Gouvernance d entreprise en Afrique
252 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Gouvernance d'entreprise en Afrique , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
252 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La gouvernance d'entreprise est devenue une nécessité pour garantir la durabilité des entreprises. En Afrique, et particulièrement dans l'espace OHADA, de nombreuses entreprises ne pratiquent pas encore la gouvernance. On note cependant un intérêt croissant des entreprises pour une démarche éthique et la responsabilité sociétale qui constituent des facteurs indispensables pour asseoir la bonne réputation de l'entreprise et lui donner un accès durable à des marchés, à des sources de financement, à des sites d'exploitation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2015
Nombre de lectures 108
EAN13 9782336399041
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

extra-financières et des exigences des parties prenantes des entreprises.
à des marchés, à des sources de financement, à des sites d’exploitation.
Etudes africaines
Série Gestion
Bakari T
Gouvernance d’entreprise en Afrique
Guide de l’administrateur et du directeur général
Gouvernance d’entreprise en Afrique
Guide de l’administrateur et du directeur général
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
EKANZA (Simon-Pierre),L’historien dans la cité, 2015. GODEFROY (Christine),Éthique musulmane et développement. Territoire et pouvoir religieux au Sénégal, 2015. TAMBWA N. NKULU K., GHOANYS K., MWANACHILONGWE K., MPYANA K., BUKASA K.,Le développement du Katanga méridional, 2015. FODOUOP (Kengne) (dir.),Le Cameroun. Jardin sacré de la débrouillardise, 2015. DJILA KOUAYI KEMAJOU (Rose),Le droit pénal des affaires au Cameroun, 2015. ATTISSO (Fulbert Sassou),Le mal togolais. Quelle solution ?, 2015. PUÉPI (Bernard),Les gouvernances foncières et leur impact sur le processus de développement, 2015. OLOMBI (Jean-Claude),: leçons de l’intervention de l’ONU enGuerre et paix République Démocratique du Congo, 2015 MOSSOA (Lambert),Où va la Centrafrique? 2015 AMBOULOU (Hygin Didace),La déjudiciarisation et les procédures non contentieuses en Afrique, 2015.BOUOPDA (Pierre Kamé),L’indépendance du Cameroun, Gloire et naufrages politiques de l’UPC, 2015.YEKOKA (Jean Félix), KIDIBA (Samuel) et LEMBIKISSA (Augus) (dir.),Le mariage coutumier chez les Suundi du Congo-Brazzaville, 2015. VITA (Ndugumbo), SAVARD (Denis), FOURNIER (Jean-Pierre),Reconstruire l'éducation "après-guerre" en R.D. Congo, 2015.NGOULOURE NJOYA (Moïse),Les unions consensuelles chez les femmes africaines, 2015. DE YEIMBÉREIN (Bali),Quand l’Afrique réapparaîtra…, 2015. DIANE (Moustapha),La liberté des médias en Guinée. Entre textes et institutions, quelles réalités ?,2015. TINOU (Robert),1700 proverbes vili, 2015. TINOU (Robert),Abécédaire du Kouilou, 2015. N’GUETTIA KOUASSI (René),La Côte d’Ivoire de notre rêve, 2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Évaluer l’élève en Afrique Noire, De la pédagogie traditionnelle aux estimations contemporaines, 2015 NZENGUI (Aaron Septime),sur la constitutionDe Kant à l’Afrique. Réflexion républicaine en Afrique noire, 2015
Bakari TRAORE
Gouvernance d’entreprise en Afrique
Guide de l’administrateur et du directeur général
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06355-5 EAN : 9782343063555
Mot de l’auteur La gouvernance d’entreprise est devenue une nécessité pour garantir la durabilité des entreprises. En Afrique, et particulièrement dans l’espace de l’Organisation de l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA), de nombreuses entreprises ne pratiquent pas encore la gouvernance. On note cependant un intérêt croissant pour celle-ci, à cause des notations extra financières et des exigences des Parties Prenantes des entreprises. On note également un intérêt des entreprises pour la démarche éthique et la responsabilité sociétale qui constituent des facteurs indispensables pour asseoir la bonne réputation de l’entreprise et lui donner un accès durable à des marchés, à des sources de financement, à des sites d’exploitation, etc.
Si l’on considère en général que la gouvernance d’entreprise repose sur des recommandations et des bonnes pratiques non obligatoires, il est de plus en plus question d’obliger les entreprises à bien se comporter par le recours forcé aux bonnes pratiques dans les trois domaines précités.
Les Chefs d’Etat et de Gouvernement présents à Rio+20 s’étaient engagés à prendre les dispositions utiles pour conduire les entreprises qui opèrent dans leurs pays à publier des rapports sur les pratiques de responsabilité sociétale. Cela signifie que le monde entier est engagé en faveur du bon comportement des entreprises.
Aussi, plusieurs législations nationales intègrent désormais des dispositions qui relèvent de la gouvernance d’entreprise, de l’éthique ou de la responsabilité sociétale.
Les référentiels et lignes directrices qui existent sont des outils qui aident les entreprises à réussir leur pari en matière de gouvernance d’entreprise et de responsabilité sociétale. Ces outils leur donnent non seulement des indications utiles sur les actions à mener mais aussi sur les moyens de mesurer leur progrès.
L’Acte Uniforme relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du Groupement d’Intérêt Economique, dont la nouvelle version est rentrée en vigueur le 05 mai 2014, innove en intégrant dans plusieurs articles des dispositions concernant la gouvernance d’entreprise, l’éthique et même la responsabilité sociétale. Le présent ouvrage constitue un moyen de vulgarisation des dispositions qui traitent de ces questions. Nous espérons
7
qu’il sera d’une grande utilité pour les lecteurs et en particulier les chefs d’entreprises.
8
INTRODUCTION Nous avons publié la première édition du présent ouvrage en 2012. Compte tenu des changements intervenus dans l’Acte Uniforme Relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du Groupement d’Intérêt Economique (AUSCGIE) en 2014, nous avons jugé utile de le mettre à jour. Par ailleurs, les exigences de bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise évoluent très vite et elles nous ont conduits à ajouter une sixième partie au contenu du présent ouvrage. Cette partie est consacrée aux bonnes pratiques et présentée sous forme de recommandations et de lignes directrices en lieu et place des questions/réponses. Nous espérons que, comme la première édition, cette deuxième édition sera également appréciée par les administrateurs de sociétés et les directeurs généraux. Ceci étant précisé, il convient de définir la gouvernance. Selon la littérature, le terme « gouvernance » vient du mot grec « kubernân » qui signifie piloter un navire ou un char. Il fut, semble-t-il, utilisé pour la première fois de façon métaphorique par Platon pour désigner le fait de gouverner les hommes. Ce mot a ensuite donné naissance au verbe latin « gubernare » qui, par le biais de ses dérivés, a engendré de nombreux termes dans plusieurs langues, dont « gouverner » en français, « governance » en anglais. Le mot anglais « governance » a été remis à l’honneur dans les années 1990 par des économistes et politiques anglo-saxons et par certaines sociétés internationales (ONU, BANQUE MONDIALE et FMI notamment), de nouveau pour désigner l’art ou la manière de gouverner. Appliqué aux organisations, le terme gouvernance décrit le processus par lequel les différents éléments de la société (institution et société civile) exercent du pouvoir et de l’autorité, influencent et mettent en œuvre les politiques et les décisions concernant la vie publique et le développement économique et social. En ce qui concerne le gouvernement d’entreprise, ses règles et normes sont considérées comme des éléments importants du cadre règlementaire d’une économie de marché prospère. Le terme de gouvernance est donc largement utilisé à travers le monde, à la fois dans le secteur privé et dans le secteur public.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents