Homéopathie - Soignez les troubles du quotidien
99 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Homéopathie - Soignez les troubles du quotidien , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
99 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Angine, toux, aphtes, cystites, fièvre, herpès… ces petits troubles vous compliquent la vie ? 20 fiches pratiques à découvrir pour soigner ces maux du quotidien grâce à l’homéopathie.

Pour chaque trouble, ce guide vous propose les meilleurs remèdes en fonction de vos symptômes, puis leurs propriétés, leurs formes disponibles et les posologies à adopter.

Grâce aux conseils d’Émilie Teyssières composez également votre trousse homéopathique idéale, à toujours avoir chez vous ! Plus de 150 médicaments homéopathiques détaillés, des astuces et des recommandations vous sont proposés ici et vous aideront à devenir acteur de votre santé et de votre bien-être tout en douceur !

"Un livre de plus sur l’homéopathie ? Non, plutôt un livre moderne qui explique la place de l’homéopathie et son intérêt en pratique. Car si cette médecine est deux fois centenaire, elle a aussi besoin d’un regard neuf et a besoin de s’adapter à l’évolution de la science et des connaissances médicales."


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 novembre 2020
Nombre de lectures 15
EAN13 9782815317986
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Émilie Teyssières, D r en Pharmacie
Préfacé par le D r Éric Ménat
Sommaire Préface Histoire et généralités La douceur de l’homéopathie Contexte de la découverte de l’homéopathie Recherches anciennes et actuelles en homéopathie Le but de l’homéopathie : un rétablissement prompt et doux Différence entre homéopathie uniciste, pluraliste et complexiste Un peu de technique Préparation d’un remède et différentes dilutions Comment choisir soi-même la dilution appropriée ? Quelle posologie adopter ? Gérer la répétition des prises et la durée du traitement Compatibilité avec d’autres traitements Les troubles du quotidien Angines aiguës Toux sèches et toux spasmodiques Toux grasses Aphtes Nausées et vomissements Cure de « détox » Diarrhées du voyageur Cystites aiguës et chroniques Mycoses aiguës et chroniques Aide à l’allaitement ou au sevrage Préparation et suites d’accouchement Préparation et suites d’interventions chirurgicales Vaccins Coliques du nourrisson Poussées dentaires Fièvres Bouffées de chaleur Poussées chroniques d’herpès Prévention et traitement des piqûres d’insectes ou de tiques Les trousses de base La trousse pour la femme enceinte La trousse pour le bébé La trousse pour l’enfant La trousse pour l’adulte La trousse pour la personne âgée Bibliographie pour approfondir Coordonnées des laboratoires Quelques pharmacies homéopathiques de qualité Remerciements Biographie Page de copyright
Points de repère Page de Titre Couverture Corps de texte Bibliographie Remerciements
Préface
Un livre de plus sur l’homéopathie ? Non, plutôt un livre moderne qui explique la place de l’homéopathie et son intérêt en pratique. Car si cette médecine est deux fois centenaire, elle a aussi besoin d’un regard neuf et a besoin de s’adapter à l’évolution de la science et des connaissances médicales.
Émilie Teyssières, par son parcours, est parfaitement légitime pour nous exposer l’intérêt de l’homéopathie aujourd’hui. Sa formation multiple (pharmacie, biologie, hygiène, mais aussi homéopathie bien entendu) et sa pratique hospitalière lui permettent d’avoir une vision globale et adaptée à l’évolution de notre système de santé.
C’est avec ce background qu’elle nous fait, dans la première partie de ce livre, un historique clair de l’aventure de l’homéopathie et des grands principes qui la dirigent.
Car l’homéopathie est une science, quoi qu’on en dise. Elle est basée sur la plus grande des preuves d’efficacité : l’observation et l’expérience chères à Claude Bernard. C’est ce grand scientifique qui nous disait « Quand le fait qu’on rencontre ne s’accorde pas avec une théorie régnante, il faut accepter le fait et abandonner la théorie » !
C’est peut-être ce qu’ont oublié les censeurs de l’homéopathie aujourd’hui. Parce qu’ils ne peuvent pas en expliquer le mécanisme chimique, ils la rejettent en bloc. Le plus dommage sans doute c’est que les personnes qui sont invitées à juger l’homéopathie et à conseiller le ministère de la Santé n’ont jamais ni appris ni utilisé cette médecine. Comment peuvent-ils savoir si elle est efficace ou pas ?
Car l’homéopathie ne fonctionne pas avec de la chimie. C’est bien là son handicap dans notre médecine moderne où tout est chimie ! Or les scientifiques qui jugent l’homéopathie et les études qui s’y rapportent le font en chimistes, avec les règles qu’ils ont eux-mêmes définies pour juger les médicaments allopathiques.
Et ça ne peut évidemment pas fonctionner. On se retrouve ainsi à l’époque de Galilée ou de Copernic quand on jugeait leurs travaux, leurs affirmations, avec les connaissances de l’époque. Comment imaginer alors qu’il existait une force invisible qui permettait aux planètes d’agir les unes sur les autres et à la Lune d’agir sur les marées ?
L’homéopathie n’est pas si loin de tout cela, car c’est une médecine qui agit par des mécanismes ondulatoires, par des ondes électromagnétiques et tout cela est incompréhensible pour celui qui ne raisonne qu’en chimiste.
Pire, le médicament homéopathique n’a pas d’action par lui-même. Il va interagir avec l’organisme du malade pour l’aider à se réparer, à mobiliser ses capacités de guérison. De fait, chaque remède est choisi en fonction du patient, de son mode réactionnel et non de la maladie elle-même. De quoi rendre fous nos professeurs de médecine qui enseignent souvent le contraire : que le médicament doit être choisi en fonction de la maladie, le même pour tous !
Ainsi, pour une angine, on donnera toujours le même antibiotique.
En homéopathie, ce n’est pas le cas. Le remède sera choisi en fonction des réactions cliniques du patient. Est-ce que la douleur est à droite ou à gauche ? Est-ce qu’elle est améliorée par le chaud ou par le froid ?
L’angine, c’est justement le premier sujet de la deuxième partie de ce livre qui se veut avant tout pratique.
Émilie va ainsi détailler de nombreuses pathologies pouvant être prises en charge en homéopathie. La toux, les diverses infections, les aphtes, mais aussi l’accompagnement de l’accouchement, de l’allaitement et les pathologies de l’enfant. Elle a même prévu un paragraphe sur l’accompagnement de la vaccination devenue obligatoire pour les nouveau-nés.
De façon claire, didactique et très rigoureuse, elle expose les différents remèdes utiles pour chaque situation, comment les reconnaître, les différencier et les utiliser.
Fallait-il que ce type de livre existe ? Faut-il favoriser l’automédication ? C’est un vaste débat auquel je réponds immédiatement OUI quand il s’agit de proposer une approche homéopathique.
En effet, l’accès aux médecins est de plus en plus difficile et le grand public a besoin d’avoir des solutions à sa portée, simples et sans risques, pour agir et réagir dès le début des symptômes.
Car oui, l’homéopathie est une médecine sans risques et sans effets secondaires à condition de consulter un médecin si les symptômes persistent, ce que précise avec raison Émilie Teyssières dans cet ouvrage qui sera utile à tous, et à tous les âges !
D r Éric Ménat
Médecin généraliste, enseignant en phyto-nutrition

La douceur de l’homéopathie
« Grande est la force de la douceur. » Dr Constantin Hering (1800-1880), médecin homéopathe
Ce livre s’ouvre sur une citation qui me semble essentielle, car la douceur est au cœur même de l’homéopathie. Notre société occidentale n’a jamais été un modèle de « douceur de vivre »… et cela ne s’améliore pas ! Nous vivons dans un monde tourné vers la productivité, la rentabilité et la rapidité. Ces valeurs sont incompatibles avec le développement d’une humanité fraternelle, douce et aimante. Or, la douceur nous est indispensable. Le méconnaître, c’est maltraiter son corps, son esprit… et ses concitoyens. Car le respect des autres commence par le respect de soi-même.
Recherchez la douceur autour de vous. Vous la rencontrerez peut-être chez certaines personnes ou dans la nature (ce n’est pas un hasard si les « bains de forêt » sont à la mode). Ne trouvez-vous pas que le pouvoir de la douceur est immense ? Pouvoir de réconforter, rassurer, dénouer les tensions (physiques comme psychiques), calmer… C’est un médicament à elle seule.
Pourtant, notre société nous inculque que la douceur est bonne pour les faibles. Il faut tout faire vite et abattre des montagnes de travail (cela a-t-il encore un sens ?). Détrompez-vous : la véritable douceur envers soi-même, et surtout les autres, n’amollit pas et permet une efficacité sans pareille. Au revoir les disputes inutiles et les énervements au quotidien qui prennent tant d’énergie.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents