Prenez le virage du succès
133 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Prenez le virage du succès , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
133 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Réussir, c'est de vivre sa vie comme on l'entend, en accord avec ses aspirations profondes et en accord avec des valeurs humaines de manière à vivre heureux tout en contribuant au bonheur de l'humanité.
Pourquoi peu de personnes réussissent tandis que beaucoup d'autres végètent dans la médiocrité ?
Tout au long de ce livre, vous aurez des réponses qui vont améliorer votre paradigme vis-à-vis de votre vie et de la réussite.
« Prenez le Virage du Succès » vous présente des enseignements et des outils qui vous aident à épouser la psychologie du succès et à développer des attitudes gagnantes afin de faire de votre vie un chef d'oeuvre. Une vie telle que vous la désirez réellement.
Toute personne qu'on peut citer comme un modèle de réussite, qu'elle soit connue ou non du grand public, a compris et appliqué des secrets de la réussite. Mieux, elle a intégré ces principes et elle a appris à les vivre au quotidien.
Ce livre se veut être un « Guide » pour vous aider à explorer et à exploiter votre plein potentiel afin de vivre la vie que vous désirez.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 avril 2021
Nombre de lectures 1
EAN13 9782379796425
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Moussa Berete
Prenez le virage du succès
6 étapes pour explorer et exploiter votre plein potentiel
Bonus : 100 pensées pour booster votre mental
ISBN numérique 9782379796425 ISBN papier 9782379796418 © Institut PVS/BERETE Global Business, 2020 Tous droits réservés. www.prenezleviragedusucces.com


Introduction
« La variable la plus déterminante pour faire de votre vie un chef-d’œuvre, c’est vous-même. »
Lors d’une session du séminaire « Prenez le Virage du Succès » , une participante m’a interrompu en me disant ceci : « Coach BERETE, les personnes qui réussissent ont de la chance ! C’est leur destin. Celles qui ne réussissent pas n’ont tout simplement pas de chance ! C’est aussi leur destin. » Elle suppose que le succès tient à un fait de hasard. Un coup de chance en quelque sorte. Après plusieurs tentatives pour l’amener à reconsidérer son point de vue sans y parvenir, j’ai eu l’intuition de lancer un défi à tous les participants. J’ai noté au tableau des chiffres à combiner d’une façon unique pour trouver un numéro de téléphone spécifique. J’ai proposé une récompense pour la première personne qui trouverait le bon numéro. Tous les participants étaient intéressés à relever le défi. Cependant, personne ne parvint à trouver le bon numéro. En fait, la probabilité de relever ce défi est extrêmement faible. On peut passer toute une vie à essayer de trouver ce numéro spécifique, par hasard, sans y parvenir.

Imaginez votre vie comme un coffre-fort, à l’intérieur duquel se trouve un trésor : votre réussite. Pour accéder au trésor, il y a une combinaison secrète de chiffres. Quelle chance avez-vous d’accéder au trésor dans le coffre-fort si vous ignorez qu’il faut une combinaison spécifique de chiffres ? Aucune. Quelle chance avez-vous d’accéder au trésor dans le coffre-fort si vous ne connaissez pas cette combinaison spécifique ? Très peu de chance. Quelle est la probabilité de trouver la bonne combinaison par hasard, par chance ou par tâtonnement ? La probabilité est extrêmement faible. Vous pourriez y consacrer toute votre vie sans succès.

La métaphore du coffre-fort s’applique parfaitement à notre vie. Tous les êtres humains aspirent à la réussite, au succès, à la plénitude ; bref, au bonheur. Il n’y a pas un standard de réussite. Chaque personne a ses aspirations profondes qui sous-tendent son bonheur. Mieux, chaque individu recèle un potentiel illimité qu’il doit explorer et exploiter pour vivre la vie de ses rêves. Le challenge dans la quête de son accomplissement est de rester constamment en accord avec soi-même, d’explorer et exploiter son plein potentiel.

De nombreuses personnes végètent dans la médiocrité parce qu’elles ignorent que la réussite s’explique par des principes universels et immuables, laissant ainsi, le hasard et le tâtonnement déterminer leur vie. Ces personnes vivent par défaut et non par choix. Elles subissent la vie au lieu de gérer leur vie.

Tout au long de ce livre, vous aurez des réponses relatives à la problématique de la réussite. Je partage avec vous des outils qui vous aideront à épouser la psychologie du succès et à développer des attitudes gagnantes.

Toutes les personnes, connues ou non du grand public, qu’on peut citer comme des modèles de réussite, ont compris les secrets de la réussite. Mieux, elles ont intégré les principes du succès. En d’autres termes, elles connaissent la combinaison pour ouvrir le coffre-fort « vie » dans lequel se trouve le trésor « bonheur, plénitude, épanouissement personnel et professionnel ». Ces personnes exploitent cette précieuse combinaison pour leur accomplissement.

À travers ce livre, je vous aide à découvrir les principes du succès, à les intégrer et à les vivre au quotidien. Je partage avec vous des informations et des outils vous permettant de faire passer votre vie personnelle et professionnelle à un autre niveau. Ce livre se veut être un « Guide », en six (6) étapes pour vous aider à découvrir et à intégrer les principes universels qui sous-tendent la réussite dans toutes ses dimensions : La première étape vous aide à prendre le contrôle de votre vie. Elle présente des outils vous permettant d’épouser la psychologie appropriée pour la vie que vous désirez réellement. Elle vous aide à développer des attitudes positives et gagnantes. La deuxième étape vous aide à découvrir votre raison d’être. Elle vous aide à vous connecter à vos aspirations profondes et à donner un sens à votre vie. Elle vous apprend à vous fixer des objectifs, à voir grand et à vous aligner sur tout ce qui compte réellement pour vous afin de transformer vos rêves en réalité. La troisième étape est axée sur la modélisation. C’est une technique qui vise à étudier des modèles de réussite. Il s’agit d’assimiler leur psychologie, leurs aptitudes et attitudes. Autrement dit, apprendre à vous inspirer des modèles de réussite pour tracer votre voie. La quatrième étape est axée sur le développement de toutes les dimensions de l’intelligence d’une personne. Vous apprendrez à vous concevoir dans des dimensions d’intelligences plus larges que la perception qu’a la majorité des gens de leur potentiel. Mieux, cette étape vous propose des conseils et des outils pratiques pour votre développement personnel continu. La cinquième étape traite de « la liberté financière ». Vous apprendrez non seulement la psychologie de l’abondance, mais aussi les outils de la richesse et l’indépendance financière. La sixième étape vous invite à l’action intelligente. Le sens d’un nouveau savoir ou d’une nouvelle compétence réside dans sa mise en pratique. Cette étape consiste à vous focaliser sur vos priorités et agir massivement. En bonus , un recueil de 100 pensées positives pour booster votre mental.

Bonne lecture !


Étape 1 : Prendre le contrôle de votre vie

L’une des attitudes les plus répandues chez les gens qui végètent dans la médiocrité est de rejeter la responsabilité de leur état aux autres, aux événements et circonstances extérieurs. Ces personnes adoptent la posture de victimes. Elles sont si convaincues que c’est leur environnement qui justifie leur situation qu’elles se maintiennent dans la procrastination dans l’espoir que l’environnement se présentera sous de meilleurs jours. C’est ainsi que le temps passe et leur situation va de mal en pire.

Les habitudes qui résultent de cette attitude de victimisation et de procrastination s’expriment souvent dans des termes comme : « Ma famille refuse de m’aider. » « On ne peut pas réussir dans ce pays. » « Les études, dans ce pays, sont nulles. » « Le gouvernement ne fait pas ceci, et cela. » « Je n’ai pas le choix. » « Je me sens perdu. » « Tout le monde me déteste. » « Mon patron est la cause de ma frustration. » « Je déteste mon travail, mais je ne peux pas me permettre de le perdre. » « Le travail, ma famille et les factures me stressent. » « Je fais tout ce que je peux pour m’en sortir, mais c’est impossible. » « Je n’ai pas le temps pour... » « Je n’ai pas de moyens pour... » Etc.
Combien de fois on entend des expressions du genre : « Ce n’est pas fait pour toi. » « Tu es jeune pour... » « Tu ne peux jamais y arriver. » « La vie est dure. » « L’argent ne fait pas le bonheur. » Etc.
Nous sommes souvent sous la mauvaise influence de nos croyances limitantes et de messages négatifs venant de notre environnement. C’est un conditionnement négatif qui nous prédispose à une vie médiocre.

Ce que vous pensez de vous-même et l’influence de votre environnement déterminent qui vous êtes aujourd’hui, ce que vous faites aujourd’hui, ce que vous possédez aujourd’hui et ce que vous avez accompli dans votre vie.

Pour porter la qualité de votre vie à un niveau supérieur, vous devez changer de paradigme. Au lieu de voir dans les événements et circonstances extérieurs les causes de votre situation actuelle, assumez l’entière responsabilité de votre existence. Vous êtes responsable de la qualité de votre vie, de la qualité des relations que vous entretenez, de votre condition physique, de votre situation financière, de vos émotions, de tous les aspects de votre existence.

Si votre vie ne vous plaît pas, il vous appartient de la changer. Si vous lisez encore ce livre, c’est que vous sentez consciemment ou inconsciemment le besoin d’améliorer un ou plusieurs aspects de votre vie : votre bien-être physique, vos émotions, la qualité de vos relations, la gestion optimale de votre temps, votre carrière ; vos finances ; votre contribution au bonheur de la société, etc.

Les 3 premiers pas à faire pour améliorer la qualité de votre vie : Premier pas : Oser le changement
N’aspirez pas simplement au bonheur. Ne vous contentez pas de rêver. Posez des actes pour aller de l’avant. Prenez conscience du statu quo : identifiez vos faiblesses et vos forces ; identifiez ce qui marche et ce qui ne marche pas dans votre vie. Surtout, vous devez désirer de changer et décider de faire ce qu’il faut pour changer. La distance qui vous sépare de vos rêves, c’est l’engagement, c’est d’agir avec discipline dans le sens de vos rêves. Oser le changement, c’est de briser cette procrastination qui vous maintient dans la négativité, la médiocrité et l’immobilisme. Quels sont les aspects de votre vie que vous désirez améliorer ? Deuxième pas : Maîtriser votre communication avec vous-même et avec votre environnement
La communication en elle-même est une puissance. Elle peut détruire tout comme elle peut construire. Elle est l’arme de grands leaders. Vos pensées influencent vos propos. Vos propos influencent vos actions. Vos actions influencent vos habitudes. Vos habitudes forgent votre caractère. Enfin, votre caractère détermine votre destin. Vous désirez ardemment améliorer la qualité de votre vie, vous êtes décidé et engagé à agir dans la discipline, alors le deuxième pas à faire, est de veiller sur la qualité de votre discours intérieur et de vous protéger face au discours venant de l’extérieur. Vous devez avoir une emprise sur votre monde intérieur afin de vous conditionner systématiquement pour la réussite. Vous devez consciemment accepter tout message positif et dynamisant venant de l’extérieur tout en refusant que votre subconscient soit infecté de messages négatifs et paralysants venant de l’extérieur. La qualité d’une vie dépend de la qualité de la communication interne et externe d’une personne. Est-ce que ça vous arrive de vous dire : « Je ne suis pas capable de... ? » ; « Je ne peux pas ? » ; « Je n’y arriverai jamais ? », etc.
Il nous arrive souvent de perdre nos moyens d’agir pour réaliser ce que nous désirons parce qu’une voix intérieure nous fait douter de nos capacités et de la possibilité de devenir, d’avoir ou d’accomplir ce que nous désirons. Il existe en nous deux voix : une voix qui nous dynamise que j’appelle « la voix de la grandeur » et une autre qui nous paralyse que j’appelle « la voix de la médiocrité » .
L’ensemble des pensées que vous entretenez consciemment et inconsciemment détermine le prisme à travers lequel vous vous percevez et vous percevez le monde. Vos croyances de ce qui est possible ou impossible, de ce dont vous êtes capable ou incapable émanent de votre discours intérieur. Pour vivre la vie dont vous rêvez, vous devez vous dire : « c’est possible. », « Je la mérite », « je dispose les ressources nécessaires à explorer et exploiter pour faire de mes rêves une réalité. »
Un des secrets des gagnants, c’est justement la foi inébranlable en soi et en ses rêves. L’homme est ce qu’il croit être. Tout ce que vous concevez en pensée et dont vous croyez fermement, vous pouvez le réaliser. Par vos pensées et croyances, vous vous fixez vous-même vos limites. Votre niveau de revenu est lié à ce que votre subconscient conçoit. Par exemple, si votre subconscient est programmé pour un faible revenu, vous gagnerez un faible revenu. Si votre subconscient est programmé pour la richesse et l’indépendance financière, vous optimisez vos chances de vivre une vie d’abondance. La vie que nous menons reflète ce que notre subconscient sollicite.
Vous avez un pouvoir parce que vous avez le pouvoir de choisir vos pensées dominantes et votre discours intérieur. Personne ne peut vous ôter ce pouvoir sinon que vous-même. Si Nelson Mandela a résisté à plus de 20 ans de prison et y est sorti plus grand en tant que leader, c’est grâce à sa capacité à doper son subconscient de pensées positives. On peut s’attirer une chose, un événement ou une circonstance particulière à force d’y penser constamment et fortement. C’est la loi de l’attraction. Faites de ce que vous voulez devenir, avoir et accomplir vos pensées dominantes.
L’erreur à éviter est d’encombrer votre subconscient de vos peurs, de vos doutes, de vos échecs passés et toute autre pensée négative et paralysante. Ayez confiance en vous et croyez fermement au fait que vos rêves ne sont pas au-delà de votre potentiel.
Pour illustrer que vos pensées créent votre état, imaginez-vous vivant loin de votre amour, l’être aimé. Vous tenez sa photo et vous l’imaginez dans les bras d’une autre personne. Dans quel état d’esprit et émotionnel seriez-vous à l’instant ? En revanche, imaginez que l’être aimé est en famille, tout sage en train de penser à vous. Dans quel état d’esprit et émotionnel seriez-vous ? La réponse est évidente. Dans les deux cas, vous subissez les effets de la nature de vos pensées.
Consciemment ou inconsciemment, vos mésaventures, des expériences vécues comme un échec, des fausses croyances que vous entretenez au sujet de la réalité et de vous-mêmes refont surface dans vos pensées à chaque fois que vous voulez entreprendre quelque chose. Vos peurs et vos projections vous retiennent dans l’immobilisme. Vous ne faites rien pour atteindre vos objectifs. Vous n’agissez pas parce que vous êtes incapable ; vous êtes plutôt victime des projections venant de vos pensées, de la peur de l’échec et la peur d’affronter des obstacles.
La bonne nouvelle est que vous pouvez consciemment orienter vos pensées. Puisque vos pensées déterminent vos croyances et vos actions, puisqu’il est possible de contrôler et orienter vos pensées, vous détenez alors la clé de votre vie. Vous ne gagnerez que si vous croyez que c’est possible et que vous êtes capable.
Engagez-vous dès à présent à avoir des pensées positives de qui vous êtes, de ce que la vie vous offre comme opportunités. C’est au prix de cet effort que vous développerez votre estime de vous et votre confiance en vous.
Quand vos rêves deviendront systématiquement vos pensées dominantes, tout l’univers conspirera à vous ouvrir les voies vers leur réalisation.
Identifiez des affirmations de votre discours intérieur qui vous ont toujours limité dans la réalisation de vos rêves. Ensuite, notez des affirmations positives et dynamisantes pour remplacer les affirmations négatives précédentes.
Quand vous vous rendez compte que vous êtes en train d’entretenir des pensées négatives et limitantes, remplacez-les immédiatement par des pensées positives. À force de persévérer sur cette voie, ce mode de fonctionnement deviendra naturel pour vous. Vous développerez ce que j’appelle « le réflexe de la positivité. »
Les messages que nous recevons de l’extérieur ont un impact considérable sur notre subconscient. En fait, ces messages conditionnent nos modes de pensée. Notre système de croyances se forme par l’ancrage, dans le subconscient, de messages venant de l’environnement extérieur. Le processus est tel qu’on ne s’en rend pas compte. Sa manifestation s’observe non seulement dans notre façon de penser, de réfléchir, de nous percevoir, de percevoir le monde, mais aussi dans notre façon d’agir. Le subconscient est le pilote de notre vie. Il nous guide en fonction de sa programmation. Soit il est programmé positivement pour le succès ou soit il est programmé négativement pour la médiocrité.
Nous sommes submergés par un flux dense de messages venant de l’extérieur (nos éducateurs, nos amis, nos familles, les médias, internet...). C’est un fait. Le mal dans ce fait est qu’on nous bombarde plus de messages contribuant à nous limiter et à nous faire perdre confiance en nous-mêmes que de messages qui nous mettent en confiance et nous poussent à exprimer nos talents à 100 %. Quoique l’intention derrière ces messages limitants soit souvent de nous aider et de nous protéger, il s’avère cependant qu’ils nous bornent dans nos pensées et nous limitent dans nos actions.
On est la moyenne des cinq personnes qu’on fréquente le plus. Les personnes avec lesquelles vous passez plus de temps sont-elles des modèles de réussite pour vous ? Si oui tant mieux. Sinon, il est temps de changer de fréquentations. Les émissions télé que vous regardez le plus souvent, les émissions radio que vous écoutez le plus souvent, ce que vous lisez le plus souvent déterminent qui vous êtes. Tous ces éléments ne sont pas sans impact sur vos habitudes. Ils contribuent à forger votre caractère. À force de trop regarder des films et séries romantiques, on finit par épouser de nouveaux comportements dans sa vie sentimentale. À force de nourrir son esprit de mauvaises nouvelles à la télé et dans des journaux, on finit par vivre dans la peur, la négativité et la mauvaise humeur. Une participante à une session du séminaire « Prenez le Virage du Succès » a fait un témoignage illustrant ce point de vue. Pour avoir vu au journal télé un massacre injuste, elle a passé le reste de sa journée dans la mauvaise humeur. C’est normal, car son pilote intérieur (son subconscient) a été programmé par la télé à vivre dans la mauvaise humeur. Ça vous rappelle certainement des expériences que vous avez vécues.
On ne peut pas échapper aux messages venant de l’extérieur. Mais on peut les contrôler. Pour cela, il faut se construire une barrière psychologique pour filtrer les messages que l’on reçoit de l’extérieur (éducateurs, télé, radio, film, entourages, etc.). Rejetez systématiquement les messages négatifs et paralysants. Acceptez les messages positifs et dynamisants. Quand vous avez un projet et que vous en parlez autour de vous, certaines personnes vous diront par exemple : « Laisse tomber, ça ne marchera pas. » ; « Tu es trop jeune pour y arriver. » ; « Tu es une femme, donc ce n’est pas fait pour toi. » ; « Tu n’as pas d’expérience. » ; « Tu n’as pas de diplôme. » ; Etc.
Les briseurs de rêves seront toujours là pour vous dire que vous ne pourrez pas et que ce n’est pas possible. Ils ne sont pas forcément mal intentionnés. Quand une personne se croit incapable de faire quelque chose, elle pense que c’est impossible pour les autres aussi. Elle ne peut pas vous impacter positivement et vous propulser vers la réalisation de vos rêves à cause de ses croyances limitantes. Si Bill Gates se laissait influencer par des remarques mettant en avant sa jeunesse, son manque d’expérience, son manque de diplôme, il n’allait pas créer Microsoft et devenir l’un des hommes les plus remarquables et riches au monde. Bill Gates a réussi parce qu’il connaissait le secret : « D’une part, doper son subconscient de discours positifs et dynamisants ; d’autre part, se prémunir contre les discours négatifs et paralysants venant de l’extérieur ». Si Nelson Mandela se laissait dégonfler par son entourage négatif et pessimiste, Mandela n’allait pas marquer l’histoire. Si mère Teresa cédait aux discours pessimistes venant de l’extérieur, elle n’aurait jamais aidé autant de personnes et vécu cette vie qui a marqué l’histoire de l’humanité. Si Mahatma Gandhi ne s’était pas suffisamment armé psychologiquement contre les discours de découragement, il n’aurait jamais pu contribuer à libérer l’Inde de l’oppression impérialiste avec sa stratégie de désobéissance pacifique. On peut dire autant pour Martin Luther King dans sa lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis d’Amérique. Le parcours de Barack Hussein Obama, 44e président des États-Unis d’Amérique, est un exemple éloquent. Ni la couleur de sa peau, ni son âge, ni son expérience ne plaidaient en sa faveur en se lançant dans la course à la présidence. Il est devenu président des États-Unis d’Amérique parce que son discours intérieur optimiste, positif, dynamisant était plus fort que l’influence négative venant de l’extérieur. Son slogan de campagne « Yes We Can » exprime la programmation de son subconscient pour la course à la présidence des États-Unis d’Amérique en 2008.
Identifiez des affirmations négatives venant de votre environnement extérieur qui vous ont toujours limité dans la réalisation de vos rêves. Ensuite, formulez et note des affirmations positives pour remplacer les affirmations négatives précédentes.
Engagez-vous à contrôler et orienter, à chaque instant, votre communication avec l’environnement. Apprenez à puiser dans l’environnement extérieur des forces propulsives vers le succès. Pour réussir, vous devez avoir des standards élevés. Et, pour avoir des standards élevés, vous devez être dans un environnement qui vous aide à élever vos standards.
Vous avez le choix et la responsabilité de créer votre environnement à travers les personnes que vous fréquentez, ce que vous lisez, ce que vous regardez à la télé ou sur internet. Bref, votre système de référence. Pour gérer le flot de messages qui vous assaillent à chaque instant de votre vie, utilisez votre attention sélective, votre distorsion sélective et votre rétention sélective. Troisième pas : Assumer l’entière responsabilité de votre vie
Les personnes qui végètent dans la médiocrité sont toujours dans la posture de victimes. La victimisation est l’une des pires choses que vous pouvez vous permettre. Sa sœur jumelle s’appelle la procrastination qui consiste à remettre toujours ses décisions et actions à plus tard. La procrastination nous maintient dans l’immobilisme. Ainsi, le temps passe et on n’a pas la vie qu’on désire. On vit par défaut. On subit la vie au lieu de gérer sa vie.
Vous devenez maître de votre vie lorsque vous assumez l’entière responsabilité de votre existence en refusant de rejeter votre situation aux autres et aux circonstances extérieures. Quoi qu’il arrive, assumez votre part de responsabilité. Vous êtes le leader de votre vie. Vos propres mains sont les plus sûres dans lesquelles vous devez placer votre vie. Vous êtes responsable de la qualité de vie que vous menez, de la qualité des relations que vous entretenez, de votre condition physique, de votre situation financière, de vos émotions, etc. En fait, vous avez la responsabilité de gérer tous les aspects de votre vie. De nombreuses personnes cèdent consciemment ou inconsciemment cette responsabilité à d’autres personnes. Or, chaque individu a la lourde responsabilité de gérer sa propre vie. Certes, vous ne pouvez pas évoluer seul. Mon point de vue est une invite à chaque individu à prendre le leadership de sa vie. Ainsi, les apports des autres auront un sens et un impact positif sur les résultats que l’on désire.
Votre situation présente n’est pas une conséquence des événements, mais plutôt une conséquence de vos réactions face aux événements. Si les événements sont tels que vous ne pouvez pas les changer, vous pouvez sans doute changer vos réactions face aux événements. C’est votre zone de liberté de choix que vous devez exploiter à bon escient en prenant le contrôle absolu de vos pensées et de vos actes. Et, sachez que vous êtes unique. Vous êtes venu dans ce monde pour y imprimer votre marque, pour jouer votre partition dans la construction de ce grand édifice de l’humanité que j’appelle le « destin commun de toute la race humaine. »
Faites des déclarations qui expriment combien vous êtes au contrôle de votre vie. N’utilisez pas de formule négative. Exemple de déclaration : « C’est à moi de me trouver un emploi ou de me créer un emploi. »
Affranchissez-vous des croyances et des habitudes limitantes et nourrissez-vous de pensées positives. Vous ne pouvez pas changer votre vie en gardant les croyances et les habitudes qui vous ont toujours limité et en entretenant des pensées, sentiments et émotions négatifs. En changeant votre état d’esprit, vous changez votre vie. Les personnes qui connaissent le succès communiquent de manière à ne jamais se laisser prendre dans le piège des croyances négatives. Une technique efficace pour apprendre à se nourrir de positivité est de se tenir des affirmations positives comme : « Je m’améliore de façon continue. » ; « J’ai tout ce qu’il me faut pour être heureux. » ; « Je suis le maître de ma vie. » ; « Je m’aime comme je suis. » ; « Je peux avoir tout ce que je veux. » ; « Je ressens de la gratitude d’être en vie. »
Notez des affirmations positives qui vous accompagneront chaque jour pour vous maintenir dans l’énergie positive.
Sortez de votre zone de confort. Engagez-vous à ne plus entretenir le même schéma mental ainsi que les habitudes qui vous ont toujours empêché de prendre pleine possession de votre potentiel et de l’exploiter. Assumer le leadership de votre existence est votre plus grande responsabilité dans la vie.


Étape 2 : Transformer vos rêves en réalité

Il y a des personnes qui vivent leurs rêves. Il y a d’autres qui sont employées à bâtir les rêves d’autrui. Certes, personne ne peut faire de ses rêves une réalité toute seule. La nature des choses est telle qu’il existe d’autres personnes qui partagent nos rêves. Une synergie de plusieurs forces partageant la même vision, écrit des histoires de réussites exceptionnelles.
Le défi est de se lancer dans l’aventure de la vie en sachant exactement « ce qu’on attend de la vie ». Il n’y a pas un standard de réussite. À mon sens, la réussite, c’est de vivre sa vie comme on l’entend, en accord avec ses aspirations profondes et en accord avec des valeurs humaines de manière à vivre heureux tout en contribuant au bonheur de l’humanité. Quand vous sortez de chez vous, qu’est-ce qui justifie le chemin que vous empruntez ? C’est le fait de savoir, avant même de bouger, où vous partez. C’est le même principe qu’il faut appliquer dans sa vie. Avant de vous lancer dans l’aventure de la vie, vous devez vous poser certaines questions essentielles : « Qu’est-ce que je désire faire ? » « Qu’est-ce que je désire avoir ? » « Qu’est-ce que je désire devenir ? » « Qu’est-ce que je désire accomplir ? »
Nous n’avons pas les mêmes aspirations, les mêmes rêves, les mêmes talents. Nous ne sommes pas tous passionnés par les mêmes aventures. C’est la raison pour laquelle chaque individu doit déterminer précisément ce que c’est la réussite pour lui. Moi, j’ai toujours désiré devenir coach et formateur international en leadership et développement du potentiel humain. Je désire laisser derrière moi un monde meilleur à travers une famille exemplaire, la création d’entreprises, mon engagement politique et des actions philanthropiques. Quelqu’un d’autre désire être médecin pour sauver des vies. Une autre désire défendre son pays en rejoignant les rangs de l’armée. Une autre est passionnée par le sport ou la musique, etc.
Le constat malheureux est que beaucoup de gens opèrent des choix pour faire plaisir à leur entourage : « Je fais des études de droit parce que papa veut ainsi. » « Je me marie parce que mes parents me l’imposent. » « Je fais ce métier parce qu’on m’a demandé de le faire et non pas parce que je l’aime. »... C’est une erreur de fonctionner comme ça. On ne peut pas s’épanouir et mieux servir les autres en faisant ce qui n’est pas en cohérence avec son être profond. Même si on gagne bien sa vie, on ressent toujours un vide dans son existence. C’est la preuve que l’argent n’est pas le seul indicateur du bonheur.
Pour vivre heureux et atteindre la position d’excellence dans une activité à laquelle on dédie sa vie, trois conditions doivent être réunies : La passion : C’est elle qui fait du travail un jeu. C’est la passion qui pousse à se coucher tard et à se lever tôt. C’est elle qui nous maintient en mouvement même dans les moments les plus difficiles et incertains. Quand on a la passion de ce qu’on fait, on ne compte pas le temps, et c’est toujours un bonheur d’être dans la dynamique de l’action.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents