Le cycle des crises aux États-Unis depuis 1929
378 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le cycle des crises aux États-Unis depuis 1929 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
378 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La prochaine crise de surproduction est-elle imminente ? Selon des modalités originales mais dans la plus stricte tradition marxiste, l'ouvrage examine les cycles propres au mode de production capitaliste, aux États-Unis, et tente d'apporter des éléments de réponse. Depuis 1929, la société étasunienne a été parcourue par une dizaine de cycles, toujours mieux documentés. À partir des statistiques officielles, le livre détaille les cycles propres aux crises et laisse penser que leur prévision peut être améliorée.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2016
Nombre de lectures 10
EAN13 9782140011924
Langue Français
Poids de l'ouvrage 25 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait





e
p
o
u
l
q
i
de l'Économie
i
t
t
Collec tion L’ESPRIT ÉCONOMIQUE Collec tion L’ESPRIT ÉCONOMIQUE
SÉRIE KRISIS SÉRIE KRISIS
Le cycle des crises
aux États-Unis depuis 1929
Essai de systématisation de la conjoncture
La prochaine crise de surproduction, dont plus personne ne doute de la
venue, est-elle imminente ? Ce livre examine, selon des modalités originales
mais dans la plus stricte tradition marxiste, les cycles propres au mode de
production capitaliste, aux États-Unis, et tente d’apporter des éléments de
réponse à cette question.
Marx n’a laissé que quelques indications sur la nature du cycle des crises et
les fondements de sa périodicité. Son œuvre est inachevée, mais toute sa
vie, il cherchera à prévoir le retour des crises, y compris par des méthodes Robin Goodfellow
mathématiques. Depuis 1929, la société étasunienne a été parcourue par une
dizaine de cycles, toujours mieux documentés, dont l’examen vient conforter
comme jamais la théorie marxiste des crises en même temps qu’il permet d’en
approfondir certains aspects.
À partir des statistiques ofcielles, le livre détaille les cycles propres aux
crises, à ce qu’il appelle le cycle des taux et rapports (taux de proft, taux de
plus-value, rapport intérêt/proft, rapport capital fxe/proft), au capital fctif Le cycle des crises (bourse) et à leurs interactions. Le résultat des analyses met en évidence des
régularités et des évolutions qui permettent d’approfondir la connaissance
des cycles et laissent penser que la prévision des crises de surproduction peut aux États-Unis depuis 1929
être améliorée.
Essai de systématisation de la conjoncture
Robin Goodfellow est le pseudonyme collectif de militants communistes
internationalistes restés fdèles à la conception matérialiste de l’histoire et, par
conséquent, en opposition radicale avec le marxisme ofciel ou académique.
Réduit à une poignée de militants, mais présent dans plusieurs pays (Brésil, Espagne,
France, Mexique), Robin Goodfellow se situe résolument dans la perspective de la
reformation d’un parti communiste international et de la défense intransigeante
du marxisme, tout le marxisme, rien que le marxisme.
ISBN : 978-2-343-09207-2
37,50 €
i
i
q
r
u
C
e
Le cycle des crises aux États-Unis depuis 1929
Robin GoodfellowCollection « L’esprit économique »
fondée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis en 1996
dirigée par Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis
Si l’apparence des choses se confondait avec leur réalité, toute réflexion,
toute Science, toute recherche serait superflue. La collection « L’esprit
économique » soulève le débat, textes et images à l’appui, sur la face
cachée économique des faits sociaux : rapports de pouvoir, de production
et d’échange, innovations organisationnelles, technologiques et
financières, espaces globaux et microéconomiques de valorisation et de
profit, pensées critiques et novatrices sur le monde en mouvement...
Ces ouvrages s’adressent aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs
en sciences économiques, politiques, sociales, juridiques et de gestion,
ainsi qu’aux experts d’entreprise et d’administration des institutions.
La collection est divisée en six séries :
Dans la série Economie et Innovation sont publiés des ouvrages
d’économie industrielle, financière et du travail et de sociologie
économique qui mettent l’accent sur les transformations économiques et
sociales suite à l’introduction de nouvelles techniques et méthodes de
production. L’innovation se confond avec la nouveauté marchande et
touche le cœur même des rapports sociaux et de leurs représentations
institutionnelles.
La série Economie formelle a pour objectif de promouvoir l’analyse des
faits économiques contemporains en s’appuyant sur les approches
critiques de l’économie telle qu’elle est enseignée et normalisée
mondialement. Elle comprend des livres qui s’interrogent sur les choix des
acteurs économiques dans une perspective macroéconomique, historique
et prospective.
Dans la série Le Monde en Questions sont publiés des ouvrages
d’économie politique traitant des problèmes internationaux. Les économies
nationales, le développement, les espaces élargis, ainsi que l’étude des
ressorts fondamentaux de l’économie mondiale sont les sujets de
prédilection dans le choix des publications.
La série Krisis a été créée pour faciliter la lecture historique des
problèmes économiques et sociaux d’aujourd’hui liés aux
métamorphoses de l’organisation industrielle et du travail. Elle
comprend la réédition d’ouvrages anciens, de compilations de textes
autour des mêmes questions et des ouvrages d’histoire de la pensée
et des faits économiques.
La série Clichés a été créée pour fixer les impressions du monde
économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir
les caractéristiques d’une situation donnée. Le premier thème directeur
est : mémoire et actualité du travail et de l’industrie ; le second : histoire et
impacts économiques et sociaux des innovations.
La série Cours Principaux comprend des ouvrages simples, fondamentaux
et/ou spécialisés qui s’adressent aux étudiants en licence et en master en
ie, sociologie, droit, et gestion. Son principe de base est économ
l’application du vieil adage chinois : « le plus long voyage commence par le
premier pas ».








LE CYCLE DES CRISES
AUX ÉTATS-UNIS DEPUIS 1929









































© L’HARMATTAN, 2016
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris

www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-09207-2
EAN : 9782343092072 Robin Goodfellow






Le cycle des crises
aux États-Unis depuis 1929



Essai de systématisation
de la conjoncture






















L’HARMATTAN Du même auteur :
Le marxisme en abrégé, de la critique du
capitalisme à la société sans classes
Aux fondements des crises ; le marxisme de la
chaire et les crises.
Crise du capital, crise de l’entreprise.
De la révolution industrielle.
(tous ces titres sont disponibles en ligne sur le
site www.robingoodfellow.info)
61. Théorie et pratique.
« Les prévisions économiques ont été inventées pour donner du crédit aux
prévisions météorologiques » (Blague d’économiste)
Il est très important de pouvoir confronter les positions théoriques à la
réalité des faits, faute de quoi tout le travail des communistes se
limiterait à des incantations et à ressasser des idées toutes faites. Le
marxisme a démontré que le mode de production capitaliste
connaissait régulièrement des crises de surproduction, selon un cycle
d’à peu près 10 ans, à l’époque de Marx, et qui avait tendance à se
1raccourcir .
Depuis quarante ans, dans tous nos travaux sur la crise (cf.
Communisme ou Civilisation), nous avons évalué à environ 6 ans la
durée du cycle post deuxième guerre mondiale. Après 1945, s’ouvre
une période générale d’accumulation du capital sans précédent.
La vérification des faits sert un double enjeu : premièrement il s’agit
de conforter la théorie en la vérifiant, deuxièmement il s’agit de
2prévoir. Les erreurs de prévision (le marxisme en fait souvent ) posent
à chaque fois, de façon plus cruciale, le besoin d’un nouveau pas en
avant sur le plan scientifique, à moins que la théorie n’ait été
définitivement balayée.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents