Quelles plantes choisir en permaculture ?
118 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Quelles plantes choisir en permaculture ?

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
118 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La permaculture offre une approche bien précise et cohérente de ses plantations et de leur organisation. Dans cet ouvrage, Annie Lagueyrie, journaliste spécialisée en permaculture, vous apprend à bien choisir les plantes qui composeront et compléteront votre jardin ou votre potager : variétés, lieux de plantation et design, bonnes associations, besoins en lumière et en eau, entretien...

Légumes, vivaces, arbustes ou arbres, plantez la bonne plante au bon endroit !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2019
Nombre de lectures 22
EAN13 9782815314633
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Annie Lagueyrie
Table des matières
Introduction
Les trois principes de la permaculture
Apprendre à penser autrement
Rendre une place à la nature
Installer les bonnes plantes aux bons endroits
Comment utiliser cet ouvrage ?
Chapitre 1 - Une terrasse à sensations
Organisez votre lieu
Vivaces à fleurs et parfum
Fines herbes et jolies fleurs
Aromatiques et médicinales
Légumes de poche
Plantes à fruits et grimpantes à fleurs
Chapitre 2 - Le potager fleuri
Organisez-vous
Des plantes améliorantes
Le potager perpétuel
Vers plus de diversité
Toujours plus d’aromatiques
Belles mais pas seulement !
Légumes : révisons nos classiques
Des fruitiers palissés autour du potager
Chapitre 3 - Les pelouses, les haies et les lisières
Différents milieux au jardin
Fleurissez votre pelouse
Laissez pousser !
Des haies multifonctions
Au jardin d’eau
Chapitre 4 - Le jardin-forêt comestible
La forêt comme modèle
Les arbres fruitiers
Des arbres complémentaires
Tant d’arbustes à petits fruits
Ronces et grimpantes
Des vivaces pour couvrir le sol
Conclusion
Où trouver graines et plantes ?
Bibliographie
Page de copyright
Introduction
Contrairement à ce qu’on laisse parfois entendre, la permaculture n’est pas un ensemble de techniques : on n’a inventé aucune technique particulière en permaculture, pas même la culture sur buttes !
La permaculture est avant tout un mode d’organisation.
Bien que cet ouvrage ne concerne que le jardinage, la permaculture peut être appliquée à tous les domaines de notre vie dans la mesure où ils sont tous reliés : agriculture, santé, habitat, bien-être, écologie, artisanat, économie, société, communication, transports…

Les trois principes
de la permaculture
Prendre soin des humains
Les plantes d’un jardin peuvent y contribuer à plus d’un titre : nourriture (fruits et légumes), santé (plantes médicinales), agrément (fleurs, plantes aromatiques ou parfumées, ombrage), chauffage (bois), etc.


Prendre soin de la terre en considérant ce terme au sens le plus large de « planète »
Le jardinier prend soin de son environnement en abandonnant définitivement le recours aux pesticides et, par exemple, pour éviter les pullulations nuisibles (pucerons, chenilles, limaces), il favorise le développement de leurs prédateurs (larves de coccinelles, syrphes, mésanges, crapauds) en cultivant une grande diversité de plantes qui les hébergent et les nourrissent. Plus le jardin est riche, plus il devient résistant, capable de réguler ses propres déséquilibres.

Partager équitablement les ressources
Fruits, légumes, boutures, graines, conseils s’échangent entre jardiniers. Pourquoi planter les mêmes arbres fruitiers que ses voisins et crouler chaque année sous les mirabelles ?
Apprendre à penser autrement
Évaluer ses besoins
Ce que nous prenons pour nos besoins sont trop souvent des solutions toutes faites… pour d’autres ! Un potager au fond du jardin (trop loin…), une pivoine arbustive (1 m 2 pour 2 semaines de floraison par an), des pommes d’hiver (avez-vous un cellier pour conserver les fruits ?), une vaste pelouse (2 à 3 heures de tonte chaque samedi).

Évaluer ses ressources
Quel argent, quel temps, quelles compétences désirons nous consacrer à notre jardin ?

Jardiner avec la nature et non contre elle
Choisir un maximum de plantes qui nous aident (un arbre fruitier bien adapté au climat, des plantes couvre-sol qui limitent le temps de désherbage, du trèfle fertilisant) plutôt que celles qui demandent une assistance permanente sans donner grand-chose en retour (des rosiers sensibles aux maladies, un mimosa qui gèle chaque hiver au moment de fleurir…).
Rendre une place à la nature

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents