Je mange sain en famille
91 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Je mange sain en famille , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
91 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Un changement positif pour toute la famille !



Combien de fois avez-vous pensé à changer votre alimentation sans jamais franchir le cap ni tenir plus d'une semaine ? Maëlle Feret, nutrithérapeute, vous propose un guide pratique et ludique pour réussir ce changement.




  • Découvrez les bases d'une alimentation saine et bonne pour la santé.


  • Suivez un programme simple en 21 jours pour manger autrement.


  • Faites le plein d'astuces pour bien choisir vos produits, déchiffrer les étiquettes et mieux gérer votre budget.


  • Embarquez dans l'aventure vos enfants, votre conjoint(e), et cuisinez avec eux !



Bonus - Défis en famille !






  • Pourquoi adopter une alimentation positive


  • Dépasser nos limites et celles de nos enfants


  • Guide pour changer son alimentation en 21 jours


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 avril 2016
Nombre de lectures 121
EAN13 9782212036657
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0424€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Un changement positif pour toute la famille !
Combien de fois avez-vous pensé à changer votre alimentation sans jamais franchir le cap ni tenir plus d’une semaine ? Maëlle Feret, nutrithérapeute, vous propose un guide pratique et ludique pour réussir ce changement.

BONUS DÉFIS EN FAMILLE ! Découvrez les bases d’une alimentation saine et bonne pour la santé. Suivez un programme simple en 21 jours pour manger autrement. Faites le plein d’astuces pour bien choisir vos produits, déchiffrer les étiquettes et mieux gérer votre budget. Embarquez dans l’aventure vos enfants, votre conjoint(e), et cuisinez avec eux !

Maëlle Feret est installée à Montpellier en tant que naturothérapeute. Formée à la naturopathie et diplômée en nutrithérapie, elle propose notamment des accompagnements individuels en nutrithérapie, mais aussi des coachings en ligne dédiés à la nutrition et au bien-être.
MAËLLE FERET
JE MANGE SAIN EN FAMILLE
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
La collection est dirigée par Anne Ghesquière, fondatrice du magazine FemininBio.com , pour mieux vivre sa vie !
Dans la même collection :
Happy Détox , Anne Ghesquière
Je ne mange pas de produits industriels , Stéfane Guilbaud
Je mange sans gluten , Marion Kaplan et Audrey Etner
Je mange veggie , Ôna Maiocco
Création de maquette : Hung Ho Thanh
Mise en pages : Facompo

Avertissement : seul un docteur en médecine a le droit d’établir un diagnostic et de prescrire des médicaments. Les conseils contenus dans cet ouvrage ne peuvent en aucun cas se substituer à la prescription d’un professionnel de santé. Les auteurs et l’éditeur ne sauraient être tenus pour responsables des conséquences éventuelles d’une automédication maladroite ou d’une mauvaise interprétation du contenu de cet ouvrage.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2016 ISBN : 978-2-212-56329-0
SOMMAIRE

Mon parcours
Portraits
PARTIE 1 — POURQUOI ADOPTER UNE ALIMENTATION POSITIVE
Chapitre 1 Introduction à la définition d’alimentation positive
Chapitre 2 C’est meilleur quand c’est biologique ?
Chapitre 3 C’est quoi le problème des plats tout prêts ? Ils sont quand même bien pratiques !
Chapitre 4 Se priver de sucre ? Si on ne peut plus se faire plaisir !
Chapitre 5 La base de la pyramide alimentaire positive : des aliments vrais !
Chapitre 6 Pour vivre le changement et le partager avec les enfants (et votre conjoint réfractaire !)
PARTIE 2 — DÉPASSER NOS LIMITES ET CELLES DE NOS ENFANTS
Chapitre 7 Toutes les excuses du monde
Chapitre 8 Pourquoi ça bloque
Chapitre 9 Les enfants ont-ils vraiment des limites ?
Chapitre 10 Une histoire de positionnement : de l’importance de l’ancrage des parents
Chapitre 11 Ce que j’ai à y perdre, ce que j’ai à y gagner
PARTIE 3 — GUIDE POUR CHANGER SON ALIMENTATION EN 21 JOURS
Chapitre 12 Semaine 1 : Préparer le terrain
Test des petits maux : le tableau nutri-santé
Chapitre 13 Semaine 2 : Amorcer le changement
Chapitre 14 Semaine 3 : Manger autrement
Conclusion
Annexes
Table des matières
MON PARCOURS
L’alimentation n’était pas au cœur de mon enfance, je n’ai pas été élevée aux boîtes de conserve, mais presque. Les légumes frais et les bons petits plats faits maison étaient réservés aux jours de réception et/ou cantonnés au souvenir des jours heureux de ma (toute) petite enfance. Adolescente, la nourriture fut le nerf de ma guerre d’indépendance : anorexie/boulimie/troubles alimentaires… Ma balance s’est finalement peu à peu équilibrée et je suis devenue une simple consommatrice. Je me nourrissais pour vivre et je me servais dans les rayons du supermarché sans vraiment me poser de questions. Ma conscience « écolo » naissante me faisait bien acheter quelques produits biologiques, mais rien de très réfléchi.
Et puis, un jour, je suis tombée enceinte. En France, la grossesse est souvent un moment très surveillé (médicalement parlant), trop peut-être, mais elle peut marquer le début d’un tournant de réflexion(s) important : sur l’alimentation notamment. En se nourrissant, la femme nourrit aussi un petit être en construction, ça change tout ! Les femmes enceintes connaissent aussi parfois des épisodes surprenants d’instincto-alimentation, des envies irrésistibles pour tel ou tel aliment, venant souvent combler justement une carence… Réelle ou affective ? (Quand nos envies de femme enceinte nous font tomber dans les beignets et la pâte à tartiner, ce ne sont pas des carences en sucres et en mauvais gras que nous venons combler !)
Mon cheminement vers une alimentation saine est d’abord une histoire écrite en « nous », une histoire de famille. Ce qui avait commencé à cheminer en moi pendant ma grossesse a fini d’éclore quand j’ai arrêté d’allaiter mon petit garçon. Il avait 3 mois et demi à la fin de l’allaitement, la transition au lait maternisé s’est donc faite à ce moment-là, la réaction fut immédiate et forte : vomissements en jets, diarrhées… Dans la réalité des faits, l’intolérance aux protéines de lait l’embêtait déjà pendant l’allaitement, mais je n’étais pas encore prête à le voir : je n’avais ni le recul ni les données nécessaires pour comprendre que ses problèmes digestifs et de sommeil pouvaient avoir un lien avec mon lait ! Pour en revenir à la transition au lait maternisé, l’interne qui nous a reçus aux urgences après 48 heures impressionnantes s’arrêta sur l’idée d’une gastro. Ce ne fut heureusement pas le cas de notre médecin traitant de l’époque, un homéopathe sensibilisé à la nutrition qui nous orienta immédiatement vers les laits végétaux en nous donnant des conseils de supplémentation. Le gros de la tempête était passé.
Il m’a fallu du temps pour réaliser et comprendre ce qu’était vraiment une intolérance. C’est en tâtonnant au gré des méandres de la santé de mon fils que j’ai dessiné peu à peu les contours de ses intolérances : lait de vache, tous les laits animaux, gluten et maïs. Isolée dans mes recherches, il m’aura fallu un peu plus de quatre ans pour parvenir à ce que mon enfant trouve enfin un équilibre santé correct ! Deux ans et demi pour mettre fin à ses nombreux symptômes : eczéma, toux chronique, poussée urticante, sensibilité au moindre virus, faible résistance à la chaleur… Et ce sont mes études en nutrition qui m’auront finalement aiguillée sur un dernier point, à savoir que son comportement très agité et « en dents de scie » devait être lié à des hypoglycémies permanentes (en lien avec une alimentation à index glycémique trop élevé).
Nous avons fait un choix familial : nous nous adapterions tous au régime alimentaire de notre enfant. J’ai pris cette idée comme un défi et je me suis mise aux fourneaux dans la bonne humeur, je me suis peu à peu constituée une bibliothèque de références pour une cuisine de tous les jours pratique et efficace… Le cheminement santé qui était destiné à l’origine à un seul membre de la famille s’est trouvé être un cheminement de bien-être pour tous ! Sans gluten et sans laitage, les douleurs de dos et les rhumes quasi chroniques de mon (ex-)mari ont disparu. Mes migraines se sont estompées… En commençant à étudier notre assiette de plus près, d’autres choix se sont dessinés presque naturellement : plus de produits frais, des produits issus de l’agriculture biologique, locaux quand cela est possible… Cette route familiale s’est inscrite dans une globalité de choix de vie, de choix éducatifs : choisir les produits avec notre enfant, suivre le fil des saisons, cuisiner ensemble. Notre alimentation est devenue chaque jour source de bien-être : soit par les bons nutriments et autres vitamines qu’elle nous apporte, soit par les moments de partage et les rencontres qu’elle fait vivre à toute la famille.
C’est ce que je viens vous proposer aujourd’hui : un cheminement vers une alimentation saine en famille !
La naissance de ma petite deuxième aura été le déclencheur pour sortir du cadre familial ce qui est devenu pour moi une passion

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents