L
258 pages
Français

L'école du chef de brigade des douanes camerounaises

-

258 pages
Français

Description

L'école du chef de brigade est un cadre privilégié de formation continue, orienté vers la promotion de la compétence et de l'orthodoxie dans la tenue des brigades de Douanes. En même temps qu'elle favorise l'appropriation des fondamentaux de l'organisation et du fonctionnement de ces unités, elle est un canal idéal servant à véhiculer des connaissances spécifiques. Grâce à son approche pratique, elle se situe dans le prolongement de la formation théorique des cadres moyens des Douanes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 septembre 2018
Nombre de lectures 13
EAN13 9782140100871
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

D
s
un canal idéal servant à véhiculer des connaissances spéciIques. Grâce
D En Iligrane, son adoption par la hiérarchie procède d’une volonté subtile visant à la fois la codiIcation et l’harmonisation des pratiques
C
D
D
Claude HenriBELLAAMBATINDA
L’école du chef de brigade des Douanes Camerounaises
Préface de Madame Minette Libom Li Likeng
des Douanes Camerounaises
L’école du chef de brigade des Douanes Camerounaises
Émergences Africaines Dirigée par Magloire KEDE ONANALa collection « ÉMERGENCES AFRICAINES » se propose de renverser des certitudes faciles. Nous sommes convaincus que l’Afrique, longtemps considérée comme en retrait, s’ouvre au monde, et est plus que jamais au cœur des enjeux. Son Histoire ne doit plus s’écrire ailleurs, par des continents eux-mêmes en crise de modèles à proposer/imposer. Une nouvelle génération très entreprenante d’Africains et d’Africanistes existe aujourd’hui, qui problématise et réécrit l’Histoire du continent dans toutes ses facettes, et par une approche multidisciplinaire. Il s’agit de dévoiler une Afrique des « Bonnes Nouvelles » : celle qui, parce que plus ouverte au monde, présente tous ses atouts d’émergence. Dernière arrivée dans la compétition mondiale, l’Afrique est capable d’apporter un élan différent à la mondialisation grâce à son devenir, qui est subordonné à son être. Déjà parus Joseph Désiré OKALA EDOA,Plan de financement de l’économie camerounaise,Ambition ou révolution,2018. Léopold EBODE AWONA,La vraie nature de la raison, 2018. Etienne YAO BROU,La pauvreté, un instrument de pouvoir pour les dirigeants politiques africains,2018. Souley MANE,Mosquées et société au Cameroun, 2018. Sariette BATIBONAK.Le discours anti-sorcellerie dans les pentecôtismes camerounais,2017. Christophe SIGNIÉ,La renaissance de la Chefferie Milombè du Nord Makombé dans le littoral camerounais (XIXe s.-2015), Une contribution historique à la connaissance des peuples du Cameroun,2017. Raymond MBEDE,Trajectoires des femmes au Cameroun, 2017. Souley MANE (dir.),L’islam en pays bamum. De Ibrahim Njoya à Ibrahim Mbombo Njoya (1895-2016), 2017. Victor-Joseph BELLA,Paul Biya, Aminata Ahidjo et le RDPC, 2017.
Claude Henri BELLAAMBATINDAL’école du chef de brigade des Douanes CamerounaisesPréface de Madame Minette Libom Li Likeng
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-14378-1 EAN : 9782343143781
PREFACE
L’élection présidentielle de 2011 au Cameroun a donné l’occasion au Chef de l’Etat réélu, Son Excellence Paul BIYA, d’engager solennellement ses concitoyens à la construction d’une «République exemplaire», au cours du nouveau septennat que le peuple souverain venait de lui confier. Ainsi, sa prestation de serment, devant les Députés de la nation, le 3 novembre 2011, a servi de cadre afin qu’il expose sa claire vision sur ce concept. Aussi y a-t-il affirmé notamment: «Nous nous devons de bâtir une République exemplaire en luttant contre la corruption, en consolidant la démocratie […] La République exemplaire que nous bâtissons est une République ouverte aux critiques constructives, sans revendication du monopole de la vérité. La République exemplaire est une République de liberté, de tolérance et de civisme.»
Y abordant spécifiquement la question de l’Administration, le Président de la République a énoncé devant ce prestigieux auditoire les objectifs qu’il assigne à la modernisation de la Fonction publique : «Moderniser l’Administration pour plus d’efficacité et une meilleure redistribution des ressources. » Auparavant, lors de la campagne électorale, la profession de foi du Président-candidat annonçait déjà les couleurs : « …Notre Fonction publique doit se moderniser, elle doit tourner le dos à l’attentisme, à l’inertie, à l’immobilisme, pour devenir plus efficiente et se donner une éthique à la mesure des enjeux et résolument tournée vers la satisfaction de l’intérêt général.»
Consciente de son rôle dans la formulation d’une réponse adaptée à la quête légitime de prospérité de la nation, la Douane Camerounaise qui s’était déjà engagée sur la voie de la réforme, opte de s’approprier ces
7
éminentes orientations présidentielles dans le but d’en constituer la boussole de son action. Ainsi, son engagement sur la voie tracée par le Chef de l’Etat va être lisible à travers son entière disponibilité vis-à-vis de l’émergence du pays, afin d’illustrer la sincérité de son option. L’accélération de la réforme engagée, d’une part, et la mobilisation en interne de toutes ses composantes d’autre part, sont envisagées comme des voies royales pour y parvenir.
C’est dans ce contexte que s’ouvre au sein de la Surveillance un vaste chantier axé sur sa professionnalisation. Cette entreprise convoque à la fois la mise à jour de ses missions, la revue de ses méthodes ainsi que le renfoncement des capacités de ses personnels. «L’année de la Surveillance» viendra s’intégrer dans ce processus en vue de faciliter l’aménagement d’un cadre opérationnel. Et pour passer de la parole aux actes, un plan de formation est conçu dans la foulée, destiné en particulier aux Chefs de Brigade. En l’approuvant, je suis persuadée qu’il relèvera de manière significative la performance globale de cette branche d’activités.
Dès l’inauguration de sa mise en œuvre commence à germer l’idée d’une publication se rapportant à l’organisation et au fonctionnement de ces unités. Mais elle doit passer par l’étape de maturation préalable. C’est la raison pour laquelle je me réjouis à juste titre, pour m’en féliciter, que mon successeur ait pris le relais de cette activité, en autorisant la tenue de la deuxième séquence. Cette décision opportune a le mérite de permettre à ce projet de prendre résolument corps.
Faisant ainsi écho aux deux séquences, l’ouvrage finalement élaboré recèle des répliques pertinentes à des préoccupations professionnelles réelles. Il propose même
8
des recettes originales visant à redorer l’image de la Douane. Aussi, le bénéfice de son exploitation optimale doit-il s’évaluer en termes d’impacts perceptibles sur la manière dont les Chefs de ces unités de base de la Surveillance auront désormais à s’acquitter de leurs responsabilités.
A l’initiateur de ce travail louable, bien connu dans le milieu douanier comme un professionnel chevronné de la Surveillance qui y a assumé, avec une grande satisfaction, différentes fonctions au cours de sa brillante carrière, j’adresse mes encouragements tout en souhaitant un plein succès à sa retraite qu’il mérite bien. Je puis certifier que le document livré à ce public spécifique est le fruit d’une expérience patiemment engrangée et fermement consolidée durant près d’une trentaine d’années de pratique professionnelle constante. Il recèle tous les ingrédients pour être considéré à juste titre comme un legs dont il convient, comme le veut le principe, d’en faire bon usage.
 Madame LIBOM LI LIKENG,  née MENDOMO Minette  Ministre des Postes et Télécommunications,  Ancien Directeur Général des Douanes.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents