Myrina Holmes, tome 2 : Cadavres exquis
274 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Myrina Holmes, tome 2 : Cadavres exquis , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
274 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Mon nom est Myrina Holmes. Mes (rares) amis me surnomment « Myri », mes (nombreux) ennemis « l'Amazone ». Mon job ? Traquer de féroces créatures surnaturelles à l'aide de mes pouvoirs et de mes armes.




On ne va pas se mentir : ces derniers temps, ma vie ressemble à un mauvais film de série B. Une sœur succube à la rancune tenace, une carrière de Traqueuse en crocs de scie, une marque démoniaque qui m'empêche de faire des folies de mon corps et un ex-amant devenu Fédérateur des Pécheurs qui m'irrite fortement les écailles. Alors quand un mystérieux virus aussi contagieux que mortel se propage sur Infernum, ça commence sérieusement à empester le démon grillé !




Le symptôme le plus éloquent de la Démonacide ? Quelques jours avant leur décès, les infectés se transforment en bêtes sanguinaires qui attaquent les vivants pour les dévorer, comme des Sans-Âmes ! L'Apocalypse risque de se pointer plus tôt que prévu à ce rythme...




Pour ma part, je suis naturellement immunisée grâce à mon sang d'hybride, mais ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde.




Lorsqu'un de mes proches tombe malade, je n'ai pas d'autre choix que de m'engager dans une course contre la montre pour mettre la patte sur les responsables de l'épidémie et dénicher le remède salutaire.




Et croyez-moi, vu mon état d'esprit, ma Plume aiguisée ne fera pas dans la dentelle.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 33
EAN13 9782379930942
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Myrina Holmes, Tome 2 : Cadavres exquis
 
 
 
 
Anna TRISS
 
 

 
 
L’auteure est représentée par Black Ink Éditions. Tous droits réservés, y compris le droit de reproduction de ce livre ou de quelque citation que ce soit, sous n’importe quelle forme.
 
Nom de l’ouvrage : Myrina Holmes, tome 2 : Cadavre exquis
Auteur : Anna TRISS
Suivi éditorial : Marie Delpech
 
© Black Ink Éditions
Dépôt légal mai 2020
 
Couverture © Black Ink Éditions. Réalisation Juliette Bernaz. Crédits photo Shutterstock.
ISBN 978-2-37993-094-2
 
Black Ink Éditions
23 chemin de Ronflac
17440 Aytré
Numéro SIRET 840 658 587 00018
Contact : editions.blackink@gmail.com
www.blackinkeditions.com
 
 
Table des matières

Prologue
Les quatorze légions démoniaques
Chapitre 1   : Satan versus psychocat
Chapitre 2   : Un message suicidaire
Chapitre 3   : L’Amazone contre-attaque
Chapitre 4   : Docteur Aramiel Drake
Chapitre 5   : Scolarités infernales
Chapitre 6   : Faire chanter le maître chanteur
Chapitre 7   : Démarquage
Chapitre 8   : Atmosphère virale
Chapitre 9   : Petits conseils
Chapitre 10   : Le Jardin d’Eden
Chapitre 11   : Pénétrances
Chapitre 12   : Le grand bain
Chapitre 13   : Instants de faiblesse
Chapitre 14   : Expériences génétiques
Chapitre 15   : Cauchemar et pressentiment
Chapitre 16   : Transparence
Chapitre 17   : Surprise   !
Chapitre 18   : Rancœurs et peines de cœur
Chapitre 19   : Descente aux enfers
Chapitre 20   : Abnégation
Chapitre 21   : Perditions
Chapitre 22   : Craquer
Chapitre 23   : Abandon de soi
Chapitre 24   : Conditions et concessions
Chapitre 25   : Association de malfaiteurs
Chapitre 26   : Eva Stark et Jericho Baron
Chapitre 27   : Blood and Flesh Club
Chapitre 28   : Le secret de Kelen
Chapitre 29   : Déchéance
Chapitre 30   : Pécher par procuration
Chapitre 31   : Don de sang
Chapitre 32   : Mesures extrêmes
Chapitre 33   : Hausse de tension
Chapitre 34   : Retour au CIT
Chapitre 35   : Numéro Trois
Chapitre 36   : Danger unicorne
Chapitre 37   : Trahison
Chapitre 38   : Ultimes paroles
Chapitre 39   : Cachotteries
Chapitre 40   : Une dernière danse
Épilogue
Play-list

 
 
 
Je tiens à préciser que j'ai commencé à écrire ce livre en janvier 2019, soit bien avant l'épidémie de Coronavirus qui sévit. Les éventuelles petites similitudes de la Démonacide (que vous allez découvrir dans Cadavres exquis) avec le Coronavirus actuel sont donc le fruit du hasard. Je vous souhaite une belle lecture avec Myri et Kel, et prenez soin de vous en cette période où la solidarité est de mise.
 
Anna
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je dédie ce tome à toutes les Pécheresses et les Vertueuses qui sont en nous...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prologue
 
« On peut connaître la vertu d’un homme en observant ses défauts. »
Confucius,  Entretiens
 
Marignan, Italie, septembre 1515
 

 
Pierre Terrail
 
Belle journée pour mourir.
Un large sourire aux lèvres, je savoure la déroute chaotique de nos ennemis. Les Suisses battent en retraite vers Milan, poursuivis par les lansquenets 1 allemands et les cavaliers vénitiens qui font partie de nos troupes. Mon arquebuse 2 encore chaude au poing, j’inspecte la vaste plaine qui fut le théâtre de notre lutte acharnée. Des milliers de cadavres ensanglantés de diverses origines gisent sur le sol. J’ai beau être un chevalier vétéran, je n’ai jamais vu autant de morts. Mais nos idéaux valent tous ces sacrifices.
J’admire un instant les étoiles d’or et d’argent qui se reflètent sur les lames des soldats fauchés par la mort, tout en laissant le soleil bienfaisant sécher les perles de sueur sur mon visage.
— Deux jours éprouvants, commente une voix masculine sur ma gauche. Notre victoire n’en est que plus grandiose. Vous y avez d’ailleurs largement contribué, lieutenant Bayard.
Je tourne la tête vers l’immense cavalier âgé de vingt ans, engoncé dans son armure frappée de lions. Il est resté en retrait de la bataille… jusqu’à présent. Au milieu de son visage longiligne, ses yeux noisette balayent le champ de bataille apocalyptique.
Un protecteur des lettres et des arts. Un conquérant ambitieux. Il est destiné à accomplir de grandes choses pour le royaume de France.
— Je n’ai fait que mon devoir, mon roi.
— De nouveaux hauts faits d’armes à rajouter à votre liste de prouesses, Lieutenant. Aussi impressionnants que la défense du pont de Garigliano il y a une décennie.
Je fais mine d’être humble, mais en vérité, j’aime quand il flatte mon amour-propre. Il n’a pas tort : j’ai affronté des centaines de soldats espagnols sur un pont étroit, sans ma cuirasse, à Naples. On raconte mes exploits partout. On me surnomme « Le chevalier sans peur et sans reproche. » Et j’entretiens soigneusement ma réputation de héros légendaire.
— Ce jour entrera dans l’histoire, soyez-en certain. Et votre nom perdurera durant des siècles, Bayard, assure le jeune monarque en rivant son regard calme sur ma figure luisante de transpiration et de sang ennemi.
Je hoche la tête en roulant des épaules pour décontracter mes muscles courbatus par tous ces combats violents.
Au début, je me battais uniquement pour mes valeurs et mes vertus. Mais désormais que j’ai goûté à la gloire, je ne peux plus me passer de ces sensations grisantes. J’en veux toujours plus. C’est pourquoi j’enchaîne les batailles sans hésiter au nom de la royauté pour alimenter mon incoercible besoin de reconnaissance.
— Je tiens à vous honorer, Lieutenant, annonce le souverain avec solennité. Vous êtes le symbole du courage et de la loyauté. Dès demain, sur ce même champ de bataille, devant tous mes hommes, je veux prendre l’ordre de chevalerie de votre main.
— Vous souhaitez que je vous adoube chevalier, Votre Majesté ? m’étonné-je.
— En effet.
— Mais vous avez déjà été adoubé par le Connétable de Bourbon lors de votre sacre.
Il acquiesce en silence, les sourcils légèrement froncés. Un sourire sarcastique fleurit sur mes lèvres. Je lance un coup d’œil par-dessus mon épaule pour vérifier que personne ne nous écoute. Le Connétable de Bourbon, Charles III, commandant de notre armée et futur gouverneur du duché de Milan que nous allons récupérer, ne doit pas être loin de notre position.
— Vous ne lui faites pas totalement confiance, n’est-ce pas ? comprends-je dans un murmure.
Vous craignez qu’il ne vous trahisse auprès de votre ennemi Charles Quint , songé-je en prêtant attention à ne pas formuler cette pensée dangereuse à voix haute.
Mon interlocuteur s’emmure dans son mutisme, ce qui prouve que j’ai visé juste.
— Il risque de mal le prendre, signalé-je d’un ton neutre, bien que le mécontentement de ce petit comte pète-sec me réjouisse par avance.
J’espère d’ailleurs qu’il sera tellement contrarié qu’il n’ira plus à la selle pendant une semaine.
— Je l’ai déjà informé de mon intention, Lieutenant.
— Alors, je serai plus que ravi de vous adouber chevalier pour célébrer cette belle victoire historique, Majesté, décrété-je avec fierté en inclinant la tête vers François I er , roi de France.
 
***
 
Quelques jours après la bataille de Marignan, sur le chemin du retour au bercail, nous faisons halte avec mes hommes dans l’auberge miteuse d’un petit village alpin. Je suis un bon vivant et mon estomac ne cesse de me le rappeler en gargouillant. Je commande les plats les plus copieux au tavernier. Nous mangeons, buvons, chantons, nous vantons de nos exploits à la guerre. Je place des plaisanteries salaces dès que possible en me repaissant de l’attention générale et des rires gras que je provoque.
Tout à coup, mes yeux s’accrochent à ceux d’une femme dans la salle commune.
Une jeune Gitan

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents