CUBA CV
148 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

CUBA CV

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
148 pages
Français

Description

"Un nouveau format très pratique et une nouvelle maquette est lancé pour la collection Carnets de Voyage. Destinés à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix. Richement illustrés, ils proposent surtout des informations culturelles et de découverte : l’essentiel et plus ! Il est le compagnon idéal pour comprendre le pays et profiter au mieux de son séjour. Vous y retrouverez toutes les bonnes adresses et tous les bons plans pour optimiser votre séjour. Idéal pour le voyageur indépendant mais aussi le voyageur en groupe qui souhaitera s’échapper de son « resort »..."

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2018
Nombre de lectures 1
EAN13 9791033181064
Langue Français
Poids de l'ouvrage 38 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

LE GUIDE QUI VA
À L’ESSENTIEL
CUBA
CARNE T DE V O Y A GE
www.petitfute.com
OFFERT ce guide au
CUBA
format numériqueversion
numérique
offerte*



CV2_105x155mm_CARNET.indd 1 17/11/2017 14:28
© Sime/PhotononStoP
*version offerte sous réserve de l’achat de la version papierPlage de Cayo Largo.
Bienvenue
à Cuba !
Barack Obama, François Hollande, les Rolling Stones, Karl Lagerfeld, et même le
Pape François... Ils sont tous venus à Cuba entre 2015 et 2016. Du jamais vu dans
ce pays ! Cette île des Caraïbes, restée très longtemps repliée sur elle-même, a en
effet amorcé un tournant dans son histoire suite au réchauffement de ses relations
avec les Etats-Unis, attirant des personnalités et des touristes du monde entier
désireux de connaître le « Cuba d’avant », à savoir d’avant le retour éventuel des
Américains. Mais l’île crocodile n’est en réalité sur le point de faire peau neuve
qu’en apparence et l’embargo américain, même s’il a été assoupli, n’a toujours
pas été levé, contrairement à ce qui se dit parfois. A Cuba c’est encore la lucha et
la vie des Cubains est loin d’être facile malgré l’égalité des chances voulue par le
régime castriste après le triomphe de la révolution en 1959.
Ironie des temps modernes, depuis les années 1990, l’Etat socialiste se livre à
l’économie de marché dans l’industrie du tourisme, la principale ressource en
devises du pays. Et suite aux réformes de Raúl Castro encourageant le secteur privé
(2011), l’économie cubaine a commencé à changer. Cette mue semblait partie pour
s’accélérer suite à la visite officielle de Barack Obama en 2016, la première visite
d’un chef d’Etat américain depuis 88 ans ! Mais rien ne va plus depuis l’arrivée
au pouvoir de Donald Trump qui veut détricoter toutes les mesures d’ouverture de
son prédécesseur envers Cuba.
Une chose est sûre, malgré tous ces soubresauts, Cuba n’a rien perdu de son
charme, elle est même plus fascinante que jamais. Prenez votre billet, il est encore
temps de découvrir ce pays, qui change certes, mais en douceur pour le plus grand
bonheur des 4 millions de touristes qui l’ont visité en 2016. Disparu le 25 novembre
2016, Fidel Castro laisse donc derrière lui un pays qui lui ressemble, pour encore
longtemps.
Loin de tout bouleversement
politique, Cuba a en revanche
subi une vraie catastrophe
naturelle début septembre
2017 avec l’ouragan Irma, le
plus fort à frapper l’île depuis
1932, causant une dizaine de
victimes et de très importants
dégâts à La Havane et dans
plusieurs provinces du pays...
© BLUEORANGE STUDIO – SHUTTERSTOCK.COMsommaire
San Diego de los Baños ................ 85 DÉCOUVERTE
Pinar del Río ................................. 85
Les plus de Cuba .....................................8 María la Gorda .............................. 86
Cuba en bref......................................... 10 Viñales ......................................... 86
Cuba en 10 mots-clés ............................ 12 Puerto Esperanza ......................... 89
Survol de Cuba 16 Cayo Jutias .................................. 89
Histoire ................................................ 18 Cayo Levisa 89
Population ............................................26 Le Centre ....................................... 90
Arts et culture .....................................30 La province de Matanzas ...........90
Festivités ..............................................38 Matanzas ..................................... 90
Cuisine locale .......................................40 Varadero 94
Sports et loisirs .................................. 44 Cárdenas ...................................... 94
Enfants du pays ....................................46 Isla de Guamá – Laguna del Tesoro ..94
Playa Larga .................................. 96
Playa Girón – Baie des Cochons ... 98 VISITE
La province de Cienfuegos .........98
La Havane et ses environs ..................50 Cienfuegos ................................... 98
La Havane..................................50 Rancho Luna .............................. 102
Centro Habana ............................. 50 La province de Villa Clara .........102
El Vedado ..................................... 57 Santa Clara ................................ 103
La Habana Vieja nord .................... 61 Remedios ................................... 104Vieja sud ..................... 70 Cayo Santa María ....................... 104
Miramar ....................................... 75 La province de Sancti Spíritus ..104
Les environs de la Havane .........78 Trinidad ...................................... 105
Cojímar ........................................ 78 Valle de los Ingenios ................... 109
Playas del Este ............................. 78 Playa Ancón ............................... 109
Los Canarreos .....................................79 Topes de Collantes ..................... 109
Cayo Largo ................................79 Sancti Spíritus ............................ 109
Isla de la Juventud .....................79 La province de Ciego de Ávila ..111
Nueva Gerona ............................... 81 Ciego de Ávila 111
Punta del Este .............................. 81 Morón ........................................ 111
L’Ouest .......................................... 82 Cayo Coco .................................. 111
La province de Pinar del Río .......82 Cayo Guillermo ........................... 111
Las Terrazas ................................. 82 La province de Camagüey ........112
Soroa ........................................... 84 Camagüey 112Maison typique de Cojimar.
Playa Santa Lucía ....................... 114 Cayo de Granma ......................... 131
Cayo Sabinal .............................. 114 Siboney ...................................... 131
L’Est ...............................................115 Parque de Baconao .................... 132
La province de Las Tunas .........115 La province de Guantánamo .....132
Las Tunas ................................... 115 Guantánamo ............................... 132
La province de Holguín.............117
Baracoa ...................................... 133
Holguín ....................................... 117
El Yunque ................................... 134Gibara ........................................ 118
Playa Duaba ............................... 134Guardalavaca ............................. 118
Playa Maguana ........................... 134Banes ......................................... 119
Bahia – Boca de Miel .................. 134Cayo Saetia ................................ 119
La province de Granma ............120 Río Yumurí .................................. 134
Bayamo ...................................... 120 Yara ............................................ 134
Sierra Maestra ............................ 121
Manzanillo .................................. 121 PENSE FUTÉ
La province de Santiago
Pense futé .......................................... 136de Cuba ...................................122
Santiago de Cuba ....................... 122 Index .................................................. 142
© 1PHOTODIVA - ISTOCKPHOTOÉÉ
LA HABANA
Guanabacoa
(LA HAVANE)
Marianao
Vinales
Los Palacios Surgidero
de Batano
MoronCienaga
de Zapata
ÁÁ
ÍÍValle delPlaya
Giron Escambray
ááMaria la Gorda
íí
GibaraGibara
ííCuba
ÍÍ MaMayariyari
ÁÁ
ááÉÉ
LA HABANA LA HABANA
GuanabacoaGuanabacoa
(L(LA HAA HAVVANE)ANE)
MarianaoMarianao
VVinalesinales
LLos Pos Palaciosalacios SurgiderSurgideroo
de Batande Batanoo
MoronCienagaCienaga
de Zapatde Zapataa
Á
ÍVaValle dellle delPlayPlayaa
GiroGironn EscEscambrambrayay
áMaria la GoMaria la Gordrdaa
í
Gibara
í
Í MaMayariyari
Á
áDÉCOUVERTE
Les rues colorées de La Havane.
© SPOOHDÉCOUVERTELes plus de Cuba
Un peuple accueillant Une sécurité assurée
En dépit des difficultés matérielles, le Cuba est incontestablement le pays
peuple cubain reste digne et saura vous le plus sûr de toute l’Amérique latine,
ménager un accueil chaleureux. Joie voire de l’Amérique tout court, où il
de vivre, vitalité et humour demeurent fait bon voyager. Comme partout, des
les maîtres mots. Des auto-stoppeurs précautions sont à prendre, mais les
rues cubaines ne connaissent pas, ou rencontrés sur le bord de la route, au
guajiro qui vous enseignera les secrets très peu, la violence. Les enfants et les
femmes peuvent circuler partout et à du tabac ou au simple passant rencontré
dans la rue, la conversation s’engage n’importe quelle heure de la journée
sans rencontrer de problème particulier.toujours rapidement avec l’esprit
d’àpropos très latino. L’existence d’un vaste
réseau de chambres chez l’habitant Une culture originale
donne également l’occasion de
s’imprégner au plus près des réalités et du et métissée
quotidien de la population, au-delà des La sécurité en découle probablement
clichés réducteurs et faciles. d’ailleurs. Extrêmement métissée, Cuba
mélange les genres et les couleurs
avec brio. En avance sur son temps, au
regard des murs culturels érigés partout
ailleurs dans le monde, l’île prouve que
la couleur ne saurait être le seul facteur
de cohésion. Pays d’immigration, désirée
ou forcée, les influences se mêlent et les
références s’entrecroisent. Espagnols,
Italiens, Français, Africains et Chinois
ont désormais laissé place aux Cubains,
jeune nation à part entière. Le bouillon
culturel, quasi palpable sur place, dit
assez bien la spécificité de cette île,
génératrice d’artistes talentueux dans
tous les domaines (musique, littérature,
peinture). Au carrefour entre l’Europe,
l’Afrique, les Caraïbes et les Amériques,
Cuba a inventé cet univers surréaliste, où
le régime communiste autoritaire côtoie
la nonchalance insulaire et l’indolence
des tropiques. Un monde où le son, le
Fumeur de cigare dans la vieille ville
de la Havane.
© WERNER BERTSCHDÉCOUVERTE
Les pLus de Cuba 9
Trinidad, Cuba.
rythme et le corps tiennent presque nant de l’univers souterrain du pays. À
lieu de métaphysique. Bariolée, festive la surface, vous appréciez tout autant
et mystérieuse, la trajectoire cubaine la variété de la faune et de la flore, où
continue d’exercer son irrésistible le taux d’endémisme reste
extrêmeattraction, multipliant les contradictions ment élevé.
avec un sourire en coin et une malice
étonnante. Merveilleuse La Havane
Impossible de ne pas évoquer la Une nature pleine mythique capitale cubaine. Son
magnifique quartier colonial (Habana Vieja), qui de ressources
fait peau neuve depuis la mise en route Avec trois zones montagneuses (la
de la vaste politique de restauration, sierra de Guaniguanico à l’ouest, le
son Malecón, front de mer s’ouvrant massif de l’Escambray au centre et la
sur le détroit de Floride et véritable sierra Maestra à l’est) et des
formaépine dorsale de la ville, et naturel-tions rocheuses karstiques uniques
lement l’ensemble de ses quartiers dans la vallée de Viñales (les mogotes),
(Centro Habana, Vedado, Miramar) qui préparez-vous à quelques balades au
ont toujours imprégné durablement cœur d’une nature généreuse et encore
l’imaginaire. Fascinante et attachante, parfaitement préservée. Pour les fanas
la capitale continue de distiller sa magie de spéléologie, de nombreuses grottes,
dont certaines figurent parmi les plus et ses charmes. Une fois le soleil éclipsé,
à vous les soirées sans fin au cœur de grandes d’Amérique latine (Santo
Tomás), donnent un aperçu passion- ce chaudron nocturne.
© SABINO PARENTE – SHUTTERSTOCK.COMCuba en bref
w Religion : Les autorités ont longtemps Pays réprimé la pratique religieuse conformément
à la doctrine marxiste-léniniste. Aujourd’hui, w Nom officiel : République de Cuba.
la liberté de culte est assurée.
w Capitale : La Havane.
w superficie : 110 922 km². Économie
w Langue : espagnol.
w Monnaie : Les Cubains utilisent le peso
cubain (noté $) pour les achats courants
(nourriture, boisson, etc.) mais aussi le Population
peso convertible (noté CUC) pour les biens
w Nombre d’habitants : de consommation plus chers (meubles,
11 390 102 habitants. TV, produits multimedia, chambres
2 d’hôtel, etc.). Le CUC est la monnaie w densité : 107 habitants/km .
utilisée exclusivement par les touristes.
w espérance de vie : 79,7 ans
Elle remplace le dollar américain (US$)
w Taux d’alphabétisation : 99,8 %. depuis le 8 novembre 2004.
Le drapeau cubain
Le drapeau cubain est tricolore, avec le
bleu pour le ciel et la mer, le blanc pour la
pureté et le rouge pour le sang. Dessiné par
Miguel Tourbe Tolón en 1849, il est arboré
la première fois lors de la prise de Cardenas
(Matanzas), le 19 mai 1850, lorsqu’un groupe d’aventuriers dirigés par le
général Narciso López prétend annexer Cuba aux Etats-Unis. De symbole
de l’indépendance, il est devenu celui de la patrie… Il est composé d’un
triangle rouge à gauche, près de la hampe, avec au centre une étoile
blanche solitaire à cinq branches et, à droite du triangle, de cinq franges
horizontales : trois bleues alternant avec deux blanches. Voici ce que
disaient les patriotes réunis en 1848 de la signification du choix de ces
couleurs : « Le drapeau de notre République devrait être tricolore comme
la cocarde avec laquelle les patriotes français semèrent la terreur parmi les
tyrans. Le bleu et le blanc des franges sont comme le ciel et les nuages de
notre île. L’étoile nous guide vers un avenir radieux. L’arbre de la liberté se
nourrit parfois de sang : le rouge de notre drapeau est celui de notre sang. »DÉCOUVERTE
Cuba eN bRef 11
Vallée des Mogotes, cultivateur dans une plantation de tabac.
w pIb : 61 milliards US$. Climat
w pIb/habitant : 7 780 US$.
Climat subtropical humide (78 %
d’humiw pIb/secteur : agriculture 5 %,
dité dans l’air en moyenne).
industrie 20 %, services 74 %.
w Jours d’ensoleillement par an : 330.w Taux de croissance : +3,1 % en
w Température moyenne : 25 °C 2016.
(variant entre 18 °C et 35 °C).w Taux de chômage : 2,4 %.
w Températures minimales : 10 °C le
Décalage horaire jour et 5 °C la nuit en janvier et février.
Il y a 6 heures de décalage horaire entre w Températures maximales : entre
la France et Cuba : quand il est 18h à
28 et 35°C en juillet et août.
Paris, il est 12h à La Havane. Les
changew Cyclones : d’août à novembre avec ments horaires s’effectuent quasiment aux
mêmes dates (fin mars et début octobre). un pic enregistré en octobre.
© IRÈNE ALASTRUEY – AUTHOR’S IMAGECuba en 10 mots-clés
date, Washington accepte la reconnais-Base-ball sance officielle de l’indépendance de la
Le base-ball est considéré comme le République de Cuba, non sans exiger
sport national de Cuba. Il est apparu l’inclusion d’un amendement spécifique
sur l’île pour la première fois dans les dans la Constitution : l’amendement
rues mêmes de La Havane à la fin du Platt. En vertu de ces dispositions,
eXIX siècle et n’a cessé d’attirer depuis La Havane accorde aux Etats-Unis
de plus en plus de joueurs. Très vite le jeu un droit d’intervention militaire et la
s’est organisé sous la forme de matchs jouissance pleine et entière d’une base
officiels qui se déroulaient à Matanzas, militaire implantée sur les rives de la
avant qu’un championnat ne soit créé dès baie de Guantánamo. L’accord sera
1914. Partout où vous passerez, vous renouvelé en 1934 sous forme de bail.
verrez des enfants y jouer. Et comme il Chaque année l’administration
étatsfaut de l’espace, ils investissent souvent unienne verse ainsi la somme
(symboles routes. Prudence ! Pour les Cubains, lique) de 2 000 $ en or (soir environ
le sport est une source de fierté et une 4 000 US$) aux autorités cubaines, que
question d’honneur. On sait que l’Etat Fidel Castro refuse d’encaisser depuis
cubain accorde un grand intérêt à la 1959, réclamant sans succès, le retrait
promotion du sport. Le budget consacré des troupes de l’oncle Sam.
aux activités de l’INDER (l’Institut Après la guerre en Afghanistan menée
national des sports cubains) demeure par les Etats-Unis, en 2001, 660
prisonsecret. Lors des Jeux panaméricains de niers y ont été transférés. Le 11 janvier
1991, le coût de la Villa panamericana 2008, avec quelque 300 détenus
aurait frôlé les 150 millions de dollars : représentant 30 nationalités, le centre
ces installations sportives, construites de détention de Guantánamo fêtait
eet aménagées en toute hâte, constituent son 6 anniversaire. Au total, plus de
une dépense excessive pour un pays 800 hommes y auraient été détenus. Les
plongé, à l’époque, dans une très grave Etats-Unis refusent de leur accorder les
crise économique. garanties dont bénéficient les prisonniers
de guerre, considérant qu’ils ne sont
pas membres d’une armée régulière. Base états-unienne
N’ayant aucun statut juridique, ils sont de Guantánamo Bay détenus dans la plus grande opacité, au
Après la signature du traité de Paris, mépris de leurs droits et en violation de
en 1898, Cuba, jusqu’alors colonie la législation internationale en vigueur.
espagnole, est placée sous l’adminis- En 2004, puis en 2006, ces détenus
tration provisoire d’un gouvernement saisissent la Cour Suprême américaine
militaire états-unien, qui déploie ses en contestant les juridictions d’exception
troupes dans l’île jusqu’en 1902. À cette chargées de les juger. Celle-ci leur donne

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents