Mali Petit Futé
598 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
598 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Mali est décidément le berceau des plus grands empires, des plus grandes civilisations qu'a vu fleurir l'Afrique comme en témoignent les sites historiques exceptionnels de Djenné, Tombouctou ou encore Gao. Et où que l'on se trouve, il souffle comme un vent d'humanité dans cette terre chargée d'histoire. Cette hospitalité « à la malienne », le voyageur la percevra tout au long de sa route.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 janvier 2012
Nombre de lectures 3
EAN13 9782746951617
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0600€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Table des matières
INVITATION AU VOYAGE
Bienvenue au Mali !
Les plus du Mali
Le Virus de l’Afrique
Une hospitalité légendaire
L’authenticité
Le folklore !
Le berceau des plus grands empires
Un artisanat de renom
Des paysages photogéniques
L'ambiance à la malienne
Fiche technique
Argent
Le Mali en bref
Téléphone
Décalage horaire
Formalités
Saisonnalité
Idées de séjour
Circuit classique (12 jours)
Le Sud (8 jours)
Séjours thématiques
DÉCOUVERTE
Le Mali en 40 mots-clés
Arachide
Banabana et tabliers
Basin
Baya
Bissap
Bogolan
Boubou
Calebasse
Case à palabres
Cauris
Chasseur
Concession
Cousinage (senenkounia)
Diamou (nom)
Diatiguiya
Djoliba
Dolo
Doni doni
Dourouni
Esclavage
Fétiches
Gaou
Goudron et carré
Grin
Griots (ou djelis)
Kola
Latérite
Maquis
Marabout
Pagne
Réducteur de sexe
Salutations
Sotrama
Tantie
Tchatcho
Tiga dégué
Toubab(ou)
Tradition orale
Tresses
Turban
Tyiwara
Zébu
Survol du Mali
GÉOGRAPHIE
CLIMAT
Environnement / Écologie
PARCS NATIONAUX
FAUNE ET FLORE
Histoire
L’Empire du Ghana
L’Empire du Mali
L’Empire songhaï
Le royaume de Ségou
L’Empire peul du Macina
L’Empire toucouleur
Influences arabes et européennes
La période coloniale
La décolonisation
L’histoire récente
Politique et économie
Politique
Économie
Population et langues
Ethnies
Langues
Mode de vie
Vie sociale
Mœurs et faits de société
Religion
Arts et culture
Architecture
Artisanat
Cinéma
Danse
Littérature
Médias
Musique
Peinture et arts graphiques
Sculptures et masques
Théâtre et koteba
Festivités
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Cuisine locale
Produits caractéristiques
Habitudes alimentaires
Recettes
Jeux, loisirs et sports
Disciplines nationales
Activités à faire sur place
Enfants du pays
Lexique
Bambara
Peul
Songhaï
Dogon
Tamasheq (langue des Touareg)
BAMAKO ET SA RÉGION
Bamako
Histoire
La ville aujourd'hui
Quartiers
Se déplacer
Pratique
Se loger
Se restaurer
Sortir
À voir – À faire
Shopping
Sports – Détente – Loisirs
Les environs de Bamako
LE MANDÉ
NORD DE BAMAKO
KAYES ET SA RÉGION
Kayes et sa région
KAYES
MÉDINE
CHUTES DE GOUINA
BAFOULABÉ
SOMANKIDICOURA
KITA
MANANTALI
RÉSERVE FAUNIQUE DU BAFING
KÉNIÉBA
NIORO-DU-SAHEL
NARA
MOURDIAH
SIKASSO ET SA RÉGION
Sikasso et sa région
BOUGOUNI
YANFOLILA
SIKASSO
WORONI
LOUBOUGOULA
KOUTIALA
MAHOU
SÉGOU ET SA RÉGION
Ségou et sa région
SÉGOU
SÉGOUKORO
KALABOUGOU
DOUGOUBA
BANANKORO
SAYE
MARKALA
NIONO
BLA
TERIYABOUGOU
SAN
MOPTI, PAYS DOGON
Région de Mopti
DJENNÉ
SENOSSA
MOPTI
SÉVARÉ
DELTA INTÉRIEUR
Pays Dogon
BANDIAGARA
SONGHO
NIONGONO
PA
NANDO
DJIGUIBOMBO
BANKASS
KANI BONZON
KANI KOMBOLÉ
TÉLI
ENDÉ
YABATALOU
DOUNDIOUROU
BEGNEMATO
PELOU
DOUROU
NOMBORI
TIRELI
AMANI
IRÉLI
SANGHA
AROU
YOUGA PIRI, YOUGA DOGOUROU, YOUGA NAH
YENDOUMA ATO
MADOUGOU
DOUENTZA
BORKO
TINTAM
EWERLE
LE GOURMA
TOMBOUCTOU ET SA RÉGION
Tombouctou et sa région
TOMBOUCTOU
TIBORAGHEN
GOUNDAM
ARAOUANE
GAO ET SA RÉGION
Gao et sa région
GAO
ANSONGO-MÉNAKA
KIDAL
DE GAO À TOMBOUCTOU
ORGANISER SON SÉJOUR
Pense futé
Argent
Assurances
Bagages
Décalage horaire
Électricité, poids et mesures
Formalités, visa et douanes
Horaires d'ouverture
Internet
Jours fériés
Langues parlées
Photo
Poste
Quand partir ?
Santé
Sécurité et accessibilité
Téléphone
S'informer
À voir – À lire
Avant son départ
Sur place
Magazines et émissions
Comment partir ?
Partir en voyage organisé
Partir seul
Séjourner
Rester
Être solidaire
Étudier
Travailler – Trouver un stage
Ancien guide
Bamako et sa région
BAMAKO
Les environs de Bamako
Région de Kayes
Région de Kayes
Région de Sikasso
Région de Sikasso
Région de Ségou
Région de Ségou
Mopti, Pays Dogon
Région de Mopti
Le Pays Dogon
Région de Tombouctou
Région de Tombouctou
Région de Gao et de Kidal
Région de Gao et de Kidal
SUGGESTIONS
Galerie photos
Galerie cartes
Avis des lecteurs
INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE - Mali

Bienvenue au Mali !
Au Mali, le dépaysement est intense. Chaque scène de vie quotidienne est un véritable spectacle et l’on ne peut être que subjugué par l’animation qui se dégage des marchés colorés et des ports fluviaux au bord du Niger, l’artère de vie du pays. Ici les buildings modernes et la tenue vestimentaire occidentale n’ont pas encore remplacé les cases rondes en banco aux toits de chaume et le port du boubou traditionnel. Le tourisme au Mali est surtout culturel. Le pays est le berceau des empires les plus prestigieux d’Afrique. Cette histoire très riche, essentiellement orale, se confond avec les légendes et la magie. De son passé florissant, le Mali a conservé des villes mythiques, dont les cités de Tombouctou et de Djenné sont les plus beaux exemples. Malheureusement l’actualité géopolitique fait de cette zone du Nord – Mali un écrin d’histoire inaccessible aux visiteurs en cette période de troubles. Plusieurs enlèvements de ressortissants français et européens ont eu lieu en 2011, rendant cette partie du pays dangereuse et inaccessible aux touristes.  Heureusement, le Mali compte aussi de nombreux trésors au Sud du fleuve Niger avec la verte région de Sikasso et sa forte histoire Sénoufo, ou encore les majestueuses falaises du Mandé qui surplombent la route de Guinée. La richesse culturelle provient aussi de cette mosaïque de peuples qui composent le pays. La croisée de l’Afrique blanche et noire, des sables du désert et de la savane, le Mali abrite les ethnies les plus fascinantes d’Afrique de l’Ouest. Qui n’a jamais entendu parler des rituels animistes des Dogon, peuple qui vit toujours dans de magnifiques villages au pied de la falaise, ou bien des Touareg, hommes bleus du désert, peuple de guerriers qui ramènent inlassablement, à dos de dromadaire des barres de sel du Sahara ? Cette diversité ethnique est à l’origine d’in artisanat prodigieux qui ravit les touristes dans les principaux marchés régionaux. On dit souvent que l’Afrique de l’Est est pour les parcs nationaux et la faune ce que l’Afrique de l’Ouest est pour la culture et la gentillesse des hommes. Ce constat est particulièrement vrai au Mali. Si l’on respecte certaines règles, il est aisé de nouer des relations sincères avec les autochtones. Le visiteur confirmera alors que la réputation de la légendaire hospitalité malienne n’est pas usurpée. L'équipe de rédaction REMERCIEMENTS. Nous tenons à remercier chaleureusement tous nos lecteurs. Mille mercis pour vos tuyaux et continuez à nous écrire !


Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l’objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d’eux pour les erreurs qu’ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Les plus du Mali

Le Virus de l’Afrique
Le Mali a été et restera encore pour beaucoup de gens le vecteur de ce que l’on appelle le « Virus de l’Afrique » . Le touriste, touché par la magie du Mali, vient et revient ici car le pays n’est pas touristique. En rédigeant ce guide, il a fallu d’ailleurs prendre garde à ne pas s’égarer dans des considérations sentimentales. Il est en effet facile de tomber amoureux de ce pays.

Une hospitalité légendaire
Les Maliens sont un peuple hétérogène et ouvert, dont certaines coutumes – telles que le cousinage, sorte de code ancestral et mythique définissant le rapport qu’entretiennent deux ethnies entre elles –, perdurent en dépit de la rationalité nouvelle qu’impose la modernité occidentale.

L’authenticité
Le Mali est un pays relativement épargné par l’occidentalisation, authentiquement africain, même sa capitale, Bamako ! En effet, l’organisation sociale traditionnelle y perdure à côté d’une relative modernité. Le tourisme qu’il accueille n’est pas un tourisme de masse. S’il modifie néanmoins le paysage, c’est sans commune mesure avec d’autres pays. Ici, pas de club de vacances, ni de tour-opérateurs géants.

Le folklore !
Le train-cacahuète, appelé aussi « le petit train » ou « TGV » (Train à Grande Vibration), assure la liaison entre Bamako et la région de Kayes. Compter environ quatorze heures de trajet pour parcourir les 600 km qui séparent les deux villes, dans une ambiance pour le moins folklorique. Ce train s’arrête à toutes les gares et transporte tout ce que les villageois veulent y mettre : calebasse de lait, moutons, chèvres, charbon, tomates…

Le berceau des plus grands empires
Le Mali est le berceau des plus grands empires, des plus grandes civilisations qu’a vu fleurir l’Afrique, comme en témoignent les sites historiques exceptionnels de Djenné, Tombouctou et Gao. C’est aussi une terre de rencontres avec Touareg, Maures, Peuls, Bambara, Minianka, Sarakolé, Dogon, Bobo, Songhaï, Malinké, Bozo, Somono… Toutes ces ethnies conservent les aléas de l’histoire en mémoire. La parole des anciens est sacrée.

Un artisanat de renom
La diversité et la qualité des produits maliens dans ce domaine ont fait leur réputation dans le monde entier. Les tisserands peuls, dans la région de Mopti, confectionnent des couvertures en laine ou en coton, des chapeaux de cuir portés par les bergers, des bijoux. Les forgerons travaillent l’or, l’argent et le cuivre, mais aussi la pierre pour fabriquer de magnifiques parures et gris-gris. Vous trouverez aussi de superbes bijoux (colliers, bagues, croix d’Agades) faits par les Touareg, ainsi que diverses sculptures et masques des pays Dogon et Sénoufo. Le Mali es

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents