seXo
160 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

seXo , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
160 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sexologue clinicienne, je consacre mon travail de recherche depuis plusieurs années aux problématiques sexuelles ainsi qu'aux approches thérapeutiques propices à l'épanouissement sexuel et personnel de chaque individu. Au fil du temps, force est de constater que les moeurs et le vocabulaire liés à la sexualité ont évolué. Par le biais de cet ouvrage j'ai voulu mettre en lumière tant ce qui émane du discours des hommes et des femmes d'aujourd'hui (âges, cultures et milieux socio-professionnels divers) que ce qui constitue également le lexique de la sexologie contemporaine.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 juillet 2014
Nombre de lectures 138
EAN13 9782818804872
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Couverture

Cover

4e de couverture

Cover

Titre

titre

Titulaire d’un Doctorat en Sciences humaines, Magali Croset-Calisto est sexologue clinicienne à Annecy et Genève.

L’auteur peut être joint à calisto@maxima.fr

 

Du même auteur

Les dernières nuits d’un cadavre exquis, éd. de la Stelletta, 2005.

Et délivrez-moi du mâle, éd. de la Stelletta, 2009.

Lou Andreas-Salomé ou le paradoxe de l’écriture de soi,L’Harmattan, 2012.

La femme surréaliste, de la métaphore à la métonymie,L’Harmattan, 2013.

L’addiction sexuelle et ses représentations psycho-socio-culturelles,Editions Ovadia, 2014.

 

www.maxima.fr

Suivez-nous sur Twitter : @maximaediteur

Rejoignez-nous sur facebook.com/EditionsMaxima

Image758.JPG

8, rue Pasquier, 75008 Paris

Tél. : + 33 (1) 44 39 74 00 - infos@maxima.fr

© Maxima, Paris, 2014

EAN Epub : 9782818804872.

 

Les lettres de l’alphabet ont été spécialement créées pour ce livre.Les images qu’elles contiennent proviennent des banques d’images canstockphoto et fotolia et des dessinateurs suivants : Francovolpato, Greenga, Lusikolbaskin, Mademoh, Olga, Weseetheworld. Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous les pays.

Avant-propos

Cet ouvrage est un guide des termes et pratiques actuelles liés à la sexualité.

Sexologue clinicienne, je consacre mon travail de recherche depuis plusieurs années aux problématiques sexuelles ainsi qu’aux approches thérapeutiques propices à l’épanouissement sexuel et personnel de chaque individu. Au fil du temps, force est de constater que les mœurs et le vocabulaire liés à la sexualité ont évolué. Par le biais de cet ouvrage j’ai voulu mettre en lumière tant ce qui émane du discours des hommes et des femmes d’aujourd’hui (âges, cultures et milieux socio-professionnels divers) que ce qui constitue également le lexique de la sexologie contemporaine.

Mouvantes et variées, les pratiques sexuelles autant que les termes qui leur sont liés, ne cessent de s’enrichir et de fluctuer au sein d’une société contemporaine hyper-connectée et toujours plus curieuse de nouvelles expériences. Que mes lecteurs excusent le caractère non exhaustif des définitions ci-présentes. Car la sexualité est « toujours-déjà » un infini. À la recension globale et diachronique des termes, j’ai donc préféré aborder ce guide sous le prisme de la contemporanéité.

« Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde », déclarait le philosophe Ludwig Wittgenstein. Puisse cet ouvrage, à travers les définitions qu’il propose, contribuer quelque peu à l’enrichissement du langage, des pensées et des représentations du monde sexuel contemporain. Qu’il puisse encourager l’approfondissement et la connaissance de l’être à travers le recoupement des notions biologiques et psychologiques qu’il met en exergue. Enfin, puisse-t-il simplement vous être utile et agréable.

Bonne lecture.

Magali Croset-Calisto

Sexologue clinicienne

A

A

Acmé(n. m.) :point le plus élevé de l’orgasme.

Acomoclitisme (n. m.) : attirance pour les sexes épilés. L’acomoclitisme relève de l’attrait visuel envers les sexes intégralement rasés ou épilés. Tendance variable selon les époques, l’acomoclitisme est en vogue depuis les années 2 000, via l’essor de la diffusion pornographique. Cette attirance peut tendre vers le fétichisme lorsque les pubis glabres, masculins ou féminins, deviennent la principale source d’excitation sexuelle.

Acupuncture (n. f.) : pratique thérapeutique de la médecine chinoise traditionnelle fondée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles, en fonction des flux énergétiques corporels. L’acupuncture peut être utilisée en sexologie pour répondre à des dysfonctions masculines - telles que les éjaculations prématurées - ou encore résoudre des troubles sexuels féminins en favorisant par exemple la relaxation des personnes sujettes au vaginisme et aux dyspareunies (voir Dysfonction sexuelle, Dyspareunie et Vaginisme ).

Addiction sexuelle (n. f.) : désir irrépressible d’avoir une activité sexuelle, et ce malgré les tentatives...

B

B

Baiser (v.) : verbe issu du langage familier signifiant avoir un rapport sexuel avec quelqu’un.

Balanite (n. f.) : inflammation du gland ou du sillon situé au niveau du prépuce. La balanite peut résulter d’une allergie (savon, gel lubrifiant) ou d’une hygiène aléatoire.

Bander (v.) : verbe désignant un organe érectile en état de tumescence. Terme familier mais très utilisé dans le vocabulaire courant.

Bascule du bassin (n. f.) : pratique consistant en un mouvement de va et vient des hanches (indépendamment du corps qui demeure statique). La bascule du bassin favorise les pénétrations plus dynamiques lors des rapports sexuels.

Bas résilles (n. m.) : collant à mailles souvent noires et larges, les bas résilles représentent un accessoire vestimentaire lié aux notions de séduction, d’attirance sexuelle, voire de fétichisme.

BDSM : acronyme dérivant de l’anglais « Bondage, Domination, Soumission et Sadomasochism ». Ces pratiques, issues des milieux sadomasochistes, ont tendance à se démocratiser depuis la publication de certains livres érotiques grands publics (voir Bondage, Sadomasochisme).

Bisexualité (n. f.) : se dit de l’orientation sexuelle d’un individu qui se sent attiré par les deux sexes et peut déployer une sexualité tant avec les hommes qu’avec les femmes.

Blennorragie (n. f.) : infection sexuellement transmissible (voir Gonorrhée).

Bondage (n. m.) : terme dérivant de l’anglais, le bondage est une pratique dérivée du sadomasochisme qui vise à entraver la liberté d’un individu avec des liens de toutes sortes. Les accessoires servant au bondage sont multiples (chaînes, cordes, latex, foulards…) et ils relèvent d’un jeu érotique consenti entre les partenaires (voir Kinbaku).

Bougies de massage (n. f.) : à base de cire végétale et souvent enrichies en huiles essentielles, les bougies de massage sont utilisées pour des soins de détente et de relaxation. Les bougies de massage ont la particularité de transformer la cire en liquide chaud mais non brûlant lors de sa liquéfaction. Cette dernière peut alors être utilisée en tant qu’huile de massage à répartir sur tout le corps.

Boules de geisha (n. f.) : originaires d’Asie, les boules de geisha sont des petites sphères (le plus souvent deux boules, reliées par un cordon) à insérer dans le vagin en vue de sensations érotiques. Les boules de geisha favorisent la tonification du périnée et peuvent éventuellement intensifier le plaisir des deux partenaires lors de la pénétration.

Branlette (n. f.) : masturbation manuelle. Le terme « branlette » relève du champ familier tout en étant très usité dans le langage courant. Il est également de plus en plus utilisé pour désigner la masturbation clitoridienne de la femme.

Bromosexuel (n. m.) : personne homosexuelle qui observe une certaine distance face aux stéréotypes comportementaux ou vestimentaires liés à l’homosexualité. Le bromosexuel revendique une neutralité de style.

Bukkake (n. f.) : terme japonais issu originellement de la tradition culinaire asiatique. Dans le domaine de la pornographie, il désigne une pratique éjaculatoire de groupe. Cette pratique, apparue dans les films pornographiques japonais des années 90 est désormais fréquente dans la pornographie occidentale. Elle met en scène un groupe d’hommes se masturbant autour d’une personne (le plus souvent féminine) en vue d’éjaculer les uns après les autres sur son corps, voire sur...

C

C

Cage (n. f.) : élément utilisé lors de pratiques sadomasochistes. La symbolique de la cage illustre le rituel de soumission et de domination. La personne prisonnière est renvoyée à un processus d’animalisation à travers une captivité que le maître dominant instaure.

Cagoule (n. f.) : accessoire fréquemment utilisé lors de pratiques sadomasochistes. Portée par l’un ou l’autre des protagonistes, elle symbolise le bourreau anonyme autant que l’esclave sans identité.

Canard (n. m.) : accessoire du domaine des sex-toys, le canard est destiné à un usage masturbatoire essentiellement clitoridien chez la femme. Très en vogue depuis les années 2000, le canard se décline sous différents modèles et se trouve aujourd’hui dans la plupart des supermarchés et grandes chaînes de parfumeries.

Candaulisme (n. m.) : pratique libertine qui consiste pour un couple à inviter un tiers (ou plusieurs personnes) dans ses ébats sexuels. Cette pratique sexuelle est liée à l’excitation de voir son ou sa partenaire offert aux regards des autres et entretenant éventuellement des relations sexuelles...

D

D

Dapoxétine (n. f.) : la dapoxétine appartient à une famille d’antidépresseurs appelée les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS). Elle est commercialisée en France sous le nom de Priligy, lequel constitue le tout premier médicament pour traiter l’éjaculation prématurée (anciennement appelée éjaculation précoce). Ce médicament est indiqué depuis le mois de mai 2013 pour les hommes qui se plaignent d’un délai d’éjaculation trop court, c’est-à-dire ne permettant pas une érection suffisante et satisfaisante pour les deux partenaires lors d’un rapport sexuel. Si un traitement peut aider à retarder l’éjaculation chez l’homme, seul un accompagnement thérapeutique auprès d’un spécialiste (sexologue, psychologue) permettra de comprendre et de traiter l’origine du problème (voir Priligy).

Décalotter (v.) : acte manuel consistant à faire glisser le prépuce pour découvrir le gland.

Dépucelage (...

E

E

Echangisme (n. m.) : pratique visant à changer de partenaire sexuel avec l’accord de son partenaire officiel. L’échangisme représente parfois une alternative à la routine conjugale. Il représente depuis les années 2000 – via l’essor des clubs libertins – une nouvelle tendance de comportement sexuel.

Eddex : nom d’un médicament traitant les dysfonctions érectiles par injection directe dans les corps caverneux (voir Injection intracaverneuse).

Education sexuelle (n. f.) : information menée le plus souvent dans un cadre scolaire et/ou de santé visant la connaissance de la génitalité et de la sexualité humaine à des fins d’épanouissement psycho-sexuel personnel.

Effeuillage (n. m.) : danse lascive, rémunérée ou non, dans laquelle l’exécutant se déshabille selon des codes érotiques prédéfinis (voir Strip-tease).

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents