Réunions et formation
202 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Réunions et formation , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
202 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"On étudie les modalités des réunions et les phénomènes qui les caractérisent tant dans leurs rapports avec la vie des organisations qu'avec la formation et l'éducation. Une typologie des réunions, s'appuyant sur la mise en évidence de leurs fonctions dans les organisations, est proposée." Sans être un manuel, ce texte resté jusqu'alors inédit fournit d'utiles points de repère aux enseignants, formateurs et consultants pour s'orienter dans l'action. Il fait partie des textes fondateurs de la psychosociologie française.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2007
Nombre de lectures 249
EAN13 9782336277097
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Histoire et mémoire de la formation
Collection dirigée par Jacky Beillerot (1939-2004,) Michel Gault, Dominique Fablet, Françoise Laot
L’éducation des adultes, au sens où nous l’entendons aujourd’hui, s’est développée à partir de la Révolution de 1789 avec pour premier objectif de pallier l’absence ou les insuffisances de la Formation initiale. Elle a connu d’importants changements avec la formation professionnelle des adultes, le développement de l’enseignement technique, la montée de l’éducation populaire... jusqu’à devenir véritablement un fait social à partir de la loi fondatrice de 1791 qui en assure le développement. Au sens large du terme, elle est théorisée dès l’Antiquité et apparaît plus actuelle que jamais avec des notions comme celle de l’école de la deuxième chance, de l’éducation permanente et de la formation tout au long de la vie, ou encore de la formation de soi.
La collection Histoire et mémoire de la formation constitue un instrument de référence, d’information et de réflexion, pour les formateurs et les chercheurs concernés par ce domaine d’activités et de pratiques.
Déjà parus
Jean DUBOST, Analyse sociale et sociologies d’intervention, 2006.
Jacques DENANTES, les universités françaises et la formation continue (1968-2002), 2006.
Jean DUBOST, Psychosociologie et intervention , 2006.
Philippe HUGOT, La gratuité de l’enseignement secondaire. L’application des premières mesures démocratiques dans l’enseignement secondaire . 1918-1939 , 2005.
Claude PUJADE-RENAUD, Le corps de l’élève dans la classe, 2005.
Claude PUJADE-RENAUD, Le corps de l’enseignant dans la classe , 2005.
Florence GIUST-DESPRAIRIES, L’enfant rêvé , 2005.
Jean-Marc HUGUET, La formation d’une élite ouvrière. Industries électrique et gazière (1940-1970) , 2005,
Jean MAISONNEUVE, Psychosociologie et formation, 30 ans de formation relationnelle en groupe , 2004.
Réunions et formation

Guy Palmade
Du même auteur
La psychotechnique , Paris, PUF, 1948.
La caractérologie , Paris, PUF, 1949.
La psychothérapie , Paris, PUF, 1951.
Les méthodes en pédagogie , Paris, PUF, 1953.
L’unité des sciences humaines , Paris, Dunod, 1961.
L’économique et les sciences humaines , Paris, Dunod, 1967.
Interdisciplinarité et idéologies , Paris, Anthropos, 1977.
© L’HARMATTAN, 2007
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
9782296028364
EAN : 9782296028364
Sommaire
Histoire et mémoire de la formation - Collection dirigée par Jacky Beillerot (1939-2004,) Michel Gault, Dominique Fablet, Françoise Laot Page de titre Du même auteur Page de Copyright Avant-propos Préface 1 - Les fonctions des réunions dans les organisations 2 - Efficacité et typologie des réunions 3 - Les fonctions internes d’une réunion de discussion 4 - Première note sur la pédagogie : modèle et appropriation 5 - Importance pédagogique de la facilitation 6 - Seconde note sur la pédagogie : confusions et difficultés 7 - Importance pédagogique de la régulation 8 - Compléments sur la régulation 9 - Les instruments d’un conducteur de groupe 10 - Les attitudes du conducteur de groupe en tant qu’instruments 11 - Les réunions dans les organisations 12 - Politique des réunions et pédagogie
Avant-propos
Dominique Fablet

Voici enfin publié Réunions et formation , un document resté jusqu’alors inédit, que plusieurs générations de formateurs et de consultants ont cherché, parfois en vain, à se procurer. Au cours des années 1970, tout animateur de groupes de formation, débutant ou chevronné, arrivait en effet à repérer que bon nombre d’articles ou d’ouvrages traitant de réunions, des phénomènes de groupe et surtout de conduite de réunion... empruntaient de façon plus ou moins délibérée à cette source. Mais, pour s’en assurer, encore fallait-il tenir entre ses mains un exemplaire du document ronéotypé, le plus souvent à partir de photocopies des versions successives alors en circulation dans les services de formation d’EDF-GDF.
Soucieux de mettre à disposition des lecteurs, étudiants et chercheurs, plusieurs textes inédits de Guy Palmade, Jacky Beillerot 1 lui en avait fait la proposition fin 1994. Dans la liste de textes qu’il lui avait alors soumis, figurait en tête Réunions et formation . Aussi, lorsqu’une dizaine d’années plus tard il m’associa à son projet de publication de textes fondamentaux en formation d’adultes 2 , nous avons tout naturellement ré-évoqué ceux de Guy Palmade. Alors que, précédemment, ce dernier s’était montré hésitant, sa réponse est devenue positive lorsque je le sollicitai à nouveau en 2005. Sans doute la publication d’un premier recueil d’articles de Jean Maisonneuve, qui devait être suivi de ceux envisagés alors avec Jean Dubost 3 , aura contribué à sa décision.
L’ouvrage ici présenté reprend un document ronéotypé 4 de 173 pages, daté de septembre 1972 et intitulé Réunions et formation . Sur la couverture cartonnée apparaissent les indications suivantes : en haut à gauche, « ELECTRICITE DE FRANCHE – GAZ DE FRANCE », « Direction du Personnel et des relations sociales Service Profor » et sous le titre centré : « Division Actions Centralisées » à côté du nom de l’auteur ; indications qui prennent sens à la lecture de la préface que Jean Dubost a accepté de rédiger pour cet ouvrage. Hormis quelques schémas situés au début du document, le texte est reproduit ici dans son intégralité et a bénéficié d’une relecture et des corrections de Guy Palmade lui-même.
Après Réunions et formation , il a été envisagé avec Jean Dubost et en accord avec Jacqueline Palmade de publier d’autres inédits de Guy Palmade, notamment Préparation des décisions : l’étude de problèmes . Les lecteurs découvriront ainsi qu’au moment même de l’institutionnalisation de la formation professionnelle continue, engagée à partir de 1971, formateurs et consultants disposaient de références solides pour s’orienter dans l’action.
Préface
Jean Dubost

Il est difficile de présenter Réunions et formation sans situer son auteur et il m’est difficile de parler de Guy Palmade, qui nous a quittés cette année, sans commencer à faire son éloge. Je viserai cependant ici sobriété et concision pour présenter ce livre dans le contexte où il a été élaboré et écrit, pour situer rapidement sa place dans l’œuvre de son auteur et pour évoquer des raisons qui justifient à la fois sa publication dans la collection Histoire et mémoire de la formation et sa lecture ou son étude approfondie aujourd’hui.
Évoquons d’abord le contexte temporel de son élaboration. Durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale et celles qui suivent immédiatement, Guy Palmade, né en 1920, exerce comme praticien de la psychotechnique en même temps qu’il mène une étude critique de cette discipline, tant sur le plan des concepts que des méthodes, et qu’il forme à cette pratique des gens intéressés par son enseignement (par exemple des conseillers d’orientation professionnelle ou des cadres chargés de recrutement). Son approche théorique de la psychotechnique s’inscrit en fait dans un projet beaucoup plus vaste et ambitieux : celui de travailler à l’unité des sciences de l’homme et de lutter contre leur cloisonnement au moyen de concepts « transpécifiques ». Il désigne ainsi, dans la perspective que Bachelard a ouverte avec la notion de transrationalité, des concepts qui soient communs aux différentes sciences de l’homme tout en faisant preuve de spécificité dans chacune d’elles, par exemple les concepts d’opération, de conduite, de caractérisation.
Sa thèse sur L’unité des sciences humaines , préparée sous la direction de Daniel Lagache, est soutenue en 1954 sous la présidence de Gaston Bachelard. Elle présente tout d’abord un ensemble de concepts en allant de la psychotechnique à la caractérologie, sans omettre les problèmes psychosociologiques que posent les pratiques de psychologie appliquée, puis à la psychanalyse pour l’intégrer au champ conceptuel commun. L’auteur examine ensuite la pertinence et l’efficacité de cet ensemble dans différentes questions de s

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents