Les quatre saisons de votre potager
205 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Les quatre saisons de votre potager

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
205 pages
Français

Description

Oui, la culture de vos propres légumes peut être facile et fructueuse ! Il suffi t d’épouser
le rythme des saisons et de mettre en pratique mes conseils d’horticultrice passionnée.
Chaque semaine, je vous accompagne
dans tous les coins de votre potager !
- Une approche visuelle et progressive pour cultiver 25 plantes potagères
- Des variétés acclimatées au Québec
- Des récoltes à savourer du printemps jusqu’à l’hiver

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 février 2018
Nombre de lectures 6
EAN13 9782764434840
Langue Français
Poids de l'ouvrage 30 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0042€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Mélanie Gré Goire
Les quatre saisons de votre potager
Mélanie GréGoireÀ ma grand-maman ...Mélanie Gré GoireProjet dirigé par Marie-Anne Legault, éditrice
Direction artistique et illustrations : Anouk Noël
Mise en pages : Claudia Mc Arthur et Nathalie Caron
Révision linguistique : Isabelle Rolland et Chantale Landry
En couverture : Photo par © Samuel Gaudreau
Québec Amérique
7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) Canada H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par
l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition
de livres – Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales
du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Grégoire, Mélanie
Les quatre saisons de votre potager
ISBN 978-2-7644-3483-3 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3484-0 (PDF)
1. Potagers. 2. Jardinage. I. Titre.
SB453.G73 2018 635 C2017-941960-9
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2018
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2018
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés
© Éditions Québec Amérique inc., 2018.
quebec-amerique.comÀ vous, qui rêvez
d’un potager !
Vous aimeriez faire un potager, mais ne savez pas où commencer ?
Cet ouvrage est pour vous ! Il vous transportera, étape par étape,
sur le chemin de la réussite. Et par réussite, j’entends abondance,
fraîcheur et saveurs. Les gens me demandent souvent comment semer,
quand planter, comment tailler les fameux gourmands des tomates,
pourquoi les feuilles de leurs plants de concombre blanchissent et
surtout, quand récolter. Toutes ces questions m’ont ouvert les yeux
sur ce que j’appelle « le chaînon manquant du potager ». Force est
d’admettre que nos grands-parents, qui étaient des jardiniers aguerris,
n’ont pas transmis ces connaissances aux générations suivantes.
J’ai eu cette chance et je me propose de partager avec vous ce
savoir avec ce livre.
Semaine après semaine, je serai votre coach au potager. Nous
sèmerons, planterons, surveillerons les insectes et les maladies et,
surtout, nous savourerons ensemble le fruit de notre travail. Un potager,
c’est simple et accessible à tous et je vais vous le démontrer.
Vous trouverez dans ce livre les trucs de ma grand-mère, des astuces
de jardinier simples à appliquer, mes coups de cœur, des variétés
productives, faciles à trouver en centre jardin, et le tout dans un
langage à la portée de tous !
N’hésitez plus, tous à vos pelles, rendez-vous au potager !avant-propos
Quand j’étais petite, mes parents possédaient un centre jardin à
Sherbrooke. Ils travaillaient de longues heures l’été. Le résultat : dès la
fn des classes, ma sœur et moi étions envoyées chez mes grands-
parents, dans le village du Lac-Etchemin en Chaudière-Appalaches
pour y passer l’été avec nos cousins et cousines. En d’autres mots :
le bonheur ! La baignade dans le lac, les après-midi au chalet, mais
surtout, le potager. J’étais, du moins c’est ce que je croyais,
responsable du rang de carottes. Tous les matins, après avoir bu mon lait
au chocolat, je me précipitais pour voir le miracle qui s’était produit
durant la nuit. Est-ce que les carottes avaient poussé, est-ce qu’on
pouvait en manger une ? Et un beau matin, nous y avions droit, la
récolte et surtout la dégustation de la première carotte encore parsemée
de terre. Un délice ! C’est dans ce potager qu’est née ma passion.
De magnifques souvenirs y sont rattachés, des moments que je vous
souhaite de vivre, avec vos enfants, petits-enfants ou amis. Je crois
que le plaisir au potager se partage. C’est ce que je me propose de
faire avec vous tout au long de ce livre !soMMaire
6 Co MMent utiliser Ce livre 79 Juin
80 Calendrier de juin
9 intro du Ction
10 Pourquoi faire un potager ? 103 Juillet
11 Un peu de planifcation 104 Calendrier de juillet
16 Le plan d’un potager pour 1 personne
123 ao Ût18 Le plan d’un potager pour 2 personnes
124 Calendrier d’août20 Le plan d’un potager pour 4 personnes
22 Le plan d’un potager pour 6 personnes 143 sePteMBre
24 Les types de potagers
144 Calendrier de septembre
27 Mars
161 o Cto Bre
28 Pourquoi faire des semis ?
162 Calendrier d’octobre
29 Les variétés à semer
30 Comment lire un paquet de semences 167 les Mois d’Hiver
32 Comment faire des semis 168 Novembre et décembre
36 Calendrier de mars 170 Janvier et février
45 avril
175 a nnexes46 C’est quoi, le repiquage ?
176 Ravageurs et maladies48 Calendrier d’avril
190 Carte de la date moyenne du dernier gel printanier
192 Carte de la date moyenne du premier gel automnal55 Mai
56 Avant tout, préparer le terrain !
194 Glossaire58 Calendrier de maiCoMMent
utiliser Ce livre
Ce guide est votre coach au potager !
À chaque étape de culture, du semis à
la récolte, je vous indiquerai ce qu’il faut
faire. C’est un guide qui vous tient par
la main, semaine après semaine.
Le PLAN du Pot Ager
Nous suivrons, au fl du temps, le plan du
potager conçu pour six personnes. Lors de
la période des semis, la quantité de semences
est indiquée afn d’obtenir le nombre de plants
souhaité pour ce potager, lequel inclut les
variétés suivantes :
Les légumes : Les fines herbes :
• •Haricot Épinard • •Basilic Persil
• •Pois Poireau • •Ciboulette Origan
• •Carotte Poivron • Romarin
• •Betterave Chou
des conserves, référez-vous à la page 15 Vous trouverez aussi dans ce guide un plan • •Oignon Tomate
pour les rendements au mètre carré.de potager pour une personne seule (page 16) • •Bette à carde Laitue
et des plans de potager pour des familles de • •Ail Concombre
Avant de choisir les variétés que vous voulez deux à quatre personnes (pages 18 et 20) ;
• •Céleri Courgette
cultiver, prenez en considération le temps ces modèles plus petits proposent une
• •Chou-feur Navet (semé en
que vous voulez investir dans ce loisir en sélection de légumes parmi ceux énumérés
juillet)• Radis
fonction de vos besoins, vos goûts, votre à gauche. Tous ces plans sont conçus pour
expérience en jardinage et l’espace dont vous la consommation fraîche (besoins quotidiens).
Si vous voulez un potager pour faire aussi disposez. Même s’il est tentant de vouloir tout Les rubriques
Tout au long du livre, vous trouverez des rubriques informatives sur différents sujets ;
c’est votre coffre à outils. Jetez-y un œil pour découvrir de nouveaux trucs et conseils.
t rucs de ma grand-mère r égions nordiques
Des trucs simples à appliquer qui vous La saison de jardinage varie d’une région à
faciliteront la tâche au potager. Nos grands- l’autre du Québec. Les temps de plantation et
mères, elles, ne se cassaient pas la tête ! de semis diffèrent et plusieurs variétés sont mieux
adaptées aux régions nordiques. Ces dernières
sont celles où la neige fond vers la mi-mai, ce
qui inclut le nord du Québec, mais aussi les
Astuces de jardinier régions montagneuses du sud, où le temps de
culture est plus court. Mes suggestions vous
Proftez de mon expérience de jardinière pour
guideront pour faire des choix de plantes qui
éviter les erreurs ou gagner temps et argent !
pousseront bien et rapidement chez vous !
Suggestion de Mélanie
Le saviez-vous
Mes coups de cœur et variétés préférées, Vous pensez bien connaître vos légumes ?
que vous pourrez trouver en centre jardin. Laissez-moi vous surprendre avec des faits
historiques et autres informations inédites !
Jardiner avec les enfants surveiller
faire pousser, il faut être raisonnable sinon
Les enfants adorent jardiner ! Certaines Cette rubrique vous prévient de l’arrivée d’un votre potager deviendra rapidement un fardeau.
variétés les attirent plus que d’autres ou insecte ou d’une maladie dans les cultures. Soyez Si vous faites votre premier potager, mieux
peuvent susciter leur intérêt. Surveillez cette aux aguets pour éviter l’invasion. La liste des vaut commencer dans un petit espace pour
rubrique pour les garder captivés. principaux ravageurs se trouve à la fn du livre, vous familiariser avec le jardinage et en profter
mais vous pourrez lire au fl des semaines des au maximum. Certains légumes sont aussi plus
avertissements aux dates habituelles d’arrivées des faciles à cultiver que d’autres, référez-vous à
insectes et maladies dans les cultures affectées.la section légumes pour débutants /
intermédiaires / avertis (page 14) pour faire un choix
judicieux.introdu Ction
Rien ne sert de courir,
il faut partir à pointPour LA co NsommAtio N de Légumes Loc Aux
Les légumes voyagent et proviennent de partout aujourd’hui. Cultiver pourquoi faire un potager ? votre jardin permet de réduire le transport et les gaz à effet de serre.
Pour LA sAVeur et LA VALeur Nutriti VeLes raisons sont multiples !
Votre potager deviendra votre garde-manger. L’avantage est que
Pour Le PLAisir tout y est frais ! Même en les achetant chez le producteur du coin,
les aliments perdent de leurs nutriments au fl des jours. Ainsi, en Vous allez voir, c’est agréable de jardiner. C’est relaxant ! J’ose
récoltant les légumes au fur et à mesure de vos besoins, vous proftez même dire que c’est un temps d’arrêt qui vous permet de savourer
davantage de leurs bienfaits, tel que nous l’explique Marie Breton, le moment présent. Carpe diem !
diététiste : « Après une semaine à la maison, les épinards, par
exemple, n’ont conservé que la moitié de leur contenu en folate Pour im PLiquer toute LA FAmiLLe
2(vitamine B) et environ 60 % de celui en lutéine, un antioxydant . »
Tout le monde peut et devrait participer. Les petits comme les grands.
L’entraide, le partage, le plaisir de se salir (les enfants en ont besoin !).
Pour Votre Fierté Perso NNeLLeJardiner vous rapprochera et créera des souvenirs de même que
« C’est une salade de mon jardin ! » Quelle ferté de partager les des aptitudes qui serviront à vos tout-petits dans bien des années.
fruits de son labeur avec ses proches. Cultiver son jardin et réussir
ses récoltes apportent une grande satisfaction !PAr souci d’éco Nomie
Le coût des fruits et légumes ne cesse d’augmenter en épicerie.
Pour dimi Nuer Le gAsPiLLAge
Cultiver soi-même ses légumes peut diminuer grandement les coûts
Faire pousser des légumes prend du temps. Même les enfants ne liés à l’alimentation. La première année, parce qu’il faut investir en
voudront pas jeter ce qui a pris tant de temps à faire pousser. La outils, pots, terreau pour démarrer du bon pied, le retour sur
l’invessensibilisation au gaspillage alimentaire devient donc un aspect tissement est moins grand, mais dès la deuxième année de culture,
important du potager, comme en témoigne le journaliste Michel vous ressentirez l’impact bénéfque sur votre portefeuille. Selon Éric
1 Marsolais :Duchemin , professeur à l’Institut des sciences de l’environnement
de l’UQAM, on peut économiser jusqu’à 1 000 $ par année en fruits « Les Québécois sont invités à prendre conscience du gaspillage
2et légumes en cultivant un potager de 30 à 40 m .
qu’ils génèrent, puisque si les aliments sont bien sûr perdus aux
champs, dans le transport, lors de leur traitement et dans les
superPour cu Lti Ver s ANs Pesticides marchés, ils le sont aussi massivement dans nos foyers. En fait, 47 %
En cultivant votre potager, vous savez exactement comment ont été des aliments jetés le seraient à la maison, selon les données provenant
produits vos légumes. Les termes « sans pesticides » ou « bio » sont du rapport Food Waste in Canada, réalisée par l’organisation Value
utilisés abusivement par certains producteurs, ce qui effrite la confance Chain Management Centre. Au Québec, on estime qu’un ménage
des consommateurs. Il n’y a rien de tel que de se fer à soi-même ! gaspille pour près de 800 $ de nourriture par an, soit deux fois plus
En cultivant vos propres légumes, vous savez exactement ce qui a que les Américains. À l’échelle du pays, les Canadiens gaspilleraient
3été utilisé pendant leur croissance. l’équivalent de 27 milliards de dollars de nourriture . »
2. « Fruits et légumes :10 erreurs à éviter », Coup de pouce,14 septembre 2009, [en ligne].
1. Isabelle Ducas, « L’argent pousse… dans le potager », LaPresse.ca, 4 mai 2016, [en ligne].
3. « Gaspillage alimentaire : le public invité à prendre ses responsabilités », Ici.Radio-Canada.ca,
17 octobre 2015, [en ligne]. Le so L Argi Leux
Si vous avez un sol argileux qui retient l’eau, je vous conseille
d’ajouter ce qu’on appelle un « compost forestier ». Il s’agit d’un un peu de planifi Cation
compost qui contient des bouts d’écorce non décomposée. Ces
morceaux d’écorce pénètrent la glaise et la brisent, ce qui favorise
Pour obtenir du succès au potager, il est primordial de respecter
l’écoulement de l’eau. Le travail se fait à long terme. Pour les
quelques notions de base.
premières années, faites des buttons pour permettre à l’eau de
s ans ces éléments essentiels, les récoltes abondantes risquent de s’égoutter de part et d’autre de ceux-ci et ainsi éviter l’accumulation
d’eau au niveau des racines.ne pas être au rendez-vous.
Le so LeiL
Un potager doit être situé en plein soleil. Idéalement, du lever à la
tombée du jour. Il faut au moins huit heures d’ensoleillement direct
pour obtenir de bons résultats.
L’eAu
Le so L s ABLo NNeux
Les légumes sont de grands consommateurs d’eau. Vous devez avoir
Si vous avez un sol sablonneux qui ne retient pas ou peu l’eau et une source d’eau près du potager et, idéalement, un arrosoir dont
les minéraux, ajoutez un compost bien décomposé que vous incor-le jet est réglé à « pluie ». Évitez les systèmes d’irrigation par aspersion,
porez au sol. Les composts marins sont idéals pour ce type de sol. car le feuillage de la majorité des légumes ne devrait pas être
L’utilisation d’un paillis, comme celui fait à base d’écorce de cacao, mouillé. Personnellement, j’ai un système d’irrigation auto matisé fait
vous aidera grandement.de tubes qui envoient l’eau directement aux racines. Le système est
séparé en trois sections, car le besoin en eau est différent d’une
Le PH du so Lvariété à l’autre.
Le pH du sol est une donnée importante. Il permet de connaître
l’acidité du sol sur une échelle de 1 à 14. Le pH neutre se trouve à 7. Le so L
En dessous de 7, votre sol est considéré comme étant acide, au-dessus,
La majorité des légumes aiment pousser dans un sol meuble, bien
il est alcalin. La majorité des légumes se plaisent dans un sol dont drainé. Je vous recommande d’enlever le gazon à l’endroit où se
le pH se situe entre 6 et 6,5 (donc légèrement acide). Si votre pH
trouvera votre futur potager. Si vous devez ajouter de la terre, optez
ne se situe pas entre 6 et 6,5, je vous recommande de pallier ce pour un mélange contenant déjà du compost, souvent vendu sous le
problème avant de commencer un potager, car les légumes ne poussent
nom de « terreau de plantation ». Il est plus économique de l’acheter
pas bien dans un pH qui leur est défavorable. Si votre sol est trop en vrac qu’en sacs. Il sufft d’avoir en main l’aire à recouvrir ainsi
acide, il est recommandé d’ajouter de la chaux. Si votre sol est que la hauteur de terre désirée. Le personnel en centre jardin peut
alcalin (ce qui est moins fréquent au Québec), il est préférable d’ajouter faire la conversion en verges cubes pour vous. Même s’il s’agit de
chaque année de la matière organique sous forme de compost ou du terre « nouvelle », je vous recommande de faire une analyse de pH
soufre à 90 % pour faire descendre le pH. Pour connaître le pH de et d’ajouter du compost pour les variétés gourmandes en éléments
votre sol, prélevez un échantillon contenant environ 1 tasse de terre de nutritifs, comme les tomates.
votre potager à trois endroits à 10 cm de profondeur. Apportez cet
échantillon à votre centre jardin local pour le faire analyser.LA PLANt Atio NL’eNgr Ais et Le com Post
À la plantation, j’ajoute un compost pour les variétés gourmandes L’engrais favorise une meilleure croissance des végétaux en leur
en matières organiques.apportant des compléments d’éléments nutritifs. C’est la nourriture
des plantes. Sans engrais, vos plants peuvent pousser, mais ils
Les variétés gourmandes sont :seront sans doute chétifs et vulnérables aux insectes et aux
maladies. Au potager, l’engrais est encore plus important, car il peut • •Bette à carde Concombre
faire la différence entre une récolte passable et abondante.
• •Céleri Courgette
Il existe deux grands types d’engrais : les engrais minéraux et les • •Poireau Chou et chou-feur
engrais organiques. Les premiers sont produits par synthèse chimique • •Poivron Épinard
ou par l’exploitation de gisements naturels de phosphate et de • Tomate
potasse. L’engrais organique est plutôt produit à partir de matière
Toujours à la plantation (et en plus du compost pour les variétés organique d’origine animale ou végétale. Il y a toujours trois chiffres
gourmandes), favorisez un engrais plus riche en azote, comme le sur les boîtes d’engrais, par exemple 5-3-2 ou 20-20-20. Ces trois
5-3-3 ou le 5-3-2. Un mois plus tard, changez pour un engrais plus chiffres correspondent dans l’ordre à l’azote, au phosphore et au
riche en potassium, comme le 4-2-7, le 4-3-7 ou le 4-6-8. Personnel-potassium. L’azote favorise la croissance du feuillage, le phosphore
lement, dans mon potager, j’utilise uniquement des engrais naturels est bon pour les feurs ainsi que le développement racinaire et, fna -
accrédités pour la culture biologique. Dans cette gamme d’engrais, lement, le potassium aide au mûrissement des fruits et à l’abondance
les chiffres ne dépassent habituellement pas le nombre 10. Il faut de la floraison. Tout au long de la saison de croissance, le type
continuer d’enrichir la terre après la plantation. Suivez le mode d’engrais change pour correspondre au besoin de la plante. Dans
d’emploi du fabricant (sur le contenant) pour la quantité d’engrais à mon potager, j’utilise des engrais naturels accrédités pour la culture
utiliser et le rythme de fertilisation.biologique qui en plus de ces trois éléments contiennent aussi des
oligo-éléments et des minéraux essentiels à la bonne croissance, comme
LA mycorhizele bore, le magnésium et le calcium. Le calcium est particulièrement
important pour les tomates. Une carence en calcium chez ce légume La mycorhize est un champignon qui fait une symbiose (association
entraîne ce qu’on appelle la « pourriture apicale » (voir page 189). bénéfique) avec les racines des plantes pour créer un réseau de
filaments dans le sol, transportant l’eau et les nutriments jusqu’aux
Quant au compost, il s’agit d’un amendement de sol issu de la
racines. Cette alliance champignon-plante accélère le
développedécomposition de matière organique. Il contient aussi des nutriments
ment et la croissance de la plante et augmente sa tolérance au stress.
comme l’azote, le phosphore et le potassium, mais en quantité
Attention, il ne s’agit pas d’un engrais. Il faut continuer à nourrir le
nettement moindre par rapport à l’engrais. Dans un sens, on pourrait
sol, mais idéalement avec des engrais naturels seulement, pour ne
dire qu’il nourrit la terre plutôt que la plante. L’avantage du compost
pas nuire au champignon.
est qu’il contient de la matière organique, qui, ajoutée au sol,
l’allège, améliore sa structure et favorise la vie microbienne. Pour que le champignon soit effcace, il faut le mettre en contact
avec les racines lors de la plantation ou avec la graine lors du semis.
Les se Mis Les mycorhizes se trouvent sous forme de poudre en magasin.
Suivez les indications du fabricant pour la quantité à utiliser.Pour les semis, j’aime beaucoup les engrais à base d’algues marines.
Je les utilise au sol et en fertilisation foliaire (voir page 41). Ces
engrais contiennent une hormone végétale favorable aux jeunes
pousses.Les outi Ls do Nt Vous Aurez besoi N
• Une pelle ronde (pour creuser les plus gros trous)
• Râteau à dents dures (très effcace pour former des rangs et recouvrir
les semis de terre)
• Des tuteurs et des attaches (pour les tomates, pois, haricots et
concombres)
• Un transplantoir, communément appelé « truelle à main »
(ressemble à une petite pelle, pour mettre en terre les petits plants)
• Une binette
• Une griffe à feurs, communément appelée « griffe à trois doigts »
(idéale pour enlever les mauvaises herbes et incorporer l’engrais
au sol)
• Un sécateur à main (type de ciseaux, pour les coupes en tout genre)
• Un arrosoir à main à jet de pluie (pour arroser de façon plus précise)
• Un pistolet à jet de pluie et tuyau d’arrosage (pour les gros
arrosages, surtout si le jardin est grand)
• Des gants de jardinage (si désiré)
Une brouette (pour transporter les résidus) ; j’utilise un seau vide pour
les petits espaces. Les sacs de plastique épais spécialement conçus
pour le jardinage sont aussi de bons alliés, car on peut les plier pour
les remiser. Le choix des Légumes
ma liste des légumes pour jardiniers débutants :
Ces légumes n’ont pas de problème de culture majeure. On pourrait
presque dire : « Plantez et… récoltez ! »
• • •Pois Radis Ciboulette
• • •Carotte Épinard Romarin
• • •Betterave Laitue Persil
• • •Bette à carde Navet Origan
ma liste des légumes pour jardiniers intermédiaires :
Ces légumes ont besoin d’un peu plus d’attention, mais ils restent
toutefois très accessibles. Il sufft d’être à l’affût et de suivre quelques
conseils.
• Haricot (vulnérable au scarabée japonais, page 183)
• Oignon (vulnérable à la mouche de l’oignon, page 180)
• Tomate (vulnérable aux carences et aux maladies, page 186)
• Concombre (vulnérable à l’oïdium, page 188)
• Courgette (vulnérable à l’oïdium, page 188)
• Basilic (plus facile à cultiver en pleine terre ; en pot, l’irrégularité
quant aux arrosages le rend vulnérable)
• Ail (vulnérable à la teigne du poireau, page 184)
• Céleri (manipulation demandée pour obtenir des céleris blanchis)
• Chou frisé (vulnérable à la piéride du chou, page 181)
ma liste des légumes pour jardiniers avertis :
Ces variétés ont besoin d’une attention particulière pour surveiller
les insectes ou encore pour obtenir des récoltes abondantes.
Vigilance requise !
• Chou-feur (vulnérable à la piéride du chou, page 181)
• Chou pommé (vulnérable à la piéride du chou, page 181)
• Poireau (vulnérable à la teigne du poireau, page 184)
• Poivron (demande beaucoup de chaleur)Voici, pour vous aider à choisir des légumes pour votre potager, les rendements au mètre carré de nos variétés (ces rendements au mètre
carré n’incluent pas l’espace requis pour les allées). Attention ! Plusieurs facteurs peuvent favoriser ou défavoriser un plein rendement : la
qualité du sol, les variétés de légumes utilisées, l’ensoleillement, la chaleur de l’été, l’engrais choisi, le nombre de récoltes et la présence
de ravageurs ou de maladies. Ce tableau vous donne toutefois une bonne indication. Il vous permettra d’orienter vos choix.
n ombre de semis r endement (kg)
l éGuMe r écolte concrète
ou plants au mètre carré
Haricot 16 à 20 plants 6 à 8 kg 16 à 20 casseaux (format épicerie)
Pois environ 12 plants 3 à 5 kg 15 à 20 (format épicerie)
Carotte environ 200 semis 7 à 8 kg 150 à 200 carottes
Betterave 60 à 75 semis 5 à 8 kg 60 à 75 betteraves (selon la grosseur désirée)
Oignon 40 à 60 plants 6 à 8 kg 40 à 60 oignons
Bette à carde jusqu’à 10 plants 4 à 5 kg 10 bottes
Ail 15 à 30 gousses plantées 2 à 2,5 kg 15 à 30 bulbes
Céleri 9 plants 5 à 7 kg 9 pieds de céleris
Chou-feur 4 à 6 plants 2 à 2,5 kg 4 à 6 têtes
Radis 200 semis 4 à 5 kg 8 à 10 bottes
Épinard environ 30 plants 3 à 5 kg 25 à 30 bottes
Poireau 24 à 32 plants 4,5 à 6 kg 24 à 32 poireaux
Poivron 6 à 8 plants 3 à 5 kg 18 à 24 poivrons
Chou 9 plants 4 à 10 kg (selon les variétés) 7 à 9 choux
Tomate 4 plants 10 à 16 kg (selon les variétés) 60 à 100 tomates de taille moyenne
Laitue 20 plants 4 à 6 kg (selon les variétés) 20 laitues
Concombre 4 plants 6 à 8 kg 28 à 40 concombres de taille moyenne
Courgette 2 plants 3 à 5 kg 20 à 40 courgettes de taille moyenne
Navet 100 semis 6 à 8 kg 75 à 80 navets de taille moyennet
p
t omAte oigNoN
Choisissez une variété déterminée (voir Les oignons peuvent être remplacés par lan d’un po page 90) qui permet d’économiser de de l’ail.
l’espace et qui n’a pas besoin de tuteur. Si
vous n’aimez pas les tomates, remplacez-les FiNes herbes
par un plant de concombre ou de courgette Je suggère de cultiver les fnes herbes à part, pour 1 personne
que vous tuteurerez. c’est-à-dire en pots, que vous placerez à
l’intérieur ou sur le balcon. Ainsi, vous opti-Ce type de potager (pour consommation coNcombre miserez l’espace au potager. En plus, les fraîche) nécessite 15 minutes d’entretien
Dans un petit espace, utilisez un tuteur pour fnes herbes aiment être entassées dans un par semaine, excluant la préparation du
favoriser la croissance en hauteur. pot. Par exemple, dans un pot de 25 cm terrain au printemps et la fermeture du
(10 po), vous pouvez mettre jusqu’à 3 fnes potager à l’hiver.
herbes.cArotte
u n potager pour une personne peut être en
Les carottes sont très populaires dans nos
pot, sur le balcon par exemple, ou en pleine
jardins, mais vous pouvez les remplacer par
terre. Je vous recommande une superfcie
d’autres variétés à croissance lente que vous
d’environ 1 m sur 1 m. Vous pouvez aussi
sèmerez directement dans le potager, comme
cultiver ces variétés en balconnière si vous
les betteraves ou les haricots. En plants, vous
disposez d’un espace vraiment limité.
pouvez les remplacer par des céleris ou
des choux.Vous aurez besoin de :
LAitue, r Adis ou é PiNArd1 plant de tomate
1 plant de concombre libanais Les légumes à croissance rapide sont
excellents pour améliorer votre rendement 1 sachet de semences de carotte
dans de petits espaces. Semez des laitues, 1 sachet de semences de laitue,
des radis ou des épinards aux endroits qui radis ou épinard (au goût)
accueilleront plus tard des plants de tomate 1 sachet de semences de haricot nain
ou de concombre, quand la température
15 plants d’oignon
permettra leur plantation.
1 pot de fnes herbes (cultivées à part)
hAricot
Les haricots peuvent être remplacés par des
pois, des betteraves, des carottes, des céleris,
des choux ou encore des poireaux.
ager lep
t
s
t omAte better AVe et c Arotte
Variez les cultivars pour plus de diversité au Les légumes à croissance lente, comme lan d’un po jardin. Le mélange d’un plant de tomate les carottes ou les betteraves, peuvent être
cerise (ex. : Sweet 100), un plant de tomate remplacés par des céleris, des haricots, des
de grosseur moyenne (ex. : Célébrité) et un choux, des poivrons ou des poireaux, selon
plant de grosse tomate (ex. : Big Beef) est vos préférences.pour 2 personne
un excellent choix. Ces trois variétés
nécessitent des tuteurs pour leur permettre une oigNoN et AiL
Ce type de potager (pour consommation
croissance en hauteur. L’ail et l’oignon sont des répulsifs naturels. fraîche) nécessite 30 minutes d’entretien
Incorporez-en dans votre potager pour par semaine, excluant la préparation du céLeri éloigner les animaux indésirables. Mais si terrain au printemps et la fermeture du
Les céleris peuvent être remplacés par des vous n’aimez vraiment pas ces légumes, vous potager à l’hiver.
poivrons. pouvez les remplacer par d’autres variétés
u n potager pour deux personnes peut être en à croissance lente, comme les betteraves,
pot, sur le balcon par exemple, ou en pleine carottes, céleris, haricots, choux, poivrons ou coNcombre et courgette
terre. Je vous recommande une superfcie poireaux.Sur un petit espace, utilisez un tuteur pour
d’environ 1 m sur 3 m. Vous pouvez aussi
favoriser la croissance en hauteur.
cultiver ces variétés en balconnière si vous FiNes herbes
disposez d’un espace limité.
Je suggère de cultiver à part les fnes rA dis, é PiNArd ou LAitue
herbes, à l’exception du basilic, qui Les légumes à croissance rapide sont Vous aurez besoin de :
aide au développement des tomates. excel lents pour améliorer votre rendement
Plantez le basilic entre les plants de 3 plants de tomate dans de petits espaces. Semez des laitues,
tomate et récoltez-le en juillet, 3 plants de céleri des radis ou des épinards aux endroits qui
lorsque les tomates accueilleront plus tard des plants de tomate 1 plant de concombre
prennent de l’expan-ou de concombre, quand la température 1 plant de courgette
sion. Pour les autres permettra leur plantation.
1 sachet de semences de radis, épinard variétés de fines
ou laitue (au choix) herbes, cultivez-les en hAricot
1 sachet de semences de haricot nain pots, que vous placerez
Les haricots peuvent être remplacés par des
1 sachet de semences de betterave à l’intérieur ou sur le
pois, des choux ou des poireaux, selon vos balcon. Ainsi, vous 1 sachet de semences de carotte
goûts.
optimiserez l’espace au 10 plants d’oignon
potager, sans compter que les
5 gousses ou plants d’ail
fnes herbes aiment être entassées.
2 plants de basilic Un pot de 25 cm (10 po) peut
conte1 pot de fnes herbes (cultivées à part) nir jusqu’à 3 fnes herbes.
ager le

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents