’empare de mon manteau, l’enfile et ouvre la porte en attendant qu’il me rejoigne. Jaylen enfile à contrecœur le sien, style trench long noir. Tout le monde porte ça ici, comme les chapeaux russes, les Chapkas, portés autant par les femmes que les hommes. Les gens sont très élégants. Même l’hôtel est d’un luxe que j’ai rarement vu dans ma vie.
À l’extérieur, un chauffeur nous ouvre la portière arrière d’une magnifique Aurus Senat. En nous faufilant à l’intérieur, je tombe sur Joshua qui y est déjà installé. Je suis étonnée de le voir masqué, lui qui ne porte officiellement plus de masque depuis qu’il est tombé amoureux de Lily-Jordan et qu’ils ont une magnifique fille, nommée Amorine Jann, en hommage à sa mère. Je m’étonne qu’il me tende un masque noir style vénitien et une sorte de loup-diable avec des cornes couleur charbon pour Jaylen.
— Euh, j’ai loupé un truc, c’est pour quoi ?
— Le club de Jonas est réputé pour garder l’anonymat de sa clientèle, m’explique Josh. Il est strictement interdit de dévoiler son visage sur les lieux. Le port d’un masque est obligatoire.
— Oh… génial ! dis-je sarcastiquement tout en enfilant ce truc sur mes yeux pour que Jaylen puisse l’attacher.
Le chauffeur, qui ne dit pas un mot, tourne dans une ruelle en pavés un peu enneigée et sombre. La voiture finit par s’arrêter devant un portail, deux énormes portes en fer forgé à côté desquelles se tiennent deux hommes armés et cagoulés. Jaylen sent ma nervosité et pose une main sur ma cuisse. La chaleur de sa paume me réchauffe et m’aide à me détendre jusqu’à ce qu’il essaie, à plusieurs reprises , de la glisser entre mes cuisses et, chaque fois, je la repousse en levant les yeux au ciel. Joshua se retourne vers nous, se demandant pourquoi on se chamaille.
— Ces hommes, ils veulent quoi ?
— T’inquiète pas, ils sont avec Jonas.
L’un des gardes se rapproche de la fenêtre et parle en russe avec le chauffeur.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents