Merci Mamma!
135 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Merci Mamma!

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
135 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Parfums d’enfance de l’Italie de notre légendaire figure gastronomique québécoise est un nouveau cadeau de Soeur Angèle (chef cuisinière, animatrice à la télévision, personnalité publique), une valeur sûre.
Pour la première fois, Soeur Angèle nous ouvre son coeur sur son enfance et témoigne de l’héritage culinaire reçu de sa mère en Italie et des souvenirs de sa région natale, la Vénétie.
• Recettes de cuisine familiale savoureuses, souvent concoctées dans des conditions de vie précaires
• Astuces de maman débrouillarde qui sait soigner sa famille grâce aux herbes médicinales
• Anecdotes et souvenirs reliés à la vie de tous les jours
• Découverte de lieux à visiter dans la région de la Vénétie
«Je dois tellement à ma mère, créatrice de vie; elle a pétri mon enfance et mon coeur
grâce à ses valeurs, avec le même amour qu’elle dédiait à chacun des petits gestes de sa vie. »
Salade grésillante, lasagne de polenta au gorgonzola, figues farcies et autres secrets
savoureux et originaux séduiront vos papilles gustatives, en toute simplicité.
Aussi, au fil des pages, Soeur Angèle passe à confesse, avouant des petits secrets, puis, tel un passage de flambeau, dévoile les recettes des plats préférés de sa maman qui lui a appris à les cuisiner à son tour avec amour.
Recettes culinaires, recettes de vie, paysages d’enfance …
Un livre-témoignage émouvant, qui deviendra une pièce de collection…d’utilité
quotidienne!
D’après une idée de Béatrix Marik, rédigé par Rosette Pipar et Soeur Angèle : vedette incontournable, animatrice, conférencière, chef cuisinière, personnalité récipiendaire de nombreux prix d’excellence dont la Médaille du Gouverneur général du Canada.
Guillaume Pouliot, photographe passionné d’art culinaire croquera les recettes en toute simplicité pour refléter la cuisine italienne authentique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2017
Nombre de lectures 20
EAN13 9782897262570
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0055€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Merci Mamma !






Anecdotes, recettes et attraits touristiques de la Vénétie de Sœur Angèle
Préface de Ricardo


Merci Mamma !


Rosette Pipar / Sœur Angèle






Marcel Broquet Éditeur 3-49 rue de Chantilly, Candiac, J5R 6R3 Téléphone : 514 690-2839 marcel@marcelbroquet.com www.marcelbroquet.com
Mise en pages et création de la couverture : Alejandro Natan Chargée de projet : Rosette Pipar Révision : Lorraine Longtin (français), Isabelle Martiliani (italien) Recettes de Sœur Angèle : Photographe principal des recettes et portrait de Sœur Angèle : Guillaume Pouliot Photographe 2 recettes et œuvre de Sœur Angèle : Jacques Beaumont Collaboration : Sébastien Gadeau Photo de Ricardo : Boyce Cindy Autres photos : Archives images Région de la Vénétie et Shutterstock.


Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Angèle, sœur - Pipar, Rosette
Merci Mamma
(Collection Saveurs gourmandes)
ISBN (ePub) 978-89726-257-0
1. Angèle, sœur - Enfance et jeunesse. 2. Vénétie (Italie) - Descriptions et voyages. 3. Cuisinières (Personnes) - Québec (Province) - Biographies. 4. Sœurs de Notre-Dame du Bon Conseil - Biographies. 5. Religieuses - Québec (Province) - Biographies. I. Pipar, Rosette, 1954- . II. Titre. III. Collection : Collection Saveurs gourmandes.
TX649.A53A3 2016 641.5092 C2016-941247-4


Distribution : Messageries ADP* 2315, rue de la Province, Longueuil (Québec), Canada J4G 1G4 Tél. : 450 640-1237 - Téléc. : 450 674-6237 www.messageries-adp.com * filiale du Groupe Sogides inc. filiale du Groupe Livre Quebecor Media inc.
Distribution pour la France et le Benelux : Pour tous les autres pays : DNM Distribution du Nouveau Monde Marcel Broquet Éditeur 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris 3-49 rue de Chantilly, Candiac Tél. : 01 42 54 50 24 Fax : 01 43 54 39 15 (Québec) Canada J5R 6R3 Librairie du Québec Téléphone : 514 690-2839 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris marcel@marcelbroquet.com Tél. : 01 43 54 49 02 www.marcelbroquet.com www.librairieduquebec.fr
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction interdits sans l’accord des auteures et de l’éditeur.


Diffusion – Promotion : r.pipar@phoenix3alliance.com
Dépôt légal : 2 e trimestre 2017 Bibliothèque et Archives du Québec Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque nationale de Franc e


Pour l’aide à la réalisation de son programme éditorial, l’éditeur remercie la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres - ge stion SODEC .





5


Table des matières
Préface ............................................................................................................ 9
Avant-propos ................................................................................................. 11
Sœur Angèle vous invite ................................................................................ 13
Chapitre 1 - La famille, une terre fertile ......................................................... 15
L’enfance et la guerre
Des valeurs familiales
Des modèles
Créativité et courage
Premiers souvenirs de cuisine : l’entraide
Le pain, aliment sacré
Chapitre 2 – La nature, source d’inspiration .................................................... 19
La montagne, son lieu de prédilection
Les trésors de la terre, les cueillettes
De quoi manger durant l’hiver
Le pouce vert
Chapitre 3 - Les trucs et astuces de mamma .................................................... 27
Créativité et santé
Plantes médicinales
Chapitre 4 – La Vénétie de Sœur Angèle .......................................................... 33
La Vénitie… un survol
Mes coups de cœur et souvenirs d’enfance
Chapitre 5 - La cuisine de mamma .................................................................. 47
Recettes
Circuits suggérés ......................................................................................... 108
Où trouver les ingrédients recommandés dans ce livre ................................. 109
Bibliographie .............................................................................................. 109


Distribution : Messageries ADP* 2315, rue de la Province, Longueuil (Québec), Canada J4G 1G4 Tél. : 450 640-1237 - Téléc. : 450 674-6237 www.messageries-adp.com * filiale du Groupe Sogides inc. filiale du Groupe Livre Quebecor Media inc.
Distribution pour la France et le Benelux : Pour tous les autres pays : DNM Distribution du Nouveau Monde Marcel Broquet Éditeur 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris 3-49 rue de Chantilly, Candiac Tél. : 01 42 54 50 24 Fax : 01 43 54 39 15 (Québec) Canada J5R 6R3 Librairie du Québec Téléphone : 514 690-2839 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris marcel@marcelbroquet.com Tél. : 01 43 54 49 02 www.marcelbroquet.com www.librairieduquebec.fr
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction interdits sans l’accord des auteures et de l’éditeur.


Diffusion – Promotion : r.pipar@phoenix3alliance.com
Dépôt légal : 2 e trimestre 2017 Bibliothèque et Archives du Québec Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque nationale de Franc e







7


ANTIPASTI - ENTRÉES ............................................................................. 51
FRITTELLE DI FIORI DI ZUCCHINE Beignets de fleurs de courgettes croustillantes
FOCACCIA AL FORMAGGIO Foccacia au fromage
INSALATE – SALADES ............................................................................. 55
INSALATA ANTIPASTO Salade antipasto
INSALATA DI BACCALÀ Morue en salade
INSALATA DI RADICCHIO DI TREVISO CON POSCIUTTO E GRANA PADANO Salade de chicorée de Trévise au prosciutto et copeaux de grana padana
ZUPPE – SOUPES .................................................................................. 61
MINESTRONE
PASSATO DI GALLINA CON POLPETTE DI CARNE Consommé de poule aux boulettes de viande
STRACCIATELLA Soupe aux œufs et aux épinards
CONTORNI - ACCOMPAGNEMENTS .......................................................... 67
POLENTA DELLA MAMMA Polenta de Mamma
PIATTI PRINCIPALI - PLATS PRINCIPAUX ................................................. 69
SPEZZATINO DI BACCALÀ Mijoté de morue séchée
FRITTELLE DI BACCALÀ Beignets de morue
FRITTO MISTO PIEDMONTESE Beignets à la piémontaise
FEGATO DI VITELLO ALLA VENEZIANA Foie de veau à la vénitienne


Recettes – La cuisine de Mamma



8


SCALOPPINE DI VITELLO AL LIMONE Escalopes de veau sautées au jus de citron
GUAGLIE CON POLENTA Cailles à la polenta
SFORMATO DI MELANZANE ALLA PARMIGIANA Millefeuilles d’aubergines au parmesan
RISOTTO AI FUNGHI PORCINI Risotto aux cèpes
PASTA CON RICOTTA E LIMONE Pâtes à la ricotta et au citron
LASAGNA IN BIANCO Lasagne blanche
GNOCCHI DI ZUCCA Gnocchis à la courge
TAGLIATELLE CARBONARA Tagliatelles aux lardons
PIZZA Sœur Angèle
DOLCI – DESSERTS ................................................................................ 95
BISCOTTI GLASSATI AL LIMONE Biscuits glacés au citron
FRITTELLE Beignets aux raisins secs
CROSTOLI Beignets du carnaval
PANETTONE Gâteau de Noël
PERE AL VINO BIANCO Poires au vin blanc
DOLCE ALLE MANDORLE Gâteau aux amandes
FICHI SECCHI FARCITI ALLE NOCI Figues séchées farcies aux noix



9


Préface


Des millions de personnes ont découvert Sœur Angèle au petit écran il y a plus de trente ans, tout comme moi. J’étais loin de me douter qu’à l’âge de 17 ans, à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), j’allais la rencontrer et devenir son ami. Je raconte souvent cette anecdote qui a marqué notre première rencontre. Elle travaillait au centre de recherche de l’ITHQ et m’a demandé de lui préparer un expresso. Un quoi? lui ai-je demandé. Elle répliqua : « Quel est ton nom? » Et lorsque je lui répondis, elle s’exclama : « Comment peux-tu t’appeler Ricardo et ne pas savoir ce qu’est un expresso? » Ce fut la première chose qu’elle m’enseigna.
Les années ont passé et notre complicité s’est développée. J’ai tout de suite aimé Sœur Angèle. Avec elle, on se sent protégé, on a envie de se confier. Encore aujourd’hui, elle m’appelle régulièrement pour s’assurer que toute la famille va bien et que je ne suis pas trop fatigué. Sa cuisine est comme elle : généreuse, simple, familiale et rassembleuse.
Sœur Angèle a passé sa vie au service des autres et c’est pour elle le sens même de la cuisine. Penser à l’autre et rassembler ceux que l’on aime autour de la table.
Ricardo








11


Déjà, dans le livre Le bonheur d’être soi… selon Sœur Angèle 1 , j’avais voulu percer le mystère de la philosophie de vie de Sœur Angèle, une femme rayonnante, engagée et qui répand le bonheur autour d’elle. Une infatigable globe-trotteuse. Ce fut une source de joie que de rédiger ses réponses à plus de 100 questions sur la vie et de coanimer une série de conférences avec Sœur Angèle qui, fidèle à elle-même, sème la joie de vivre sur son passage.
Mais d’où vient cette propension au rayonnement, disons-le, divin de cette femme spirituelle au dynamisme essoufflant? Ceux qui la côtoient sont unanimes : il émane de Sœur Angèle comme une aura brillante qui ne laisse personne indifférent. Jovialité et simplicité obligent.
Existerait-il une recette infaillible ? J’ai voulu remonter aux sources de son enfance, celles des émotions, des parfums, des mélodies, des paysages, des traditions pour comprendre d’où émanaient ces graines et surtout comment et de quoi elles avaient été nourries. Je voulais voir si les racines de son enfance avaient réellement forgé ce personnage hors du commun et dont on n’a de cesse de s’abreuver.
Loin de moi l’idée de retracer, dans ce livre, le parcours plutôt riche de Sœur Angèle. Vous lirez, à ce propos, la très
belle biographie 2 qui lui a été dédiée et qui se lit comme un véritable roman. Je lui ai proposé de nous ouvrir son cœur sur les souvenirs d’enfance ancrés dans sa mémoire comme autant d’étincelles qui ont su allumer sa passion de vivre.
Car, bien avant de se consacrer à Dieu, Sœur Angèle était déjà un rayon de soleil dans son village. Sa foi est certes venue enrichir sa personnalité naturelle, sa confiance et sa capacité à apprécier la beauté de tout ce qui l’entoure.
Laissons-lui le soin de vous transporter dans son village natal, dans ses montagnes chéries parsemées de fleurs, de fruits et de plantes. Donnons-lui la parole pour qu’elle exprime sa gratitude envers celle qui lui a donné la vie, sa maman, véritable modèle de femme de qui elle a puisé force, créativité, courage et résilience.
Au détour de paysages vénitiens, de plantes sauvages aux vertus médicinales, d’anecdotes affriolantes de la vie quotidienne et de savoureuses recettes simples issues de la tablée familiale, vous apprécierez l’écrin qui a tissé la nacre qu’est Sœur Angèle.
Rosette Pipar

1 Le bonheur d’être soi… selon Sœur Angèle , Rosette Pipar, Marcel Broquet-La nouvelle édition – 2014.
2 Sœur Angèle, biographie, Concetta Voltolina, Marcel Broquet-La nouvelle édition – 2013.


Avant-propos







13




Sœur Angèle vous invite
Je vous emmène dans ma région natale, là où j’ai grandi, là où j’ai découvert les trésors offerts par la nature et les êtres chers qui m’ont prodigué de l’amour.
Mes racines sont solides. J’ai des souvenirs heureux plein le cœur. Ils sont là. Je les garde précieusement comme une source de bonheur intarissable, comme la nature qui se renouvelle chaque saison. J’y ai découvert des horizons vastes comme le ciel, des saveurs infinies qui ont éveillé mes papilles. Des parfums de montagnes, des brises chatoyantes, de petites plantes aux vertus magiques et par-dessus tout, la chaleur du foyer où ma mère, mon héroïne, m’a prodigué un amour hors



du commun. Elle m’a insufflé le désir de développer ma créativité naturelle, de me dépasser et de trouver, quoi qu’il arrive, une solution positive à tout défi. Et Dieu sait qu’elle en a eu son lot.
J’étais loin de me douter que mes randonnées dans la montagne où je chantais à tue-tête les mélodies ancestrales tout en cueillant des plantes allaient m’amener, entre autres, à créer une chorale de chefs! Impossible aussi de savoir que les parfums de la cuisine authentique auraient un tel impact dans ma vie et dans ma carrière d’enseignante et de chef cuisinière.
Force est de constater que les souvenirs d’enfance sont restés gravés en moi, indélébiles. J’aimerais les partager avec vous dans ce livre évocateur des lieux qui m’ont marquée et des repas simples et délicieux. Pas question ici de grande gastronomie. C’est la cuisine du cœur, de la débrouillardise, du partage. Nul doute, vous saurez cuisiner et savourer ces plats de mon enfance aux parfums de la Vénétie.



14







15


L’enfance et la guerre
Projetons-nous à Cavaso del Tomba, petit village natal situé à peine à une heure de Venise. À l’époque, la famille Rizzardo di Agostino, des gens de la classe moyenne, est propriétaire de terres agricoles. Les parents assurent le confort de leur progéniture, une famille de neuf enfants.
Bientôt, les jeunes années d’Angiola 3 s’assombrissent. La guerre vient faire basculer ce petit havre de paix. La Seconde Guerre mondiale fait des ravages. Escroquerie, malentendus, toujours est-il que la situation devient très précaire. La famille Rizzardo se voit démunie d’une partie de ses terres. Les tickets de rationnement sont distribués, mais parfois il en manque et quand il y en a assez, il ne reste plus de pain.
La vie change de façon drastique. J’ai vu ma mère payer des taxes pour des terres qui ne nous appartenaient plus… Elle avait une caisse de factures à payer et n’en voyait pas la fin. Sœur Angèle ajoute : Ma mère déclarait, avec un soupir non fein t : « J’ai hâte d’en finir avec ces dettes. » Elle qui venait d’une famille bien nantie, les Capovilla, se trouvait soudain confrontée à des défis de taille pour assurer la survie de la famille. Bien sûr, mon père était bien présent et l’aidait, mais ma mère avait, en quelque sorte, mis ses culottes de gestionnaire, car elle avait vu mon père, comme mon grand- père, se faire escroquer à cause de leur grande générosité. Il n’était pas question de subir d’autres difficultés de ce genre .
Elle devint le pilier de la famille. Elle gérait tout. Avant de mourir, elle a dit : « J’espère que le Seigneur leur pardonnera. Moi, je pardonne, mais je n’oublie pas. »
Ma mère est arrivée au Québec en 1956. Elle y a vécu une cinquantaine d’années. Elle m’a dit que si je ne l’avais pas fait venir au Québec, elle serait morte bien avant. Elle en avait assez d’entendre les critiques. Fière, elle ne voulait pas avouer que le gouvernement avait confisqué les terres familiales. Mon père non plus. Les mauvaises langues disaient que « nous avions de l’argent.»
Des valeurs familiales
Les principes de vie étaient bien implantés au cœur de la famille. Les relations familiales, la joie de vivre, l’entraide, le respect, le souci du travail bien fait, la rigueur, la créativité, le courage, la foi en la Providence, la gratitude, tout faisait partie du menu quotidien. Se nourrir était une des préoccupations essentielles et pour ce faire, la mère d’Angiola cultivait légumes et fruits. Elle élevait des pigeons, des poules, des lapins. La vie était simple et belle.
Du travail, ce n’est pas ce qui manquait. Chacun avait ses tâches. Ce n’était pas facile. Nous n’avions ni eau ni électricité. Une chance qu’il nous restait une terre. Ma mère était une véritable force de la nature qui vaquait à de nombreuses occupations. En plus de cuisiner pour toute la maisonnée, elle s’occupait du potager et trouvait encore l’énergie de coudre tous nos vêtements!

3 Le nom de Sœur Angèle lors de sa naissance (Angiola Rizzardo)



Chapitre 1 – La famille, une terre fertile



16


Plus je vieillis, plus je réalise la richesse que j’ai reçue grâce à la vie précaire que nous menions. Ma mère comptait toujours sur la divine Providence et cela m’a donné confiance en la Vie. Il ne faut jamais se décourager. Si on veut être fort, il faut savoir traverser les montagnes, monter les collines et ne pas avoir peur des ravins. Quand on comprend cela, on sait qu’il y a, quelque part, un être divin qui n’oublie jamais ses enfants.
Des modèles
Mon grand-père était chanteur à l’église San Vito di Riése où le pape Saint-Pie X est né. Personne ne croyait en cet homme venu d’un petit village d’Italie. Quand on est fort, souvent on vous met des bâtons dans les roues, on tente de vous casser. Quand on sort de l’ordinaire, on dérange. Plus tard, j’ai vécu cela. Jamais, je ne me suis laissée décourager par la paresse ou la jalousie des autres. Je pense souvent à Saint-Pie X, homme simple, devenu pape. Il fut un véritable modèle pour moi. Je me suis dit que, dans la vie, il fallait oser suivre ses rêves, entreprendre sa mission. Il a été une sorte de guide. Il m’a stimulée. J’ai compris, grâce à son exemple, que tout était possible.

Créativité et courage
Durant ces années sombres de disette, il fallait user d’ingéniosité pour nourrir toute la famille, garder ce petit monde en bonne santé. S’alimenter devint un défi de tous les jours. Mais les miracles affluèrent dans la tête dynamique de la mère d’Angiola.







17


Plus je vieillis, plus je réalise la richesse que j’ai reçue grâce à la vie précaire que nous menions. Ma mère comptait toujours sur la divine Providence et cela m’a donné confiance en la Vie. Il ne faut jamais se décourager. Si on veut être fort, il faut savoir traverser les montagnes, monter les collines et ne pas avoir peur des ravins. Quand on comprend cela, on sait qu’il y a, quelque part, un être divin qui n’oublie jamais ses enfants.
Des modèles
Mon grand-père était chanteur à l’église San Vito di Riése où le pape Saint-Pie X est né. Personne ne croyait en cet homme venu d’un petit village d’Italie. Quand on est fort, souvent on vous met des bâtons dans les roues, on tente de vous casser. Quand on sort de l’ordinaire, on dérange. Plus tard, j’ai vécu cela. Jamais, je ne me suis laissée décourager par la paresse ou la jalousie des autres. Je pense souvent à Saint-Pie X, homme simple, devenu pape. Il fut un véritable modèle pour moi. Je me suis dit que, dans la vie, il fallait oser suivre ses rêves, entreprendre sa mission. Il a été une sorte de guide. Il m’a stimulée. J’ai compris, grâce à son exemple, que tout était possible.

Créativité et courage
Durant ces années sombres de disette, il fallait user d’ingéniosité pour nourrir toute la famille, garder ce petit monde en bonne santé. S’alimenter devint un défi de tous les jours. Mais les miracles affluèrent dans la tête dynamique de la mère d’Angiola.






Avec presque rien, elle réussissait à faire des m iracles. Elle élevait des poules, des lapins et des pigeons. Chaque mois, nous mangions des pigeons. Un jour, nous n’avions pratiquement plus rien à manger. Ma mère est allée mettre un grain de sel dans le cul de la poule pour qu’elle ponde. Elle voulait cuisiner des fleurs de courgettes et n’avait plus d’œufs.
Premiers souvenirs de cuisine : l’entraide
Ce qui nous a aidés, c’est l’usine de vers à soie. Ma grand- mère m’a montré comment élever des vers à soie. On allait les nourrir avant qu’ils deviennent des papillons. On les apportait à l’usine. Ils faisaient des cocons et mes sœurs travaillaient aussi à l’usine.
Mon premier souvenir est le pétrissage du pain. On le mettait à reposer le soir. Le lendemain, nous le cuisions. Mon père avait construit un four à pain. Comme c’était la guerre, tout le village en profitait. Car parfois, nous n’avions plus de tickets ou d’autres fois, il n’y avait plus de pain. On s’entraidait. Les villageois apportaient du sel, de la farine. C’était une vie de partage, une communauté. C‘est ce qui manque aujourd’hui. Plus tu es pauvre, plus tu partages. La richesse tue. Nous étions neuf enfants. Pourtant, le frère de ma mère était toujours chez nous avec sa famille. Nous les nourrissions. Les tablées étaient toujours très grandes. Ce qui m’a frappée aussi c’est de voir que le comte du village, un homme riche, venait quêter des figues chez nous.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents