Visitons Ouessant... en poche
96 pages
Français

Visitons Ouessant... en poche , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
96 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Découvrir Ouessant, cette île hors normes, « île de l’épouvante » pour certains, mais île attachante entre toutes, à 20 km des côtes du Finistère, véritable condensé de toutes les beautés de la Bretagne.


Il est difficile de visiter l’île d’Ouessant de fond en comble pour la plupart de ceux qui y viennent — souvent pour la journée, entre deux bateaux. Alors voilà un condensé de visite qui ne se veut pas exhaustif mais qui propose une vision de l’île d’Ouessant dans ses diverses saisons, dans ses divers états. Pour emporter en souvenir, que l’on vienne en bateau ou en avion, ou pour offrir et donner envie d’y aller...


Eric Chaplain, éditeur régionaliste depuis plus de 30 ans, en participant au salon du livre insulaire d’Ouessant, s’est laissé inoculer le virus des îles, bretonnes en particulier. Il a initié une collection de beaux-livres sur les îles du littoral atlantique. Il en propose ici une sorte de « condensé de voyage ».

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782824054889
Langue Français
Poids de l'ouvrage 70 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0034€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

é D
i O
978-2-8240-0188-3 9HSMIME*aabiid+
t
tt
îl
ERIC CHAPLAIN
E H C O P N E . T N ericchaplain A SVISITONSOUESSANT ...enpoche E U O S N O T I S I VISITONS OUESSANT... EN POCHE
COLLECTION POCHE P o u t c hic
PTCH 032-B
COLLECTIONDEPOCHE Poutchic”
Cartes postales anciennes d’Ouessant.
Tous droits de traduction de reproduction et dadaptation réservés pour tous les pays. Conception, mise en page et maquette : © Éric Chaplain Pour la présente édition : © EDR/ÉDITIONS DES RÉGIONALISMES ™ — 2015/2017/2020 EDR sarl : 48B, rue de Gâte-Grenier — 17160 CRESSÉ
ISBN 978.2.8240.0188.3 Malgré le soin apporté à la correction de nos ouvrages, il peut arriver que nous laissions passer coquilles ou fautes — linformatique, outil merveilleux, a parfois des ruses diaboliques... Nhésitez pas à nous en faire part : cela nous permettra daméliorer les textes publiés lors de prochaines rééditions.
2
É R I C C H A P L A I N photographies d’Eric Chaplain & de Béatrice de Laulanié-Chaplain
V I S I T O N S
O U E S S A N T . . . en poche
Ouessant, qui avait perdu ses nobles et appartenait tout droit à la couronne, qu’est-ce que c’était, Ouessant, pour le plus grand souverain du monde ? Un point sur la carte, là-bas, encore plus loin que Brest, un déchet de continent sur lequel grouillaient les tempêtes. H. Quefélec,Un Homme d’Ouessant
3
4
Vieux gréement dans leport du Conquet.
POINT DE DÉPART POUR OUESSANT :LE CONQUET éjà, dans l’Entre-deux-guerres, Le Conquet s’était D peu à peu promu comme principal point de départ et d’arrivée pour les îles de la mer d’Iroise : Molène et Ouessant. LeConquettire son nom de l’ancienne dénomination bre-tonneKonk-LéonConcarneau vient de, comme Konk-Kerne, konk ayant angle, bassin. C’estle sens de port ou de coin, une commune de 2.700 habitants en augmentation quasi régulière depuis plus de 200 ans (1.175, en 1793). À noter que certaines îles de l’archipel de Molène font également partie de son actuel territoire : île aux Chré-tiens, île de Balanec, île de Bannec, île de Béniguet, île de Litiry, île et lédénès de Quéménès, île de Morgol, île de Trielen.Blason de la ville du Conquet.
5
6
Statue et sarcophage de Michel Le Nobletz, (église du Conquet).
Tourelle en surplomb de laMaison des Anglais.
Le Conquet est une créa-tion récente qui remonte à la Révolution, provenant du démembrement de la paroisse de Plougonvelin. Auparavant, le lieu est connu sous le nom de Lochrist, considéré comme relevant d’une fondation des Templiers ou des Hospitaliers de Saint-Jean. Le Conquet fut durant des siècles le théâtre de combats acharnés entre Anglais et Bre-tons. Plusieurs fois la garnison de son château fut passée au fil de l’épée ; à maintes reprises, le feu détruisit tout ou partie des habitations. La destruction la plus importante remonte à 1558, lorsque les Anglais ayant mis le feu au village, l’incendie n’épargna que 8 maisons sur 450. L’église, qu’on aperçoit de loin en mer, conserve en son e portail des sculptures du XV siècle etdans son abside un e vitrail du XVI siècle : lamise en croix. On y voit également le sarcophage en marbre noir et la statue de Dom Michel Le Nobletz (missionnaire intran-sigeant de la Contre-Réforme, qui évangélisa notamment les
Le quai brise-lames du port du Conquet, et le phare en arrière-plan.
Le phare du Conquet, au crépuscule...
LaMaisondesAnglaiset le port de plaisance.
Quelques aspects du port de pêche.
7
Le Conquet : vieille demeure d’époque.
8
 Aaires de casiers..
Le Conquet : le centre-ville.
Le Conquet : en route vers l’embarquement.
Quai du port de pêche et quai d’embarquement pour Ouessant et Molène. îles d’Ouessant et de Mo-lène en 1610). Au hasard des déambu-lations, entre port, débar-c a d è re e t c e n t re - b o u r g , on découvrira de vieilles e demeures du XVI siècle, la « Maison des Seigneurs », vieux manoir en pierres detaille qui s’élève au-dessus d’une ruelle, les vestiges des fortifications ou encore la La chapelle de N.-D. Maison des Anglais(datant du de Bon-Secours. e XV siècle) dont la tourelle surplombe élégamment le port de plaisance,la chapelle de e Notre-Dame de Bon-Secours(milieu XVII siècle), ancienne demeure de Dom Michel de Nobletz, transformée en ora-toire après sa mort.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents