Zion
191 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
191 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Zion, c’est le nom d’un matériau inconnu découvert en 2044 par un milliardaire américain en effectuant des forages en Arctique. Ses caractéristiques et ses potentialités vont permettre l’avènement d’une nouvelle révolution technologique.
La société Modo Siderum, vient de construire une tour permettant de relier la surface de la Lune à l’orbite géostationnaire de la Terre. Cette structure va contribuer à l’exploitation d’un important gisement de Zion lunaire.
Profitant d’importantes découvertes, Modo Siderium va mettre au point un vaisseau capable de se propulser à la vitesse de la lumière et qui assurera l’envoi d’humains sur Mars, puis conduira une partie d’entre eux dans une épopée planétaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 novembre 2021
Nombre de lectures 3
EAN13 9782312087979
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0350€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Zion
Annie Moutier
Zion
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© Les Éditions du Net, 2021
ISBN : 978-2-312-08797-9
Les limites du possible ne peuvent être définies qu’en les franchissant vers l’impossible.
Arthur C. Clarke
L’imagination, c’est l’art de donner vie à ce qui n’existe pas, de persuader les autres d’accepter un monde qui n’est pas vraiment là.
Paul Auster / Moon Palace
Découverte
Quelque part en Arctique – août 2 044
« Bonjour Stan, avez-vous terminé l’analyse des résultats du dernier forage ?
– Bonjour M. Warneth , j’allais vous appeler. Nous avons achevé les analyses des derniers prélèvements. Vous allez être déçu…
– Non, c’est impossible, l’algorithme qui analyse les formes d’ondes sismiques ne s’est jamais trompé. Il y a là en dessous une masse énorme, à quelques centaines de mètres de profondeur, je suis certain qu’on a là un formidable gisement.
– Attendez, j’ai dit que vous alliez être déçu, mais vous ne m’avez pas laissé terminer. Nous n’avons trouvé aucune trace de pétrole ou de matière rare. Mais les résultats sont formels. Aucun des échantillons prélevés et analysés ne correspond à… un matériau connu.
– Comment ça ?… Inconnu ? C’est… impossible !
– Sous nos pieds il y a une énorme structure non identifiée et qui va nécessiter une étude beaucoup plus approfondie, Monsieur. Je ne connais pas encore le potentiel de cette matière, mais laissez-moi quelques jours et nous en saurons plus.
– D’accord, tenez-moi au courant. Rien ne doit filtrer, je compte sur votre discrétion.
– Bien entendu M. Warneth, je vous appelle au plus vite.
– J’ai une soirée au Palazzio que je ne voudrais pas manquer. Faites au mieux. Bonsoir Stan.
– Bonsoir Monsieur. »
Bill Warneth est un Californien dont le père possédait deux des plus gros gisements de pétrole des États-Unis. À la mort de son géniteur, il a rapidement fait fructifier son héritage.
Devenu milliardaire, il a étendu son empire dans des régions offshore, notamment sur la côte du golfe du Mexique . Il fait très attention à son apparence. Il porte des costumes impeccables, accommodés d’un nœud de cravate bien serré et d’une Rolex au poignet.
Depuis plusieurs années il faut chercher le pétrole de plus en plus profond. Après la crise de 2020 et la baisse historique des cours du pétrole, et parce que ses vieux gisements se tarissent peu à peu et ont des rendements moindres par rapport à leur apogée, il a restructuré sa fortune et réinvesti ses bénéfices en rachetant à bas prix de grandes sociétés au bord de la faillite après le passage de la Covid 19. La plupart étaient lourdement endettées et devaient absolument vendre pour éviter la faillite.
Homme d’affaire redoutable, il réinvestit constamment ses profits, en comprimant au maximum le salaire de ses employés. Il a aussi multiplié les recherches pour trouver d’autres gisements non exploités à l’échelle mondiale. Néanmoins, le pétrole reste sa passion première, même si son commerce est en butte aux aléas du cycle pénurie-surproduction.
Il devient un homme de grande influence sur la planète. Incontournable, intraitable, il dicte ses conditions, à son avantage, à la plupart de ses sous-traitants. Il impose sa loi et domine le marché en surenchérissant sur ses concurrents. Il n’a plus vraiment de rival. Son seul but est de faire fructifier sa fortune
Très jeune, il s’est marié à une mondaine issue de la lignée Rockefeller , qui lui a donné un fils, Josh . Souvent absent, il se comporte en géniteur plus qu’en père. Il a une réputation de séducteur. Il fait souvent la une des tabloïds, photographié en compagnie de mannequins lors de ses nombreux déplacements. On le voit costume bien ajusté, impeccable, rayonnant au bras de reines d’un soir.
Il est constamment à la recherche de pétrole et de terres rares sur différents sites de la planète, et possède son propre laboratoire de recherches ultra-sophistiqué spécialisé dans ces domaines, MINERA Development.
Plusieurs années consécutives de canicule et de températures records sur presque tout le globe, ont engendré l’accélération du réchauffement climatique. Des centaines de gigatonnes de glaces de surface ont fondu ces dernières décennies, en Arctique, faisant augmenter le niveau des océans de sept mètres.
Le Danemark, en pleine crise économique, a consenti récemment à céder le Groenland aux Américains. Ceux-ci se sont empressés de mettre fin à la licence accordée à Pékin pour exploiter une mine de terres rares.
Bill Warneth a usé de son influence pour reprendre cette concession et a fait pression auprès de son gouvernement pour obtenir le droit d’effectuer plusieurs autres forages au Groenland. Il a fini par obtenir la propriété d’une parcelle dans une zone encore non explorée et fraîchement dépourvue de glace.
C’est en utilisant un algorithme analysant les formes d’ondes sismiques qu’il a découvert une immense structure non identifiée, à quelques centaines de mètres de profondeur.
***
Quelques temps plus tard :
« M. Warneth, c’est Stan. Nous avons les résultats. Vous devriez venir voir. »…
Dans le bureau de Bill Warneth :
« Janeth ! Appelez-moi Randal de toute urgence.
– Tout de suite M. Warneth. »
Deux minutes plus tard :
« M. Randal sur la deux. »
Bill se rencogne contre le dossier de son siège.
« Comment vas-tu Peter ? Toujours aussi dépendant de ton Andréa ?
– Je ne suis pas dépendant, je suis amoureux, je te l’ai déjà dit. Mais c’est un domaine qui est complètement hors de portée pour toi !
– Si tu changes d’avis j’ai un tas de jolies filles à te présenter.
– Tu sais ce que je pense de tous tes mannequins anorexiques. Crois-moi, rien ne vaut une petite femme aimante qui t’attend gentiment à ton retour du travail et…
– Arrête ton cinéma, tu vas me faire pleurer.
Trêve de balivernes, j’ai besoin de tes services pour plusieurs recrutements. Il faut que tu me trouves les chercheurs les plus en pointe pour une mission qui doit rester ultrasecrète. Là il me faut vraiment les meilleurs, je crois que je tiens un gros truc. Il me faut des contrats d’embauche avec clause de confidentialité en béton, je dirais même d’ultraconfidentialité.
Je compte sur toi, c’est vraiment très important.
– Il te faut ça pour quand ?
– Hier ! »
Bill raccroche son téléphone en secouant la tête. Il ne comprend vraiment pas son avocat et conseiller financier. Peter est un ami de longue date, mais il a opté très jeune pour une vie bien rangée, avec sa petite épouse adorée, dont il lui vante inlassablement les mérites.
Bill , lui, s’est très vite lassé de son épouse. La vie de famille n’a jamais été son fort et Kristen l’a très vite compris. Depuis plusieurs années elle entretient une relation durable avec un entrepreneur texan et s’absente très souvent de la maison. Pour Bill , être avec une seule femme et ne pas la tromper est une incongruité. Comme la plupart des élites il aime l’aventure et le changement. Son mariage avec Kristen a vite tourné au désastre et ils ont fini par divorcer.
Josh, son fils né dans la première moitié de leur union, a grandi en partie avec sa mère les toutes premières années. Mais elle s’en est très peu occupée. La vie mondaine l’a très vite rattrapée. Josh a été envoyé très tôt en école privée ultra-sécurisée, à l’abri des journalistes et des paparazzis.
***
Plus tard, dans les locaux de MINERA Dvp .
« On a travaillé sur les premiers prélèvements, dit Stan.
– Et ?
– Ce truc est une véritable bombe. Je crois que c’est le mot qui le qualifie le mieux. Mais venez, je vais vous présenter à la nouvelle équipe. »
Le laboratoire MINERA est ce que Bill s’est offert de plus fou ces dernières années. Il a toujours voulu devancer ses concurrents dans tous les domaines dans lesquels il a investi. Il y a laissé une bonne partie de sa fortune mais n’a eu pour l’instant que peu de retours sur investissements.
« M. Warneth, voici vos nouvelles recrues, Samuel, Tren, Tara, Julie et là-bas au fond Kenneth. Julie, vous avez la parole. Allez à l’essentiel et passez les détails techniques à M. Warneth s’il-vous plaît.
– Bonjour Monsieur !
Depuis plusieurs mois nous analysons les échantillons de votre nouveau matériau. Nous étions tous ici en présence d’un composé complètement inconnu dans nos bases de données. Comme nous étions en totale Zone Inconnue , nous l’avons baptisé “ ZION ”.
Ce matériau, nous avons décidé de le classer dans cette ca

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents