Georges Brossard : Audace et démesure
198 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Georges Brossard : Audace et démesure , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
198 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors qu’il a seulement 38 ans, le notaire Georges Brossard décide de fermer son cabinet et de s’offrir une vie de rêve. Il plie bagage, se met à voyager aux quatre coins de la planète. Et par un après-midi ensoleillé, sur une plage du bout du monde, un papillon se pose sur son épaule…
Une rencontre qui lui donnera des ailes et changera le fil de son existence.
Quelques décennies plus tard, ce mordu de la tarentule aura déniché des centaines de milliers de bestioles dans plus de 110 pays, leur aura construit un temple à Montréal et dans plusieursautres villes du monde, aura fait leur apologie en conférences, dans les écoles, à la télévision (Insectia), au cinéma (Le papillon bleu) et sur toutes les tribunes médiatiques, se faisant un point d’honneur de réconcilier les humains avec ces bêtes mal aimées. Mais Georges Brossard est bien plus que l’excentrique « avocat des insectes » : c’est aussi un visionnaire, un humaniste et
un philanthrope, fervent défenseur de tous les laissés-pour-compte, y compris ceux des sociétés humaines.
Voici les multiples vies d’un personnage hors du commun, relatées par la plume passionnée de Barbara Kahle.
« Il faut être assez humble pour accepter de s’inspirer de plus petit que soi! »
Georges Brossard
(extrait de la préface de Pierre Bourque, version finale)
Le chemin parcouru par Georges Brossard, magnifiquement raconté par Barbara Kahle, provoque à la fois l’étonnement et l’admiration : comment un homme seul (mis à part l’aide et le soutien constants de Suzanne, sa compagne) a-t-il fait pour tisser des liens aux quatre coins de la terre, pour collectionner et identifier des dizaines de milliers de spécimens d’insectes, pour donner des centaines, sinon des milliers de conférences, pour créer et participer à des émissions télévisées éducatives de dimension planétaire, pour écrire des cahiers et des guides pédagogiques, pour vivre dans les endroits les plus reculés et les plus inaccessibles au cœur des forêts asiatiques, africaines ou d’Amérique du Sud tout en participant à la création de nombreux insectariums voués à l’éducation populaire ?
Barbara Kahle a réussi dans ce livre biographique sur la vie de Georges Brossard à décrire les multiples facettes de la personnalité de cet homme exceptionnel, constamment en mouvement et à la recherche de l’infini.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 septembre 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764427750
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Projet dirigé par Marie-Anne Legault, éditrice

Adjointe éditoriale : Raphaelle D’Amours
Conception graphique : Sara Tétreault
Mise en pages : Andréa Joseph [pagexpress@videotron.ca]
Révision linguistique : Sylvie Martin et Chantale Landry
Recherche photographique : Stéphane Le Tirant
Photographie en couverture : François Fortin
Conversion en ePub : Marylène Plante-Germain

Québec Amérique
329, rue de la Commune Ouest, 3 e étage
Montréal (Québec) H2Y 2E1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Kahle, Barbara
Georges Brossard : audace et démesure (Biographie)
ISBN 978-2-7644-2726-2 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-2774-3 (PDF)
ISBN 978-2-7644-2775-0 (ePub)
1. Brossard, Georges. 2. Entomologistes - Québec (Province)- Biographies. I. Titre. II. Collection : Biographie (Éditions Québec Amérique).
QL31. B76K33 2014 595. 7092 C2014-941383-1

Dépôt légal : 3 e trimestre 2014.
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés

© Éditions Québec Amérique inc., 2014.
www.quebec-amerique.com






« Papa, nous aimerions profiter de cette tribune pour te rendre hommage. Merci beaucoup pour tout ce que tu as fait pour nous. Merci de nous avoir laissés vivre nos propres passions. Nous sommes fiers de toi. »
Georges Jr. et Guillaume



« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »
Goethe



Préface de Pierre Bourque
Georges Brossard, un parcours de vie hors du commun
Depuis plus de 30 ans maintenant, Georges Brossard fait partie du patrimoine culturel et scientifique québécois. En effet, en 1980, cet homme simple et généreux, qui a parcouru le monde à plusieurs reprises, s’est donné comme mission d’élever le niveau de connaissances de son peuple sur le monde mystérieux et craint des insectes et il a su par son travail relever ce défi difficile de façon remarquable.
En prenant comme modèle le frère Marie-Victorin, qui a réussi à vulgariser et à faire connaître et aimer la flore du Québec puis, par la création du Jardin botanique de Montréal, à rendre accessible à notre population la diversité végétale de notre planète, force est de reconnaître que Georges Brossard a réalisé le même exploit pour le monde fascinant des insectes.
Le chemin parcouru par Georges Brossard, magnifiquement raconté par Barbara Kahle, provoque à la fois l’étonnement et l’admiration : comment un homme seul (mis à part l’aide et le soutien constants de Suzanne, sa compagne) a-t-il fait pour tisser des liens aux quatre coins de la terre, pour collectionner et identifier des dizaines de milliers de spécimens d’insectes, pour donner des centaines, sinon des milliers de conférences, pour créer et participer à des émissions télévisées éducatives de dimension planétaire, pour écrire des cahiers et des guides pédagogiques, pour vivre dans les endroits les plus reculés et les plus inaccessibles au cœur des forêts asiatiques, africaines ou d’Amérique du Sud tout en participant à la création de nombreux insectariums voués à l’éducation populaire ?
Je pense souvent à Elzéard Bouffier, ce personnage mythique du roman de Jean Giono, admirablement illustré par Frédéric Back dans son film L’Homme qui plantait des arbres , en évoquant l’œuvre de Georges Brossard.
Georges Brossard n’est pas descendu de la montagne du savoir, de l’université pour apporter son message et sa passion ; il a emprunté le chemin inverse, celui de la connaissance intime des biotopes de la terre, malgré la souffrance, les embûches, la maladie, fidèle, à l’âge adulte, à l’émerveillement que lui procuraient les expéditions de son enfance dans les marécages et les boisés de La Prairie sur la Rive-Sud de Montréal.
Autodidacte, il a appris sur le tas, à partir d’expériences, d’échecs successifs, de travail acharné, jour et nuit, dans la solitude de son refuge à Saint-Bruno, comme dans ses innombrables rencontres et discussions avec des gens du monde entier, tous statuts sociaux confondus : ouvriers, paysans, professionnels comme universitaires. Il n’a jamais appartenu à une élite ni à aucune école de pensée, si ce n’est à l’école de la vie et, sans relâche, il a poursuivi avec une passion dévorante l’accomplissement de son rêve.
Pour ma part, j’ai eu ce privilège rare de vivre près de lui, de voyager avec lui et de l’accompagner autant en Abitibi qu’au Venezuela, en Chine et en Afrique ; ensemble, nous avons réalisé l’Insectarium de Montréal, mais il faut comprendre que c’est Georges Brossard qui a été l’âme, l’inspiration et le créateur de ce grand temple consacré au monde des insectes. J’avais connu mon « chemin de Damas » chez lui, à Saint-Bruno, en 1985, lors de la découverte de sa fabuleuse collection d’insectes et je savais fort bien qu’il ne me restait plus qu’à me placer à son service et à faciliter par tous les moyens à ma disposition l’éclosion et le développement de cette grande institution québécoise. Je savais pertinemment qu’une occasion si belle et si précieuse ne pourrait se reproduire dans un temps prévisible et que je ne pouvais rater une telle chance.
L’ascendant qu’exerce Georges Brossard sur le public, adulte comme enfant, m’a toujours fasciné ; une aura se dégage de sa personne dès qu’il apparaît. Il ne laisse personne indifférent, même s’il demeure difficile à apprivoiser, car il cache son monde intérieur, ses doutes, ses peurs, ses craintes, cette hantise de ne pas être toujours à la hauteur. Malgré son panache et ses habits excentriques, Georges Brossard demeure un être pudique, gêné.
Barbara Kahle a réussi dans ce livre biographique sur la vie de Georges Brossard à décrire les multiples facettes de la personnalité de cet homme exceptionnel, constamment en mouvement et à la recherche de l’infini.
Quand s’arrêtera-t-il ? Seul Georges Brossard a la réponse, mais il peut compter sur l’amitié, l’affection et le respect de milliers de ses compatriotes, sans oublier ses nombreux supporters et fidèles dispersés dans le monde entier.
Bonne lecture,
Pierre Bourque, O.C., C.Q.



Avant-propos de Stéphane Le Tirant
Georges Brossard, un homme d’exception
À la fin des années 70, je m’intéressais déjà passionnément à l’ento mologie. Dans les années 80, j’ai eu un petit emploi comme journaliste scientifique et on m’a envoyé faire une entrevue avec un entomologiste amateur et original… C’était Georges Brossard ! À partir de cette journée, j’ai cultivé une amitié sincère avec cet homme d’exception qui allait changer ma vie et ma destinée.
J’ai eu la chance de côtoyer Georges autant lors de ses expositions au Jardin botanique qu’en plein cœur de Shanghai lors de la création d’un insectarium. J’ai été au banquet du gouverneur de la Louisiane en sa compagnie pour le plus grand projet d’insectarium aux États-Unis et j’ai chassé les scarabées avec lui au Venezuela dans la forêt tropicale. Au Japon, nous avons visité une dizaine d’insectariums au retour d’une chasse prodigieuse en Thaïlande et en Malaisie. J’ai vu Georges faire lever la salle de 3 000 entomologistes au Congrès international d’entomologie à Montréal comme conférencier et je l’ai vu prendre un enfant malade dans ses bras pour Rêves d’enfants. J’ai eu la chance de le voir recevoir des doctorats honorifiques, l’Ordre du Québec et du Canada et nombre d’aut

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents