Écrire pour guérir
101 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Écrire pour guérir , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
101 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Je marche telle une pèlerine sur le chemin de ma guérison : c’est une phrase qui traverse tout mon récit. J’ai voulu raconter cette histoire-là, celle de mon processus de guérison. Mais il m’est apparu en cours de route qu’une autre histoire voulait se faufiler entre les lignes. Une histoire qui cherchait depuis longtemps à se dire, à s’écrire. Une histoire d’amour et de retour vers soi.
J’offre avec humilité mon histoire aux
personnes qui entreprennent ce grand
voyage de retour vers soi. Je vous l’offre afin de nourrir votre espoir de guérir, votre désir de vivre, votre courage de poursuivre malgré la maladie ou le diagnostic annoncé. Pour se retrouver, il faut d’abord se perdre. C’est à ce moment précis de déroute totale, quand tout bascule, que le cri de notre sagesse profonde parvient enfin à se faire entendre. Car c’est lorsque nous sommes vraiment perdus sur le chemin que commence le retour véritable vers la guérison.
Témoignage d’un processus de guérison d’une femme atteinte par le cushing puis,
cinq ans plus tard, par le cancer du sein qui a osé tomber, se relever, se rencontrer, se guérir. Qui se présente à vous en toute simplicité et et je partage avec vous non
seulement son histoire mais aussi son chemin, sa quête, son récit, sa guérison,
son amour. Ce livre est non seulement un témoignage authentique mais aussi un guide vers le chemin d’une libération grâce à la pratique du récit de vie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juillet 2019
Nombre de lectures 43
EAN13 9782897263843
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0950€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

À mes fils



PROLOGUE
Pourquoi ce livre ?
Écrire nous reconnecte avec nous-mêmes.
L’écriture a été tour à tour mon bâton de pèlerin et mon thérapeute. En écrivant, j’ai pris une part active dans mon processus de guérison. J’ai cherché le sens de l’épreuve. Et du coup, mes ressources intérieures – celles qui favorisent des états expansifs et de bien-être – ont été mobilisées.
Écrire fait du bien. C’est un remède. J’en suis le témoin.
À mon tour, je veux inviter les personnes éprouvées par la maladie à écrire pour trouver du courage, de l’espoir et du réconfort. L’écriture est thérapeutique.
Dans la première et la deuxième partie du livre, je raconte ma traversée du Cushing et du cancer en prenant soin d’y pointer mes points d’ancrage pour trouver du courage et des forces de résilience. Dans la troisième partie, et c’est là l’originalité de ce livre, j’explique les retombées bénéfiques de l’écriture du récit de vie.
Je souhaite donner l’élan pour écrire, guérir, me transformer et co-créer ma vie !
À qui s’adresse mon livre ?
J’adresse mon livre à ceux et celles qui sont éprouvés par la maladie pour eux-mêmes ou dans leur entourage, afin qu’ils trouvent réconfort et appui dans la lecture et l’écriture.
À ceux et celles qui veulent : participer activement et contribuer à leur guérison ; guérir par le sens. Pour ainsi guérir le cœur, le corps et l’esprit ; relire l’épreuve comme un événement signifiant dans leur vie ; être positivement transformés par l’épreuve dans leur vie et face à eux-mêmes ; comprendre la leçon de vie qui se cache derrière l’épreuve. saisir la crise comme une opportunité de guérison authentique, de libération profonde, de retour vers soi ; découvrir et expérimenter le récit de vie comme outil puissamment émancipateur, guérisseur ; trouver que la vie est poésie.
Les livres m’ont permis de demeurer éprise de la vie ! Ils m’ont permis de croire au pouvoir incommensurable et éternel de l’amour. Je souhaite que mon livre en fasse autant pour vous ! Puissions-nous célébrer la vie davantage ! Et la trouver encore plus belle !


MON HISTOIRE
S i la maladie est une initiation, un passage , mon écriture a été mon rituel de passage. Ce sont les événements d’une vie qui façonnent et qui transforment . C’est un de ceux-là qui m’a dirigée vers l’écriture. J’y ai découvert du sens qui m’aurait probablement échappé autrement. Le sentiment de bonheur est relié de très près à la notion de sens. J ’ai tissé ma toile jour après jour. J’y ai découvert que cet événement, malgré la tragédie apparente, était porteur de beauté.
J’aime les dénouements heureux. C’est mon histoire face à la maladie : le récit d’une transformation , d’une guérison. J’ai voulu la raconter pour apporter ma pierre pour une fin heureuse à toutes nos histoires . Semer l’espoir et répandre ensemble le bonheur !
Ce n’est pas une fiction. C’est mon vécu. « Chaque vie est une histoire » disait Hannah Arendt. Je la raconte, non pas dans sa totalité, mais dans ce qu’elle a révélé d’exceptionnel au travers de l’épreuve que j’ai vécue. Celle me permettant de dévoiler le chemin emprunté, qui m’a menée à la guérison. Témoigner de mon expérience. La partager pour accompagner, sur la route de la plénitude, tous ceux et celles aux prises avec une épreuve quelconque et plus particulièrement avec la maladie qu’eux- mêmes ont subie, ou qu’ils ont côtoyée de près.
Je parle effectivement de ma réalité dans mon récit. Je me suis dévoilée d’une façon franche et intime pour me poser comme une « actrice sociale », une « agente de changement » afin de susciter l’élan permettant d’avancer, de conquérir, de persévérer, de guérir. Affirmer que c’est possible, qu’ on peut y arriver alors que l’épreuve semble trop lourde. Prouver qu’Éros est plus fort que Thanatos. Et le dire au monde entier ! « La vie a besoin de témoins ». (Christiane Singer)
Écrire et publiciser mon histoire me permet d’exprimer et de révéler l’essentiel. À cet effet, mes écrits pourraient également être perçus comme un legs , un héritage, car j’y aborde ce qui m’apparaît important dans la vie. Des valeurs qui me sont fondamentales pour comprendre le sens de ma vie sur terre, qui m’aident à avancer, me donnent des repères dans l ’épreuve, me procurent de la force et de la joie , me mettent dans un état expansif favorable aux mécanismes d ’autorégulation.
Je n’ai pas ressassé le passé pour m ’en imprégner ou m’y identifier, mais bel et bien pour m’en distancer. Voir le chemin parcouru. Et entreprendre une nouvelle randonnée vers la réalisation de la vie de mes rêves. J’ai accepté de regarder en arrière pour mieux voir en avant. Faire un bilan. Miser sur mes acquis. Me réaliser avec encore plus de fougue et de détermination. Totalement convaincue du désir d’aller au bout de moi-même et de reprendre là où je me suis perdue. Partir à la découverte de ma vie et me réinventer.
A posteriori, je constate que la maladie a été un puissant révélateur de sens. Le cancer m’a ramenée à la vie. J’ai découvert le pouvoir transformateur de l’amour. J’y ai trouvé mon moi authentique par l’écriture et la créativité. Je suis une femme renouvelée . Et j’entreprends, à l’instant même, une vie nouvelle !
Je suis une pèlerine ayant porté la maladie dans ses bagages, marchant d’un pas lent mais déterminé sur la route de la guérison vers le sommet de la plénitude. Au fil des pages, je vous dévoilerai qui je suis, ce qui oriente mes pas dans ma vie et ma démarche de guérison. Je vous murmurerai un refrain, psalmodiant le bonheur comme notre seul et unique état naturel. C’ est une invitante mélodie pour aimer et remercier. Car la vie n’est pas un combat. Elle est une célébration ! J’ai voulu, sans faire du déni et sans entrer dans une lutte épuisante, guérir le cancer avec toutes mes vibrations positives !
« Si on ne peut entreprendre de guérir les yeux sans traiter la tête, ni la tête sans traiter le corps tout entier, on ne peut non plus guérir le corps sans soigner l’âme… C’est donc à l’âme d’abord que sont dus nos soins les plus assidus ». (Platon)
Mon nouveau regard sur la vie et face à moi-même
Je ne suis plus la même personne. J’ai beaucoup changé. Je me suis métamorphosée. Certains disent que ce n’est pas la destination qui importe mais le chemin parcouru. Je veux vous raconter le chemin que j’ai emprunté avec mon expérience de la maladie. C’est un important pan de ma vie. C’ est une période charnière, un signifiant, un tournant fondateur dans ma vie, une longue période de jachère, un événement. Bref, c’est une expérience significative qui m’a permis de retrouver qui je suis et qui m’a déterminée.
L’ intensité de la crise existentielle que représente l’expérience de la maladie m’a révélé ma quête de sens. J’ ai cherché le sens de la souffrance, de la maladie, de ma vie, de La Vie pour m’aider à surmonter l’épreuve et pour guérir. Le sens est lié au vouloir-vivre, à l’élan vital.
J’y ai trouvé plus qu’espéré… À présent, c’est de cela que je veux vous parler. « Ce que je trouve est mille fois plus beau que ce que je cherche ». 1
Il y a un avant et un après la maladie. Il y a à la fois une incommensurable perte, difficile à mettre en mots. Et un extraordinaire gain dont la formulation est tout aussi difficile. Un gain en constante effervescence, où je suis constamment portée par les mots de Christiane Singer, « Vis, quoiqu’il arrive, vis !... Que tu vives ou que tu meures, choisis la vie ». 2
La maladie est certes un agent perturbateur et déstabilisant. Mais c’est précisément cet état de déséquilibre qui a favorisé l’écoute profonde de mon être. Et vue sous cet angle, la maladie m’aurait-elle aidée à retrouver qui je suis ? La maladie aurait-elle ét&#

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents