Infirmier dans tous ses états
153 pages
Français

Infirmier dans tous ses états

-

153 pages
Français

Description

Une formation, un métier, une passion. Nombre de mots existent pour définir ce que représente le métier d'infirmier et les valeurs qu'il génère. Il a donc été nécessaire d'écrire un livre pour vous partager les connaissances acquises et vous transmettre les émotions ressenties en seulement trois ans de formation. Des stages aux périodes de cours en passant par le stress des examens, tout y est raconté de manière légère et sans tabou. Plongez au cœur du monde infirmier, des problèmes qu'il rencontre, mais aussi de ses merveilleux côtés, grâce aux témoignages de professionnels ou futurs professionnels motivés et engagés. Vivez une expérience hors du commun, qui vous donnera peut-être envie de rejoindre l'aventure.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 décembre 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140166136
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Hugo Mourgues
Inirmîer dans tous ses états
/ Champs libre
Rue des Écoles
© L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-21929-5 EAN :9782343219295
Infirmier dans tous ses états
Rue des Écoles
La collection « Rue des Écoles » est dédiée à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Elle accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques.
Déjà parus Aclinou (Paul),La cuvée, 2020. Djabar (Amel),Moi la Blédarde, 2020
Robin (Jean-Paul),Aigle Noir, 2020 Jeanson (Anne),Rue de Grâce,Roman, 2020. Péroche (François),Prises de corps, 2020. Chertier (Dominique-Jean), Petits secrets de vagabondage. Sous un ciel d’orage,2020. Lozach (Marie-Jeanne),Le rendez-vous de septembre,2020. Praz (Narcisse),La revanche des animaux. Tragi-comédie animalière, 2020. Mothes (Patrick),Le long chemin de Pierre,Roman, 2020. Lagache (Sylvie),Respirer la vie, 2020. Petit (Jean),Dissonances, 2020. Gärtner (Martine),Bonjour Francfort, 2020.

Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.editions-harmattan.fr
Hugo MOURGUES
Infirmier dans tous ses états
Avant-propos L’objectif de ce livre est de mettre en lumière le métier d’infirmier sous toutes ses coutures, surtout humoristique, au travers de diverses expériences. Vous allez découvrir une façon de voir le monde soignant comme nul autre ne l’a décrit. Aucun tabou, aucune restriction. Des difficultés rencontrées par les étudiants aux plus grands fous rires durant les stages en passant par des instants de vie simplement humains, tout y passe. Il m’était impossible de continuer dans cette voie sans faire partager tout ce que j’y ai appris, tout ce qui a fait de moi, l’homme que je suis. Après des heures de discussions dans les couloirs de l’école, dans les salles de repos des hôpitaux ou encore avec mes amis, je me suis rendu compte que tous avaient cette lueur dans leurs yeux, celle qui montre que l’on aime ce que l’on fait, ce que l’on appelle plus communément : la passion. Les histoires et les anecdotes que l’on s’échangeait étaient très différentes, mais se ressemblaient finalement beaucoup. Elles témoignaient d’un partage, entre patient et soignant et d’une véritable humanité, que je pensais parfois perdue. Je ne vais pas vous mentir, j’ai espoir d’informer celui qui est sceptique, d’encourager celui qui éprouve des difficultés et de convaincre celui qui doute. Faire ce métier a été une découverte incroyable et dire que mon enthousiasme n’a pas pour intention de susciter des vocations serait mentir. C’est pour cela qu’il me semblait indispensable de retranscrire la parole de professionnels reconnus comme des travailleurs de l’ombre. Ils ont œuvré à cet ouvrage et je les remercie infiniment, que ce soit pour la richesse de leurs propos ou pour les instants passés à leurs côtés.
7
Si je devais faire passer un message, ce serait celui de l’espoir. Ne le perdez jamais. Desmond Tutu a dit : « L’espoir, c’est d’être capable de voir la lumière en dépit de l’obscurité ». Alors, incarnez-le et voyez tout ce que le monde a à vous offrir, car soyez en sûr, demain sera radieux. Vous l’aurez donc compris, le récit que vous vous apprêtez à lire n’est en aucun cas une vérité absolue, mais bien celle d’une aventure humaine extraordinaire, notre aventure.
8
Hommage
L’envie d’écrire ce livre est apparue après une période où j’exerçais le métier d’aide-soignant. J’ai eu la chance de faire la rencontre, malgré lui, d’un patient atteint d’un cancer colorectal. Il vivait un enfer, entre mélénas, vomissement et transfusions. Cette personne, qui autrefois, était très sportive, voyageait autour du monde grâce à l’armée puis avait monté son entreprise. Il se retrouvait désormais alité et affaibli. Il avait néanmoins gardé son courage incroyable. Le patient connaissait le prénom de tous les soignants. Pas une seule fois, il n’a manqué de nous dire bonjour, bonsoir, de prendre des nouvelles de nos familles, de savoir ce qu’on allait bien pouvoir faire sur nos week-ends de repos. Une bienveillance à toute épreuve, alors qu’il était le plus à plaindre et ne pouvait pas rentrer chez lui. Il avait deux filles et une femme, et il souhaitait rentrer chez lui pour passer du temps avec elles. Cela lui était impossible, pour cause d’une hémoglobine trop basse entraînant une grande fatigue. J’ai reçu une vraie leçon de combativité, de courage et d’humilité. Alors que le patient était au plus mal depuis le début de son hospitalisation, il continuait à se battre contre cette maladie chronique épouvantable. Personne ne pouvait l’arrêter dans sa détermination de rentrer finir ses jours chez lui, ce qu’il parvint à réaliser. Au détour d’une conversation, il me racontait ses voyages et me disait que la vie était extraordinaire, qu’il ne fallait pas regretter un seul instant de son existence. « Aimez vos proches du plus fort que vous pouvez, car ce sont eux qui sont et seront toujours là, ils sont l’essentiel », m’avait-il dit.
9
Après de multiples transfusions, son état a fini par s’améliorer. Il a pu passer un week-end d’abord, puis une semaine chez lui. Il revenait alors pour deux jours de surveillance, pour repartir chez lui de nouveau. Sauf que cette fois, il n’est plus revenu. Le temps de sa dernière hospitalisation, il m’avait confié qu’il regrettait tout de même ne pas avoir pris conscience que la mort était présente et pouvait l’emporter plus tôt que ce qu’il avait prévu. Il n’avait jamais autant profité de la vie et des gens que depuis que son cancer lui avait été annoncé. Je souhaite lui rendre hommage, que sa mémoire perdure pour toujours. Ce sont des patients comme ce monsieur qui vous touchent, vous changent en bien et vous font aimer votre métier malgré la fin tragique qui se profile parfois. Ce sont de vraies histoires, extraordinaires, inspirantes et réelles, alors, merci infiniment, Monsieur C.
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents