Je suis
46 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
46 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après plusieurs opérations, une maladie mortelle, de l'intimidation jusqu'aux tortures à l'école. J'en suis sorti avec une grande résilience. C'est une attaque cérébrale à 18 ans qui m'a permis d'observer que la vie était beaucoup plus que ce que je pouvais imaginer.
Voici dans ces pages les résultats des recherches qui ont suivies ces expériences.
J’exerce en tant que conférencier et formateur à l’international dans la francophonie, ma spécialité étant l'hypnologie, l'étude et l'expérimentation des états modifiés de conscience.
Bonjour. Pendant que vous lirez ce livre, j'envisage au moins deux possibilités pour vous. Soit tout cela va vous sembler ridicule et vous allez rigoler un bon coup, en générant soit du détachement ou du jugement, avec toutes les conséquences qui sont alors probables. Soit votre vie va continuer à changer, mais beaucoup plus rapidement, avec de plus en plus de Joie et de Paix intérieure, et ceci en profondeur en laissant place à qui vous êtes vraiment.Je ne suis ici qu'un messager, un passeur, il ne s'agit pas de moi mais bel et bien d'Amour et de rien d'autre. Ne prenez rien de tout cela au sérieux s'il vous plaît, amusez-vous avec les exercices proposés et détachez-vous de ce qui pourrait arriver. Car c'est déjà là et c'est ce dont il est question, alors soyez en paix, il ne s'agit que de Moi. Lorsque la compréhension semble lâcher prise, tant mieux, ce sera un bon moment pour respirer en profondeur et faire avec joie un des exercices. La confusion est une alliée de ce que nous appelons symboliquement le Cœur. La confiance et une respiration profonde lors des moments de confusion permet à la Joie de prendre de plus en plus de place dans ce que l'on croit être nos profondeurs. Voici donc en toute humilité une recherche qui dura de nombreuses vies. Ou du moins à ce qu'il en paraît. Car aujourd'hui j'expérimente qu'il n'y a que Maintenant. Je ne me justifierai pas, je n'ai pas besoin de preuve dans l'expérience que je vis, je ne me prends pas au sérieux et m'amuse beaucoup. Je n'ai rien à prouver à qui que ce soit et surtout plus à moi-même. Je me délivre en toute transparence et honnêteté, libre à vous d'expérimenter et de ne pas me croire, car il ne s'agit pas de croire mais bel et bien de vivre ce qui est déjà là. Aucune vérité n'est vraie à part La Vérité et celle-ci ne se raconte pas car elle n'est pas une histoire, Elle Est, c'est Tout. Je ne pourrais donc pas en parler car je ne peux pas. Et personne ne le peut. Mais voici sans plus attendre le chemin qui m'y a mené.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 juillet 2018
Nombre de lectures 2
EAN13 9782363158048
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0374€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Je suis
Un mode d emploi pour l expression libre du Divin en chacun de nous. Pour la paix intérieure et donc mondiale.

Bruce Bigot

La Mécanique du Coeur 2018
Cet ebook a été réalisé avec IGGY FACTORY. Pour plus d'informations rendez-vous sur le site : www.iggybook.com
Introduction
 

 
Bonjour. Pendant que vous lirez ce livre, j’envisage au moins deux possibilités pour vous. Soit tout cela va vous sembler ridicule et vous allez rigoler un bon coup, en générant soit du détachement ou du jugement, avec toutes les conséquences qui sont alors probables. Soit votre vie va continuer à changer, mais beaucoup plus rapidement, avec de plus en plus de Joie et de Paix intérieure, et ceci en profondeur en laissant place à qui vous êtes vraiment.
Je ne suis ici qu’un messager, un passeur, il ne s’agit pas de moi mais bel et bien d’Amour et de rien d’autre. Ne prenez rien de tout cela au sérieux s’il vous plaît, amusez-vous avec les exercices proposés et détachez-vous de ce qui pourrait arriver. Car c’est déjà là et c’est ce dont il est question, alors soyez en paix, il ne s’agit que de Moi. Lorsque la compréhension semble lâcher prise, tant mieux, ce sera un bon moment pour respirer en profondeur et faire avec joie un des exercices. La confusion est une alliée de ce que nous appelons symboliquement le Cœur. La confiance et une respiration profonde lors des moments de confusion permet à la Joie de prendre de plus en plus de place dans ce que l’on croit être nos profondeurs.
 
Voici donc en toute humilité une recherche qui dura de nombreuses vies. Ou du moins à ce qu’il en paraît. Car aujourd’hui j’expérimente qu’il n’y a que Maintenant. Je ne me justifierai pas, je n’ai pas besoin de preuve dans l’expérience que je vis, je ne me prends pas au sérieux et m’amuse beaucoup. Je n’ai rien à prouver à qui que ce soit et surtout plus à moi-même. Je me délivre en toute transparence et honnêteté, libre à vous d’expérimenter et de ne pas me croire, car il ne s’agit pas de croire mais bel et bien de vivre ce qui est déjà là. Aucune vérité n’est vraie à part La Vérité et celle-ci ne se raconte pas car elle n’est pas une histoire, Elle Est, c’est Tout. Je ne pourrais donc pas en parler car je ne peux pas. Et personne ne le peut. Mais voici sans plus attendre le chemin qui m’y a mené.
 
Les explications des exercices présents dans ce livre, en format vidéo, sont disponibles ici :
 
http://www.lamecaniqueducoeur.com/pages/vos-aidants/le-monde-de-bruce/je-suis-les-exercices.html
De la lutte à la paix
 

 
Et si cette vie avait un sens? N’est-ce pas une question qui devrait être sur le bord de tous nos esprits? Et si la vie avait un sens, et si nous faisions partie de quelque chose qui sait très bien comment s’organiser? Je me la suis très souvent posée. J’y ai répondu pendant de nombreuses années avec dédain, avec sarcasme, sans saisir alors ce qui se passait dans les coulisses de cette vie que l’on perçoit, pour me montrer avec bienveillance et exactitude la perfection de ce que je créais par ce jeu de ping-pong intérieur. Un jeu dont j’avais l’impression que quoi qu’il arrive j’allais perdre, alors autant me moquer de tout, surtout de moi-même, trop mauvais de toute façon.
 
Puis les choses ont changé, drastiquement, à la naissance de Loup, ce nouveau-né, qui était placé devant moi, entièrement nu, ouvert, encore libre de règles du jeu. J’ai ressenti ce que j’avais senti et vibré lors d’une expérience bien particulière, à 18 ans, un AVC, accident vasculaire cérébral. L’Amour, au-delà de tout doute, de toute condition, de toute raison, l’Amour. Je me suis senti bouleversé, je n’avais jamais aimé comme ça, je ne m’étais jamais senti aimé comme ça, j’étais fermé et je savais maintenant que mes cellules avaient ressenti ce flux repassant à travers elles, je ne pourrai plus me cacher, je ne pourrai plus faire semblant, le courage allait être fondamental, un courage comme je ne le connaissais pas, qui ne faisait pas partie de mon conditionnement, de mon univers mental, un courage que je n’avais lu dans aucun livre, vu dans aucun film. Voilà que je pénétrais un monde inconnu, porté par l’Amour et terrifié par la perte. La perte des illusions, des croyances, de ma vie comme je l’avais imaginée en tant qu’adulte. Ça y est, je savais intimement que cet enfant m’amenait à être la personne que j’aurais profondément aimé rencontrer dans ma vie, sans savoir qui elle était, tout allait changer et tout a changé.
 
J’avais commencé après cette attaque cérébrale du 1er septembre 2004, l’expérience hors du commun vécue pendant celle-ci. J’avais ressenti une paix si profonde, que, complètement perdu dans cette chambre d’étudiant de 9 mètres carrés, en résidence universitaire, après cet incident, seul, tellement seul, tout ce que je voulais, c’était d’y retourner, dans cette paix infinie, cet Amour infini. Mourir définitivement, sortir de cette réalité que je percevais comme déconnexion, perdition, haine, solitude.
Le 5 janvier 2005 je me fais renverser par une moto alors que je suis en patins à roulettes, je mets des mois à m’en remett re physiquement. D es situations légales -qui est en tord, pourquoi et combien ça coûterait- dues à cet accident me chamboulent tellement fort, que je décide, l’été de cette même année, de plonger dans l’expérience de la vie de tout ce que je suis. En mê me temps, j’observe à quel point je suis terrifié, fermé et que je me sens totalement perdu. Mais tout va bien, je fais du théâtre, alors je crée un personnage, comme je sais déjà tellement bien le faire, pour être capable d’évoluer dans un monde social, qui pour moi, est une très mauvaise pièce de théâtre.
 
Avril 2018, je commence l’écriture de ce livre, après y avoir pensé pendant si longtemps. Je suis prêt. Il ne s’agit pas de moi, mais d’outils et d’idées qui ont aidé et permis à un homme, un enfant terrifié, qui se percevait si seul et perdu, de trouver la paix, de se reconnecter au bonheur, au profond bien-être. Des outils qui lui ont permis de trouver, de créer une relation d’amour sincère avec une femme, de vivre dans une maison parfaite pour eux, devant un paysage qui ouvre les perspectives et les possibilités, qui permettent de voyager, de donner, de prendre, de jouer si facilement aujourd’hui dans une vie qui lui semblait malsaine, violente, méprisante et terrifiante.
 
Aujourd’hui j’expérimente une toute autre réalité, une toute autre façon de voir, de créer, d’interagir et d’aimer. Du plus profond de mon cœur j’aime donner. J’aime partager. Je vous délivre ces outils d’alchimie, de miracles. Je vous donne, comme on me les a donnés, avec le plus de sincérité possible. J’y ai ajouté, de par ma nature, une plus grande efficacité, rapidité et cohérence.
 
Si vous lisez ces lignes, décidez de continuer et d’expérimenter ces exercices, attention car votre vie va commencer alors à se montrer à vous comme elle est vraiment, au delà des apparences. Encore une fois, ne me croyez pas s’il vous plaît, je ne vous partage pas ce livre pour vous rajouter des croyances par-dessus celles qui se bousculent pour se prouver qu’elles ont raison. Vous avez ce livre entre les mains parce qu’il est temps d’aller au delà, de se permettre enfin le bonheur et la joie libre qui nous sont offerts. J’apprécie aller à l’essentiel et expérimenter concrètement. Ce livre raisonne avec cela. Je vous invite donc, soit à tout lire d’un coup et revenir ensuite prendre le temps de faire les exercices, ou bien d’avancer pas à pas, en respectant votre rythme.
Je vous souhaite le meilleur, Puissiez-vous être portés par la joie, apaisés par l’Amour et transportés par l’enthousiasme.
 
L’AVC, tout est une question de point de vue
 

 
Vous avez peut-être déjà entendu ceci : ''Tout est une question de point vue’'. Je ne sais pas si vous êtes tout de suite passé à autre chose ou si vous avez pris le temps d’y porter attention. Aujourd’hui, je suis, aussi souvent que possible, en train d’y porter attention.
 
Certaines sciences nous disent que nous ne pouvons pas voir ce que nous ne croyons pas. Contrairement au dicton : '' il faut le voir pour le croire’', notre cerveau ne nous donne que ce que nous sommes prêts à croire. Je me propose alors, dès que j’observe une fermeture de ma part, de me dire que tout est possible, et avec ce que j’ai vécu, vu, expérimenté, j’en suis persuadé aujourd’hui; et voilà que mes sensations se mettent à changer et la perspective aussi. Dans l’expérience que je vais vous décrire ci-suit, je ne peux qu’observer, qu’en effet tout est une question de point du vue!
 
Nous sommes le matin, tôt, L* et moi allons chercher une chambre d’étudiant à Montpellier, dans une résidence universitaire. La philosophie est simple, premier arrivé, premier servi, alors on décide de faire de notre mieux pour arriver très tôt afin de vivre dans un espace qui serait à peu près confortable. Ce matin-là je me sens stressé, inconfortable, je suis désagréable avec L*, qui est la personne la plus douce et généreuse que je connaisse à ce moment de ma vie. Sur le trajet, alors que je lui gueule dessus pour nous dépêcher d’attraper l’autobus, un son très puissant et aigu résonne dans mon oreille gauche. Cette puissante sonore me met à terre dans les secondes qui suivent, mais je me relève et nous entrons dans le bus. Je n’arrive pas à mettre le ticket dans la fente, je perds la motricité de tout mon côté droit très vite. Le conducteur qui me croit soûl, nous demande de sortir au prochain arrêt. Je ne comprends pas ce qui se passe, mon comportement reste désagréable, il me faut une chambre confortable, mais je ne peux plus bouger, je sens quelque chose se briser en moi, je regarde s’éloigner L* qui est partie chercher du sucre pour m’aider. Je m’assois sur le côté et ferme les yeux. Je me souviens me dire que tant mieux, je n’y arrivais pas de toute façon. J’étais un enfant trop difficile à vivre, je dérangeais tout le monde, c’est mieux comme ça, et je me sens disparaître avec une immense sensation de paix, que je ne me souviens pas avoir déjà vécue. Je deviens cette sensation, je ressens tellement d’Amour que je ne saurais pas comment vous le décrire. J’ai vu mon corps sur le trottoir, je l’abandonnais et me sentais tellement bien. Il bougeait encore, il y a donc une conscience qui n’est pas celle du corps, et je disparais.
 
Une éternité, un souffle, un instant, je ne sais pas. Je regarde ce corps qui semble si loin et si mal en point dans cet espace qui me semble si lumineux. Je me réveille à l’hôpital. À ce moment je subis les conséquences de cet accident vasculaire cérébral sur mon corps. C’est très perturbant, déséquilibrant, terrifiant de ne plus pouvoir se fier à son corps dont je me sens, à ce moment prisonnier, mais tout de même détendeur d’un secret, que je mettrai des années à comprendre avec le mental. Je le ressens mais je ne comprends pas; comment ce peut être possible et vrai. Je ne suis pas ce corps et rien de ce qu’il peut générer.
 
Alors que je n’y croyais pas du tout, je venais de vivre une expérience transcendantale. J’avais expérimenté, le temps de l’éternité, d’un instant, le monde d’une toute autre façon.
Alors pour moi aujourd’hui il est clair que tout est une question de point de vue, que je ne suis pas les pensées, les émotions, ce corps qui existe (ou pas), mais que je suis au-delà, dans l’infiniment petit et l’infiniment grand. Encore une fois, ceci n’est que l’interprétation de ce que je crois être mes expériences, ne nous y attachons pas.
Les bonnes questions
 

 
Tout ça s’était passé juste avant d’entrer à l’université, après avoir entendu tellement de fois : ''Que veux-tu faire plus tard?'' Vous a-t-on déjà dit qu’il est important de se poser les bonnes questions? Comment vas-tu gagner ta vie? À quelle université aller? Quelle branche prendre? Je ne sais pas si ces questions sont bonnes, mais elles me faisaient me sentir dépassé, fuyant, apeuré.
Je me souviens des moments de profondes joies lors des Noëls. Car mon père jouait à être père Noël, pour nous et aussi pour les familles des environs. J’adorais l’aider en tant que lutin. Je suis passé de croire au père Noël, à savoir que mon père est le père Noël, de son quartier… Hahahaha, J’ai vu les yeux de beaucoup d’enfants s’illuminer face à la magie apparente de Noël. Je ressentais la chaleur qui circulait librement en moi et tellement d’amour et d’inspiration envers mon père. Surtout que ma mère s’organisait pour créer un costume très classe, de première qualité… Et ces enfants couraient dans les bras de mon père, tellement heureux. Ils savaient que c’était vrai, ce qu’ils ressentaient. C’est du moins ce que je crois. Les sensations en moi étaient vibrantes de joie et d’une profonde magie. Mon père rayonnait, j’étais tellement fier de lui. Bien sûr tout ceci est une mise en scène, loin de la vérité, mais qui laissait émerger une joie, qui elle, est bien réelle!
 
Et puis il y avait mon père qui rentrait du travail. Il travaillait comme gendarme, à moto. Un vrai passionné de moto!

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents