Tous les chemins mènent à Rome : Arts de vivre et de réussir à la cour pontificale au XVIe siècle
231 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Tous les chemins mènent à Rome : Arts de vivre et de réussir à la cour pontificale au XVIe siècle , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
231 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage propose une incursion dans le monde de la cour pontificale et des cours cardinalices au XVIe siècle. En quoi consistait ce monde, qui en faisait partie, comment y entrait-on, quels avantages pouvait-on espérer en tirer et pourquoi était-on à ce point attiré par lui? Autant de questions auxquelles l'ouvrage cherche à répondre à partir de nombreux documents d'époque, documents souvent peu connus ou peu exploités : des rôles de cour, des livres de comptes, des registres de salaires, des cérémonials, des correspondances inédites et des traités qui leur sont contemporains. Ces multiples regards sur un monde encore mal connu, sur les personnages, grands et petits, qui en font partie, y trouvant pour la plupart profit et intérêt pour eux-mêmes et leur famille, permettent de comprendre pourquoi la cour pontificale faisait l'admiration, puis surtout l'envie de tant de contemporains qui étaient prêts à tout pour y accéder.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 mars 2009
Nombre de lectures 5
EAN13 9782760318144
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0035€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

T OUS LES CHEMINS M NENT ROME
T OUS LES CHEMINS M NENT ROME
A RTS DE VIVRE ET DE R USSIR LA COUR PONTIFICALE AU XVI e SI CLE
P IERRE H URTUBISE
Les Presses de l Universit d Ottawa sont fi res d tre la plus ancienne maison d dition universitaire francophone au Canada et le seul diteur universitaire bilingue en Am rique du Nord. Fid les leur mandat original, qui vise " favoriser l panouissement de la culture sup rieure , les Presses de l Universit d Ottawa s efforcent de produire des livres de qualit pour le lecteur rudit. Les Presses publient des ouvrages, en fran ais et en anglais, en arts et lettres et en sciences sociales.
Les Presses de l Universit d Ottawa Ottawa, Canada

L ES P RESSES DE L U NIVERSIT D O TTAWA , 2009 T OUS DROITS R SERV S
Les Presses de l Universit d Ottawa reconnaissent avec gratitude l appui accord leur programme d dition par le minist re du Patrimoine canadien en vertu de son Programme d aide au d veloppement de l industrie de l dition, le Conseil des arts du Canada, la F d ration canadienne des sciences humaines en vertu de son Programme d aide l dition savante, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et l Universit d Ottawa. Les Presses de l Universit d Ottawa reconnaissent galement le soutien financier de l Universit Saint-Paul pour la publication de cet ouvrage.
Conception graphique de la couverture: Cathy Maclean Correction d preuves: Annie Pronovost Illustration de la couverture: gravure intitul e " Veduta di Roma nel 1493 tir e du Liber Chronicarum de Hartmann Shedel, Nuremberg, 1493
CATALOGAGE AVANT PUBLICATION DE BIBLIOTH QUE ET ARCHIVES CANADA
Hurtubise, Pierre, 1933-
Tous les chemins m nent Rome: arts de vivre et de r ussir la cour pontificale au XVI e si cle / Pierre Hurtubise.
Comprend des r f rences bibliographiques et un index.
ISBN 978-2-7603-0694-3
1. Papaut - Histoire - 16 e si cle. 2. tats pontificaux - Cour et courtisans - Histoire - 16 e si cle. 3. Cardinaux - tats pontificaux - Histoire - 16 e si cle. 4. Rome (Italie) - M urs et coutumes - 16 e si cle. 5. Salviati (Famille). I. Titre.
BX1305.H87 2009 262 .130903 C2008-908079
Table des mati res
Avant-propos
Remerciements
Sigles et abr viations
I. De la s mantique l histoire : " cour et " curie pontificales l poque moderne
II. La pr sence des " trangers la cour de Rome dans la premi re moiti du XVI e si cle
III. Les " m tiers de cour Rome l poque de la Renaissance
IV. La coexistence des cultures la cour pontificale au temps de la Renaissance
V. Un Art de r ussir la cour de Rome : L Idea del Prelato de Baldovino del Monte
VI. Symboles et r alit du pouvoir cardinalice Rome au XVI e si cle
VII. Familiarit et fid lit Rome au XVI e si cle : les " familles des cardinaux Giovanni, Bernardo et Antonio Maria Salviati
VIII. La " famille du cardinal Giovanni Salviati (1512-1553)
IX. La " table d un cardinal de la Renaissance : aspects de la cuisine et de l hospitalit Rome au milieu du XVI e si cle
X. Une vie de palais : la cour du cardinal Alexandre Farn se vers 1563
XI. L implantation d une famille florentine Rome au d but du XVI e si cle : les Salviati
XII. Jacopo Salviati ou comment r ussir Rome au d but du XVI e si cle
Liste des figures et tableaux
Index
Avant-propos
Ma carri re d historien doit beaucoup aux liens privil gi s que j entretiens depuis longtemps avec l Italie et, plus particuli rement, sa capitale, Rome, qui est devenue en quelque sorte ma ville d adoption. C est l que j ai entrepris en 1963 des tudes qui allaient tre couronn es deux ann es plus tard par une licence en histoire de l Universit pontificale gr gorienne et, en 1969, par un doctorat en histoire de l Universit de Paris-Sorbonne. C est l que j ai t initi aux sciences et techniques de base de l histoire et c est l galement que j ai fait l apprentissage et compris l importance pour l historien en herbe que j tais du travail en archives en m me temps que je d couvrais avec ravissement la Rome monumentale pa enne aussi bien que chr tienne. Cette premi re incursion dans le monde des archives, en l occurrence celles du Vatican, et la fascination que commen ait exercer sur moi la ville de Rome, en particulier la Rome pontificale, ont compt pour beaucoup dans la d cision prise en 1965 au terme de mes tudes de licence de faire porter ma th se de doctorat parisienne sur les relations diplomatiques entre la cour des papes et la cour de France vues par l interm diaire de la correspondance du nonce Antonio Maria Salviati en poste Paris de 1572 1578.
La pr paration subs quente de l dition critique de cette correspondance, qui a vu le jour en 1975, a bien videmment n cessit des explorations plus pouss es, en particulier aux Archives et la Biblioth que du Vatican, et donc de tr s fr quents s jours Rome. Fid le l habitude que j avais prise comme tudiant de profiter de tous mes moments libres pour explorer syst matiquement la ville et ses environs, j en fis tout autant lors de chacun de ces s jours, mais, cette fois, en me concentrant de plus en plus sur les sites et monuments de la Rome du XVI e si cle, qui tait en train de devenir mon principal champ de recherche.
Il faut cela ajouter que depuis 1965, je connaissais l existence Rome et Florence de fonds d archives ayant appartenu la famille Salviati, puis, surtout, que cette m me ann e, gr ce une amie parisienne, j avais appris que le noyau principal de ces archives rest aux mains des descendants de la famille tait conserv Pise dans un ancien palais qu y poss daient ces derniers. Sans compter qu en 1975, j allais faire la d couverte la biblioth que du Vatican d un autre fonds particuli rement riche, int ressant cette fois la branche romaine de la famille. Je pus consulter ces divers fonds, les premiers, d s les ann es 1960, les deux autres, plus difficiles d acc s, partir des ann es 1970. Or cette richissime documentation, tout en me permettant d entrer dans l univers fascinant des grandes familles florentines - j en ai d ailleurs tir en 1985 un livre inspir de l exemple des Salviati ( Une famille-t moin: les Salviati ) - me mit sur la piste d un important ph nom ne migratoire int ressant non seulement la Toscane, mais aussi d autres r gions, surtout du Centre et du Nord de l Italie, ph nom ne qui allait entra ner partir du XV e et durant une grande partie du XVI e si cle l afflux Rome de nombreuses familles de tous rangs attir es par les emplois et peut- tre surtout les " honneurs qu tait en mesure de leur offrir cette ville alors en pleine expansion et comportant, entre autres avantages, celui d abriter une des cours les plus prestigieuses et les plus envi es d Europe.
Sans trop m en rendre compte, mon int r t pour l histoire diplomatique se muait en int r t pour l histoire sociale, l une et l autre de ces avenues me ramenant par ailleurs chaque fois Rome et, de plus en plus, la cour pontificale. Ce qui explique sans doute le fait qu au cours de ces m mes ann es, je fus amen faire partie d un groupe d historiens italiens et canadiens sp cialistes du Moyen ge finissant et de la Renaissance, qui d cid rent d organiser tous les deux ans alternativement en Italie et au Canada un colloque portant sur un th me int ressant la p riode en question vue surtout par le prisme de l histoire sociale et de ce qu on appelait encore l poque l histoire des mentalit s. Sept colloques en tout eurent lieu, le premier Rome en 1980, le dernier Messine en 1992, chacun d entre eux regroupant entre une vingtaine et une trentaine d intervenants et donnant lieu de riches changes dont, je tiens le souligner, j ai tir l poque le plus grand profit. Quatre des textes figurant dans le pr sent ouvrage sont des versions revues et corrig es de communications pr sent es aux colloques de Bagno a Ripoli (1984), de Qu bec (1986), de Viterbe (1988) et de Messine (1992).
Vers le milieu des ann es 1980, je d couvris par ailleurs l existence du Centro Studi " Europa delle Corti gr ce une coll gue italienne qui tait au courant des recherches que je poursuivais l poque sur Rome et sa cour et qui me fit inviter une importante conf rence organis e par ce centre Urbino en 1985. On trouvera plus loin le texte remani de la communication que j y pr sentai sur la cour du cardinal Giovanni Salviati. Ce premier contact avec le centre Europa delle Corti - il y en eut d autres par la suite - me permit d largir consid rablement le cercle de mes " interlocuteurs en m me temps qu il me confirmait dans le choix que j tais en train de faire de Rome et, l int rieur de Rome, de la cour pontificale comme objet principal de recherche.
Je dois beaucoup aux historiens et historiennes dont j ai fait la connaissance l occasion de ces diverses rencontres et d autres du m me genre auxquelles il me fut donn par la suite de participer. Je reste encore aujourd hui en contact avec bon nombre de ces coll gues devenus avec le temps des amis et je continue profiter comme je le faisais il y a plus de vingt ans de leurs lumi res et de leurs bons conseils. Rares sont les textes paraissant dans le pr sent recueil qui n ont pas b n fici d une fa on ou d une autre de remarques ou de suggestions de leur part. L id e de ce recueil n est d ailleurs pas trang re aux conversations que j ai pu avoir au fil des ans avec un certain nombre d entre eux et d entre elles. En effet, anxieux de voir para tre l ouvrage que depuis plusieurs ann es je pr pare sur la cour pontificale au XVI e si cle, mais se rendant par ailleurs tr s bien compte du caract re presque d mesur d une telle entreprise et donc de l improbabilit d une parution prochaine, l un ou l autre des coll gues en question avait voqu devant moi la possibilit de publier un certain nombre des textes que j avais dep

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents