Vos idées changent tout !
225 pages
Français

Vos idées changent tout !

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
225 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"A partir d'une étude et d'exemples, cet ouvrage guide les dirigeants à mettre en place un système de management des idées. Un guide pour concrétiser les idées en entreprise."


La Tribune.


"M. Getz a coécrit cet ouvrage et accompagné des entreprises dans le but de changer leur culture afin que les idées soient à la fois émises et réalisées. Il propose de dire aux dirigeants que s'ils ne mettent pas à profit les idées de leurs salariés, ceux-ci risquent de quitter un jour l'entreprise... avec leurs innovations. Et quand les dirigeants entendront parler de ces idées, ce sera quand leurs concurrents les utiliseront contre eux."


Wall Street Journal Europe.


"Il ne suffit pas d'affirmer que les idées sont nécessaires. Elles deviennent réalité uniquement dans les organisations où les managers les encouragent. Dans un bon système de management des idées, 80 % des idées sont réalisées en quelques jours seulement, sans lourdeur bureaucratique et essentiellement par leurs auteurs eux-mêmes. Au final, c'est l'entreprise qui bénéficie de cette force créative des idées avec des économies de 4 000 euros par salarié par an."


Financial Times Deutschland.




  • Les idées des salariés

  • Acquérir la vision de la croissance

  • Système de Management des Idées

  • Gérer l'innovation

  • Eveiller le potentiel créatif de vos salariés

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juillet 2011
Nombre de lectures 93
EAN13 9782212861891
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0112€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait



La Tribune.


"M. Getz a coécrit cet ouvrage et accompagné des entreprises dans le but de changer leur culture afin que les idées soient à la fois émises et réalisées. Il propose de dire aux dirigeants que s'ils ne mettent pas à profit les idées de leurs salariés, ceux-ci risquent de quitter un jour l'entreprise... avec leurs innovations. Et quand les dirigeants entendront parler de ces idées, ce sera quand leurs concurrents les utiliseront contre eux."


Wall Street Journal Europe.


"Il ne suffit pas d'affirmer que les idées sont nécessaires. Elles deviennent réalité uniquement dans les organisations où les managers les encouragent. Dans un bon système de management des idées, 80 % des idées sont réalisées en quelques jours seulement, sans lourdeur bureaucratique et essentiellement par leurs auteurs eux-mêmes. Au final, c'est l'entreprise qui bénéficie de cette force créative des idées avec des économies de 4 000 euros par salarié par an."


Financial Times Deutschland.




  • Les idées des salariés

  • Acquérir la vision de la croissance

  • Système de Management des Idées

  • Gérer l'innovation

  • Eveiller le potentiel créatif de vos salariés

" />
Isaac Alan G. Getz Robinson Vosidées changent tout !
Faire émerger les idées de tous les salariés
e 2 édition revue et augmentée
Vos idées changent tout !
Le secret de la réussite durable
Éditions d’Organisation Groupe Eyrolles 61, bld Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-organisation.com www.editions-eyrolles.com
CHEZLEMÊMEÉDITEUR Alan G. ROBINSON, Sam STERN,L’entreprise créative, 2000. Thierry LITTNER,La créativité dans tous ses états, 2002. Mickael MICHALKO,Thinkertoys, 2002.
er Le code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit en DANGER effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisa-tion des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notam-ment dans l’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement LE PHOTOCOPILLAGE est aujourd’hui menacée. TUE LE LIVRE En application de la loi du 11 mars 1957 il est interdit de repro-duire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53890-8
Isaac GETZ, Alan G. ROBINSON
Vos idées changent tout !
Deuxième édition revue et augmentée
Préface par Didier Leroy
Remerciements
Nous aimerions remercier en premier lieu l’Institut Vital Roux qui a financé nos trois ans d’études de terrain ; sans ce financement, nous n’aurions pas pu acquérir cette base empirique étendue qui a consti tué les fondements de notre livre.
Un grand nombre de personnes et d’entreprises, dans une demidou zaine de pays d’Europe et dans le monde, nous ont accueillis et ont partagé leurs expériences avec nous. Nous voudrions remercier tout particulièrement AnnieGabriel Algayres, Stephen Ansuini, Serge Barbitch, Ernst Bliss, Luigi Bondesan, Alyette Boyer, Bernard Cohen, Michael DaPrile, Philippe Delahaye, Claude Dessaint, Gadi Erlich, JeanPaul Fradal, Didier Gaudin, Karl Grimm, Pascal Gues pin, MariePierre Guichard, Graham Hiller, Bryan Jackson, Cathe rine Jaouan, Werner Kubik, Didier Leroy, Daniel Lucas, Didier Machuré, Joaquin Muruzabal, Sylvain Orsat, Daniel Phippaz, Jean Yves Podeur, Bernard Rechet, Thomas Seidenstricker, Thierry Tant, Gerard Ternon, Herman Vandaele, Arno Wiedenroth et Jorge Zubialde. Leur enthousiasme, leur ouverture d’esprit et leur patience avec nous  qui les avons interviewés, enregistrés et filmés même pendant de longues heures  ont été une source d’encouragement perpétuel. Des remerciements particuliers sont dus à Antoine Héron et à Raphaël Colas qui ne nous ont pas seulement accueillis dans leurs entreprises respectives, mais nous en ont également indiqué plusieurs autres que nous avons étudiées par la suite en France, tout comme à Claudia Hentschel et Wolfgang Werner qui nous ont donné accès à plusieurs entreprises allemandes. Nos remerciements vont également à nos institutions respectives, l’ESCPEAP European School of Management et l’Isenberg School © Groupe Eyrolles
V
Vos idées changent tout !
of Management de l’Université du Massachusetts, qui nous ont fourni les conditions de travail et le soutien sans lesquels ce long pro jet de recherche aurait été difficilement réalisable.
Des remerciements particuliers vont à Sylvie Laforge pour son aide précieuse sur un manuscrit souvent ardu, tout comme aux dizaines de moniteurs de recherche de l’ESCPEAP qui se sont acquittés avec professionnalisme de la transcription des enregistrements de l’ensem ble des entretiens, en plusieurs langues. Nos étudiants dans les diffé rents programmes où nous avons fait part de nos théories et observations de terrain ont été une source permanente de défis et de suggestions. Nous les remercions beaucoup de leur intérêt et de leur contribution. Les conseils et l’assistance de MarieChristine Bert de l’ESCPEAP ont été indispensables dans la phase finale de ce projet.
Nous remercions également Armand Dayan, professeur à l’ESCP EAP, qui a relu l’intégralité du manuscrit et nous a fait part de ses précieuses remarques, ainsi que plusieurs relecteurs qui ont amélioré l’expression dans cet ouvrage.
VI
© Groupe Eyrolles
Avantpropos
de lédition actualisée
et augmentée
Trois années sont passées depuis la parution de la première édition de cet ouvrage, ce qui est peu. Pourquoi alors publier une nouvelle édition ? À cela plusieurs raisons.
Premièrement, une fois paru, l’ouvrage a vécu sa propre vie et nous a conduits à le faire évoluer à plusieurs reprises, grâce aux différen tes éditions parues en Europe depuis : en Allemagne chez Hanser, aux PaysBas chez Kluwer, en Espagne chez Rama, plus récemment en Italie chez Il Sole 24 Ore et enfin dans une autre édition de Kluwer, cette fois en Belgique. Nous avons proposé à chacun de ces éditeurs d’adapter l’ouvrage aux spécificités de leurs lecteurs, ce qui nous a conduits à effectuer une semaine de visites dans des entrepri ses de chacun de ces différents pays, à analyser d’autres sources pertinentes et à mettre à jour le contenu du livre. De plus, à la demande de l’éditeur allemand, nous avons développé un test sous forme d’autodiagnostic pour que toute entreprise puisse connaître son niveau de management des idées. Nous avons donc jugé que toutes ces nouvelles données, ces textes et ces ajouts méritaient d’être rassemblés ici pour en faire bénéficier la version française et originale de l’ouvrage.
La deuxième raison qui nous a conduits à entreprendre cette édition est la réception de l’ouvrage en France et en Europe. Nous avons été flattés par la place accordée à nos thèses par les principaux organes des médias économiques français ainsi que par plusieurs médias euro péens. Nous avons également constaté une réelle curiosité de la part des lecteurs suite à ces interviews, aux critiques d’ouvrage, ainsi qu’aux articles de presse que nous avons publiés. Enfin, Manpower a sélectionné cet ouvrage parmi les trois premiers finalistes de son prix 2004 du meilleur ouvrage de l’année. Tout cela a probablement © Groupe Eyrolles
VII
Vos idées changent tout !
contribué au fait que plusieurs réimpressions du livre aient eu lieu depuis. Il est donc temps de donner aux lecteurs une nouvelle édi tion, actualisée et augmentée.
Enfin, le sujet luimême a évolué. Nous n’entendons presque plus de référence aux « systèmes de suggestion ». Les entreprises parlent aujourd’hui de Systèmes de Management des Idées (SMI)  le terme lancé par notre ouvrage. Pour quelquesunes d’entre elles, cela couvre une refonte des systèmes de suggestions centralisés existants, avec leurs comités mensuels et de coordinateurs sur le terrain. Cela ne constitue pas une vraie évolution. Pour d’autres, il s’agit d’un nouvel outil, représentant un nouvel espoir de résoudre des problèmes qui perdurent là où d’autres outils ont échoué. Malheureusement, il y a peu de chances qu’un SMI fasse la différence, car il ne s’agit pas d’un outil, comme nous l’expliquons dans le livre. L’appliquer à une orga nisation qui ne s’engage pas dans le changement ne servira pas à grandchose. Enfin, pour certaines entreprises, il s’agit d’un véritable nouveau départ où le SMI d’excellence constitue l’une des compo santes de progrès continuqui se déploient simultanément. Ces entre prises s’engagent peutêtre sur un chemin beaucoup plus long et difficile, et plusieurs années seront nécessaires pour récolter pleine ment les résultats de la mise en place de cette culture du progrès et de l’excellence. Mais cet effort et cette détermination les rembourseront au quintuple, tant les résultats des entreprises où chacun, chaque jour, vient travailler pour faire progresser sa société seront bons. C’est aussi pour ces entreprises, pour leurs leaders et pour leurs salariés qui prouvent au quotidien que le progrès et l’excellence sont possibles en France et en Europe que nous proposons cette nouvelle édition.
VIII
© Groupe Eyrolles
Préface
« L’homme est le bien le plus précieux de l’entreprise. »
Qui n’a pas entendu cette affirmation dans sa société ?
Pourtant, si vous analysez en profondeur la manière dont les entre prises sollicitent et gèrent les idées de leurs salariés la réalité est souvent tout autre !
Mais comment transformer ce « discours » en une réelle évolution des comportements quotidiens ?
Toyota est devenu le troisième constructeur mondial d’automobiles en l’espace d’un demisiècle (ndlr : Fin avril 2007, Toyota est devenu le n° 1 mondial). Cette croissance exceptionnelle a « pour ADN » ce que nous appelons la «Toyota Way». Depuis l’origine, les deux piliers de la «Toyota Way» sont :
 le respect des personnes ;
 le développement du progrès continu.
La plupart des entreprises voulant adopter la démarche « Toyota » commettent l’erreur classique de focaliser leurs efforts sur l’appli cation des outils de progrès continu, en négligeant la première dimension : le respect des personnes. Elles ne voient pas qu’il s’agit là d’une dimension managériale fondamentale, qui permet d’établir et de maintenir les conditions d’emploi des outils de progrès. Par conséquent, elles n’appliquent que partiellement la démarche sans obtenir les niveaux de créativité et de performance qu’elles espéraient.
Concrètement, chez Toyota Motor Manufacturing France (TMMF), le respect des personnes se matérialise par le développement de rela tions franches et directes, à tous les niveaux, et par l’établissement d’une confiance mutuelle entre l’entreprise et ses salariés. © Groupe Eyrolles
IX
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents