7 jours pour s
93 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

7 jours pour s'affirmer

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
93 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Face à la pression, aux changements de cap, à l'inertie, s'affirmer dans la vie professionnelle est un enjeu majeur.



Cet ouvrage s'appuie sur les témoignages de cadres et offre une série d'entraînements pratiques conçus pour développer votre assurance. Il vous permettra de rester serein face aux difficultés, de désamorcer l'agressivité et de savoir dire non tout en maintenant une relation de confiance avec votre interlocuteur.



Résolument pratique, l'ouvrage est organisé en 7 journées. Chaque journée est l'occasion d'approfondir un thème de l'affirmation de soi : résister aux manipulateurs, déjouer les comportements agressifs, savoir dire non... et, à partir d'un autodiagnostic, de découvrir les compétences majeures à acquérir ou renforcer. Les résultats progressivement atteints s'affirmeront tout au long de votre entraînement !




  • Jour 1. Affirmez-vous !


  • Jour 2. Réagissez à la passivité


  • Jour 3. Désamorcez l'agressivité


  • Jour 4. Résistez à la manipulation


  • Jour 5. Sachez demander


  • Jour 6. Non !


  • Jour 7. Sachez reconnaître, osez critiquer, acceptez les remarques

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 avril 2014
Nombre de lectures 872
EAN13 9782212262605
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0105€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Face à la pression, aux changements de cap, à l’inertie, s’affirmer dans la vie professionnelle est un enjeu majeur.
Cet ouvrage s’appuie sur les témoignages de cadres et offre une série d’entraînements pratiques conçus pour développer votre assurance. Il vous permettra de rester serein face aux difficultés, de désamorcer l’agressivité et de savoir dire non tout en maintenant une relation de confiance avec votre interlocuteur.
Résolument pratique, l’ouvrage est organisé en 7 journées. Chaque journée est l’occasion d’approfondir un thème de l’affirmation de soi : résister aux manipulateurs, déjouer les comportements agressifs, savoir dire non... et, à partir d’un autodiagnostic, de découvrir les compétences majeures à acquérir ou renforcer. Les résultats progressivement atteints s’affirmeront tout au long de votre entraînement !

Marie-Odile Vervisch est docteur en ethnologie et spécialiste des évolutions culturelles des organisations. Philippe Auriol est diplômé de Sup de Co et spécialiste en conduite du changement.
Ils sont tous deux consultants associés au sein du cabinet Safran et Co. Experts des organisations et des équipes, ils entraînent depuis plus de 20 ans des managers et leurs collaborateurs à relever les défis du quotidien et à renforcer leur cohésion.
Philippe Auriol Marie-Odile Vervisch
7 jours pour s’affirmer
Groupe Eyrolles
61, bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Des mêmes auteurs chez le même éditeur : 7 jours pour motiver ses collaborateurs Secrets de managers 50 exercices pour s’affirmer 50 exercices pour changer de vie 50 exercices pour bien commencer l'année 50 exercices pour penser positif
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014
ISBN : 978-2-212-55870-8
Sommaire

INTRODUCTION
Jour 1 AFFIRMEZ-VOUS...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Intégrez les 7 lois
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Soyez vous-même en affirmant vos droits
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Priorisez vos axes d’affirmation
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 2 RÉAGISSEZ À LA PASSIVITÉ...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Équilibrez votre passif...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Développez l’initiative
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Créez un climat proactif
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 3 DÉSAMORCEZ L’AGRESSIVITÉ
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Gérez l’agression en souplesse
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : « Keep calm »
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Clarifiez les tensions
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 4 RÉSISTEZ À LA MANIPULATION
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Communiquez avec clarté
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Limitez les dégâts
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Maintenez un climat loyal
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 5 SACHEZ DEMANDER...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Débusquez vos freins...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Construisez votre demande
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Affrontez les différents refus...
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 6 NON !
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Clarifiez vos non...
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Sachez dire non
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Faites entendre votre non
Mon point clé du jour
Mon entraînement
Jour 7 SACHEZ RECONNAÎTRE, OSEZ CRITIQUER, ACCEPTEZ LES REMARQUES
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Réussissez vos critiques
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Acceptez les feedbacks
Récit de manager
Choisissez votre point clé du jour
Entraînez-vous sur la durée : Reconnaissez avec assertivité
Mon point clé du jour
Mon entraînement
CONCLUSION
Introduction
S’affirmer : – de théorie et + de pratique ?
Repensez à des réunions auxquelles vous avez participé : pendant que les uns s’énervent et que d’autres restent en retrait, quelques managers savent en « imposer » calmement, mais fermement. Vous avez vécu des moments de crise ? Vous avez sûrement repéré des managers sereins face aux difficultés qui mobilisaient leurs équipes avec assurance. Et face à une décision clé, chaque responsable souhaite savoir dire non tout en maintenant sa position en même temps qu’une relation de confiance avec son ou ses interlocuteur(s)...
Ces quelques exemples de situations affirmées, des responsables les ont échangés avec nous. Ils nous ont confié leurs secrets pour faire face à des interlocuteurs agressifs, fuyants ou manipulateurs. Ils ont partagé leurs techniques pour s’affirmer face à leur direction ou dans des situations à enjeux. Leurs paroles engagées méritaient un format dynamisant. C’est pourquoi nous nous sommes lancé un défi : 7 jours pour s’affirmer !
7 jours pour s’affirmer ou comment utiliser cet ouvrage ?
À chaque journée correspond un chapitre, et chaque chapitre illustre un thème sur lequel vous pouvez vous entraîner pour vous affirmer encore plus. Le troisième jour, par exemple, vous pouvez « Désamorcer l’agressivité ». Pour vous accompagner, nous avons déterminé trois contextes auxquels vous pouvez être confronté. Un autodiagnostic vous permet, dans un premier temps, de vous évaluer et de définir la dimension sur laquelle vous avez à progresser. Vous êtes aussi libre de choisir la compétence qui vous attire le plus. Le troisième jour vous avez ainsi le choix entre « La résistance à l’agression », « Le contrôle de ses pulsions agressives » ou « La création d’un climat pacifique... »...
À l’issue de votre autodiagnostic, vous avez également la possibilité d’élire le moyen de développer cette compétence : serez-vous plutôt « Point clé du jour » ou choisirez-vous « L’entraînement sur la durée » ? Le point clé du jour est un comportement à adopter, comme « soyez attentif au jugement et au blâme ». L’entraînement sur la durée propose un exercice, par exemple : « Gérez l’agression en souplesse ». Et, pour chaque compétence, un manager partagera avec vous une expérience à travers un récit vécu.
Chaque jour est indépendant des autres : vous pouvez donc démarrer votre lecture par le chapitre qui vous intéresse le plus. Vous pouvez aussi vous entraîner intensivement, sur 7 jours consécutifs... Mais même les plus vaillants se sont arrêtés le 7 e jour et nous vous conseillons de prendre le temps de tester vos nouvelles ressources avant de passer au chapitre suivant... Les résultats progressivement atteints s’affirmeront tout au long de votre entraînement !
Jour 1
A FFIRMEZ - VOUS ...
« Celui qui a confiance en lui mène les autres. »
H ORACE

« Je sais ce que je veux faire de ma vie professionnelle : cela m’aide à faire des choix de carrière. »

« Je trouve que les critiques qu’on m’a faites tout au long de mon parcours professionnel m’ont été aussi utiles que les compliments. »

« Je m’entraîne à parler clairement et j’apprécie que les autres fassent de même avec moi. »

« J’ai appris à me faire respecter... en respectant les autres, leurs besoins et leurs motivations. »

« Savoir faire des compromis, c’est un atout pour un manager : entre les souhaits de l’un, ceux de l’autre et les exigences de l’entreprise, j’ai de quoi m’exercer ! »
Pour ce premier jour, nous vous proposons de définir clairement ce qui fait qu’un manager s’affirme en tant que tel, dans son métier et sa fonction et aussi vis-à-vis des autres : son équipe, ses collègues, sa hiérarchie. Au-delà de l’expertise technique et de vos capacités de leader, pour lesquelles vous avez été recruté, il s’agit de repérer quels comportements, quelles façons d’être sont au cœur de ce qu’on appelle « affirmation de soi ».
Démarrez avec un autodiagnostic pour clarifier ce que recouvrent les lois de l’affirmation de soi, et identifier vos droits et vos axes à développer pour vous affirmer dans votre contexte professionnel.
Après lecture de chacun des témoignages de cadres, confrontés à des situations qui ont bousculé leur assurance, vous pourrez choisir un plan d’action pour la journée ( p. 28 ) ou vous entraîner sur un projet à plus long terme ( p. 29 ).
Devenez encore plus ce que vous êtes : un manager qui s’affirme !
Positionnez-vous
Mesurez vos propres capacités à vous affirmer. Entourez le symbole correspondant aux phrases auxquelles vous répondez « Plutôt OUI ». Puis comptabilisez le nombre de symboles. Plutôt OUI
1. J’assume mes décisions, même si parfois ça n’est pas très « politiquement correct ».
2. Pour moi, travailler dans la confiance est fondamental, même s’il faut du temps et de la patience pour l’installer.
3. Je me donne le droit d’exprimer mes opinions, vis-à-vis de mon équipe comme de ma hiérarchie.
4. Je suis conscient des points sur lesquels je dois faire évoluer mes comportements de façon prioritaire.
5. J’accepte volontiers de ne pas tout savoir ni savoir tout faire et mes collaborateurs le savent.
6. On me dit habile en négociation : en tout cas, pour moi, un bon compromis vaut mieux qu’une bagarre stérile ou une victoire humiliante.
7. Je sais à quoi je dois m’attaquer pour dépasser mes comportements non affirmés.
8. Je sais exprimer mes sentiments à mon équipe, même quand ils sont négatifs.
9. Lorsque je ne comprends pas, je n’hésite pas à le dire et lorsque j’ai des difficultés, je n’hésite pas à demander de l’aide.
10. J’ai des objectifs clairs et je les fais connaître à tous – à mon équipe, comme à mes responsables.
11. J’ai autour de moi des personnes en qui j’ai confiance et desquelles j’attends un feedback sur mes comportements.
12. Dans une discussion, je n’hésite pas à donner mon avis ou à exprimer mon opinion, même si personne n’est d’accord avec moi.
13. Je sais conseiller mes collaborateurs pour les aider à mieux s’affirmer dans leur fonction.
14. Le droit à l’erreur est un droit fondamental pour permettre l’initiative et les membres de mon équipe le savent.
15. J’ai identifié les situations où je pourrais mieux m’affirmer dans mon contexte professionnel.
16. En tant que manager, j’affirme ce qui est important pour moi : pas question de céder aux pressions ou aux dérives de mon équipe.
17. Ma vie professionnelle reflète des comportements de ma vie privée qu’il me faut modifier.
18. Je sais me faire respecter et réagir de façon ferme lorsqu’on « me marche sur les pieds ».
19. Quand je ne suis pas d’accord avec mon responsable, je n’ai pas peur de le dire. Cela ne m’empêche pas de suivre ses consignes.
20. J’ai une bonne connaissance de mon environnement et on me dit assez stratège.
21. J’ai identifié des personnes qui sont des modèles de personnes affirmées. Votre total Intégrez les lois de l’affirmation Affirmez vos droits Identifiez vos axes d’affirmation de manager Vous avez plus de 4 symboles... Vous avez moins de 4 symboles ... Vous avez intégré les lois de l’affirmation . Toutefois, vous pouvez encore vous perfectionner en testant l’exercice « Intégrez les 7 lois » ( p. 17 ). Vous pouvez renforcer votre connaissance des lois de l’affirmation . Pour cela pratiquez l’exercice « Intégrez les 7 lois » ( p. 17 ). Dans vos relations professionnelles, vous affirmez vos droits . Vous pouvez cependant approfondir ce savoir-faire en recourant à l’exercice « Soyez vous-même en affirmant vos droits » ( p. 21 ). Vous êtes encore hésitant à affirmer vos droits au quotidien. Pour vous aider, entraînez-vous à l’aide de l’exercice « Soyez vous-même en affirmant vos droits » ( p. 21 ). Vous connaissez vos axes d’amélioration pour vous affirmer . Toutefois, si vous souhaitez aller plus loin, testez l’exercice « Priorisez vos axes d’affirmation » ( p. 25 ). Vous vous interrogez sur les axes d’amélioration pour mieux vous affirmer. Pour cela, utilisez l’exercice « Priorisez vos axes d’affirmation » ( p. 25 ).
Les 3 clés de l’affirmation

Que vous veniez de prendre un poste d’encadrement ou que vous soyez manager depuis plusieurs années, dans tous les cas, vous êtes confronté à une double exigence : le courage et l’adaptabilité. Courage de prendre des décisions dans les moments difficiles, adaptabilité aux changements et aux évolutions rapides. Dans ce contexte, développer des comportements affirmés est plus qu’un atout : une nécessité. Mais qu’entend-on par affirmation de soi – les Américains parlent d’ assertiveness (assertivité) – Dans ce chapitre, nous vous proposons de le découvrir sous trois angles.
Les 7 lois de l’affirmation de soi. Face à une équipe parfois en colère quant aux décisions, parfois désemparée quant à l’avenir, qui peut, pleine d’énergie, démarrer un projet ou, à l’inverse, se démobiliser à la suite d’une série de difficultés, recourir à un cadre de comportements est aidant. Les 7 lois de l’affirmation de soi permettent à chacun de se référer à des repères communs. Proposées par le manager comme un support du collectif, ces lois accompagnent le fonctionnement au quotidien quand elles sont intégrées par tous. À chaque manager d’adapter, en fonction de son contexte et de la maturité de ses collaborateurs, ces 7 lois, qui sont aussi des balises pour vous guider au quotidien.
L’affirmation de ses droits. Des collaborateurs qui vous remettent en cause, des décisions graves à prendre, des conditions de travail imposées... Toutes ces situations sont l’occasion de vous interroger sur les droits que vous vous donnez dans votre contexte professionnel. C’est aussi l’opportunité de clarifier vos besoins au travers d’un certain nombre de droits.
La priorisation de ses axes d’affirmation. Quels points travailler : vos relations, votre attitude, vos méthodes... ? Et par quoi commencer ? En identifiant vos axes d’affirmation, vous définissez vos axes de progrès, vous les validez et vous pouvez les prioriser pour vous bâtir un véritable « programme d’affirmation ».
En pratiquant les exercices proposés, cette première journée est l’occasion de mieux appréhender votre propre positionnement de manager et de définir un plan de travail pour affirmer votre fonction et agir en cohérence avec vos valeurs.
Les lois de l’affirmation
Récit de manager
Bruno, responsable Production

« Cela fait plusieurs années que je suis manager, et j’ai démarré en faisant pas mal d’erreurs. Par exemple, je n’étais pas à l’aise quand les gens n’étaient pas d’accord entre eux. Pour moi, c’était du conflit et cela risquait de dégénérer. Du coup, je privilégiais les relations individuelles. C’est pas mal quand tout va bien, mais quand il y avait des tensions dans l’équipe, j’avais tendance à suivre l’avis du dernier qui avait parlé. Et là, ça devenait vraiment la bagarre. Ou encore, j’affirmais que je leur faisais totalement confiance, puisqu’ils en savaient plus que moi sur leur métier, mais eux entendaient ça comme “je fais comme je veux” et ne se préoccupaient pas des autres.
Heureusement, le directeur de l’usine a vu que j’avais du mal à m’en sortir. Au bout de quelques semaines, il m’a convoqué et on a fait le point sur mes craintes et mes a priori. Il m’a conseillé d’appliquer quelques principes pour mieux légitimer mon positionnement : dans ma façon de communiquer, de penser à l’impact sur les autres, dans ce que je pouvais mettre derrière le mot “confiance”...
Par la suite, en appliquant ces principes et en poursuivant les échanges avec mon directeur, j’ai pris la mesure de ce que cela exigeait d’être manager. J’ai appris à être plus ferme et à définir clairement ce qui était essentiel pour moi. J’ai ainsi construit un cadre de règles pour que les relations soient le plus fluide possible, et je me suis poussé pour les faire respecter. Il y a toujours des tensions bien sûr, mais ça ne me fait plus peur et on a un support pour les résoudre. »
Choisissez votre point clé du jour
Parmi les 7 points clés pour intégrer les lois de l’affirmation de soi, notez dans votre plan d’action page 28 celui que vous pourriez mettre en œuvre aujourd’hui Le point clé Un exemple de mise en œuvre 1. Entretenez la confiance Définissez les trois preuves essentielles qui fondent votre confiance dans les autres et faites-en part à votre équipe. 2. Soyez à l’aise en face à face Identifiez, tout au long de la journée, les trois ou quatre éléments qui vous mettent à l’aise dans les situations de face à face et les trois ou quatre qui vous dérangent. 3. Osez être vous-même Notez les situations où vous osez exprimer ce que vous ressentez, celles où vous auriez pu, celles où vous n’auriez pas dû... 4. Recherchez des compromis réalistes Notez les désaccords que vous avez eus ces derniers temps avec votre équipe, des interlocuteurs de l’entreprise, ou à l’extérieur. Examinez si vous avez privilégié la recherche de compromis, le conflit ouvert, l’évitement... 5. Négociez sur la base d’objectifs Identifiez une situation de désaccord actuelle. Notez si vos objectifs respectifs sont réalistes. Dans le cas contraire, réfléchissez à comment les ajuster. 6. Refusez de vous laisser marcher sur les pieds Listez trois situations récentes où vous avez eu le sentiment de vous « faire marcher sur les pieds » et identifiez s’il y a des points communs entre ces situations : type de relation, contexte, enjeux... 7. Maîtrisez votre environnement Notez, tout au long d’une journée, les éléments de votre environnement que vous maîtrisez.
Entraînez-vous sur la durée : Intégrez les 7 lois
Dans un groupe, chacun est soumis à des tensions et à des pressions qui peuvent lui faire perdre son assurance. Les 7 lois de l’affirmation sont un cadre aidant pour s’affirmer en groupe, aider à résister à ces perturbations et garder le cap. Elles sont énoncées comme suit 1 :
1. créer et entretenir des rapports de confiance avec les autres plutôt que de domination ou de calcul ;
2. être à l’aise dans les relations de face à face ;
3. oser être soi-même et exprimer ce que l’on ressent ;
4. rechercher les compromis réalistes en cas de désaccord avec autrui ;
5. négocier sur la base d’objectifs réalistes et clairement énoncés ;
6. refuser de se laisser marcher sur les pieds ;
7. maîtriser son environnement.
1. Complétez le tableau ci-dessous pour identifier les lois que vous pratiquez déjà : La dernière fois que j’ai utilisé cette loi, c’était dans la situation... (décrivez-la en quelques mots) L’effet que l’utilisation de cette loi a eu sur moi L’effet que l’utilisation de cette loi a eu sur la situation Créer et entretenir des rapports de confiance avec les autres, plutôt que de domination ou de calcul Être à l’aise dans les relations de face à face Oser être soi-même et exprimer ce que l’on ressent Rechercher les compromis réalistes en cas de désaccord avec autrui Négocier sur la base d’objectifs réalistes et clairement énoncés Refuser de se laisser marcher sur les pieds Maîtriser son environnement
2. Répondez maintenant aux questions ci-dessous :
a. Quelle est pour vous la loi la plus facile à mettre en œuvre au quotidien ?

b. Quelle est pour vous la loi la plus difficile à mettre en œuvre au quotidien ?

c. Qui connaissez-vous autour de vous (amis, collègues, proches) qui applique cette loi difficile pour vous ?

d. Allez voir cette personne et demandez-lui comment elle s’y prend. Retenez une idée, notez-la ci-dessous et appliquez-la.

Vos droits « assertifs »
Récit de manager
Jeanne, directrice industrielle

« Quand j’ai pris la tête de cette équipe, j’avais à peine 25 ans. Je sortais de la faculté et mon diplôme ne m’avait pas formée à encadrer des gens du double de mon âge. En même temps, j’avais plutôt confiance en moi. Ça a bien démarré : j’ai pris le temps de connaître chacun individuellement, de m’intéresser à ce qu’il faisait ; j’ai assez vite repéré que l’organisation fonctionnait, même si elle n’était pas optimale, mais j’ai évité de proposer des changements immédiatement. Au bout de trois mois, ça allait globalement bien : j’ai commencé à leur proposer des façons de faire un peu différentes. Ils m’ont écoutée, mais ont continué comme avant. J’avais l’impression de ne rien encadrer du tout. Ils me toléraient, mais ce que je disais ou rien, c’était pareil. Un des autres responsables opérationnels m’avait l’air plutôt sympathique : on avait déjeuné ensemble deux ou trois fois à la cantine et il m’écoutait quand je lui posais des questions. Je suis allée le voir et je lui ai fait part de mon trouble. Il m’a dit que ma façon de parler, pas assez directe, pouvait les rebuter. Par exemple, il m’a dit que quand je faisais une demande, c’était plutôt du style : “Tu penses que ce serait bien de faire comme ça ?” plutôt que “Qu’est-ce que tu ferais à ma place ?” ou “Qu’est-ce que tu penses de ma façon de faire ?”
Du coup, en m’écoutant parler à mon équipe pendant huit jours, j’ai trouvé qu’il avait globalement raison. J’ai réalisé que je n’osais pas demander, que je n’osais pas dire ce que je pensais. Comme si je m’effaçais derrière ma fonction. Je me suis dit que j’avais le droit de dire ce que je pensais, de le formuler avec mes mots, de dire ce que je voulais et d’assumer qui j’étais...
J’ai changé la forme de mes phrases. J’allais les voir et je leur disais par exemple : “J’ai analysé que ça pouvait être plus efficace de cette façon, je veux que tu essaies pendant une semaine et on fera un point vendredi.” Ça a été assez spectaculaire : ils semblaient plus à l’aise et aussi plus volontaires. J’en ai déduit que, pour manager, il fallait oser dire ce dont on a besoin et demander sans hésiter, c’est pour ça qu’on est nommé ! »
Choisissez votre point clé du jour
Parmi les 7 points clés pour affirmer vos droits, notez dans votre plan d’action page 28 celui que vous pourriez mettre en œuvre aujourd’hui. Le point clé Un exemple de mise en œuvre 1. Exprimez vos sentiments Notez au cours d’une semaine les situations où vous partagez ce que vous ressentez avec votre équipe ou votre encadrement : qu’est-ce qui caractérise ces situations ? 2. Osez être responsable Identifiez les situations où vous montrez que vous assumez vos responsabilités... et celles où ce n’est pas visible. 3. Osez dire vos faiblesses Identifiez à quel moment vous pourriez partager vos difficultés lors d’une journée. 4. Donnez-vous le droit à l’erreur Lors d’une réunion avec votre équipe expliquez votre conception du droit à l’erreur (droit de dire : « Je ne comprends pas », « J’ai besoin d’aide », « Je suis en difficulté ») et partagez vos représentations avec le groupe. 5. Faites connaître vos préférences Avant une réunion à enjeu, listez vos préférences en termes de méthode, d’objectif, etc., pour pouvoir les énoncer dès le démarrage. 6. Favorisez l’expression Au sein de votre équipe, encouragez l’expression des ressentis en évitant les menaces, ordres, jugements. 7. Osez réagir et exprimer vos opinions Remarquez les opinions qui vous font réagir et notez si vous le faites savoir sans vous laisser impressionner.
Entraînez-vous sur la durée : Soyez vous-même en affirmant vos droits
1. Intégrez vos droits
Prendre conscience de ses droits est une des bases de l’affirmation de soi. Il s’agit d’affirmer ses droits tout en respectant ceux des autres. Nous vous proposons d’examiner quatre familles de droits « affirmés » : « J’ai le droit d’exprimer mes sentiments, opinions et réactions . » L’expression de ses sentiments est souvent refoulée par les cadres dans les entreprises alors qu’elle est un élément de communication majeur dans la mesure où elle informe vos interlocuteurs de votre engagement dans une situation. Être soi-même consiste à exprimer ses sentiments et, parallèlement, à ne pas imposer aux autres des opinions ou des comportements qui vont à l’encontre de leurs valeurs ; « J’ai le droit d’exprimer mes faiblesses et mes limites. » Vous avez le droit de ne pas être parfait, et de ne pas savoir. Il s’agit là de revendiquer le droit à l’erreur, de s’autoriser à dire que vous ne comprenez pas. Dans cette perspective, vous pouvez demander de l’aide ; « J’ai le droit d’être responsable de mon propre comportement . » Vous ne reportez pas vos fautes sur les autres. Vous les analysez, vous les assumez.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents