Désinstitutionnalisation psychiatrique en Acadie, en Ontario francophone et au Québec, 1930-2013
137 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Désinstitutionnalisation psychiatrique en Acadie, en Ontario francophone et au Québec, 1930-2013 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
137 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’isolement en asile, traitement grandement utilisé à la fin du xixe siècle pour guérir la folie, a été remis en question au fur et à mesure que le xxe siècle passait. La conception des réseaux de santé, le développement des disciplines psychiatrique et psychologique dans l’après-guerre, la découverte des neuroleptiques au début des années 1950 et les contrecoups de la Révolution tranquille, accompagnés d’un vent de décléricalisation, ont mené à une révolution psychiatrique : la désinstitutionnalisation.
Cet ouvrage expose les tenants et les aboutissants d’une première vague de désinstitutionnalisation qui a marqué les années 1960 et 1970 en contexte canadien-français (Québec, Ontario et Nouveau-Brunswick). Proposant une étude sociohistorique et une analyse critique de cette période charnière en santé mentale, les auteurs évaluent les conséquences des transferts sur la vie des patients sortis des asiles ainsi que le rôle des intervenants en matière d’accompagnement. Ils soulèvent également des pistes d’intervention entourant les nouveaux enjeux de la prise en charge des personnes souffrant de maladie mentale.
Alliant criminologie, histoire, sociologie, travail social et sciences infirmières, -l’ouvrage traite autant de politiques d’hygiène mentale, de contrôle social, de médicaments psychotropes que de marginalisation des malades mentaux. Il met au jour un vaste patrimoine matériel et immatériel de la santé mentale au Canada.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 août 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782760540651
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0800€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Collection

Problèmes sociaux et interventions sociales

Fondée par Henri Dorvil (UQAM) et Robert Mayer (Université de Montréal)
L’analyse des problèmes sociaux est encore aujourd’hui au cœur de la formation de plusieurs disciplines en sciences humaines, notamment en sociologie et en travail social. Les milieux francophones ont manifesté depuis quelques années un intérêt croissant pour l’analyse des problèmes sociaux, qui présentent maintenant des visages variables compte tenu des mutations des valeurs, des transformations du rôle de l’État, de la précarité de l’emploi et du phénomène de mondialisation. Partant, il devenait impératif de rendre compte, dans une perspective résolument multidisciplinaire, des nouvelles approches théoriques et méthodologiques dans l’analyse des problèmes sociaux ainsi que des diverses modalités d’intervention de l’action so ciale, de l’action législative et de l’action institutionnelle à l’égard de ces problèmes.
La collection Problèmes sociaux et interventions sociales veut précisément témoigner de ce renouveau en permettant la diffusion de travaux sur divers problèmes sociaux. Pour ce faire, elle vise un large public comprenant tant les étudiants, les formateurs et les in tervenants que les responsables administratifs et politiques.
Cette collection était à l’origine codirigée par Robert Mayer, professeur émérite de l’Université de Montréal, qui a signé et co signé de nombreux ouvrages témoignant de son intérêt pour la recherche et la pratique en intervention sociale.

Directeur Henri Dorvil, Ph. D. École de Travail social, Université du Québec à Montréal
Codirectrice Guylaine Racine, Ph. D. École de Service social, Université de Montréal



Presses de l’Université du Québec 
 Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone : 418 657-4399 Télécopieu r : 418 657-2096 Courriel : puq@puq.ca Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution :
Canada Prologue inc ., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7 Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864
France AFPU-D – Association française des Presses d’universitéSodis , 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 7 7 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99
Belgique Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847
Suisse Servidis SA , Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre : Désinstitutionnalisation psychiatrique en Acadie, en Ontario francophone et au Québec, 1930-2013
(Collection Problèmes sociaux et interventions sociales ; 68)
Comprend des références bibliographiques.
ISBN 978-2-7605-4063-7
1. Malades mentaux – Désinstitutionnalisation – Canada – Histoire –20 e siècle. 2. Services de santé mentale – Canada – Histoire – 20 e siècle.I. Thifault, Marie-Claude, 1965- . II. Dorvil, Henri, 1941- . III. Collection : Collection Problèmes sociaux & interventions sociales ; 68.
HV3008.C3D47 2014 362.20971 C2014-940560-X

Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.

Conception graphique : Richard Hodgson
Image de couverture : © Fotolia – Jazzia
Mise en pages : Interscript
Conversion au format ePub : Samiha Hazgui

Dépôt légal : 3 e trimestre 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
© 2014 – Presses de l’Université du Québec 
 Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés




Cet ouvrage est le résultat d’une aventure de quatre années au cours desquelles nous avons mené un ambitieux programme de recherche sur le sujet de la désinstitutionnalisation. Nos enquêtes conduites à Montréal, à Québec, dans les régions de Lanaudière et des Laurentides, à Ottawa ainsi que dans le nord-est, nord-ouest et sud-est du Nouveau-Brunswick ont été possibles grâce à une subvention de recherche des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). L’exploration des trois principaux axes de recherche de notre étude a été pilotée par les cochercheurs de ce projet – André Cellard, Henri Dorvil, Isabelle Perreault, Nérée St-Amand et Marie-Claude Thifault – qui ont tous compté sur la précieuse collaboration d’assistants de recherche. Nous tenons ici à les nommer, afin de rendre hommage au travail qu’ils font, trop souvent dans l’ombre : Marika Alary-Vanasse, Michel Guilbault, Émilie Lebel-Bouchard, Myriam Kaszap, Mellie Poliquin, François Tessier et Jean-Claude Pouliot. À cette belle équipe se sont joints nos boursiers qui ont développé des volets fort importants qui se sont insérés merveilleusement aux idées de départ de ce grand projet : Sarah Boucher-Guèvremont, Marie-Ève Carle, Sandra Harrisson, Laurie Kirouac, Alexandre Pelletier-Audet et Jean-Luc Pinard.
Nous tenons à adresser nos plus sincères remerciements à toutes les personnes qui ont rendu possible cette enquête dans les régions de Montréal et de la ville de Québec. C’est grâce à leur intérêt, à leur soutien et à leur collaboration que cette enquête a pu réunir les moyens « humains » de sa réalisation. Merci à Sonia Côté (projet Chez Soi / Institut univer sitaire en santé mentale Douglas), Valérie Fortier (Auberge communautaire du Sud-Ouest), Benoît Côté (Programme d’encadrement clinique et d’héber gement – PECH), Sylvain Gervais (Maison Marie-Frédéric) et à Esther Gagnon (équipe du Program of Assertive Community Treatment – PACT, Institut universitaire en santé mentale de Québec) pour avoir cru en ce projet et nous avoir prêté main-forte. Enfin, un très grand merci à Anne, Philippe, Marc, Pierre, Stéphane, Jules, Isabelle, Michel, Claudine, Antoine, Louise et Jessica, autant de prénoms fictifs derrière lesquels se cache la parole de « vraies » personnes, pour avoir généreusement accepté de nous raconter leur trajectoire de soins.
Nous voulons également remercier Martin Petitcler du Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS) de l’Université du Québec à Montréal et l’équipe du Laboratoire d’analyse historique des régulations sociales (LAHRS) qui ont permis à nos assistants et à nos boursiers d’y suivre une formation de base pour travailler à la collecte des données. Nous remercions, particulièrement, Martin Desmeules, coordonnateur du CHRS et Gilles Vallée, responsable du soutien informatique et des opérations de numérisation du CHRS. Nos remerciements vont tout spécialement à M me Christine J. Bolduc, responsable des archives de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine qui, à bien des égards, facilite agréablement notre travail dans les archives de « notre Saint-Jean-de-Dieu », ainsi qu’à M me Carmen B ercier, responsable de la protection de la vie privée à l’Hôpital Montfort, qui a été généreuse de son temps et très compréhensive à l’égard des questions tant des historiens que des apprentis historiens !
Nous voudrions rappeler que ce collectif est le résultat d’une recherche subventionnée par les IRSC et financièrement appuyée par la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en santé et l’Unité de recherche sur l’histoire des soins infirmiers / Nursing History Research Unit (NHRU), toutes deux sises à l’Université d’Ottawa, ainsi que le Consortium national de formation en santé (CNFS) – volet Université d’Ottawa.


Remerciements
Liste des encadrés, figures et tableaux
Introduction
Marie-Claude Thifault et Henri Dorvil
Chapitre 1
Le second conflit mondial et la genèse de la désinstitutionnalisation au Canada, 1939-1961
Alexandre Pelletier-Audet et André Cellard
1. L’état de l’archipel asilaire vers 1939
2. L’évolution de la psychiatrie pendant la Seconde Guerre mondiale
2.1. La mobilisation et le déploiement
2.2. Les soins psychiatriques sur le front :

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents